background preloader

Echelle de Hamilton

Echelle de Hamilton
Related:  Tests psychologiquesGestion Emotions

Tests psychologiques (gratuits) Les tests psychologiques gratuits en ligne présentés ici (aucune inscription requise) ont été développés dans un contexte de recherche en psychologie ou en psychiatrie, ou sont basés sur les critères diagnostiques de conditions de santé mentale. Ils sont souvent associés à des modèles en psychologie que vous pourrez prendre intérêt à découvrir. Ces tests sont présentés dans le but d'informer et de favoriser la réflexion et la connaissance de soi et non pas comme outils diagnostiques. Dernier test Grands classiques populaires Quels sont vos grands traits de personnalité? Ce test de personnalité, l'Inventaire des 5 grands facteurs de personnalité (les "Big Five") évalue 5 grands traits qui constituent "un modèle de ce que les gens veulent savoir les uns des autres". Alzheimer, déficit cognitif léger, démence Amour, couple et sexualité Hétérosexuel(le), bisexuel(le), gai ou lesbienne? Anxiété (angoisse) Souffrez-vous de phobie sociale ? Comment est votre tolérance à l'incertitude? Bonheur (bien-être)

TESTS d'auto-évaluation pour les troubles de personnalité Mise à jour 2015 - Voici des tests d'évaluation des troubles de personnalité adaptés par PsychoMédia à partir des critères diagnostiques du DSM-5 (1). Ces critères sont demeurés les mêmes que ceux du DSM-IV. Un trouble de la personnalité est un mode durable de l'expérience vécue et des conduites qui dévie notablement de ce qui attendu dans la culture de l'individu ; qui est rigide et envahit des situations personnelles et sociales très diverses ; qui est stable dans le temps et dont les premières manifestations sont décelables au plus tard à l'adolescence ou au début de l'âge adulte ; et qui est la source d'une souffrance ou d'une altération du fonctionnement. Le diagnostic de trouble de la personnalité est difficile à poser car plusieurs aspects sont à considérer. Il est encore plus difficile de s'auto-diagnostiquer, notamment parce que les modes de fonctionnement caractéristiques ne sont, bien souvent, pas reconnus par la personne ou encore pas reconnus comme étant problématiques.

Une crise d'angoisse: C'est quoi? Quels symptômes? Comment ça fonctionne? Dans cet article très important, nous allons approcher la crise d’angoisse d’un peu plus près. Je vous expliquerais : 1 – La crise d’angoisse, c’est quoi?2 – Les signaux annonceurs de la crise de panique.3 – Que se passe t-il pendant une crise d’angoisse? 1 – Une crise d’angoisse, c’est quoi ? Définition : une crise d’angoisse, aussi appelé crise de panique, crise d’anxiété, attaque de panique, trouble panique…: C’est une exagération de la réaction du corps face à une peur. 2 – Un peu avant la première crise de panique On ne passe pas du bien-être total à la crise de panique sans raison. L’angoisse, c’est un message que l’inconscient envoie quand il n’est pas écouté. Donc, n’étant pas écouté, notre corps va ensuite nous envoyer un signe un peu moins discret et peu plus violent : une bonne grosse crise d’angoisse. 3 – Qu’est ce qui se passe pendant une attaque de panique? Face à face avec un lion Pour comprendre le concept simplement, le mieux est de prendre un exemple. Production d’adrénaline

“Il faut oublier pour avancer” Simon-Daniel Kipman, Psychiatre et Psychanalyste Le passé pèse lourd. Bien trop lourd même d’après le psychiatre et psychanalyste Simon-Daniel Kipman. Alors que la société valorise la mémoire, collective et individuelle, lui réhabilite l’oubli. Vous dites que l’oubli est une fonction essentielle de l’image de soi. Une femme qui passerait son temps devant la glace à rechercher la beauté de ses 20 ans se trouverait moche toute sa vie. Au fond, de quoi a-t-on envie de s’alléger ? Notre société nous pousse à accumuler de toutes les manières imaginables. Qu’oublie-t-on principalement ? Cela ne dépend pas de nous. Selon vous, l’oubli est toujours involontaire. Non, l’oubli est inconscient et involontaire. S’alléger d’un drame demande du temps… Oui. Mais le refoulement n’est-il pas un faux oubli, une infection souterraine qui pourra ressortir un jour autrement, par exemple sous forme d’une somatisation pathologique ? Non, le refoulement n’est pas du tout un faux oubli. Alors comment oublier de façon non pathologique ?

Grille de Bales n.f.(angl. Bales grid) Outil d'analyse quantitative et qualitative des relations interindividuelles et de la dynamique de groupe lors de l'exécution d'une tache. Dans de tels groupes, pour lesquels les membres sont censés avoir le même statut, on voit spontanément émerger des rôles différents, dépendant à la fois de la tâche à accomplir, des spécificités individuelles et collectives. Dans ce but, un observateur note la portée (affective, centrée sur le travail), la valeur (intervention positive, négative) et la nature (intervention centrée sur soi, sur autrui, sur une autre intervention). L’utilisation de cette grille et la typologie qui en découle permettent l’analyse de la dynamique du groupe occupé à la tache. Catégories décrite par Bales Catégories centrées sur les relations interpersonnelles (socio-affectives), manifestations positives. 1 – Manifestation de solidarité, de sympathie, aide2 – Détente et relâchement de tension3 – Manifestation d’un accord Méthodologie et analyse

Test psychologique: Échelle de stress perçu Ce test, l'Échelle du stress perçu, publié par le psychologue Sheldon Cohen et ses collègues en 1983 (1), est le test le plus utilisé dans la recherche en psychologie pour évaluer à quel point une personne perçoit globalement les situations de sa vie comme étant stressantes. La théorie cognitive du stress assume qu'une situation est stressante lorsqu'elle est évaluée par une personne comme débordant ses ressources d'adaptation et mettant en danger son bien-être. Selon cette approche, la perception du stress est une meilleure mesure du niveau de stress d'une personne que les caractéristiques des situations elles-mêmes (telles que mesurées par d'autres tests). Ce test n'est pas fourni dans l'optique de donner un diagnostic mais à titre d'information et pour favoriser la réflexion. Pour chacune des 10 questions qui suivront, indiquez à quelle fréquence vous vous êtes senti(e) ou avez pensé de la façon décrite au cours du dernier mois. (1) Perceived stress scale.

Comment je me suis débarrassé de moi-même (changement) Patrick Estrade : Quand je dis que je me suis débarrassé de moi-même, je veux dire que je me suis débarrassé de ce mauvais alter ego qui, si souvent, nous accompagne au cours de notre vie, au point de parfois vouloir prendre toute la place, et qui nous pousse à agir contre nous-mêmes, contre nos intérêts, contre nos sentiments, contre notre nature profonde. Personnellement, je ne suis pas devenu un autre au sens propre du terme ; je ne pense pas qu’on puisse changer à ce point-là et ce ne serait de toute manière pas souhaitable. Tout n’est pas bon à jeter. Celui dont je me suis débarrassé était sans dout un homme aimable et respectable dans le fond, un homme avec des qualités, intelligent, sensible aussi. Comment peut-on en arriver à vouloir se débarrasser de soi-même ? Contrairement à ce que nous pourrions penser, nous tendons à privilégier les autres au détriment de nous-mêmes, quitte à commettre à notre endroit les plus vives injustices. Comment voyez-vous ce changement ?

Test stress Échelle de réactivité perçue au stress Ce test, l'Échelle de réactivité perçue au stress (1), a été publié en 2011 par le psychologue Wolff Schlotz et ses collègues. La réactivité au stress est définie comme étant une disposition à réagir plus ou moins fortement et longuement à des situations stressantes, c'est-à-dire des situations perçues comme pouvant déborder les ressources d'une personne pour y faire face ou pouvant menacer son bien-être. Cette disposition est considérée comme étant relativement stable à travers le temps, les situations et les types de réponses tout en étant variable selon l'exposition au stress chronique. L'impact du stress sur le bien-être et la santé dépend à la fois de la réactivité au stress et du niveau d'exposition au stress. Pour chacune des 23 questions qui suivront, indiquez celle qui représente le mieux votre réaction en général. (1) Traduction Psychomédia.

Accueillir la crise du milieu de vie Elle surgit sans qu’on l’invite, quelque part entre 45 et 55 ans, lorsque nous prenons conscience de n’avoir « qu’une seule vie à vivre et que la fin de cette unique vie approche inéluctablement », explique la psychanalyste Danielle Quinodoz. « Ça m’est tombé dessus, témoigne Nadia, 44 ans. Les enfants grandissaient et je récupérais du temps pour moi. Notre couple battait un peu de l’aile, mais nous étions en train de remonter la pente. C’est alors que j’ai fait une rencontre. Inaugurée par la constatation des premiers signes du vieillissement, « la crise éclate le plus souvent à la faveur d’un facteur déclenchant qui signe un tournant : l’entrée des enfants dans l’adolescence, une période de chômage, un deuil... Dès lors, intervient le risque du passage à l’acte, à la recherche d’une réponse hâtive qui nous épargnerait le déséquilibre. « La crise a souvent une articulation avec l’érotique, constate en effet Anne Dufourmantelle. S'observer comme un autre Savoir ce qu'on ne veut plus

LISTE DES EMOTIONS LISTE DES EMOTIONS / RESSENTIS vécus comme bénéfiques "Nous sommes ici pour apprendre a vivre joyeusement au milieu des chagrins du monde." J. Campbell Photo prise en France, département des Pyrénées Atlantiques, à Anglet, au Pays Basque par I.N. Cf. Découvrir des types de ressentis lors de la survenance d'une situation conflictuelle En chacun de nous, l'enfant qui nous avons été et que nous resterons toujours : écoutons ses cris, ses appels (cf. Maslow Hiérarchie des besoins humains suivant la Pyramide de Maslow (psychologue humaniste américain Abraham Maslow - 1908-1970) (cf. Ne pas confondre les attentes et les besoins : Les attentes ne sont pas des demandes explicites, elles sont à un niveau latent, implicite, mal perçues même par la personne qui les formule. Il est important d’être attentif à ce qui est non déclaré pour répondre aux attentes concrétisées un sentiment de frustration, un déséquilibre engendrant comportements et actions. (et non pas menaçant, anarchique, insécurisé) ; N.B. 1.

Vous n'avez pas confiance en vous? Vous pouvez réussir quand même | Slate.fr Les Américains sont persuadés qu'avoir confiance en soi est le meilleur moyen de réussir. Mais c'est peut-être leur excessive confiance en eux qui leur fait croire qu'ils ont raison... Les Américains sont obsédés par la confiance en soi, et cela commence dès les premières années de leur vie. Les moindres activités pour enfants sont systématiquement présentées comme des manières de «développer l’estime de soi» du petit. La brochure d’un conservatoire de New York explique que les cours de musique sont «stimulants cognitivement» et qu’ils permettent de «développer la confiance et l’estime de soi». Accessoirement, on y apprend aussi à jouer d'un instrument. Même chose pour le karaté. Le parent américain a peur que son enfant ne s’aime pas assez. Cette relation à la confiance est assez torturée: depuis 2009, de nombreux livres –notamment Le piège de l’estime de soi et L’épidémie de narcissisme– pointent les écueils de cette obsession de la confiance. Crise de confiance généralisée

Related: