background preloader

Québec - Atlas du Québec

Québec - Atlas du Québec
Related:  cartothèqueshistoire/géounivers social carte

Atlas du Canada - Accueil Depuis 1906, l'Atlas du Canada représente une source clé d'information géographique pour tous les Canadiens. Vous trouverez plusieurs cartes en ligne portant sur l'environnement, la société, l'économie et l'histoire du Canada. Toporama : Offre la couverture complète du pays à l'échelle nationale, régionale et locale (cartes topographiques seulement). Québec intra-muros La ville de Québec est la capitale de la province du même nom, donc le Parlement et les bureaux des ministères s’y trouvent. La ville a été fondée sur les rives du fleuve, à l’endroit où celui-ci devient plus étroit en entrant plus loin dans le continent (vers Montréal). D’ailleurs, le nom de la ville est directement issu de l’appellation amérindienne Kébec, qui signifie « là où le fleuve rétrécit ». Québec et ses environs (cliquer pour agrandir) Le territoire est marqué par des falaises et un immense promontoire rocheux, le Cap Diamant qui surplombe le fleuve avec ses 103 mètres de haut. La ville de Québec vue du fleuve, avec le Cap Diamant qui surplombe le fleuve Un peu au nord de la ville se trouvent des montagnes faisant partie de la plus vieille chaîne de montagnes du globe : les Laurentides. Histoire et fondation de la ville de Québec Québec fut officiellement fondée en 1608 par Samuel de Champlain. Le Vieux-Québec dans le patrimoine mondial Les fortifications Les fortifications

Site de l'univers social au primaire » Grilles d’appréciation Grille d’appréciation Vous trouverez d’abord la grille d’appréciation pour le 2e et 3e cycle: grille d’appréciation Réglettes d’appréciation Les réglettes d’appréciation peuvent être insérées, en contexte d’évaluation comme en contexte d’apprentissage, sous chacune des questions écrites posées à l’élève. Vous trouverez ici un document rassemblant différents modèles de réglettes d’appréciation: échelles descriptives en univers social_primaire Exemple: Affiches explicatives sur les opérations intellectuelles De plus, voici des affiches qui peuvent également aider les élèves à orienter leur réponse selon les opérations intellectuelles: Affiches-OI-primaire (Josiane Ploudre – conseillère pédagogique, CSTL, modifiées par Annie Marois, CSDD)

CARTO magazine Halloween. Origine . Histoire Téléchargement < Halloween < Histoire d'Halloween Halloween, peu connue en France jusqu’à récemment, est en Amérique du Nord, une fête aussi célèbre que Noël. De nombreux commerçants aux États-Unis font plus d'affaires à Halloween qu'à Noël ! La légende d’Halloween remonte bien avant l'ère chrétienne. En effet, l'origine d'Halloween prend très probablement sa source dans la mythologie celte. Cette tradition s'est perpétuée au fil des siècles. Origine et Histoire d’Halloween Dans la mythologie celtique irlandaise, Samain ( Samhain ou Samonios), est une fête religieuse qui célébrait le début de la saison dite « sombre ». L'année Celte se terminait non pas le 31 décembre comme maintenant, mais le 31 octobre. En cette période de l'année, la nature meurt et les nuits sont encore longues. Afin que la nouvelle année leur soit favorable, les Celtes pratiquaient des rituels religieux bien particuliers : Dans chaque village, les hommes éteignaient les feux de leurs foyers. Tricks or treat V.

Un territoire riche en ressources naturelles Une terre et un climat pour cultiver Sur le territoire des Iroquoiens, la terre est fertile puisque nous sommes dans les basses-terres du Saint-Laurent et des Grands Lacs et le climat continental humide y est favorable à l’agriculture. Les Iroquoiens cultivent principalement du maïs, ainsi que des courges et des haricots qu’ils appellent les trois soeurs . Des petits fruits, comme les bleuets, les fraises et les framboises, poussent en quantité. On retrouve aussi une grande variété de plantes qui servent entre autres à fabriquer des médicaments. De l’eau, des forêts et des animaux De nombreux cours d’eau arrosent leur territoire. Des ressources naturelles pour vivre Toutes ces ressources naturelles permettent aux Iroquoiens de trouver autour d’eux ce dont ils ont besoin pour se nourrir, se vêtir, se loger, se soigner et se divertir. Auteur: Service national du Récit de l'univers social

HARVARD Collection Digital Maps The Harvard Map Collection is one of the oldest and largest collections of cartographic materials in the United States with over 500,000 items. Resources range from 16th century globes to modern maps and geographic information systems (GIS) layers. A selection of our materials has been digitally imaged and is offered both as true picture images and georeferenced copies. This Virtual Collection includes those maps and atlases that are available through the Harvard Image Delivery Service. Those maps that have been georeferenced are available through the Harvard Geospatial Library. Therefore, many of the maps listed will have two records, one for the image that is true to the original and the other a georeferenced image. Only a small portion of the Map Collection has been cataloged and included in the HOLLIS catalog and an even smaller selection are included in this virtual collection as digital images.

Origine et histoire d’Halloween Le terme Halloween est la contraction de l’expression anglaise « All Hallows Eve » qui signifie « La veille de tous les saints ». Son origine remonte à plus de 2500 ans sous le nom de la fête de Samain. Cette fête celte et gauloise était célébrée pour accueillir la nouvelle année mais aussi les esprits des défunts. Festin abondant, partage de l’hydromel, sacrifices rituels, et entretien du feu nouveau par les druides rythmaient cette semaine de festivité. Les origines celtiques et le calendrier Halloween trouve sa source dans une fête rituelle celtique connue sous le nom de Samain. Il faut savoir que l’année celte se décompose en deux périodes : une moitié sombre commençant le 1er novembre à Samain et une moitié lumineuse débutant le 1er mai à Beltaine. Chez les celtes, le calendrier est lunaire et non solaire comme le calendrier grégorien, c'est-à-dire que les grandes fêtes ne pouvaient avoir lieu à dates fixes. La fête de Samain : l’ancêtre d’Halloween Bibliographie

Qui étaient les premiers habitants de l&#039;Amérique? Depuis 1927, la théorie prédominante quant à l'origine des humains en Amérique du Nord est celle de la migration via de détroit de Béring. Il y a environ 13 000 ans, le niveau de la mer étant plus bas qu'aujourd'hui, des tribus asiatiques venues de Mongolie ou de Sibérie auraient alors traversé le détroit à pied, de l'Asie à l'Alaska, en empruntant un passage qui est maintenant inondé. La théorie prétend qu'ils auraient alors peuplé l'Amérique toute entière et qu'ils seraient les ancêtres de tous les peuples autochtones du continent. De nouvelles découvertes archéologiques remettent ce paradigme en question. Origines possibles des premiers Américains 2. Des scientifiques suggèrent que les premiers immigrants en Amérique auraient pu suivre les côtes en bateau. 3. D'autres scientifiques croient plutôt que les premiers habitants de l'Amérique auraient traversé le plus grand océan de la terre en bateau pour arriver d'abord en Amérique du Sud. 4. Qui dit vrai?

Afrique : Histoire, Economie et Politique Origine et Histoire de Thanksgiving Thanksgiving day, qui signifie le jour de l'« Action de grâce », est fêté cette année le 28 novembre aux États-Unis et le deuxième lundi d'octobre au Canada. Tous les ans, les Américains célèbrent, autour d'une dinde, cette tradition instaurée depuis 1789 dont les origines remonteraient aux pèlerins fondateurs de la colonie de Plymouth. Que commémore-t-elle ? On retient facilement que Thanksgiving célèbre l'aide apportée par les Indigènes aux Pèlerins débarqués du Mayflower en 1620. Pourtant cette tradition devenue familiale et commerciale tend à éclipser les fantômes du passé. De nombreux Amérindiens furent massacrés pendant la conquête de l'Ouest et victimes des maladies européennes. A l'origine de Thanksgiving : le Mayflower et la colonie de Plymouth Thanksgiving trouve sa source dans le débarquement des pèlerins en Nouvelle Angleterre. L'hiver qui fut très rude engendra une perte de la moitié des 110 émigrants. Vers la fête nationale Bibliographie non exhaustive

Related: