background preloader

La migration dans le monde

« Where We're From » (« D’où nous venons ») est une application interactive qui suit les déplacements des migrants du monde entier. Elle est désormais hébergée par le site iom.int. Il est toujours fascinant de chercher à savoir d’où l’on vient. Les données sous-jacentes à la carte ont été publiées par la Banque mondiale en 2010. Pour que nous puissions les mettre à jour, nous vous invitons à nous envoyer vos données nationales sur la migration à l’adresse ocu@iom.int. Par ailleurs, des cartes représentant différents flux migratoires seront bientôt affichées sur les pages du site de l’OIM consacrées aux pays. Comment utiliser l’application : Choisissez entre les informations sur les migrants quittant un pays (émigration) et celles concernant les migrants arrivant dans un pays (immigration). Cet outil de visualisation des migrations est mis au point par Locus Insight en collaboration avec l’OIM. Navigateur Internet requis :

https://www.iom.int/fr/la-migration-dans-le-monde

Related:  dricciLes migrations internationales2020 La mondialisation en fonctionnement acteurs, flux et débatsCartes InteractivesMonde de Migrants

À quoi ressembleront les villes du futur ? En 2050, les villes abriteront six milliards de personnes, soit près de 70 % de la population mondiale. Un peu comme un laboratoire, Hong Kong expérimente des solutions nouvelles. Architectes et chercheurs y proposent des espaces verts sur les immeubles ou une flotte de véhicules autonomes. Notion en débat : mondialisation et globalisation Bibliographie | citer cet article Ce texte propose de définir les deux termes « mondialisation » et « globalisation » tout en rendant compte de l’impact de la crise de 2008 sur les positionnements idéologiques et les choix politiques. Il précise que si l’époque contemporaine correspond à un cycle de mondialisation inédit en raison de la révolution numérique (ou digitale), ce n’est pas le premier de l’histoire de l’humanité. Le choix du pluriel s’est d’ailleurs rapidement imposé pour le Dictionnaire des mondialisations (2006) dont l’objectif était de souligner aussi bien le caractère « multidimensionnel » de la mondialisation que son historicité.

Cartographier pour dénoncer, raconter, protester ... Une carte sur les tentatives d'intimidation et les fraudes électorales en Russie, une autre sur les harcèlements sexuels en Égypte, la cartographie politique et participative, dite "crowdmapping" a le vent en poupe. C'est le site Ushahidi ("témoin" en swahili) qui a été le premier à utiliser la technologie de crowdmapping pour donner la possibilité aux Kenyans en 2007 de dénoncer les fraudes électorales après l'élection présidentielle. Que ce soit par SMS ou par mail, les témoins d'une fraude peuvent envoyer un témoignage écrit, photo ou vidéo et localiser l'irrégularité. Comment la Méditerranée est devenue la frontière migratoire la plus meurtrière au monde. Carte interactive Du premier janvier 2014 jusqu’à la fin de l’année 2020, l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) a comptabilisé 40 000 personnes mortes ou portées disparues au cours de leur migration à travers le Monde (dont au moins 2300 enfants). Parmi eux, plus de la moitié ont péri noyés en Méditerranée, ce qui en fait, et de loin, la frontière migratoire la plus mortifère au monde. En Méditerranée, les drames se succèdent mais ne se ressemblent pas.

Histoire générale de l'Afrique L’UNESCO a lancé en 1964 l’élaboration de l’Histoire générale de l’Afrique pour remédier à l’ignorance généralisée sur le passé de l’Afrique. Pour relever ce défi qui consistait à reconstruire une histoire de l’Afrique libérée des préjugés raciaux hérités de la traite négrière et de la colonisation et favoriser une perspective africaine, l’UNESCO a fait appel aux plus grands spécialistes africains et internationaux de l’époque. Supervisée par un Comité scientifique international dont deux tiers étaient africains, l’élaboration des huit volumes de l’Histoire générale de l’Afrique a mobilisé plus de 230 historiens et autres spécialistes pendant plus de 35 années. Achevé en 1999, ce travail colossal qui eut un grand retentissement en Afrique et, au-delà, dans les milieux scientifiques et universitaires, est considéré comme une contribution majeure à la connaissance de l’histoire et de l’historiographie africaines.

Routes migratoires, cap sur l'Europe ! Vous l’aurez remarqué la question des migrants et des réfugiés occupe le devant de l’actualité. Aujourd’hui, cet afflux aux portes de l’Europe s’explique notamment par la multiplication des conflits, en Syrie et en Afrique notamment, mais aussi par la quête de meilleures conditions économiques, qui ne relève pas du droit d’asile. Selon l’agence européenne Frontex, il existe cinq routes empruntées par les migrants actuellement. La voie terrestre de l’Europe orientale, tout d’abord. Faiblement fréquentée depuis la fermeture de la Pologne, de la Hongrie et de la République Tchèque aux demandeurs d’asile, cette route était empruntée par 588 personnes seulement entre janvier et septembre 2017.

La parution de l'ouvrage de Jean-Baptiste Malet, L’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie (Fayard, 2017, 288 pages) a conduit la presse d'actualité à publier de nombreux articles sur la tomate dans la mondialisation. L'auteur enquête sur l'histoire et la géographie du concentré de tomates, produit phare de l'industrie agro-alimentaire. Paris : La Mairie propose un été solidaire grâce à sa carte interactive Devenir solidaire à Paris en un seul clic, c’est désormais possible. Avec la plateforme Jem’engage.fr créée à la fin du mois de mars grâce à la Start-up « Paris je t’aide », les Parisiens peuvent choisir de donner un peu de leur temps à une association parisienne. « Suite aux attentats de janvier, nous avons eu beaucoup de manifestations nous demandant où s’adresser pour faire du bénévolat. Nous avons donc développé une plateforme cartographique où les Parisiens peuvent choisir une mission en fonction de plusieurs critères », explique Julien Antelin, directeur de cabinet de Pauline Véron, adjointe en charge de la vie associative à la mairie de Paris. « Une très belle expérience » Une opportunité que Juliette Simon, présidente de la fondation Pote Emploi, a saisie tout de suite.

Quelle est la bonne carte ? Camarades cartographes, je vous propose dans ce nouveau billet une petite réflexion sur la multi-représentation cartographique, appliquée à la géographie des migrants morts et portés disparus en Méditerranée. Ce billet fait suite à la communication effectuée avec Timothée Giraud [voir] à la 29e conférence internationale de cartographie qui s’est tenue à Tokyo du 15 au 20 juillet dernier [voir]. Si l’aspect méthodologique vous intéresse, le papier [voir], les slides [voir] et les codes sources [voir] sont dores et déjà en ligne. Cartographier les morts Sénégal : sur la corniche de Dakar, c’est le far west – JeuneAfrique.com Ces trente dernières années, le gotha sénégalais a pris ses aises le long de la côte. Le littoral dakarois a été détruit à coups de constructions anarchiques. Peut-on encore limiter les dégâts ? «Je suis un peu comme saint Paul lorsqu’il s’est converti sur le chemin de Damas. Il y a quarante ans, moi aussi je voulais construire sur le littoral », confie Pierre Goudiaby Atepa.

Les migrants climatiques : visages humains d'un dérèglement planétaire Migrants climatiques : les visages du changement climatique Le rapport met en lumière la situation de trois pays — l’Éthiopie, le Bangladesh et le Mexique —, qui présentent des profils très différents sur le plan du climat, de la démographie, des flux migratoires, des moyens de subsistance et du développement. Derrière les chiffres et les grandes tendances des migrations climatiques, il y a des hommes et des femmes qui ont des rêves, des espoirs et des aspirations.

Roses d'Afrique, roses du monde Bibliographie | citer cet article | français | Deutsch Le regard des enseignants Cet article précieux sur la rosiculture en Afrique peut se révéler une étude de cas originale pour aborder les dynamiques de la mondialisation, thème central du programme de géographie en Terminale générale et technologique. Produit mondialisé par excellence, la rose du Kenya met en lumière la spécialisation productive des territoires africains et l’insertion de l’horticulture intensive dans la division internationale du travail.

CARTE. Quelles sont les communes volontaires pour accueillir des réfugiés ? Depuis l'annonce de François Hollande sur les réfugiés syriens, des centaines de villes et de villages se sont portés volontaires pour les accueillir. En voici une liste, non exhaustive, qui comporte 438 communes et communautés de commune. Précision : cette carte a été réalisée en septembre 2015, alors que l'Allemagne accueillait des milliers de réfugiés syriens et irakiens et que la France s'était dite prête à lui emboîter le pas, en accueillant 24 000 personnes. Elle n'a rien à voir avec le démantèlement de la "jungle" de Calais, annoncé en septembre 2016 par le ministère de l'Intérieur.

Related: