background preloader

Platon

Platon
" Si la vie vaut jamais la peine d'être vécue, cher Socrate, dit l'Étrangère de Mantinée, c'est à ce moment où l'homme contemple la Beauté en soi. Si tu la vois jamais, que te sembleront auprès d'elle l'or, la parure, les beaux enfants et les jeunes gens dont la vue te trouble aujourd'hui, toi et bien d'autres, à ce point que, pour voir vos bien-aimés et vivre avec eux sans les quitter, si c'était possible, vous consentiriez à vous priver de boire et de manger, sans autre désir que de les regarder et de rester à leurs côtés. Songe donc, ajouta-t-elle, quel bonheur ce serait pour un homme s'il pouvait voir le beau lui-même, simple, pur, sans mélange, et contempler, au lieu d'une beauté chargée de chairs, de couleurs et de cent autres superfluités périssables, la beauté divine elle-même sous sa forme unique. Penses-tu que ce soit une vie banale que celle d'un homme qui, élevant ses regards là-haut, contemple la beauté avec l'organe approprié et vit dans son commerce ?

http://www.philo5.com/Les%20philosophes%20Textes/Platon_LaCaverneDePlaton.htm

Related:  Spiritualité & PhiloPhilosopie

10 raisons pour lesquelles un voyage spirituel améliorera votre vie entière Il faut bien être réaliste. Vivre au jour le jour dans l’environnement de l’être humain moyen n’est pas très drôle. L’emploi à plein temps, les heures de pointes, les embouteillages, les fast-foods …. tout cela est non seulement ennuyeux, mais également triste et déprimant. Parfois, la meilleure chose que vous puissiez faire pour vous-même est de partir en voyage ou vous lancer dans une quête de tout genre pour nettoyer votre âme, votre esprit et votre corps, afin d’être uni avec la nature qui vous représente. Un voyage spirituel peut changer votre vie de 10 façons: 1.

Textes sur l'art Extraits de textes philosophiques L'art est la belle représentation d'une chose et non la représentation d'une belle chose. Kant, Critique de la faculté de juger, I, § 48 Table des matières LE MYTHE DE LA CAVERNE Gaëlle Sartre-Doublet a dit : (article publié dans vox populi le samedi 16 octobre 2004) LE MYTHE DE LA CAVERNE, Platon (V° siècle avant J.C) , La République, Livre 7... C’est avec plaisir que je découvre cet article qui expose sobrement la fabulette de Platon, et, si ce n’est ses motivations, du moins son mode d’emploi pour les apprenti philosophes. La phrase d’introduction me convient presque : Le mythe de la caverne est une allégorie qui illustre la situation des hommes par rapport à la vraie lumière, c’est-à-dire par rapport à la vérité. mais je dirais plutôt : :L’allégorie de la caverne cherche a illustrer la situation des hommes par rapport à la vérité. Mon discours personnel serait plutôt :

L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! Pour qui est l’ancrage ? L'explication du discours de la méthode Méthodologie texte à partir d’un extrait du Discours de la méthode Le texte : Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ; car chacun pense en être si bien pourvu que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien. Descartes, Discours de la méthode (1637),

» "Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée" Descartes. « Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. En quoi il n'est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger, et distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, le principal est de l'appliquer bien.

Socrate Retour sur une trop belle légende La figure de Socrate – et sa condamnation – font figure de mythes fondateurs de la philosophie. Mais derrière l’image d’Épinal, qui était-il vraiment ? Des enquêtes récentes invitent à rouvrir le dossier. Explorez votre côté obscur pour récupérer le contrôle de vous-même Vous avez des sentiments que vous détestez ? Vous faites des choses dont vous avez honte de parler ? Il y a une partie de vous que vous aimeriez éliminer ? Vous désirez de choses que vous détestez reconnaître ? Nous avons tous un côté obscur auquel nous avons peur de nous confronter. LES CITATIONS SIMPLES ET CONCISES POUR LE BAC DE PHILOSOPHIE DE TERMINALE. « Connais-toi toi même » : Socrate. « Je pense donc je suis » : Descartes, Discours de la méthode. « Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience » : Marx. « Conscience !

Ménon - Platon ( Podcast France Culture) Comment avoir le désir d’apprendre ce qu’on ne connaît pas encore ? Platon - Détail de L'Ecole d'Athènes Raphaël © Radio France Il est des dialogues de Platon qui n’offrent, en un sens, aucune aspérité, tant ils ressemblent à ce qu’ils doivent être. Le Ménon est de ceux-là. Plus que le Banquet, plus que le Gorgias, plus même que le Phèdre. Vous êtes le créateur de votre réalité Savez-vous ce qu’est la réalité, ce qui est vrai et qui n’est pas vrai dans ce monde d’expériences ? Comme l’a dit Emmanuel Kant “Nous ne connaissons a priori des choses que ce que nous y mettons nous-mêmes». Avec cette affirmation, Kant opère un tournant copernicien, une révolution qui suppose un changement de perspective, où il n’existe pas de réalité en elle-même, car chaque sujet est actif et transforme la réalité en fonction de sa propre expérience. Kant explique que la connaissance peut être comprise a priori si l’on admet que nous en connaissons seulement les phénomènes et non pas les choses en elles-mêmes. Grâce aux idées révolutionnaires de Kant, nous comprenons que nous sommes des sujets actifs de notre propre expérience. Il n’existe pas de réalité unique qui nous influence comme des sujets passifs, car nous ne sommes pas esclaves des circonstances.

Citations de philosophie : Bac S 2016 Tous les thèmes du programme de philosophie du Bac S sont abordés : Conscience, Inconscient, Désir, Art, Travail et Technique, Religion, Démonstration, Vivant, Matière et Esprit, Vérité, Société et État, Justice et Droit, Liberté, Devoir et Bonheur. Trois phrases philosophiques ont été retenues par sujet, vous retrouverez des citations de grands philosophes français et du monde entier, tels que Descartes, Kant, Spinoza, Freud, Alain, Aristote… Découvrez ces citations de philosophie proposées par digiSchool et assurez le jour de l’épreuve du bac S ! Citations de philosophie : LA CONSCIENCE « Je pense donc je suis » Descartes Cette citation est le premier principe de philosophie cartésienne : Descartes souhaite mettre en doute ses connaissances.

FAQ sur Platon: Platon sur la jeunesse et l'excès de liberté Plusieurs personnes m'ont demandé la référence exacte d'une citation souvent attribuée à Socrate et qui circule dans les milieux de l'éducation sous une forme plus ou moins libre, concernant les méfaits attribués à des enfants qui ne respectent plus leurs parents ni leurs professeurs et à l'excès de liberté. Cette citation n'est pas de Socrate, qui n'a rien écrit, mais est mise dans la bouche de Socrate par Platon dans un dialogue appelé La République. [562b] [Socrate] Le bien mis en avant, dis-je, et par lequel l'oligarchie s'était établie, c'était bien l'excès de richesse, n'est-ce pas ? [Adimante]Oui. Et c'est ce même désir insatiable de la richesse et l'indifférence à l'égard de tout le reste induite par le souci de gagner de l'argent qui l'ont conduite à sa perte. C'est vrai, dit-il.

Related: