background preloader

Le Tilt Shift Effect: Transformer un paysage en maquette

Dans ce tutoriel, nous allons créer un effet qui donne une impression de miniature avec Gimp. Cet effet (connu sous le nom de « tilt-shift effect« ) permet de donner l’impression qu’un objet est beaucoup plus petit qu’en réalité en jouant sur la profondeur de champ. Voici ce que l’on va obtenir: Et voici l’image de base: Le principe est de diminuer artificiellement la profondeur de champ. Manipulation On ouvre donc la photo avec The Gimp. Maintenant, on va rendre flou le calque que l’on vient de créer. Ajoutez un masque sur le calque « Copie de Arrière-Plan »: clic droit sur le calque puis « ajouter un masque de calque ». Il reste maintenant à travailler le masque de calque pour que la transition entre le calque net et le calque flou soit progressive. Dans les options de l’outil dégradé, on choisit le mode « différence ». Une partie de l’image devient nette: on dessine un deuxième dégradé comme sur l’image suivante: (la touche « Ctrl » pendant le tracé permet d’avoir un trait vertical) Related:  Photomontage-gimp psd

Remplacer une tête sur un corps avec Gimp Dans ce tutoriel, nous allons utiliser Gimp pour une retouche photo avancée. Nous allons voir comment placer la tête d’une personne sur le corps d’une autre. Voici notre photo de départ: Et voici ce que l’on va obtenir: Voici le visage qui va être « transplanté »: Petite note sur les photos sources: L’homme à la casquette jaune est le rédacteur (entre-autre) du blog cocktail de web qui a bien voulu me prêter cette photo et je l’en remercie.La photo de l’homme en cravate est une photo trouvée sur le site photo-libre.fr. Maintenant au boulot ! Suppression de l’ancien visage La premiere chose que nous allons faire, c’est d’effacer la tête de l’homme en cravate avant de lui coller un nouveau visage. Choisissez l’outil « Clonage » dans la boite à outil. Dans les options de l’outil, choisissez une brosse à bord doux. Cliquez sur les nuages à droite du visage tout en appuyant sur la touche « ctrl ». Relachez le bouton « Ctrl » puis dessinez sur le visage. Le nouveau visage Détourage Couleur de peau

DIY Lighting Hacks for Digital Photographers A Post By: Darren Rowse Lighting can be the difference between a good shot and a great one. Walk into most professional photographer’s studios and you’ll be confronted with truckloads of lighting equipment. To the average hobby photographer it’s enough to make your mind boggle – and for your stomach to turn as you think about the cost of it all. Most of us can’t afford a full lighting rig – however what if there was a way to experiment with the type of lighting gear that pro photographers use without spending too much money? In this post I’ve found 10 DIY Flash and Lighting Hacks that put some of these lighting techniques within the grasp of the rest of us. 1. What can you make with six speedlight flashes, a coffee can and a little spare time? You get a multi-super-sb-ring-light! You could probably also blind a small village if you’re not careful! Find out what it is, how to make one and what the results are like here. 2. The result is that you’ll have a Poor Mans Ring Flash. 3. 4. 5. 6. 7.

Fake model photography wilber channel rgb Image stéréoscopique (3D) :: Grafigimp Tout d'abord, il vous faut prendre deux photos du même objet mais légèrement décalées. Maintenant, ouvrez l'image la plus décalée vers la gauche et allez dans Couleurs, Composant, Décomposer, sélectionnez "RVB", puis "Décomposer en calques" et enfin cliquez sur "Valider". Vous pouvez maintenant fermer l'image en couleurs car elle ne vous sert plus à rien. Dans l'image en niveau de gris qui vient de se créer, supprimez le calque nommé bleu et vert pour ne garder que le rouge. Ouvrez maintenant l'image décalée sur la droite et faites la même manipulation mais supprimez le calque rouge pour garder le vert et le bleu. Et voilà, l'image est un peu bizarre mais comme vous vous en doutez, il suffit de chausser des lunettes rouge et bleu pour que l'image paraisse en 3D.

MP #28 : Réaliser un bon Light Painting Le Light Painting est un peu à la mode en ce moment. Pourtant, cette pratique ne date pas d’hier, avec pour preuve cette photo de Pablo Picasso faisant du Light Painting (un Centaure pour être précis). Cette photo a été prise par Gjon Mili en 1949. Mais n’étant pas des historiens de la photographie, nous allons plutôt voir aujourd’hui comment réaliser une photographie de light painting. Vous l’aurez compris, Light Painting signifie « peinture de lumière », et la lumière est l’élément principal de cette technique. Avant de parler technique, parlons matériel. un trépied pour la pose longue (et si vous avez une télécommande pour déclencher à distance, c’est parfait)un appareil photo numérique qui permet d’avoir une pose longue (d’au moins 10 secondes). Maintenant parlons de l’environnement : il doit être sombre, voire totalement obscur, afin de pouvoir faire ressortir la lumière des lampes torches plus facilement. Voilà ce que cela donne par exemple : LichtFaktor, que l’on ne présente plus.

Comment classer ses photos ? L'excellent logiciel Pixvue que je recommandais depuis plusieurs années a brusquement disparu de l'Internet*. En même temps, est sorti un logiciel gratuit de Microsoft : Pro Photo Tools. Il a une très grande ressemblance avec une partie des fonctions de Pixvue. Ceux qui ont conservé une copie du logiciel Pixvue peuvent continuer à s'en servir. Cet article est la suite de l'article Photos et images numériques dont la lecture préalable est recommandée. La photo numérisée de bout en bout envahit votre ordinateur. Le stockage et le nommage des photos,La description des photos,Les outils pour la recherche,La constitution des albums sur le PC ou pour une publication sur CD, DVD ou sur le Web Avant de passer à la pratique, je vais dévoiler le plus simplement possible un des secrets les mieux gardés de l'Informatique : l'utilisation des métadonnées en particulier dans les photos numériques. Les métadonnées pour les photos. A quoi servent ces métadonnées ? -EXIF ou IPTC ? -La convergence vers XMP

Apprenez à créer avec GIMP 2.8 ! "Apprendre Gimp, c’est trop difficile !" Combien de fois j’ai entendu cette phrase-là ! Beaucoup pensent qu’il est plus difficile d’apprendre Gimp à cause de son interface atypique qu'il a toujours eu et dont les utilisateurs de Windows ne sont pas habitués. Mais dans les faits, pour un débutant qui n'a jamais touché à un logiciel de graphisme, l’adaptation sera la même, quel que soit le logiciel qu’il choisit pour faire du graphisme ou de la retouche. Vous voulez apprendre le graphisme 2D, que ce soit pour pouvoir faire de la retouche photo, du webdesign ou des montages ou encore de la peinture numérique ? Et tout ça, à partir de zéro ! Des tutoriels séparés où on apprend un outil ou un truc, c’est bien, mais un cours structuré à jour pour apprendre pas à pas, c’est mieux et d’ailleurs, les besoins pour ce type de cours sont criants. Qu’apprendra-t-on dans ce big-tuto ? Historique

Créez de faux reflets (Gimp 2.0) Retrouvez cet article dans : Linux Magazine HS 19 Habituellement, le photographe évite les reflets parasites comme la peste. Il n'est pas rare, en effet, qu'il se retrouve, en reflet, sur une photo qu'il vient de prendre. Inversement, il arrive que le reflet doive faire partie intégrante de l'image... quitte à forcer un peu les choses. L'objet du présent tutoriel est de prendre une photo " normale " et de lui ajouter un faux reflet. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19.

Related: