background preloader

Histoire de l'Afrique

Histoire de l'Afrique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de l'Afrique en 1910 L'histoire de l'Afrique désigne l'ensemble des faits passés concernant l'Afrique, de la Préhistoire à aujourd'hui. Le terme « Afrique » désignait pour les Romains seulement la partie nord du continent. Les Africains étaient ceux qui croyaient en la déesse Ifri (déesse berbère), puis le terme a englobé tout le continent. L'Afrique de l'Est est probablement le lieu où l'espèce humaine est apparue, il y a environ 2,5 millions d'années. L'histoire de l'Afrique connaît les mêmes trois grandes « révolutions techniques » que le reste de l'histoire mondiale, chacune d'elles bouleversant profondément les modes de vie antérieurs : L'Afrique du Nord, berceau des berbères fut tour à tour sous l'emprise des Phéniciens (notamment avec le comptoir de Carthage au nord-est de l'actuelle Tunisie) au Ier millénaire avant notre ère, des Romains, et des Arabes. Préhistoire[modifier | modifier le code] À partir de 4 000 avant J. Related:  Afrique - A Classer

En 2013, il faudra plus encore se méfier de la docte ignorance des experts LE MONDE | • Mis à jour le | Par Edgar Morin, sociologue et philosophe Hélas, nos dirigeants semblent totalement dépassés : ils sont incapables aujourd'hui de proposer un diagnostic juste de la situation et incapables, du coup, d'apporter des solutions concrètes, à la hauteur des enjeux. Tout se passe comme si une petite oligarchie intéressée seulement par son avenir à court terme avait pris les commandes." (Manifeste Roosevelt, 2012.) "Un diagnostic juste" suppose une pensée capable de réunir et d'organiser les informations et connaissances dont nous disposons, mais qui sont compartimentées et dispersées. Une telle pensée doit être consciente de l'erreur de sous-estimer l'erreur dont le propre, comme a dit Descartes, est d'ignorer qu'elle est erreur. L'erreur n'est pas seulement aveuglement sur les faits. Hélas. Notre machine à fournir des connaissances, incapable de nous fournir la capacité de relier les connaissances, produit dans les esprits myopies, cécités. Ce mal est généralisé.

le masque Dan des lignes pures dans l'art africain Cliquez sur l'image pour l'agrandir Les Dan sont une sous-tribue appartenant aux Dan-Nguere. Ils habitent le Liberia orientale, la Guinée Conakry et la Côte d'Ivoire. La base sociale et spirituelle des Dan-Nguere est la société secrète Poro, qui veut dire en langue Temmé "sierra".

Histoire africaine Les sculptures de la brillante civilisation Nok du Nigeria En 1943, l’archéologue britannique William Fagg alors au Centre du Nigéria reçoit un visiteur qui lui montre une tête sculptée qu’il dit avoir trouvée. Cette sculpture en terre cuite ressemble à celle que Fagg possède et qui représente un singe. Curieux, Fagg parcours la région et se rend compte que des locaux trouvent depuis des années des sculptures de ce genre. Il dresse une échoppe près du village de Nok et par l’achat, par la persuasion et par ses propres fouilles, recueille près de 200 sculptures de ce type. Ces sculptures sophistiquées témoigne de l’existence d’une civilisation ancienne au Centre du Nigéria. Trouvaille d’une sculpture Nok Cette civilisation se serait épanouie entre 3200 et 4400 de notre ère. Objets en fer de la civilisation Nok Ensuite Louise Marie Diop Maes nous apprend que les Berbères qui étaient présents avant l’arrivée des Arabes, méprisaient le travail du fer, ce ne sont pas des métallurgistes. Sources : Nations Nègres et Culture, Cheikh Anta Diop

Nubie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Image satellite de la Nubie de nos jours. La Nubie est aujourd'hui une région du nord du Soudan et du sud de l'Égypte, longeant le Nil. Dans l'Antiquité, la Nubie était un royaume indépendant dont les habitants parlaient des dialectes apparentés aux langues couchitiques. Toponyme[modifier | modifier le code] Les anciens Égyptiens appelaient la région Ta-Seti (« le pays de l’arc ») en raison de l’arme caractéristique de ses habitants. Certains textes hiéroglyphiques affirment que dans cette contrée l’or (en égyptien nwb : noub) était « aussi abondant que la poussière des chemins » : peut-être est-ce là l’étymologie du nom Nubie dont la première mention se trouve dans la Géographie de Strabon, vers l'an 29 avant notre ère[2]. Histoire[modifier | modifier le code] Préhistoire[modifier | modifier le code] Ruines de la cité de Kerma Grâce au commerce avec l'Égypte, la Nubie réussit à acquérir un certain niveau de vie et de stabilité.

Chronologie de l'Afrique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ordre d'indépendance des pays Africains entre 1950 et 1993 Préhistoire[modifier | modifier le code] Il y a 150 000 ans environ: origine africaine de l'Homo sapiens Protohistoire[modifier | modifier le code] Antiquité[modifier | modifier le code] empires égyptiensvers 814 av. de l'an 500 à l'an mil[modifier | modifier le code] 533: les armées byzantines battent les Vandales et prennent Carthage.fin du VIIe siècle, début VIIIe siècle: conquête le l'Afrique du nord par les guerriers arabo-musulmans.VIIIe siècle : essor du royaume du Ghana de 1000 à 1400[modifier | modifier le code] XIe siècle: expansion de l'Émirat Almoravide, jusqu'en Espagne et à l'empire du GhanaXIIe siècle: unification de l'Éthiopieempire du Mali1255 : mort de Soundiata Keïta 1400 à 1800[modifier | modifier le code] XIXe siècle[modifier | modifier le code] XXe siècle[modifier | modifier le code] L'Afrique en 1913 XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Histoire de l'Égypte antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’histoire de l’Égypte antique se caractérise par la longévité des institutions mises en place dès son commencement et qui, bien que n’étant pas restées totalement figées, ont résisté aux périodes les plus troubles. Au sommet de ces institutions se trouve le pharaon, roi et seul intermédiaire entre les hommes et les dieux, garant de l’ordre contre le chaos extérieur (envahisseurs) ou intérieur (désordre social). Les grandes périodes de l'histoire égyptienne antique[modifier | modifier le code] Le découpage traditionnel de l’histoire égyptienne ancienne se fait par périodes et par dynasties. La pertinence de ce découpage qui date, dans ses grandes lignes, des historiens de l’Antiquité (notamment de Manéthon), est actuellement remise en cause par les récentes découvertes archéologiques, mais il présente néanmoins l’avantage d’une relative simplicité. La période prédynastique[modifier | modifier le code] (environ -5500 à -3150)

Empire du Ghana Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de l'empire du Ghana à son apogée L'empire du Ghana, qui a existé de 300 environ à 1240, fut le premier des trois grands empires marquant la période impériale ouest-africaine. Il connut son apogée au Xe siècle, et s'étendait alors dans une région qui englobait une partie des actuels Mauritanie et Mali. Désigné par ses habitants comme l'Empire Ouagadou, il se fit connaître en Europe et en Arabie comme l'Empire du Ghana. Sa capitale était Koumbi-Saleh. Origine du nom[modifier | modifier le code] La toute première référence au Ghana est attribué à l’astronome arabe Muhammad al-Fazari, au VIIe siècle, cité par Al Masû'dî dans son ouvrage Muruj adh-dhahab (Les prairies d'or). Évolution de l'empire[modifier | modifier le code] Les origines du royaume[modifier | modifier le code] Deux thèses existent sur les origines du royaume de Wagadou, qui deviendra plus tard un empire. Ghâna est le nom que porte le souverain. Armée[modifier | modifier le code]

Histoire de l'Égypte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire de l'Égypte est d'abord marquée par les témoignages inestimables légués par l'Égypte antique, qui ont fasciné des l'Antiquité et qui reste particulièrement marquante en dehors de l'Égypte. Après la période ptolémaïque, l'Égypte n'est plus, durant plusieurs siècles, qu'une partie d'empires plus vastes que sont l'Empire romain, l'Empire arabe puis l'Empire ottoman. Elle ne retrouve une certaine autonomie qu'au XIXe siècle et son indépendance en 1922. Après des régimes autoritaires, elle connaît une démocratisation difficile avec la révolution de 2011. Chronologie[modifier | modifier le code] Égypte antique[modifier | modifier le code] Le découpage traditionnel de l’histoire égyptienne ancienne comprend plusieurs périodes correspondant à une ou plusieurs dynasties. Les premières structures de type néolithique, datées du VIe millénaire avant notre ère, apparaissent dans le Fayoum. En 831, une révolte copte éclate en Haute Égypte.

Empire du Mali Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Empire du Mali L’empire du Mali est un empire africain du Moyen Âge. Sources[modifier | modifier le code] Pour aborder l'histoire du royaume du Mali il convient de commencer par présenter les sources qui nous permettent d'appréhender cette histoire. Les sources écrites[modifier | modifier le code] Elles sont de deux types : les sources écrites exogènes, les seules dont nous disposons jusqu'au XVIe siècle et les sources écrites endogènes, qui prennent le relais des précédentes à partir du XVIe siècle et qui émanent des cercles lettrés de la boucle du Niger. Les récits des voyageurs portugais apportent des informations sur un royaume du Mali plus tardif et qui a alors beaucoup régressé. Les traditions orales et les études archéologiques[modifier | modifier le code] Les témoins de l'histoire Assemblée constitutive empire du Mandé (détail) Étymologie[modifier | modifier le code] Géographie[modifier | modifier le code]

Tombouctou Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Surnommée « la ville aux 333 saints » ou « la perle du désert », sa visite en 1828 par le Français René Caillé a fait grand bruit à l'époque en Europe. Elle est aujourd'hui classée par l'UNESCO à plusieurs titres au patrimoine mondial de l'humanité. Géographie[modifier | modifier le code] Depuis plusieurs années, la ville est menacée par l'avancée des dunes (ensablement). Sous l'impulsion de l'UNESCO, des travaux de stabilisation des dunes ont été entrepris. Climat[modifier | modifier le code] Tombouctou appartient à la frange la plus septentrionale du Sahel africain et donc à la plus aride. Démographie[modifier | modifier le code] Tombouctou a actuellement une population estimée à 32 000 personnes en 2006. Étymologie[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Du Moyen Âge à la domination marocaine[modifier | modifier le code] Portes de la Medersa de Sankoré Période de la colonisation française[modifier | modifier le code]

Histoire du Mali Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Mali a été le berceau de trois grands empires : l'empire du Ghana, l'empire du Mali et l'empire songhaï. Il est par la suite une colonie française de 1895 à 1960. Quelques années après son indépendance, il subit la dictature de Moussa Traoré avant de connaître un régime démocratique (depuis le début des années 1990). Carte du Mali actuel. Préhistoire[modifier | modifier le code] Les premières traces de peuplement humain remontent au Ve millénaire av. Les trois grands empires[modifier | modifier le code] Empire du Ghana[modifier | modifier le code] Aussi nommé Ouagadou, il est érigé par les Sarakolés au IVe siècle. Empire du Mali[modifier | modifier le code] La prospérité de l'empire reposait sur le commerce transsaharien du cuivre, du sel, de l'or et des étoffes. Tombouctou, Gao et Djenné furent les centres économiques et culturels de cette civilisation au centre de l'islam soudano-malien. Empire songhaï[modifier | modifier le code]

Histoire ancienne de l'Afrique du Nord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Histoire ancienne de l'Afrique du Nord est l'œuvre majeure, quoique inachevée, de l'historien français Stéphane Gsell. Conçue primitivement pour se terminer au moment des invasions vandales, l'œuvre commence à la Préhistoire et s'achève au tome VIII en l'an 40 après J.-C.. Structure de l'œuvre[modifier | modifier le code] Tome I : Les conditions du développement historique - Les temps primitifs, 1913 ;Tome II : L'État carthaginois, 1918 ;Tome III : Histoire militaire de Carthage, 1918 ;Tome IV : La civilisation carthaginoise, 1920 ;Tome V : Les royaumes indigènes : Organisation sociale, politique et économique, 1927 ;Tome VI : Les royaumes indigènes : Vie matérielle, intellectuelle et morale, 1927 ;Tome VII : La République romaine et les rois indigènes, 1928 ;Tome VIII : Jules César et l'Afrique - La fin des royaumes indigènes, 1928. Pérennité[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code]

Empire songhaï Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Songhaï. Histoire[modifier | modifier le code] L'État songhaï fut fondé à Koukia au VIIe siècle, suite aux métissages qui s'effectuèrent entre les Sonrhaïs, et les Berbères dirigés par le chef Za el-Ayamen, qui fuyaient devant l'invasion arabe. Ce métissage entre Songhaïs et Berbères donnera la dynastie des Dia. Vers l'an 1300, le Songhaï passe sous la coupe de l'empire du Mali. Le successeur de Sonni Ali, Sarakollé Mohammed Touré (1493-1528), soninké originaire du Tekrour, prend le contrepied de sa politique, achève d'islamiser le royaume à travers plusieurs batailles que rapportent le voyageur Léon l'Africain. Le Songhaï s'effondre en 1591 suite à l'invasion des armées du sultan marocain Ahmed al-Mansur Saadi sous le commandement de Djouder à la bataille de Tondibi. Culture[modifier | modifier le code] Le savoir, le livre et l'enseignement tiennent une grande place dans l'empire. Conquêtes des Saadiens

Nok (civilisation) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aire d'influence supposée de la culture Nok La civilisation Nok apparaît au Nigeria 1500 ans av. J.-C. et s'éteint mystérieusement à la fin du premier millénaire av. Les pièces d'art que le temps nous a conservées, à travers de fastueuses terres cuites, expriment l'avance technologique de potiers maitrisant l'art du feu et de la cuisson ainsi que la grande qualité des sculpteurs et artistes. C'est à l'occasion de recherches de gisements miniers sur le plateau de Jos en 1929 que la culture du peuple Nok est redécouverte. Plus tard encore, en 1943, à proximité du village de Nok, au centre du Nigeria, sont extraites par hasard une nouvelle série de figurines en argile, lors de l'exploitation d'une mine d'étain. Par la suite, de nouvelles découvertes ont eu lieu dans une zone toujours plus étendue, couvrant actuellement une superficie de 480 sur 320 km, englobant la moyenne vallée du Niger et la vallée inférieure de la Bénue.

Souvent considérée par les européocentristes comme un continent sans civilisation, l'Afrique, à travers son histoire, a donné la preuve du contraire. Hegel et ses disciples devront l'apprendre: "nul ne peut effacer une page de l'histoire d'un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme" (Alain Foka, Archives d'Afrique, Radio France Internationale) by djamelibro Apr 9

Related: