background preloader

Rythme cérébral

Rythme cérébral
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les caractéristiques des rythmes cérébraux dépendent de l'état psychologique et, le cas échéant, pathologique de la personne chez qui on les enregistre. Ainsi, l'enregistrement de l'activité rythmique cérébrale permet d'étudier les phases du sommeil ou de caractériser des maladies neurologiques, telles que l'épilepsie. Un exemple d'oscillation neurale est celle des félins : une oscillation neurale située proche de l'hypothalamus[1] entraîne la contraction du larynx et par voie de conséquence le ronronnement[2]. Principaux rythmes cérébraux observés chez l'être humain[modifier | modifier le code] Une seconde de signal EEG. Les activités électriques cérébrales rythmiques sont classées selon leur fréquence : Rythmes cérébraux et stades du sommeil[modifier | modifier le code] Un adulte éveillé émet habituellement des ondes alpha et beta. Perspectives et applications[modifier | modifier le code] Synchronisation neuronale[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rythme_c%C3%A9r%C3%A9bral

Related:  ondes cérébrales rythmes et fréquencesHypnose et Conscience - ArticlesHypnose TPETPE SITES

Rythmes cérébraux, activité électro-encéphalo-graphique L'électro-encéphalographie (EEG) est une technique d'exploration cérébrale généralement non invasive, consistant à mesurer l'activité électrique à la surface ou à l'intérieur du cerveau, à l'aide d'électrodes sensibles aux différences de potentiel électrique. Bien que les différences de potentiel soient extrêmement faibles (amplitude de l'ordre du microvolt à la centaine de microvolts), les données recueillies permettent d'établir des tracés dans le temps de cette activité électrique. Depuis l'invention de l'electro-encéphalographe, les scientifiques ont mis en évidence l'existence de formes périodiques sur les tracés, les rythmes cérébraux. Un rythme cérébral désigne ainsi une oscillation électromagnétique dans une bande de fréquences définie, résultant de l'activité électrique synchrone d'un grand nombre de neurones du cerveau, telle qu'on peut l'observer en électroencéphalographie.

Articles/ Histoire de l'hypnose MP3- Stress, Anxiété et Angoisse -MP3 Histoire de l’hypnose Histoire de l’hypnose : Toutes les cultures ont utilisé les états de conscience modifiés (transe) sous une forme ou une autre pour aider les membres de la communauté à faire face aux difficultés du quotidien. Les problèmes auquel les gens font fassent sont essentiellement resté les mêmes : la santé, les relations, la prospérité, développement personnel ou spirituel et la recherche constante du bonheur.

6 Idées reçues sur l'hypnose Voici quelques idées fausses circulant habituellement au sujet de l'hypnose... 1.- « J’ai peur parce que vous allez m’endormir et je ne saurai pas ce qui s’est passé » Tout d’abord, l’hypnose n’est pas un sommeil mais un état de conscience modifiée. L’électroencéphalogramme le confirme sans conteste, le tracé d’une personne en état hypnotique est différent de celui du dormeur. Sachez aussi que vous n’accepterez de répondre aux suggestions que dans la mesure où celles-ci sont conformes à vos valeurs fondamentales. Neurone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cerveau n'est pas le seul organe à avoir une forte concentration de neurones : l'intestin par exemple en compte selon les estimations, environ 500 millions[4]. Les neurones seraient approximativement aussi nombreux[5] que les cellules gliales, seconds composants du tissu nerveux assurant plusieurs fonctions dont le soutien et la nutrition des neurones. Les neurones ont deux propriétés physiologiques : l'excitabilité, c'est-à-dire la capacité de répondre aux stimulations et de convertir celles-ci en impulsions nerveuses, et la conductivité, c'est-à-dire la capacité de transmettre les impulsions.

neurones éveil et sommeil L’électroencéphalogramme (ou EEG) permet de visualiser l’activité globale des neurones du cortex cérébral. Ses tracés qui reflètent les fluctuations de l’état de vigilance du sujet. Ces rythmes oscillatoires dépendent en partie de l’activité de neurones du thalamus et des boucles de rétroaction qu’ils entretiennent avec le cortex (voir encadré). Ces neurones du thalamus peuvent en effet être considéré comme des oscillateurs neuronaux à un seul neurone puisque ces neurones ont une activité rythmique spontanée. Mystères - La Conscience dans tous ses états transe Chez les chamans (ou raveurs de notre époque) l'état de transe est provoqué par le rythme effréné des tambours, des grelots, des sonnailles, ou du didgeridoo. Mêlé à une chorégraphie endiablée - et parfois encouragé par la prise de certaines substances hallucinogènes (tel l'ayahuasca ou encore le peyotl) - le sujet parvient à atteindre un état modifié de sa conscience. Lors de cette entrée en transe, l'Homme passe par des phases d’hyperexcitation et de catalepsie extatique. Mais, et alors qu'il semble "ailleurs", ses sens se trouvent au contraire décuplés et le cours de sa pensée accélérée...

Hypnose et pratiques hypnotiques? La personne hypnotisée devient très sensible à la suggestion, l’inconscient étant plus réceptif qu’à l’état de veille. Mais ne confondons pas hypnose et magnétisme. Ce sont 2 techniques parfois complémentaires mais totalement différentes. Nous sommes tous en état d’hypnose : · Lors de la lecture d’un livre passionnant · Devant un film · Parfois même lors de la conduite d’un véhicule Le temps paraît plus court, on ressent des émotions provoquées par la force du mental. Citons Paul Valéry : “... la sorte de réveil qui suit une lecture prenante...”

Système nerveux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système nerveux humain. Le système nerveux peut faillir en de nombreuses conditions : anomalies génétiques, traumas physiques, intoxications, infections ou simplement par l'effet du vieillissement. Une altération du système nerveux provoque le plus souvent des symptômes graves à cause de l'importance de ce système dans le fonctionnement du corps. La neurologie est la branche de la médecine qui cherche à soigner les pathologies du système nerveux et les neurosciences est la branche pluridisciplinaire scientifique qui est centrée sur son étude.

Ondes cérébrales et synchronisation Le cerveau a une activité électrique qui dans les différentes zones du cerveau constitué de neurones, l’influx nerveux fonctionne en relative cohérence et de façon rythmique. Les cellules neuronales s’activent ensemble (plus ou moins), comme une pulsation, puis se calment, puis s’activent de nouveau. De nombreuses études scientifiques sérieuses ont été réalisées pour déterminer la gamme des fréquences et les états mentaux et comportements qui y sont associés. Ondes cérébrales - AttitudeZen Vivre au Présent Le cerveau est certes un territoire énigmatique, mais depuis une cinquantaine d'années, la science a élucidé certains de ses mystères. Aujourd'hui, on utilise non seulement des produits pharmaceutiques pour intervenir dans sa chimie, mais aussi diverses technologies pour en modifier les mécanismes physiques. Ainsi, simplement en écoutant des enregistrements conçus à cet effet ou à l'aide de petits appareils émettant des signaux lumineux, semblables à des stroboscopes, on peut accélérer ou ralentir les ondes cérébrales ou encore synchroniser les ondes de l'hémisphère droit avec celles de l'hémisphère gauche.

Hypnose/ Wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'état d'hypnose chez un individu désigne un état modifié de conscience, distinct du sommeil. Selon les écoles, l'hypnose serait un état mental modifié ou un état imaginatif[1],[2]. L'état d'hypnose arrive généralement après une induction puis un approfondissement. L'hypnotiseur est la personne qui permet à l'hypnotisé de parvenir à cet état de conscience. Elle peut également être induite par la personne elle-même : on parle alors d'auto-hypnose. Developpement personnel, hypnose L’hypnose est un état modifié de conscience caractérisé sur le plan de l’électroencéphalogramme par l’apparition d’ondes alpha. Les ondes alpha ne sont pas caractéristiques du sommeil, mais plutôt de l’état intermédiaire entre veille et sommeil, état que nous expérimentons chaque nuit dans les instants qui précèdent l’endormissement et également dans les instants précédant le réveil. Nous retrouvons également les ondes alpha dans la phase de rêve dite de « sommeil paradoxal » . L'hypnose n'est donc pas un état d'inconscience !

Related:  Imageries