background preloader

Le jardin philosophique

Le jardin philosophique
DE la NAISSANCE et de la NON-NAISSANCE du SUJET : Comment un sujet pourrait-il apparaître, s'exprimer comme tel dans un ordre de discours, s'il n'est pas déjà là, au moins virtuellemment, en attente, et comme prédisposé à sa propre naissance? Si l'on refuse les naissances ab nihilo, les générations spontanées et les fictions créationnistes il faut bien supposer une sorte d'existence avant l'existence, une prédisposition native qui n'attend que les conditions favorables pour se manifester. On posera donc un présujet, sujet virtuel, sujet en gésine, dont on cherchera les esquisses dans les balbutiements d'un prélangage, mots-phrases, mots-valises dont les enfants sont contumiers et qui font les délices des parents attendris. Mais ce sont là des forçages de l'observateur, des hypothèses d'école, encore que l'on puisse fort bien remarquer des tendances fondamentales, des attitudes, des comportements résolument subjectifs.

http://guykarl.canalblog.com/

Related:  Forums PhilosophiegiraudetPhilosophie

La taverne de Faust La philosophie est une pratique discursive qui a la vie pour objet, la raison pour moyen, et le bonheur pour but. (Epicure) Qu'est donc cette philosophie ? Quelle est sa place dans la culture ? On n'y voit souvent qu'un ensemble d'opinions fort incertaines et variables, sur lesquelles les hommes compétents ne peuvent se mettre d'accord et qui sont exprimées en un langage d'une abstraction fatigante qui parait confiner au verbalisme ; et l'on oppose à cette situation les résultats concrets et positifs de la science, et même l'unité et la certitude de la foi révélée. Sans doute, les dissentiments des philosophes ont été, dès l'antiquité, un des arguments les plus forts du scepticisme contre la philosophie.

Empathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre. Cette compréhension se produit par un décentrement de la personne (ou de l'animal) et peut mener à des actions liées à la survie du sujet visé par l'empathie, indépendamment, et parfois même au détriment des intérêts du sujet ressentant l'empathie.

Cours de philosophie. Jourdes Docere, delectare, movere Dernières productions du cours Dernières corrections des travaux Blogs Le blog de Sylvain Kahn, Planète terre | 05-06 15.12.2012 Le blog de François Angelier, La Malle des Indes | 07 - 08 22.10.2012 Le blog de franceculture 15.04.2014 Le blog de Magali Daniaux et Cédric Pigot 03.01.2013 Le blog de Villes-Mondes "La culture est un voyage" 08.01.2013 Le blog de Xavier de la Porte, Place de la toile | 07-08 04.11.2013 Le blog de Michel Alberganti, Science publique | 06-07 11.03.2012 Le blog de Thomas Baumgartner, Les Passagers de la nuit│09-10 05.08.2013 Le blog de Alexis Ipatovtsev, Post frontière 06.01.2014 Le blog de France Culture Plus 10.04.2014 Le blog de Grand Écart 27.03.2014 Le blog de Emmanuel Laurentin, L'Histoire en direct | ete 09 27.03.2014 23.12.2012 Le blog de Alain Devalpo 21.11.2012

Auteur ou acteur du Web ? Marcello Vitali Rosati – Pises, Paris IV, Hetic Le web est un espace d’action. Cette affirmation, qui sera la thèse fondamentale de ces pages, pose tout de suite une série de questions. En premier lieu, quelles sont les actions sur le web ? Ensuite, qui est l’acteur ? Parle-t-on d’acteurs ou d’auteurs ? Précieux héritage - Essais Cette section du site accueille les références vers l'ensemble des articles disponibles sur JRRVF. L'Œuvre de Tolkien est si vaste que construire des index, établir des schémas et des notes synthétiques ou rédiger des articles, rend de grands services à ceux qui considèrent Tolkien comme l'un de leur sujet d'étude favori. Qu'ils soient consacrés à un roman particulier de Tolkien ou qu'ils dissertent de l'œuvre dans son ensemble, ces articles apportent un éclairage souvent original, toujours précis, sur un sujet où nous pouvons bien souvent apprendre quantité de choses. Cette table des matières vous présente l'ensemble des textes, articles et autres essais disponibles sur JRRVF. Le classement qui vous est proposé est basé sur les titres des différents ouvrages de JRRT ou un classement « libre » dit de « portée générale ». Ce découpage est toutefois tout à fait arbitraire et n'est pas parfait pour qui recherche un texte sur un sujet/thème particulier.

Cabrioles philosophiques Cabrioles philosophiques Analyses de séquences cinématographiques (listing des séquences cinéma par notions du programme de philosophie en terminale) Analyses de séquences cinématographiques Séquences chiffrées (SQ1, SQ2, etc.) visibles en cliquant (windows média player) Arts & Sociétés Il arrive, et plus souvent qu’on ne le pense, que les artistes lisent les philosophes. Des artistes contemporains comme Joseph Kosuth, Hermann de Vries, Robert Morris, Bill Viola, Daniel Buren ou Fabrice Hyber en font partie ; parmi leurs références : des maîtres de la spiritualité, des théoriciens de toutes sortes, Merleau–Ponty, Wittgenstein, Heidegger, Derrida, Deleuze, Maître Eckhardt, Coomaraswany, les écrits de maîtres Zen, etc. Le numéro 44 de La Revue d’Esthétique dirigé par Anne Moeglin-Delcroix, intitulé « Les artistes contemporains et la philosophie » témoigne de ces affinités. Dans son article, « Expérience et performance. Une éthique de création

La commune des philosophes sur OverBlog Penser la laïcité, revue Bloc-notes actualité Penser la laïcité : revue et interventions En ligne le 20 janvier 2014. Mise à jour du 12 avril. Le principe responsabilité (Collection Champs-Flammarion - 1998) Introduction " Le principe responsabilité " est sans doute le principal ouvrage de Hans Jonas. Disciple de Heidegger, Jonas est considéré comme la référence majeure des courants écologistes et plus généralement de tous ceux qui appellent à la méfiance systématique et au combat contre les tendances de la société moderne qu'ils voient soumise à la toute puissance de la technique. Force est de reconnaître que ce livre est loin de tenir ses promesses.

Related: