background preloader

ADN

ADN
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Structure de la double hélice d'ADN. Propriétés générales[modifier | modifier le code] Classification et appariement des bases nucléiques[modifier | modifier le code] Les quatre bases nucléiques de l'ADN sont de deux types : d'une part les purines — adénine et guanine — qui sont des composés bicycliques comprenant deux hétérocycles à cinq et six atomes respectivement, d'autre part les pyrimidines — cytosine et thymine — qui sont des composés monocycliques comprenant un hétérocycle à six atomes. Les paires de bases de la double hélice d'ADN sont constituées d'une purine interagissant avec une pyrimidine à travers deux ou trois liaisons hydrogène : une adénine interagissant avec une thymine à travers deux liaisons hydrogène ;une guanine interagissant avec une cytosine à travers trois liaisons hydrogène. Appariements non canoniques entre bases nucléiques[modifier | modifier le code] Appariements Hoogsteen et Watson-Crick entre trois bases.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

Related:  GlossaireBIOLOGIE

Génome Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De l'ADN à la vie. Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son acide désoxyribonucléique (à l'exception de certains virus dont le génome est porté par des molécules d'acide ribonucléique (ARN). Il contient en particulier toutes les séquences codantes (transcrites en ARN messagers, et traduites en protéines) et ARN non codantes (non transcrites, ou transcrites en ARN, mais non traduites). Le génome est souvent comparé à une encyclopédie dont les différents volumes seraient les chromosomes. Les gènes seraient les phrases contenues dans ces volumes et ces phrases seraient écrites dans un langage génétique représenté par quatre bases (adénine, guanine, cytosine et thymine) abrégées en AGCT.

Génétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De la molécule d'ADN à la cellule vivante. Relations schématiques entre la biochimie (biochemistry), la génétique (genetics) et la biologie moléculaire (molecular biology). La génétique (du grec genno γεννώ, « donner naissance ») est la science qui étudie l'hérédité et les gènes, c'est une sous-discipline de la biologie. Un test ADN pour mieux dépister la trisomie 21 Une nouvelle stratégie de dépistage de la première cause de handicap mental sera bientôt mise en œuvre. Plus de fœtus porteurs de la maladie devraient être détectés. Un moment important dans la vie des femmes enceintes va bientôt changer. La Haute Autorité de santé (HAS) a publié, mercredi 17 mai, ses recommandations pour mettre en place une nouvelle stratégie de dépistage de la trisomie 21. La publication de l’arrêté ministériel nécessaire à son démarrage partout sur le territoire devrait intervenir rapidement. Un test ADN remboursé par la Sécurité sociale viendra compléter le dispositif actuel.

ARN Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Structure moléculaire de l'ARN. Structure de l'ARN[modifier | modifier le code] Évolution (biologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En biologie, l'évolution est la transformation des espèces vivantes qui se manifeste par des changements de leurs caractères génétiques et morphologiques au cours des générations. Les changements successifs peuvent aboutir à la formation de nouvelles espèces.

Méiose Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chez les animaux, la méiose est un processus se déroulant durant la gamétogénèse (spermatogenèse ou ovogenèse), c'est-à-dire durant l'élaboration des gamètes (les spermatozoïdes chez le mâle et les ovules chez la femelle) chez les espèces dites diploïdes. Chez les végétaux, la méiose produit des spores, qui par mitose donneront une génération haploïde (le pollen, le pied feuillé des mousses, etc.) Elle donne des cellules haploïdes (cellules contenant n chromosomes) à partir de cellules diploïdes (cellule contenant 2n chromosomes - chez l'homme, une cellule normale contient 2n = 46 chromosomes (donc 23 paires) alors qu'un gamète contient n = 23 chromosomes au cours de deux divisions).

William James Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir James. William James Peut-on faire renaître des espèces éteintes ? Mammouth, tigre de Tasmanie : les essais de clonage menés par plusieurs laboratoires laissent perplexes. L'homme aura-t-il bientôt le pouvoir de ramener à la vie des espèces éteintes comme le mammouth, le tigre de Tasmanie ou le pigeon migrateur américain? Soixante ans jour pour jour après le décryptage de la structure en double hélice de l'ADN (acide désoxyribonucléique) par Francis Crick et James Watson, le 25 avril 1953, ce vieux rêve - ou ce fantasme - refait surface. Les progrès réalisés ces vingt dernières années dans le domaine de la génétique et de la connaissance de cette molécule support de l'hérédité laissent penser que cet exploit est à la portée des scientifiques qui tentent de relever le défi. Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres. La plus récente tentative de «dé-extinction» a été révélée en janvier par les chercheurs australiens du projet Lazare, en référence à ce personnage des Évangiles que le Christ ressuscite.

Nucléotide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un nucléotide est une molécule organique qui est l'élément de base d'un acide nucléique tel que l'ADN ou l'ARN. Il est composé d'une nucléobase et d'un sucre à 5 carbones dit pentose, dont l'association forme un nucléoside, et de 1 à 3 groupements phosphates. Structure des nucléotides Nucléotides dans l'ADN et l'ARN[modifier | modifier le code]

Gregor Mendel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mendel. Gregor Mendel L'ADN va-t-il remplacer les disques durs ? SYNTHÉTIQUE. 100 millions d’heures de vidéo en haute définition enregistrées dans un volume équivalent à une tasse d’ADN ! Enfin la solution pour archiver les 3000 milliards de milliards de bytes de données existantes ? C’est devenu une solution possible depuis que des chercheurs du LEBM-Institut européen de bio-informatique ont démontré qu’il est possible de stocker une grande variété d’informations dans l'ADN synthétique. Martin Luther King et Shakespeare Les données stockées peuvent ensuite être récupérées par séquençage de l'ADN.

Base azotée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir base. Les bases azotées (aussi appelées bases nucléiques ou nucléobases) sont des molécules qui font partie des nucléotides, qui sont eux-mêmes des éléments de l'ARN et de l'ADN. C'est par les liaisons hydrogène entre paire de bases azotées que sont liés deux brins de l'hélice d'ADN. Konrad Lorenz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Lorenz. Konrad Zacharias Lorenz Principaux travaux éthologie Biographie[modifier | modifier le code]

Liaison hydrogène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Liaison hydrogène entre des molécules d'eau. La liaison hydrogène ou pont hydrogène est une force intermoléculaire impliquant un atome d'hydrogène et un atome électronégatif comme l'oxygène, l'azote ou le fluor. L'intensité d'une liaison hydrogène est intermédiaire entre celle d'une liaison covalente et celle des forces de van der Waals. On pensait à l'origine que l'électron de l'atome d'hydrogène était partagé entre les molécules liées[1], et donc que cette liaison hydrogène était quasi-covalente.

Related: