background preloader

Boîte à outils pour protéger la vie privée sur son smartphone

Boîte à outils pour protéger la vie privée sur son smartphone
Ce n’est plus un secret pour personne, nos données personnelles sont de plus en plus exposées quand nous surfons sur Internet. Le développement majeur des smartphones contribue à accentuer le risque d’exploitation de nos précieuses données. Heureusement, tout cela n’est pas inéluctable et il existe des stratégies pour limiter l’exploitation de données personnelles et l’irruption dans notre vie privée des GAFAM mais aussi des pouvoirs publics. Des bibliothécaires américains ont rapidement compris que les bibliothèques avaient un rôle à jouer pour sensibiliser les usagers à ces questions et accroître leurs compétences en littératie numérique. A ce titre on peut citer, le Library Freedom Project dont j’ai déjà parlé. Alison Macrina du LFP a publié un Mobile Privacy Toolkit pour aider à protéger sa vie privée en utilisant un smartphone.

https://biblionumericus.fr/2015/12/01/boite-a-outils-pour-proteger-la-vie-privee-sur-son-smartphone/

Related:  Vie privée / numériqueclaudemdj

cryptobib - Sensibiliser les usagers des bibliothèques à la protection de leur vie privée et veiller à la confidentialité des données personnelles dans les systèmes d'information documentaires Subject: Sensibiliser les usagers des bibliothèques à la protection de leur vie privée et veiller à la confidentialité des données personnelles dans les systèmes d'information documentaires Cette liste doit permettre à ses abonnés d'échanger autour des problématiques de vie privée au sein des établissements documentaires (fonction publique territoriale, enseignement supérieur et secondaire...). En effet, les services de documentation gèrent des abonnements à des services et ressources hébergés sur des serveurs distants. L'accès à ces services ou ressources est souvent conditionné pour le lecteur à une inscription ou dans certains cas au téléchargement de logiciels destinés à gérer les verrous numériques et demandant la création de comptes individuels.

Jeux indépendants et autres petites choses… » [test² + test démo²] Chaussez votre casque et apprêtez votre télémètre ! Aujourd’hui c’est pas moins de deux jeux et deux démos dont je parlerais. (Presque) tous ont le même développeur, Chronic Logic et le même but : construire des ponts au dessus d’une rivière ou d’un canyon qui doivent supporter le passages de véhicules et de tremblements de terre. On va commencer dans l’ordre chronologique avec le premier jeu : Bridge Building Game par Cryptic See.

28/1 journée de la protection des données personnelles : Conseils aux bibliothécaires – Biblio Numericus Si vous avez l’habitude de lire mon blog, vous savez que j’accorde une grande importance à la question de la vie privée et de la protection des données personnelles en ligne. Je pense que les bibliothèques ont un rôle important à jouer dans ce domaine et plus particulièrement dans un contexte de renforcement de lois liberticides votées ces dernières années. Je vous invite d’ailleurs à lire le récent communiqué de l’Association des bibliothécaires de France sur la capacité des bibliothèques à être des lieux où on peut s’informer librement. Nos actions et projets – PANGOLIN • Animations estivales • Du 10 au 26 juillet, PANGOLIN s’installe au Parc Mistral et vous propose des ateliers numériques tous les lundis, mardis et mercredis, de 13h à 19h. Au programme de cet été : jeu de piste tous les lundis et mardis. Seul, en famille ou en équipe, venez résoudre une série d’énigmes liées aux pratiques numériques.

Données personnelles : les Français de plus en plus inquiets Un sondage réalisé par l’institut CSA montre que, contrairement aux idées reçues, les plus jeunes sont au moins aussi inquiets sur ce point que leurs aînés. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger Les Français s’inquiètent du sort réservé à leurs données personnelles sur Internet, selon un sondage réalité par l’institut CSA, publié mercredi 20 septembre. Neuf Français sur dix se disent « préoccupés par la protection des données personnelles sur Internet », en hausse de cinq points depuis 2014, date d’une étude similaire réalisée par l’institut. Jeux de société coopératifs L'association EnVies EnJeux développe et anime des jeux coopératifs, ainsi que des aventures coopératives (jeux de rôle sur plateau ou en grand groupe à l'extérieur). Le principe des jeux coopératifs est simple, bien que peu présent dans le monde du jeu : nous pouvons gagner tou-te-s ensemble, et non gagner contre les autres ! Nous pouvons jouer pour nous amuser ensemble, et atteindre ensemble un but... bien loin des jeux compétitifs qui nous proposent d'écraser les "adversaires" pour vaincre.

« Nothing to hide » : n'avoir « rien à cacher » n'est pas un argument « Je n’ai rien à cacher », « je n’ai rien de fait de mal ni d’illégal donc peu importe si on m’espionne ». C’est l’argument auquel se heurtent systématiquement les défenseurs de nos libertés numériques. Mais n’avoir « rien à cacher », et accepter de livrer toutes ses données à Facebook, Google et à une multitude de services « gratuits » tout en sachant, de façon plus précise depuis les révélations d’Edward Snowden, que ces données alimentent directement la surveillance de masse : est-ce vraiment un raisonnement tenable sur le long terme ? Est-ce la société que nous voulons ? Diffusé en salles depuis quelques mois, avant une mise en ligne sous licence Creative Commons prévue pour le 30 septembre, le documentaire « Nothing to Hide » de Marc Meillassoux est une réponse passionnante à cette question cruciale pour notre avenir.

Création de jeux de société et recherche d'éditeurs Menu Liste des Editeurs de jeu de société. Tri par Pays « Snowden ne fait pas l'histoire, il la permet » Le lanceur d’alerte Edward Snowden, le juriste anti-corruption Larry Lessig et la députée pirate Birgitta Jonsdottir. Trois personnages qui luttent contre les « ennemis intérieurs » de la démocratie, et qui ne s’étaient jamais rencontrés. C’est chose faite avec le documentaire Meeting Snowden de Flore Vasseur, qui a filmé leurs échanges à Moscou, en décembre 2016. Rencontre avec une réalisatrice (très) engagée, à l'occasion de la diffusion du film sur Arte, ce 10 juin à 23h55. Edward Snowden, l’ancien sous-traitant de la NSA qui a révélé au monde, en 2013, le programme de surveillance de masse de l’agence américaine, vit depuis en exil en Russie.

Médiateurs numériques : Informons sur le #PJLRenseignement – Loïc Gervais Il ne vous aura pas échappé qu’en ce moment se discute un projet de loi très controversé à l’Assemblée Nationale. Ce projet de loi renseignement fait l’objet d’un compte rendu sur le site de NextImpact (à lire et à suivre ici ). Il y a un point sur lequel je souhaite particulièrement insister c’est ce sondage CSA/Atlantico qui indiquerait que les français seraient favorables à ce texte. De quoi parle t’on ? C’est un peu le problème seuls 28% des sondés savent de quoi parle le projet de loi et encore faudrait il entrer dans les détails pour s’en assurer. Combien d’entre nous ont ils déjà expliqué comment se connecter à Internet par un VPN ?

On n’a rien à cacher sauf… – Biblio Numericus A l’occasion de la récente mise à disposition du documentaire Nothing to Hide de Marc Meillassoux, j’ai eu envie de remettre une couche sur la question de la vie privée en ligne et de la protection des données personnelles. J’en profite pour vous rappeler que Nothing to hide a été placé sous licence Creative Commons par son réalisateur. Autrement dit, cela offre la possibilité de le diffuser et de le partager librement. C’est une occasion rêvée pour organiser des projections-débats dans nos médiathèques. La problématique de la vie privée sur Internet et de la surveillance de masse fait écho à l’actualité politique et médiatique.

Bibliothécaires debout pour le droit à la vie privée et la liberté d’expression – Biblio Numericus Ce billet est une transcription synthétique de l’article publié initialement sur le site Public libraries online « La vie privée est source de tous les droits. » Ces mots ont été prononcés, il y a quelques temps, par Edward Snowden via Skype au cours d’une table ronde à l’Université d’Arizona . « La vie privée est la garantie d’un esprit libre. Sans vie privée, vous ne pouvez rien avoir d’intime. Dire qu’on se fiche du droit à la vie privée sous prétexte de n’avoir rien à cacher, ce serait comme dire qu’on se fiche du droit à la liberté d’expression parce qu’on n’a rien à dire ».

Related: