background preloader

Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle

Une civilisation se termine et nous devons en bâtir une nouvelle
Il y a peu en Espagne, le manifeste "Le dernier appel" a été lancé par plus de 250 chercheur-e-s, militant-e-s, syndicalistes, politiques de différents partis, etc., afin d’alerter sur l’effondrement écologique et social à venir si rien n’est fait pour y remédier. En peu de jours, ce manifeste a reçu plus de six mille signatures et a été diffusé largement au travers des réseaux sociaux et de la presse en Espagne et bien au-delà, en anglais, en portugais, en italien, en grec, en esperanto... Le voici en français. Les citoyennes et citoyens européens, dans leur grande majorité, pensent que la société de consommation actuelle peut « s’améliorer » dans le futur (et qu’elle devrait le faire). En même temps, une bonne partie des habitants de la planète espère se rapprocher petit à petit de nos niveaux de bien-être matériel. Vers un effondrement de civilisation Rien de tout cela n’est nouveau. De plus, la crise écologique n’est pas quelque incident isolé. - Pollution au-dessus de New-York -

Prendre conscience de l’impact de l’homme sur la planète en 8 vues satellites On a souvent du mal à imaginer l’impact de notre quotidien sur la planète. La prise de conscience est difficile lorsque l’on reste concentré sur cette routine du métro/boulot/dodo. Prenons un peu de hauteur. Marée noire dans le Golf du Mexique Voici une image de la pire marée noire de l’histoire des États-Unis. Le trafic aérien représente 3% des émissions de CO2 Les fameuses traînées blanches des avions ne sont pas de simples vapeurs d’eau dans l’atmosphère. Déforestation massive en Amazonie L’idée est simple pour le gouvernement brésilien : couper des arbres pour faire pousser du soja transgénique ou élever du bétail. Nappe de pollution en Chine Sur cette image satellite du 22 octobre 2013, on constate un épais nuage de pollution sur le Nord-Est de la Chine. Ville lumière, capitale mondiale La photo prise le 7 avril 2013 par un membre d’équipage de la Station Spatiale Internationale donne une idée de la quantité d’énergie qu’il faut pour éclairer Paris et sa banlieue.

Soigner les animaux avec les plantes Inconnue ou marginale il y a encore dix ans, la phytothérapie pour les animaux rencontre aujourd'hui le même engouement que l'usage des plantes médicinales chez les humains. Pierre May, vétérinaire en Haute-Savoie, est l'un des plus ardents défenseurs de cette discipline qu'il pratique au quotidien tout en l'enseignant à l'École vétérinaire de Lyon. "Bien sûr, la phytothérapie n'est pas mon seul outil thérapeutique. J'ai également recours aux traitements chimiques quand c'est nécessaire. Cependant, quand j'expose aux propriétaires les différentes alternatives thérapeutiques, les coûts, les effets secondaires, les chances de guérison, ils optent tout de même souvent pour les plantes." C'est en associant des immunostimulants naturels, des antioxydants et des antalgiques issus des plantes qu'on arrive à gagner jusqu'à une année de vie, contre un à deux mois avec la chimio classique." Antiparasitaires Attention, cependant. Arthrose et adénome de la prostate des vieux chiens Cystites des chats

Notre civilisation est condamnée, selon une étude de la Nasa Comme les Romains ou les Mayas avant nous, notre civilisation moderne et industrielle pourrait bien être condamnée à disparaître. C’est ce qu’assure une étude du Centre de vols spatiaux Goddard de la Nasa, rapportée par The Guardian. Ce n’est pas la première fois que l’on prédit la fin du monde. Mais cette fois-ci, ce sont des scientifiques qui avancent l’effondrement de la «civilisation industrialisée». La Radio Télévision Belge (RTBF) appuie en outre la «crédibilité» de cette étude sur le fait qu’elle a été publiée par le «très sérieux Elsevier Journal Ecological Economics». publicité Emmenés par le mathématicien Safa Motesharri, ces chercheurs basent leurs recherches sur un modèle appelé «HANDY», pour Human and And Natural DYnamical. Cette «dynamique nature-humanité» leur a permis d’identifier les facteurs qui ont conduit à la chute d’anciennes civilisations: «la population, le climat, l’eau, l’agriculture, et l’énergie». À lire aussi sur Slate.fr

Marie-Monique Robin : « La société post-croissance a déjà commencé ! » Reporterre : Le système croissanciste est fou et à bout. Mais les alternatives émergent de plus en plus vigoureusement, qui permettent de dessiner le monde… d’après la croissance. C’est le double thème du prochain film de Marie-Monique Robin, qui illustre la ligne actuelle du mouvement écologiste : alarme - plus que jamais - et espoir - parce qu’il est fort et justifié. Nos amis du 4e Singe ont discuté avec Marie-Monique Robin et transcrit ses propos pour Reporterre. Marie-Monique Robin : Le prochain film, et livre, s’appelle provisoirement « Sacré croissance ! Et la question qu’on me posait toujours est : "Est-ce qu’on peut faire autrement ?" Le dogme de la croissance illimitée C’est à dire qu’on peut toujours produire plus, consommer plus, et que c’est même le moteur de l’économie. Quand on commence à réfléchir à cette question, on se dit que quelque chose est bizarre dans cette affaire, car on sait que les ressources de la planète sont limitées, ce qui n’est quand même pas un scoop.

Et si le temps était venu de "devenir indiens"? Le Nouvel Observateur Peut-on comparer la contestation qui a entouré la préparation de la Coupe du Monde aux autres mouvements qui ont secoué la planète ces dernières années: Occupy Wall Street aux Etats-Unis, les «indignés» en Espagne, les printemps arabes? Eduardo Viveiros de Castro Ce sont toujours les classes moyennes qui commencent les révolutions, mais chaque mouvement est spécifique. Un an avant qu'éclatent les manifestations chez nous, il y avait eu des tentatives d'importer Occupy Wall Street. En vain. L'enjeu n'était pas les libertés formelles, qui existent au Brésil. Par exemple, on a découvert qu'une bonne partie de la facture revenait au peuple brésilien, alors que la Fifa avait promis le contraire. Le PT est au pouvoir depuis onze ans. Le PT a sorti de la misère des dizaines de millions de Brésiliens grâce à la bolsa família, la «bourse famille». On croit parfois que le Brésil est devenu une puissance industrielle. Il faut que nous prenions les autres au sérieux.

L'affaire Brandon Mayfield : une surveillance terrifiante Dans l’œil du cyclone… Au lendemain de « la journée de la riposte », nous vous proposons une édifiante histoire qui peut arriver à chacun d’entre nous. L’affaire Brandon Mayfield : une surveillance terrifiante Face aux excès de la NSA, plus personne n’est à l’abri du biais de confirmation. The terrifying surveillance case of Brandon Mayfield Matthew Harwood – 8 février 2014 – America Aljazeera(Traduction : bouzim, amha, Nemecle, Diab, Achille, Scailyna, z1tor, Robin Dupret, sinma, peupleLà + anonymes) Fin janvier, dans un webchat en direct, Edward Snowden le lanceur d’alertes de la NSA, a exposé l’un des dangers les moins débattus à propos de la surveillance de masse. Mais il y a un autre danger que Snowden n’a pas mentionné, inhérent au fait que le gouvernement dispose facilement d’un accès aux énormes volumes de données que nous générons chaque jour : il peut insinuer la culpabilité là où il n’y en a pas. Une erreur d’identité Des théories inventées de toutes pièces Un récit édifiant

Saury Alain - Le manuel de la vie sauvage Rédigé par mat • SURVIE • le 13 fév 2014 Ce monumental ouvrage, empreint d’un profond humanisme et d’un amour fou pour tout ce qui vit, peut être considéré comme une véritable bible de survie. Saury Alain – Le manuel de la vie sauvage Il nous permet, dès aujourd’hui, de nous initier progressivement à la vraie vie, selon les lois de la Nature (et de notre nature), dans le respect de toute la création, dans l’économie et donc dans la générosité. Un ouvrage à deux niveaux : trucs, recettes, idées, conseils, techniques pour tous les aspects d’une vie dans la nature; poésie, humanisme, amour, dignité de l’homme que ce dernier devrait s’efforcer de retrouver. Vous y découvrirez et apprendrez mille et une choses utiles – voire indispensables – au fil de ses 13 parties, dont voici quelques aspects (nous ne pouvons reproduire ici les 12 pages de table des matières !) 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13.

Raréfaction des métaux : demain, le « peak all » Merci à la rédaction du magazine Science & Vie, qui propose ce mois-ci une enquête sur un sujet essentiel que je me désespérais de trouver le temps de traiter : le déclin des réserves mondiales de métaux (précieux ou pas). Hé oui, le pétrole n’est pas la seule matière première que menace le prurit de la société de consommation. Le cuivre, le zinc, l’or et l’uranium figurent parmi les principaux métaux dont les ressources mondiales semblent en voie d’épuisement. Une mine de cuivre moderne, aux Etats-Unis. Parmi les grands gisements épuisés, Science & Vie donne l'exemple de la "fabuleuse" mine suédoise de Stora Kopparberg, "qui alimenta toute l'Europe des XVIe et XVIIe siècle", fermée en 1992. Le problème est similaire à celui du pic pétrolier. Philippe Bihouix et Benoît de Guillebon, auteurs de l’ouvrage français de référence sur la question (Quel futur pour les métaux ? En quoi pic pétrolier et pics des métaux sont-ils liés ? Il y a plus qu’un effarement dans cette analyse.

Le contrat open bar entre Microsoft et la Défense sous le prisme du Sénat Le contrat open bar signé entre Microsoft et la Défense continue à questionner les parlementaires. Ceux-ci s’interrogent tant sur son opportunité que sur les conditions de passation de ce marché. La sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam vient de questionner le ministre de la Défense quant au renouvellement jusqu’en 2017 du contrat open bar noué avec Microsoft. Ce contrat-cadre a été passé sans appel d’offres ni mise en concurrence préalable, s’étonne la parlementaire UMP. « Davantage de transparence semblerait souhaitable sur ce dossier, notamment par la publication des documents expliquant le choix qui a été fait, tels que la note de la direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information (DIRISI) pour le comité des achats du ministère » estime-t-elle. Une dépendance en question Outre le déficit de transparence, la dépendance de la Défense avec l’éditeur américain inquiète. Des liens intimes avec la NSA L'option retenue ? La réponse de l'April

L'université populaire de la transition - Zone d'initiatives subversives pour la reconquête de nos souverainetés Quand le monde manquera de métaux - Retour à l'âge du fer ? L’humanité est accro aux métaux. Câbles électriques et circuits électroniques, transports individuels ou collectifs, électroménager ou BTP... Les métaux sont partout. On en oublierait presque qu’ils constituent une ressource non renouvelable. Comme pour les hydrocarbures, il faut plusieurs millions d’années pour en renouveler les stocks. Moins de vingt métaux étaient exploités dans les années 1970. 500 Tours Eiffel par jour Environ 2 milliards de tonnes de métaux sont consommés chaque année, surtout du fer (1,7 milliard de tonnes [1]). Pourquoi s’inquiéter, rétorqueront certains, les métaux sont présents partout : dans la roche, dans chaque poignée de terre, dans l’eau de mer. Une pénurie de cuivre en 2040 ? Les véritables « réserves », elles, sont limitées. Trouvera-t-on de nouvelles réserves dans les décennies à venir ? Extraire les métaux à la petite cuillère ? « Une mine d’or, en Afrique du Sud ou en Australie, produit à peine 5 grammes par tonne, contre 20 il y a un siècle. Photos :

Les paradis fiscaux au cœur des investissements mondiaux Le World Investment Report 2014 de la CNUCED apporte des renseignements ahurissants sur le rôle des paradis fiscaux, en particulier du Luxembourg. Article tiré du blog de Christian Chavagneux Dès la page 3 du chapitre 1 du rapport, on tombe sur un encadré absolument extraordinaire concernant les flux artificiels d’investissements à l’étranger. En effet, les experts de la Cnuced pointent du doigt l’utilisation d’entités ad hoc (Special Purpose Entities) par les multinationales pour faire transiter leurs investissements par certains territoires à des fins fiscales ou réglementaires. Cela conduit à surestimer la mondialisation des firmes : le même investissement partant des Etats-Unis pour le Luxembourg pour des raisons fiscales avant de repartir en France est ainsi comptabilisé deux fois. Luxembourg : 95 % de flux artificiels ! Pour éviter ce double comptage, la Cnuced s’est rapprochée de cinq pays pour pouvoir distinguer les vrais flux des flux artificiels. Christian Chavagneux

Autonomie Le point le plus problématique à la vie en mobil home dans notre pays est l’humidité. Ce genre d’infrastructure n’est pas faite pour passer l’hiver dans nos région. Par endroit les parois sont très froides et l’humidité présente dans l’air vient s’y condenser, ce qui peut endommager prématurément les matériaux. Il y a deux nuits, la température extérieur au petit matin était de -15°. Je n’ai pas regardé le thermomètre du mobil home. La plupart des personnes ferventes actrices de cette société en perdition trouvent certainement précaire de vivre dans de telles conditions. Et si elles savaient que l’on possède une énorme maison de maitre de + de 400m²! Il est vrai que les périodes de gel nous privent d’eau. Et le matin, sentir la pièce se réchauffer progressivement en passant de –2 à +7 pour arriver à +15° une température relativement confortable, quel bonheur! Le dégel arrive enfin, nous allons pouvoir récupérer de l’eau au robinet. Et si elles savaient…

Consumérisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot « consumérisme » a plusieurs sens : un sens courant dans la vie sociale qui définit l'« action concertée de consommateurs » face aux entreprises;un sens étymologiquement erroné mais répandu en sociologie qui définit un « mode de vie lié à la consommation » ;une théorie qui considère que l'augmentation de la consommation des biens fournit un bénéfice économique. Défense des consommateurs[modifier | modifier le code] Son premier sens, conforté par son étymologie anglaise « consumer », qui signifie « consommateur », est celui de l'action concertée de consommateurs dans le but de défendre leurs intérêts face aux entreprises. Selon le portail de l'INC le mouvement connait une nouvelle effervescence en France, où « En 1927, la Confédération générale de la consommation est créée. Le mouvement trouve son essor aux États-Unis et au Canada où est créé en 1967 le Department of Consumer and Corporate affairs[3],[1].

Related: