background preloader

Baalbek, le gigantisme au service des dieux (2 sur 2) - vidéo dailymotion

Baalbek, le gigantisme au service des dieux (2 sur 2) - vidéo dailymotion

http://www.dailymotion.com/video/xahzzk

Related:  Baalbek - HeliopolisMysteres Énigmesnicolebrix

La plus grosse pierre taillée du monde, Baalbek, Liban Les pierres de Baalbek : le TRILITHON Gollum a présenté remarquablement le plus gros bloc de pierre de Baalbek encore en place dans sa carrière d'extraction. Ce bloc n'a pas été utilisé dans la construction des temples, il était peut-être trop lourd pour les ouvriers qui avaient déjà taillé, déplacé et installé les plus grosses pierres du Monde connues sous le nom de "Trilithon". Archéologie mystérieuse : Nouvelles découvertes à Baalbek et au Québec Archéologie mystérieuse : Nouvelles découvertes à Baalbek et au Québec Un titre étrange et pourtant sans jeux de mots : deux découvertes récentes font évoluer nos connaissances sur des périodes de l'ère archaîque, encore très peu connue. Un monolithe plus large et plus massif que celui connu sous le nom de Hajar al-Hibla découvert sur le site d'une carrière antique. Baalbek au Liban est une ville antique mais aussi un chantier archéologique encore loin d'être complété de nos jours. En effet, c'est à 800 mètres des ruines romaines que des sondages réalisés dernièrement par l'équipe de l'Université du Liban menée par Janine Abdel Massih sur une colline nommée Cheikh Abdallah ont révélés une surprise de taille. Terme adéquat quand ils se sont aperçu qu'il s'agissait d'un bloc unique de pierre taillée, un énorme monolithe plus large et plus massif que la mondialement connue Hajar al-Hibla.

Baalbek ou les megalithes de l'impossible Bonjour a toutes et tous j'attaque la section "megalithes" par un des plus incroyable site archéologique existant. Reprenant "la demarche" du forum inspiré par par les menhirs et dolmens cher a Corsair, je me permets donc de remettre sur le tapis ( et selon moi ) le mystere des trilithes de Baalbek. Un troisième bloc monolithe découvert à Baalbek au Liban - Le Nouveau Paradigme L’origine des temples, antérieure au IIIème millénaire, reste méconnue et peu étudiée. De cette époque, on sait seulement que les Phéniciens y célébraient le culte de Baal Haddad, leur équivalent de Jupiter (Baalbek signifie d’ailleurs « le temple de Baal »). Bien qu’attribué aux Phéniciens, l’impressionnant tell sur lequel est bâti le site romain reste une énigme, due à la taille des pierres disposées. La plupart des pierres du tell pèsent plusieurs centaines de tonnes. 3 d’entre-elles, le Trilithon, atteignent même le poids vertigineux de 800 tonnes !! Imaginez des blocs de 19m de long sur 4m de côté (2 bus mis bout à bout) ! – Rappelons que l’obélisque de la Concorde, rapporté à Paris par Napoléon, bien que mesurant 23m de haut, est beaucoup plus fin et ne pèse « que » 230 tonnes.- L’accumulation de pierres aux dimensions si démesurées est unique au monde.

À Baalbeck, la colline Cheikh Abdallah livre son troisième monolithe - May MAKAREM Baalbeck est un chantier archéologique en permanente évolution. Les sondages réalisés récemment par Janine Abdel Massih et son équipe de l'UL sur la colline Cheikh Abdallah, à 800 mètres des ruines romaines, ont livré un monolithe plus large et plus massif que la Hajar al-Hibla. Il mesure 19,6 mètres de long, six mètres de large et 5,5 mètres d'épaisseur. « Jusque-là. Car nous n'avons pas encore atteint le fond du roc pour le dégager entièrement », a-t-elle déclaré, ajoutant que les travaux reprendront après la fête du Fitr. Située à l'entrée sud de Baalbeck, la colline Cheikh Abdallah abrite une carrière antique de pierre calcaire conglomérée, qui a approvisionné le chantier de construction du complexe romain.

Qui était Marie-Madeleine, la « compagne » de Jésus ? Cet étrange papyrus où serait écrit « Jésus leur a dit : ma femme... » remet-il en question 2000 ans de christianisme ? Ouvre-t-il un nouveau chapitre dans l’histoire de la chrétienté ? Essayons de faire le tri. Papyrus en copte ancien. non [à] moi. BAALBEK (35396) - Dictionnaire - TopBible — TopChrétien Ville de la Coelésyrie, ou Békâa, entre le Liban et l'Antiliban, à la limite insensible de partage des eaux entre les bassins du Léontès vers le S. et de l'Oronte vers le N. Elle est célèbre aujourd'hui et souvent visitée pour les ruines imposantes de ses merveilleux sanctuaires, comparables par la masse à ceux de Thèbes et par la grâce à ceux d'Athènes ; voy. fig. 36 à 41, des reproductions de ses temples et de la fameuse pierre inutilisée, aux dimensions colossales (voir Carrière). Il n'a pas encore été dégagé de vestiges de l'époque biblique, car des deux temples, ni le grand (celui de Jupiter), ni le petit (de Bacchus ?

LA VOIE INITIATIQUE CHRISTIQUE et l’ASCENSION LA VOIE INITIATIQUE CHRISTIQUE et l’ASCENSION Lors de précédents articles j’ai révélé les expériences relatives aux 12 travaux zodiacaux incombant à notre conscience incarnée afin que par ce cheminement nous puissions retrouver l’Unité perdue au sein de cette fréquence fragmentée.Toute la vie du Grand Maitre Initié Jésus nous révèle aussi les différentes étapes à franchir pour atteindre le Portail d’ascension. Le Signe du Bélier correspond à « l’Annonce faite à Marie «. L’Archange Gabriel lui annonce qu’elle va porter en son sein le Messie rédempteur et qu’elle à été choisie parce que son âme était Vierge et Immaculée c’est-à-dire ne portait aucune mémoire génétique cristallisant des karmas antérieurs. L’expérience nous invite à découvrir quelle est notre Véritable Origine, notre Je Suis d’où toute notre Création a été élaborée. Le signe du Taureau correspond à la « Visitation ».

Georges Tate, Baalbek, une cité romaine du Liban Après avoir suscité l'admiration des voyageurs, les ruines de Baalbek ont inspiré les amateurs de fantastique. Selon eux, les blocs aux dimensions extraordinaires dont les terrasses sont constituées auraient été construits en des temps immémoriaux par des civilisations extraterrestres aujourd'hui disparues… Pour être plus prosaïque, la réalité n'en est pas moins grandiose, comme en témoignent les travaux lents, patients et précis d'archéologues et d'historiens allemands, français et libanais. Georges Tate revient sur les raisons qui ont fait de Baalbek un des sites les plus importants du Proche-Orient classique, à côté de Palmyre et de Pétra.

Related: