background preloader

Lux éditeur

Lux éditeur
Related:  2 livres philophie sociologie etc

Blog sur Noam Chomsky (en français) | « Peut-être l’intellectuel vivant le plus important… » [New York Times] éditions Agone Aden Editions +++ La collection Macadam - macadam La collection « Macadam » chérit l’impertinence, en sollicitant les facultés de penser, l’esprit critique et l’imaginaire du lecteur à travers une variété de genres, de thèmes et de tons. Depuis bientôt 10 ans, « Macadam » s’est imposée, portée par des voix de la littérature internationale et depuis peu de la littérature française. De Malorie Blackman à Anne Cassidy, en passant par Bernard Friot, Scott Westerfeld, et bien d’autres encore : tous sont à l’image de l’exigence que nous mettons à choisir les textes, pour mieux accompagner les lecteurs dans leur découverte de la littérature, mais aussi du monde et de la vie. La puissance des textes, les émotions qu’ils véhiculent en font des médiateurs privilégiés contre le prêt-àpenser. Car, lire, c’est avant tout vivre le fantasme d’être un autre, tout simplement. Apprendre à connaître l’autre et mieux se découvrir soi-même. En vidéo Macadam

LA FABRIQUE EDITIONS Macadam, la collection des Editions Milan Rosa Luxemburg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rosa Luxemburg Rosa Luxemburg en 1915. Rosa Luxemburg (nom parfois retranscrit en français Rosa Luxembourg) est une militante socialiste et théoricienne marxiste, née à Zamość (Empire russe, actuelle Pologne) le 5 mars 1871 (ou 1870). Ses idées ont inspiré des tendances de la gauche communiste et donné naissance, a posteriori, au courant intellectuel connu sous le nom de luxemburgisme. Biographie Enfance et jeunesse en Pologne Różalia Luksemburg est née le 5 mars 1870[2], ou plus probablement en 1871[3],[4] dans la ville polonaise de Zamość, non loin de Lublin. Elle est le cinquième enfant d'une famille juive aisée vivant dans la partie orientale de l'actuelle Pologne, alors territoire de l'Empire russe. Le 14 juin 1887, elle quitte le lycée, obtenant la mention A (très bien) dans quatorze matières, l'appréciation d'ensemble étant « très bien ». Débuts politiques en Pologne et en Suisse Rosa Luxemburg, photographiée à une date inconnue.

Hans Jonas Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hans Jonas Philosophe allemand Époque contemporaine Hans Jonas (1903 - 1993) est un historien du gnosticisme et un philosophe allemand. C'est avec son éthique pour l'âge technologique qu'il s'est avant tout fait connaître, en particulier au-delà des cercles philosophiques. Vie et pensée[modifier | modifier le code] Il fut élève de Husserl, Heidegger et Bultmann avec Hannah Arendt. En apprenant que sa mère est morte à Auschwitz, Jonas refuse la proposition de l’éditeur allemand, qui en avait conservé les épreuves, d’imprimer le second tome de son livre sur la gnose. Dans la philosophie qu'il énonce vers la fin de sa vie, Hans Jonas veut apporter une réponse aux problèmes que pose la civilisation technicisée, à savoir les problèmes environnementaux, les questions du génie génétique, etc. Postérité et critiques[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia :

Jonas Hans Hans Jonas, né en 1903 en Allemagne, élève de Husserl, Heidegger et Bultmann (thèse de doctorat sur la gnose en 1928), a été professeur à Jérusalem (1935), au Canada (1949), à New York (de 1955 à 1976) et à Munich (1982-1983). Il est lauréat du prix de la paix des libraires allemands (1987). «Hans Jonas est né en 1903 d’une famille juive allemande. Il a étudié auprès de somités du monde philosophique et théologique tels que Husserl, Heidegger et Bultmann. Ce Juif d’une grande érudition s’est d’abord fait connaître en Allemagne par sa thèse doctorale sur la gnose et, en Amérique, par ses travaux en philosophie de la biologie. Dans sa thèse de doctorat sur Les aventures contemporaines de la responsabilité (Université Laval, Québec, décembre 1998), Christian Boissinot accorde une place prépondérante à Hans Jonas, à côté d’Emmanuel Levinas, juif français cette fois, sans doute plus génial, mais dont la pensée et l’écriture ne se soumettent pas aisément à la vulgarisation. H.

Le Principe responsabilité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Principe responsabilité (en allemand Das Prinzip Verantwortung) est l'ouvrage le plus connu de Hans Jonas (1979). Notamment en Allemagne, il a connu une réception qui dépasse le cercle philosophique et est cité au Bundestag[2],[3]. L'ouvrage a connu un immense succès en Allemagne où il est devenu un best-seller philosophique[4]. La version française a été publiée douze ans après la version originale. Dans Le Principe responsabilité, Hans Jonas propose un nouvel impératif : « Agis de façon que les effets de ton action soient compatibles avec la permanence d'une vie authentiquement humaine sur Terre. » Description[modifier | modifier le code] Dans ce livre, Hans Jonas part de la question « pourquoi l'humanité doit exister ? Dans la pratique, cela signifie que doit être interdite toute technologie qui comporte le risque — aussi improbable soit-il — de détruire l'humanité ou la valeur particulière en l'homme qui fait qu'il doit exister.

Mémoire consacré à Hans Jonas : introduction | Djaphil Les thèses défendues par Hans Jonas dans Le principe responsabilité le placent à l’écart de la pensée actuelle. Sa conception moniste et finaliste du vivant, l’objectivité du bien, le recours à la métaphysique et les conséquences politiques de sa pensée font que celle-ci semble ne pas pouvoir s’insérer dans la panorama actuel de la philosophie. Cependant, les problèmes abordés par le philosophe se révèlent être d’actualité. Abordant le libéralisme par le biais des technologies, Jonas pénètre au cœur de l’utopie technologique qui anime l’homme moderne et qui risque de se transformer en menace pour l’humanité toute entière. Cette utopie, selon laquelle le bonheur réside dans la propriété d’objets technologique, nous apportant un confort de plus en plus important, n’est pas sans avoir des conséquences sur l’environnement et pourrait donc, à plus ou moins long terme, provoquer la disparition des générations futures. Enfin, la responsabilité est une obligation, c’est un devoir.

Hans Jonas Hans Jonas, né en 1903 et mort en 1993, est un philosophe allemand surtout connu pour son éthique adaptée à l'âge technologique (problèmes environnementaux, questions du génie génétique, etc). La thèse liminaire de ce livre est que la promesse de la technique moderne s’est inversée en menace, ou bien que celle-ci s’est indissolublement alliée à celle-là.

Related: