background preloader

Surveillance de votre marque sur les réseaux sociaux : les outil

Related:  socialmedia

Les médias sociaux continuent de s'ancrer dans notre quotidien | Une nouvelle publication après quelques temps d’absence, la fin d’année a été particulièrement active, je n’ai donc pas eu beaucoup de temps pour alimenter le blog. J’en profites donc pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2010, mieux vaut tard que jamais Aujourd’hui, je vous propose d’analyser les évolutions en terme d’usages des médias sociaux entre 2007 et aujourd’hui sur la base du Social Technographics Ladder proposé par Forrester. État des lieux réalisé par Forrester en 2007 : En 2007, Forrester nous présentait son Social Technographics Ladder. Les créateurs (13%) : Publication de page web, d’articles, etc.Les critiques (19%) : Commentaires, évaluation produit, etc.Les critiques (19%) : Commentaires, évaluation produit, etc.Les suiveurs (19%) : Utilise les réseaux sociaux de type Facebook.Les spectateurs (33%) : Consulte des blogs, regarde des vidéos, etc.Les inactifs (52%) : Aucune des autres activités. Les conversations gagnent du terrain : Crédit image : Business Week

Réseau social et commerce de proximité - JBlog Pro, by JB Planti En juillet dernier, j'expliquais que de mon point de vue, "la Stratégie des réseaux sociaux est au développement local " Je reviens sur le sujet puisque le journal Ouest France fait un article sur le cas d'un boulanger (canadien) qui assure une partie de sa relation clientèle au travers de Facebook et Twitter C'est ce que nous avons appliqué comme principe avec Les Bouchers du Bassin (Avert. - Conseil Sociotis) qui n'a pas hésité, après quelques explications sur le sujet, à effectivement exploiter ce canal comme vitrine commerciale et relationnelle. Je reste persuadé que la stratégie de proximité (pas forcément géographique) est ce qui fait le lien du réseau, et son intérêt. Ce devrait être évident pour le petit commerce qui a sous la main tous les outils et moyens pour développer sa présence et engager une relation d'échanges avec ses prospects, clients...Etc. C'est une manière simple de recréer la vie de quartier (Le concierge)

Pourquoi faut-il surveiller les médias sociaux et comment ? « Di Veille des médias sociaux: nécessité stratégique et opérationnelle L’objectif de toute démarche de surveillance des médias sociaux est de collecter, analyser, comprendre et répondre aux conversations en ligne qui concernent les marques, les produits, les avis de consommateurs et la réputation d’une entreprise. Une telle démarche permettra de: Suivre les conversations au sujet de l’entreprise en temps réelMesurer et analyser les tendances des conversations par zone géographique et par démographieÉvaluer en détail les avis négatifs et positifsComparer les tendances de l’entreprise par rapport au marché et à la concurrenceIdentifier et cartographier les prescripteurs et les sources influentes Les résultats de surveillance des médias sociaux se présenteront sous forme de métriques (KPI), graphes analytiques ou histogrammes qui seront exploités par les équipes des directions générales, marketing, communication, vente ou études pour ajuster leurs stratégies et actions futures: Like this:

Social Media Club France Janvier, le mois des bilans et des remises en questi 18 Janvier 2010 photo : Sylvie Gouédart Voilà presque un an que j’ai ouvert ce blog, c’était le 20 février 2009. L’occasion de faire le bilan et de parler de son futur. Bilan moral Je ne reviendrai pas sur ce qui m’a motivé à ouvrir ce blog, je l’ai évoqué dans l’À propos... Et comme il est toujours préférable de suivre un canevas pour présenter les choses de manière structurée, je profite que Frédéric Canevet de ConseilsMarketing.fr ait publié le 15 janvier un article intitulé “6 conseils pour bien commencer un blog” pour en reprendre chacun des points et vous expliquer comment je m’y suis pris. 1- Devenez la référence dans votre secteur d’activité ! Bien que ne souhaitant pas devoir porter ce “fardeau”, en marketeur que je suis, je me suis fixé un positionnement propre à placer ma démarche dans une niche, celle du Marketing et de la Comm’ accessible au plus grand nombre : pas de vocabulaire de spécialiste, pas de concept abstrait ... Comment se situe-t-il ? 2- Ne soyez pas Banal !

Promouvoir son business dans le Web 2.0, gérer son e-reputation Promouvoir son business dans le Web 2.0, gérer son e-reputation et intégrer les médias sociaux dans sa stratégie Il y’a quelques temps, je publiais le diaporama, 22 tendances liées aux médias sociaux. Depuis longtemps déjà, la blogosphère s’active autour de ce sujet. C’est pourquoi, au lieu de vous rédiger un long article sur mon seul point de vue, j’ai préféré partager avec vous 5 diaporamas sur les réseaux sociaux que j’ai apprécié. L’objectif est de vous permettre, au travers de ces différents « slideshow » d’experts, de construire votre propre stratégie 2.0. Le déroulement des diaporamas suit un ordre logique: depuis la « prise de conscience » de l’enjeu des médias sociaux, jusqu’à l’intégration de ces nouveaux médias à votre stratégie business. 1 – Finir de se convaincre que les médias sociaux sont une réalité Ce 1er diaporama plante le décor. 2 – Lancer un blog professionnel C’est justement l’objet de ce 2ème diaporama. 3 – Gérer son e-reputation: identité de marque + web

La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mail La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mailLa révolution du social learning La transmission interne des savoirs remise au goût du jour E-Learning 2.0. Pour Frédéric Domon, directeur de l'agence SociaLearning et co-auteur d'un livre blanc sur le sujet, “le social learning peut être considéré comme le développement des savoirs, des aptitudes et attitudes, par la connexion aux autres – que ce soient des collègues, des mentors ou des experts – via les médias électroniques synchrones ou asynchrones”. L'échange social, facteur d'apprentissage Ces théories éprouvées au service de la formation ont été remises au goût du jour par le développement du Web 2.0 et des réseaux sociaux. L'un des problèmes du e-learning est que bien souvent, les apprenants ne vont pas au bout de leur formation. “Le social learning ne repose pas tant sur le contenu que sur la façon dont on va se connecter aux autres, explique Frédéric Domon. Par Fabien Humbert

Vers un Facebook respectueux ? » Article » owni.fr, digital jour A l'heure où Facebook est devenu indispensable, des réseaux sociaux alternatifs plus protecteurs des données personnelles tentent d'émerger. Titre original : Si les utilisateurs lambda de Facebook n’ont sans doute pas d’idée très précise des conséquences de la “publicité par défaut” de leur données personnelles, les acteurs clés du secteur perçoivent quant à eux très bien l’extraordinaire potentiel commercial de l’exploitation de ces informations. S’il n’a pas fallut attendre internet pour savoir que la constitution de bases de données était une activité marketingement très rentable, celles en constitution auprès du service commercial de Facebook sont à la hauteur des attentes de ses actionnaires: Huge ! Day 68 | Open Up , by hannabear (Flickr) Avec son quasi demi-milliard d’utilisateurs, Facebook est-il donc devenu incontournable ? Certains suppriment donc simplement leur compte Facebook (comme Leo Laporte et quelques autres). Plus d’infos à propos de Diaspora sur Techcrunch.

E-Marketing : réseaux sociaux et e-réputation,... L’édition 2010 de forum E-Marketing a accueilli 11 500 visiteurs, soit 15% de plus que l'an dernier. Preuve en est que les outils de marketing et de commerce en ligne s'installent dans les entreprises et entrent dans l'économie réelle. Les plateformes communautaires et la gestion de l'image sont les grandes tendances de l’année. Sans surprise, le forum du E-Marketing qui s'est tenu les 26 et 27 janvier 2010 au Palais des Congrès de la Porte Maillot à Paris, a recueilli un franc succès auprès des professionnels du marketing et du commerce en ligne. Selon son organisateur, E-Business Events, cette édition a enregistré une augmentation de 15 % de sa fréquentation avec 11 500 visiteurs (contre 10 000 l 'an dernier) et la présence d'un millier de responsables d'entreprises de plus de mille personnes."Ils viennent à des fins pédagogiques. Réseaux sociaux et e-réputation, deux tendances fortes « En un an les préoccupations ont bien évolué. Une révolution qui gagne l’entreprise Sibylle Lhopiteau

Google+ va subir de nombreux changements ElectronLibre Vic Gundotra, vice-président senior de Google, l’a annoncé via un message sur son compte Google+ : "De nombreuses critiques ont été faites sur Google+ mais avant la fin de la semaine de nombreux changements seront faits pour y répondre". Le nouveau concurrent de Facebook ne veut pas se reposer sur ses lauriers. La curiosité des internautes a permis au lancement de Google+ d’être une réussite, il s’agit maintenant de transformer l’essai. Ainsi, on constate que de nombreuses demandes concernent une meilleure intégration des autres services Google, une amélioration de l’application pour Android et un contrôle accru sur les cercles.

Banque 2.0 | Banque en ligne Votre banque doit-elle limiter les services offerts en ligne à la gestion de compte? N'y at-il pas d'autres espaces à explorer? Votre relation avec votre banque doit-elle se limiter au nombre de transactions que vous réalisez ? (dont la plupart sont automatisées d'ailleurs...) En tant que client final d'une banque qu'attendriez-vous en matière d'usage internet? Quelle souplesse pour le suivi et la gestion de vos comptes? Vous le constatez la banque 2.0 génère finalement plus de questions qu'elle n'apporte de réponses à l'heure actuelle. Pourtant les technologies sont là et commencent à générer de nouveaux usages, de nouveaux besoins auxquels nous nous proposons d'apporter des réponses concrètes au travers de nos plateformes web. Le projet Buzz Banque s'inscrit dans la démarche itérative du projet Buzzgroup déjà opérationnel depuis 2008 pour l'assurance ( le crédit ( et le venture p2p (

Entreprise Collaborative - Le Community Manager: activer les flu Les médias digitaux devenant de plus en plus étroitement imbriqués dans notre vie, beaucoup d’entre nous se trouveront connectés à plus d’une communauté en ligne en même temps. Le Web permet un « regroupement ridiculement simple », et l’un des rôles prenant le plus d’importance aujourd’hui est celui du Community Manager (CM). Avec plusieurs centaines de millions de personnes sur Facebook, dans des communautés Ning, ou des espaces de partages sponsorisés par les entreprises tels que FAstCompany.com, j’ai attribué à 2010 le titre d’année du CM. Le rôle du community manager est, en entreprise, de gérer des communautés de pratique, des communautés d’intérêt, et d’avoir une compréhension globale des autres communautés en relation avec l’organisation. Tandis que l’apprentissage et le travail sont de plus en plus intégrés à notre vie connectée, nous sommes en train de devenir, non seulement des étudiants à vie, mais aussi des formateurs à vie.

Related: