background preloader

AM de Pontoise (95)

AM de Pontoise (95)
Related:  Ile de France (AD)Sites généalogiques Ile de France

AD 95 Val d'Oise Comment procéder pour votre recherche ? Une recherche en archives, qu’elle soit menée sur votre temps libre ou à titre professionnel nécessite la plupart du temps de croiser plusieurs sources (textes, cartes, plans, iconographie…) conservées dans des fonds d’archives divers et parfois d’époques différentes. Pour cela, il vous faut consulter les instruments de recherche (inventaires) décrivant ces fonds et le catalogue de la bibliothèque patrimoniale. Les formulaires de recherche et les documents et conseils qui vous sont proposés ici sont là pour vous aider. Les Archives départementales mettent à votre disposition 312 instruments de recherche consultables sous deux formes : XML-EAD et PDF. Les notices des instruments de recherche XML-EAD sont consultables directement dans la liste des résultats qui s'affiche après votre recherche ou en cliquant sur l'icône Ouvrir la notice dans son contexte . Généalogie Lire la suite Recherche avancée

Val de Marne : les recensements sont en ligne Les recensements de population, plus précisément les listes nominatives pour la période 1795-1906, sont désormais consultables sur le site Internet des Archives départementales du Val-de-Marne. Ces listes sont exhaustives et concernent toutes les communes du département du Val-de-Marne. Cependant, sur Internet, seules sont en ligne les listes nominatives de plus de 100 ans, soit jusqu'en 1906, pour respecter une recommandation de la CNIL, Commission nationale informatique et liberté. Pour mémoire, les listes nominatives n'étaient consultables que jusqu'à 75 ans, mais un arrêté de 2009 a abaissé à 35 ans le délai de communicabilité des recensements et de toutes les listes nominatives. Cette décision favorable aux généalogistes n'a cependant aucun impact sur les recensements publiés sur Internet. La CNIL estime en effet que consulter en ligne et sur place sont deux démarches très différentes.

16 - Angoulême Bienvenue sur le site des Archives municipales d’Angoulême Les archives municipales d’Angoulême viennent de faire numériser l’exceptionnel ensemble des délibérations municipales de 1488 jusqu’en 1910. Vous pouvez y accéder en cliquant ici. Ce travail a été financé en grande partie grâce l’aide du ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de la MRT 2011. Les registres paroissiaux (1571-1792) ainsi que les registres de l’État-Civil (1793-1900) sont désormais accessibles en ligne. L’équipe des archives municipales Les archives municipales sont ouvertes au public du lundi au vendredi de 9H à 12H et de 13H30 à 17H. Programme trimestriel début 2014 Vous allez trouver sur ce site d’importants fonds numérisés (tels les registres paroissiaux et d’état civil). Les fonds numérisés : Vous pouvez dès à présent consulter les registres paroissiaux d’Angoulême (1571 – 1792) et les registres de l’état civil (1793 – 1900) en cliquant ici.

AD 94 Val de Marne La recherche dans l’ensemble des fonds conservés aux Archives départementales du Val-de-Marne peut être effectuée sous 2 formes : état des fonds classés en rubriques correspondant au domaine d’action du producteur du fondsbase de données en interrogeant la base d’orientation avec des mots-clés dans des champs en texte libre (nom du champ) ou contrôlés par des thesauri (mots matière ; lieux) ou des listes d’autorité (personnes) ; pour l’interrogation matière, la recherche peut être faite dans les 2 thesauri utilisés :thésaurus W correspondant au vocabulaire administratif contemporain, ou thesaurus Motbis pour un champ sémantique plus détaillé. Les deux modes d’accès conduisent le lecteur jusqu’à l’instrument de recherche du fonds dans lequel il peut ensuite naviguer à l’aide du sommaire et des index le cas échéant, proposés dans la partie gauche du dernier écran de réponse. Une icône permet d’interroger la base d’orientation pour les seuls périodiques et ouvrages de bibliothèque.

AM 93 Saint Denis Registres paroissiaux et d’établissements hospitaliers ou conventuels (1553-1792) Avant la Révolution française, les curés enregistrent les actes par paroisse ou établissement : Paroisse Saint-Marcel (1554-1792)Paroisse Saint-Martin (1674-1792)Paroisse Saint-Rémy (1567-1771)Paroisse de la Madeleine et Saint-Léger (1598-1735)Paroisse Saint-Pierre (1577-1771)Paroisse Saint-Michel (1602-1792)Paroisse Sainte-Croix (1626-1792)Paroisse des Trois Patrons (1622-1792)Hôtel-Dieu (1683-1792)Hôpital des Pauvres mendiants (1769-1792)Hôpital militaire (1783-1789)Carmel (1775-1785) Registres de l’état civil (1792-1905) Après la Révolution française, les registres de l’état civil, laïcisé, sont tenus par le maire et concernent la ville entière sans sectorisation. A noter : L’état civil de La Chapelle Saint-Denis, commune annexée pour sa partie nord à Saint-Denis en 1860, est conservé aux Archives de Paris. A partir de 1804, les mentions marginales apparaissent sur les registres. Tables décennales (1554-1902)

L'état civil de Meudon est numérisé, indexé et sur Internet Un site Web qui donne beaucoup au généalogiste mais ne laisse pas la bride sur le cou à tous les usages, en bref qui reste sous contrôle ? C'est l'axe choisi par les archives de la ville de Meudon dans les Hauts-de-Seine qui a inauguré ce week-end lors des Journées du Patrimoine son portail en ligne. Les généalogistes peuvent désormais consulter près de 25.000 actes d'état civil de 1793 à 1890, avec cependant de claires limites fixées par les archivistes. La bonne surprise, c'est que l'intégralité des actes de naissance et de mariage a été indexée et est accessible via le moteur de recherche par une simple requête sur le nom de famille. Le revers de la médaille est que la seule possibilité de recherche passe par ce moteur de recherche. "Nous disposons d'une version numérisée des registres paroissiaux, mais elle est de piètre qualité, car elle a été faite d'après des microfilms qui ne sont pas eux mêmes très bons. Rechercher : A lire : Etat civil des Hauts-de-Seine : peut mieux faire !

2B - Bastia Registres Paroissiaux et Tables Décennales de l'Etat Civil de BASTIA Libre consultation Afin de faciliter les recherches des particuliers, des juristes, des historiens et chercheurs, des généalogistes, la ville de Bastia a décidé de mettre à la disposition de tous, les informations, libres de toute restriction réglementaire, contenues dans les documents de plus de 75 ans. Vous trouverez donc ici la retranscription des registres paroissiaux de Bastia concernant les naissances (de 1763 à 1804), les baptêmes (de 1707 à 1795), les mariages (de 1765 à 1804), les décès (de 1750 à 1805), tels qu'ils ont pu être retranscrits eu égard aux informations contenues et à l'état des documents originaux. Vous trouverez également les tables décennales des années 1893 à 1932, récapitulatifs des naissances, mariages, divorces, décès, survenus à Bastia durant ces années. L'ensemble de ces informations est délivré à titre indicatif. Ils comportent un total de 612 pages. 1. 2. 3. 4. 1. 2. 3. 4.

AM 92 Meudon Source généalogique essentielle, le recensement de la population apporte, selon les périodes, de nombreux renseignements sur la composition des familles (nom, prénom, âge, date et lieu de naissance, profession, adresse). Mis en place par décret des 19 et 22 juillet 1791, les premiers recensements nominatifs datent de 1836 et sont renouvelés tous les 5 ans (années 1 et 6). Du fait de la guerre, les années 1871 (recensement réalisé en 1872), 1916 et 1941 en sont dépourvues. Recensements de 1817 à 1911 Remerciements à Paul Bruchon, Micheline Decharenton, Françoise Delaunay, Yves Fargain, Nicole Favry, Denise Garzcynski, Gabriel Guibert, Bernard Guibert, Jacqueline Hue, René Journet, Christiane Laborie, Françoise Le Maignan, André Lequeux, Anne Maunoury, Janine Milliard, Paul Naegel, Christine Papeguay, Yveline Peyroux, Marie Roux, Micheline Sanchez et Françoise Terrioux

AD 91 Essonne Afin de protéger au mieux la vie privée des personnes, et pour répondre aux recommandations de la Commission nationale informatique et libertés et du Service interministériel des Archives de France, les données nominatives de moins de cent ans ont été retirées de notre site, sachant que les délais légaux de communicabilité fixés par la loi d'archives du 15 juillet 2008 continuent à s'appliquer à la communication de ces documents en salle de lecture - où la vérification préalable du caractère communicable des données peut s'effectuer plus aisément. Répertoires notariés Depuis 1539, les notaires sont tenus de rédiger les répertoires des actes notariés mentionnant la date, nature de l’acte (vente, bail, inventaire après-décès), noms des parties. Cette collection est conservée et cotée en sous série 2E aux Archives départementales. • Commencer votre recherche Documents figurés • Commencer votre recherche Etat civil • Commencer votre recherche Monographies communales • Commencer votre recherche

Etat civil en ligne des Hauts-de-Seine : peut mieux faire ! Nouveau : après les tables décennales, voici l'état civil ancien des Hauts-de-Seine qui vient d'être publié sur le site Internet des archives départementales. Tout comme les tables décennales, déjà en ligne depuis janvier dernier, l'état civil couvre la période des années 1793 à 1885, soit 300.000 images de registres. Et concernant l'étendue géographique, il s'agit de 32 communes sur les 36 que compte ce département. Les Hauts-de-Seine, dont on sait qu'il s'agit du plus riche département de France est paradoxalement celui qui compte le moins de communes et figure parmi les départements les plus jeunes, créé en 1964 de la scission des grands département de la Seine et de la Seine-et-Oise. Les 4 communes manquantes sont celles dont la création est récente : Malakoff, créée le 8 novembre 1883, Bois-Colombes créée le 13 mars 1896, La Garenne-Colombes, créée le 2 mai 1910 et Villeneuve-la-Garenne créée en 1927. Dans les choix des archives des Hauts-de-Seine, on peut regretter deux choses.

AD 92 Hauts de Seine Actuellement A l’occasion du début des célébrations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, les Archives départementales des Hauts-de-Seine vous présentent ses ressources disponibles relatives à la Grande Guerre. Voir l'article AD 78 Yvelines

Related: