background preloader

Chimie de A à Z et tableau periodique interactif, 2012

Chimie de A à Z et tableau periodique interactif, 2012
Related:  Les Eléments

Tableau périodique des éléments Tableau périodique des éléments (Link to English version) avec capacité de combinaison (Défiler vers le bas pour version imprimable) Légende des couleurs: Solides Liquides Gaz Synthétiques périodique des éléments - Conseil national de recherches Canada électroniques et tableau périodique (capacité).Faculté Saint-Jean, University of Alberta. Couleur: Noir et blanc: Adobe Reader est nécessaire pour accéder à ces documents. Note: set your printer to landscape and size legal (8.5 x 14 in.). To contact the webmaster For printable black and white (or colour) MS Word version (size legal 8.5 x 14 in.) available with or without 'capacité', E-mail: cpf99@shaw.ca Capacité de combinaison d'atomes Le nombre d'électrons qu'un atome gagne, perd, ou partage quand il forme les liaisons chimiques s'appelle le nombred'oxydation. TO CPF FRENCH WEB RESOURCES SECTION 0037-2.

PCCL - Physique Chimie au Collège et au Lycée : soutien scolaire en animations pédagogiques flash de cours et exercices corrigés de sciences physiques. cinquieme - quatrieme - troisieme - seconde - premiere - terminale - 5e 4e 3e 2e 1S TS jusqu'au baccala Physique Sections transversales des premières orbitales de l'atome (Un atome (grec ancien ἄτομος [atomos], « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps...) d'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.), le code de couleurs représentant l'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) de probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des probabilités est un sujet de...) de l'électron (L'électron est une particule élémentaire de la famille des leptons, et possèdant une charge électrique élémentaire de signe négatif. C'est un des composants de l'atome.). La physique (du grec φυσικη) est étymologiquement la science de la nature. La physique n'accepte comme résultat que ce qui est mesurable et reproductible par expérience. Théorie et expérience Modélisation et réel Esthétique, simplicité et efficacité Technique et physique

éléments chimiques - table et références ou CORPS SIMPLES Sur la centaine d'éléments chimique naturels seuls 27 se trouvent dans la matière vivante et 4 d'entre eux (carbone, hydrogène, oxygène et azote) suffisent pour en composer 99%. Les éléments sont des corps chimiques de base de l'Univers. 118 ont été observés et reconnus à ce jour (2017): 94 d'entre eux identifiés naturellement sur Terre; 80 ont des isotopes stables; Les 24 autres sont artificiels: obtenus par bombardement de noyaux atomiques Les records Le plus léger: l'hydrogène >>> Le plus lourd dans la nature: l'osmium et iridium >>> Le plus gros créé: l'oganesson >>> Naturel de numéro atomique le plus élevé l'Uranium >>>

Portail:Mathématiques Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les mathématiques, du grec máthēma (μάθημα) signifiant « connaissance, science », constituent un domaine de savoir, de recherche et d'enseignement, fondé sur le raisonnement logique. Elles portent sur les nombres, les formes, les opérations et d'autres notions qui permettent entre autres de modéliser l'évolution dans le temps, les procédures, notamment en informatique, et même le hasard. Les mathématiques irriguent toutes les disciplines scientifiques et sont utilisées en économie ou dans les innovations technologiques, mais elles ont aussi des relations avec la philosophie, les arts plastiques, la musique et même les jeux et la littérature. Branches des mathématiques Vous souhaitez participer ? En dehors de Wikipedia

Tableau périodique des Eléments Tableau périodique des Eléments Colonne I A : Hydrogène et métaux alcalins Colonne II A : Métaux Alcalino-terreux Colonnes III A à II B : Métaux divers Colonnes III B à VI B : Commencent par un ou plusieurs Métalloïdes, puis le caractère métallique se dessine et s’accentue en descendant la colonne. Colonne VII B : Métalloïdes (Halogènes) Dernière colonne (0 ou VIII B selon auteurs) : Gaz rares (Gaz nobles) La ligne des Lanthanides regroupe les métaux dits : Terres rares. Les éléments dont les symboles (et les noms dans les tableaux complémentaires) sont écrits en italiques sont des éléments artificiels, n’existant pas dans la nature, produits par réactions nucléaires dans les piles atomiques, les réacteurs des centrales nucléaires et les accélérateurs d’ions lourds. Les numéros suivant parfois le nom renvoient à des notes après les tableaux. Notes 1) Hydrogène. Elément primitif et primordial de l’Univers. 2) Hélium. 3) Lithium 4) Béryllium Chef de file des métaux alcalino-terreux. 5) Carbone 6) Fluor

Électricité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’électricité est l'effet du déplacement de particules chargées, à l’intérieur d'un « conducteur », sous l'effet d'une différence de potentiel aux extrémités de ce conducteur. Ce phénomène physique est présent dans de nombreux contextes : l'électricité constitue aussi bien l'influx nerveux des êtres vivants, que les éclairs d'un orage. Elle est largement utilisée dans les sociétés développées pour transporter de grandes quantités d'énergie facilement utilisable. Les propriétés de l'électricité ont été découvertes au cours du XVIIIe siècle. Ligne électrique près d'une voie ferrée en Pologne. La foudre fut la première manifestation visible de l'électricité pour les humains. Étymologie « Électricité » est un mot provenant du grec ἤλεκτρον, êlektron, signifiant ambre jaune[1]. Histoire Les effets de l'électricité statique et du magnétisme sont décrits pour la première fois en 600 av JC, par Thales de Milet. Nature Électricité statique Sens du courant

Tableau périodique des éléments Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le tableau périodique des éléments, également appelé table de Mendeleïev, classification périodique des éléments (CPE) ou simplement tableau périodique, représente tous les éléments chimiques, ordonnés par numéro atomique croissant et organisés en fonction de leur configuration électronique, laquelle sous-tend leurs propriétés chimiques. Son invention est généralement attribuée au chimiste russe Dimitri Ivanovich Mendeleïev, qui construisit en 1869 une table différente de celle qu'on utilise aujourd'hui[N 1] mais similaire dans son principe, dont le grand intérêt était de proposer une classification systématique des éléments chimiques connus à l'époque en vue de souligner la périodicité de leurs propriétés chimiques, d'identifier les éléments qui restaient à découvrir, et même de pouvoir prédire les propriétés de ces éléments alors inconnus. Tableau périodique des éléments Tableau périodique des éléments destiné à l'impression au format A4

Un outil dont un enseignant de sciences ne peut se passer. Ce tableau périodique intéractif offre rapidement et clairement toutes les informations pertinentes à dire à propos d'un élément. De plus, il suggère des expériences sur vidéo. by wirus Apr 9

Related: