background preloader

Organisation du traité de l'Atlantique Nord

Organisation du traité de l'Atlantique Nord
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Alliance avait pour vocation initiale d'assurer la sécurité du continent européen après la Seconde Guerre mondiale, en prévenant d'éventuels soubresauts d'impérialisme allemand et en s'opposant à toute tentative expansionniste de l'Union soviétique. Entre 1955 et 1991, l'adversaire désigné de l'OTAN prend la forme du Pacte de Varsovie, une organisation de sécurité collective sous obédience soviétique créée à la suite de l'intégration militaire de la RFA au bloc de l'Ouest et se présentant comme politiquement et militairement symétrique à l'alliance atlantique. Selon les ambitions affichées par son secrétaire général britannique Hastings Lionel Ismay, le rôle de l'OTAN consistait au cours des années de guerre froide à « garder les Russes à l'extérieur, les Américains à l'intérieur et les Allemands sous tutelle » [2]. Histoire[modifier | modifier le code] Genèse (1948-1949)[modifier | modifier le code]

Institutions spécialisées France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République française (fr) Territoire de la France métropolitaine en Europe. Territoire de la République française dans le monde. La France, en forme longue la République française, est un pays d'Europe de l'Ouest, mais qui comprend également plusieurs régions et territoires d'outre-mer disséminés sur plusieurs océans. La France est un pays formé à la fin du Haut Moyen Âge, tirant son nom du peuple franc. Ancienne puissance coloniale, sa culture et sa civilisation sont diffusées par les pays francophones à travers le monde, unis dans l'Organisation internationale de la francophonie. Géographie Localisation et frontières Carte physique simplifiée de la France métropolitaine. Si les frontières du sud du pays correspondent à des massifs montagneux, les frontières du nord-est ne correspondent à aucune limite géographique[N 8] ni linguistique [N 9]. La France métropolitaine comprend plusieurs îles, notamment la Corse et des îles côtières. Climat

République fédérale tchèque et slovaque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République fédérale tchèque et slovaque Česká a Slovenská Federativní Republika (cs) Česká a Slovenská Federatívna Republika (sk) Devise : Couronne tchécoslovaque La République fédérale tchèque et slovaque fut le dernier régime politique de la Tchécoslovaquie, faisant suite à la révolution de velours qui amena la chute du régime communiste. Elle fit figure de période de transition et ne vécut que deux ans, étant dissoute lors de la séparation du pays entre la République tchèque et la République slovaque. Historique[modifier | modifier le code] À la fin 1989, lors de la chute du bloc de l'Est, la Révolution de velours met un terme à la République socialiste tchécoslovaque. Des discussions commencent immédiatement quant au futur nom du pays, les Slovaques réclamant l'adoption du nom officiel de République fédérale tchéco-slovaque (Česko-slovenská federatívna republika) et celle du nom d'usage de Tchéco-slovaquie.

Banque des règlements internationaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir BRI et BIS. La Banque des règlements internationaux (BRI), (Bank for International Settlements en anglais ou BIS) a été créée en 1930. C'est la plus ancienne organisation financière internationale. Son statut juridique est celui d'une société anonyme, dont les actionnaires sont des banques centrales[2]. Établie dans le cadre du plan Young, réglant les modalités des réparations de guerre imposées à l'Allemagne par le traité de Versailles (d'où son nom), elle a servi aussi pour distribuer les financements de la reconstruction européenne. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Banque des règlements internationaux, dirigée par Roger Auboin, a continué de fonctionner, ce qui a provoqué diverses polémiques, sur le placement de l'or volé par l'Allemagne par exemple[3]. Elle est située à Bâle en Suisse, et surnommée la « banque centrale des banques centrales »[4]. Rôles[modifier | modifier le code]

France Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par Route (ADR), fait à Genève le sous l'égide de la Commission économique pour l'Europe, est entré en vigueur le . L'accord proprement dit a été modifié par le protocole portant amendement de l'article 14, paragraphe 3, fait à New York le , qui est entré en vigueur le . À ce jour, plus d'une quarantaine de pays ont ratifié l'ADR . L'accord en lui-même est bref et simple : seulement 17 articles le composent. l'annexe A pour les marchandises en cause, notamment pour leur emballage et leur étiquetage ;l'annexe B, notamment pour la construction, l'équipement et la circulation du véhicule transportant les marchandises en cause. Définition[modifier | modifier le code] Parties contractantes de l'ADR en 2013. La France, la Belgique et les autres états européens, ont adopté l'ADR depuis le 1er janvier 1997. Plan de l’ADR restructuré[modifier | modifier le code]

Accords de Bâle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Accords de Bâle sont des accords de réglementation bancaire signés dans la ville de Bâle (Suisse), et élaborés par le Comité de Bâle. Ils visent à garantir un niveau minimum de capitaux propres, afin d'assurer la solidité financière des banques. Bâle I est signé en 1988. Bâle II, qui renforce les premiers accords, est mis en place entre 2004 et 2008[1]. Les accords de Bâle III ont été publiés fin 2010 et leur mise en place est prévue entre 2012 et 2019. Voir aussi[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] convergence internationale de la mesure et des normes de fonds propres, dispositif révisé, version compilé, juin 2006, 376 pages le texte des accords de Bâle tel qu'il était défini en juin 2006 Notes et références[modifier | modifier le code] Portail de la finance

Centre d'actualités de l'ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde. Centre d'actualités de l'ONU Les dépeches du Service d'information de l'ONU Recherche avancée ven, 11 avr 2014 | Prochainement à l'ONU: Samedi - Journée internationale du vol spatial habité… Lundi - Le Secrétaire général s'envole pour le Mexique… Centrafrique : le HCR inquiet des attaques contre des civils fuyant vers le Cameroun Le HCR a fait part vendredi de sa vive préoccupation après avoir reçu des informations selon lesquelles des anti-balaka, les milices chrétiennes, bloquent les routes et attaquent des civils tentant de fuir la violence en République centrafricaine. A Washington, Ban appelle à investir dans la lutte contre les changements climatiques Syrie : Amos dénonce deux attentats meurtriers à la voiture piégée à Homs Venezuela : l'ONU salue le début d'un dialogue entre le gouvernement et l'opposition L'Italie porte secours à 6.000 personnes en Méditerranée en quatre jours, selon le HCR Les autres titres Autres dépêches » Dépêches par thème

Unicef Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) est une agence de l'Organisation des Nations unies consacrée à l'amélioration et à la promotion de la condition des enfants. Lors de sa création le 11 décembre 1946[1], son nom était originellement United Nations International Children's Emergency Fund, dont elle a conservé l'acronyme. Elle a activement participé à la rédaction, la conception et la promotion de la Convention relative aux droits de l'enfant (CIDE), adoptée lors du sommet de New York le 20 novembre 1989. L'Unicef a reçu le prix Nobel de la paix le 12 janvier 1965. Missions[modifier | modifier le code] L'Unicef s'est donné des objectifs prioritaires : l'éducation des filles,la vaccination et la lutte contre le sida et le vih ,la protection de l'enfance,la santé des nouveau-nés. Les autres priorités traitent de la place de l'enfant dans la famille, de la pratique sportive. Éducation des filles[modifier | modifier le code]

Bâle III Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Accords de Bâle III publiés le 16 décembre 2010 sont des propositions de réglementation bancaire[1],[2]. La réforme Bâle III fait partie des initiatives prises pour renforcer le système financier à la suite de la crise financière de 2007 (« Crise des subprimes »), sous l'impulsion du FSB (Financial Stability Board) et du G20, pour garantir un niveau minimum de capitaux propres, afin d'assurer la solidité financière des banques. Elle part du constat que la sévérité de la crise s'explique en grande partie par la croissance excessive des bilans et hors bilan bancaires (via, par exemple, les produits dérivés), tandis que dans le même temps le niveau et la qualité des fonds propres destinés à couvrir les risques se dégradaient. En outre, de nombreuses institutions ne disposaient pas non plus de réserves suffisantes pour faire face à une crise de liquidité. Principes clés[modifier | modifier le code] Liquidité[modifier | modifier le code]

Guerre civile syrienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre civile syrienne est un conflit armé issu d'un mouvement de contestation du gouvernement syrien qui débute par des manifestations anti-régime et pro-régime[33],[34] le 15 mars 2011[35], pour l'essentiel pacifiques[36],[Note 3]. Le mouvement se transforme rapidement en conflit opposant deux camps armés au milieu des populations civiles à la suite des répressions sanglantes des services de sécurités syriens[37]. Face à l'armée régulière et à ses supplétifs (moukhabarat et miliciens du Hezbollah notamment), se constitue et structure progressivement en 2011 une « armée syrienne libre » (ASL), sur la base d'un noyau de déserteurs et de citoyens en majorité issus de la communauté sunnite[38] et, en partie, de combattants étrangers islamistes financés par l'Arabie saoudite[39] et le Qatar[40]. Contexte[modifier | modifier le code] Gouvernement el-Assad[modifier | modifier le code] Géographie[modifier | modifier le code] Personnalités

Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture Elle a pour objectif selon son acte constitutif de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations unies reconnaît à tous les peuples »[3]. Le siège de l'Unesco est situé à Paris (France), au 7/9 place de Fontenoy, dans le 7e arrondissement. Sont rattachés au siège plus de cinquante bureaux, plusieurs instituts et centres dans le monde entier, comme l’Institut de statistique à Montréal ou le Bureau international d'éducation à Genève. L'Organisation compte 195 États membres en 2015. Programmes[modifier | modifier le code] Éducation[modifier | modifier le code] Les missions pour l’éducation de l’Unesco sont : Sciences naturelles[modifier | modifier le code] Membres : Membres associés : Ouvrages

Organisation mondiale du commerce Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Depuis 2001, le cycle de négociation mené par l'OMC est le Cycle de Doha[3]. Bien que l'OMC ne soit pas une agence spécialisée de l'ONU, elle entretient des liens avec cette dernière[4]. Le siège de l'OMC est au Centre William Rappard, à Genève. Histoire[modifier | modifier le code] L'OMC est née le 1er janvier 1995[5], mais le système commercial qu'elle représente a presque un demi-siècle de plus. Le sommet de Cancún de 2003 a été marqué par une alliance entre certains pays du tiers-monde contre les projets de libéralisation des services qui étaient sur la table des négociations. Champ d'application[modifier | modifier le code] Il existe des accords dit « plurilatéraux » dans des domaines plus spécifiques et qui ne concernent qu'un nombre limité de pays. Fonctionnement et organisation[modifier | modifier le code] Sommets[modifier | modifier le code] En 1996, la première conférence ministérielle se tient à Singapour.

Taux de chômage et chômeurs en France : où en est-on en janvier 2014 ? En septembre 2017, le nombre de demandeurs d'emploi est en baisse de 1,8% sur un mois, à 3 475 500. Au second trimestre 2017, le taux de chômage recule de 0,1 point sur trois mois à 9,2%. [Mise à jour le vendredi 10 novembre 2017 à 18h31] Le 9 novembre 2017, Pôle emploi et le ministère du Travail ont annoncé qu'à partir du mois de janvier 2018, la Dares (le service d'études et statistiques du ministère du Travail) publiera tous les trois mois le nombre de demandeurs d'emploi. Le nombre de chômeurs de catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité est en baisse de 1,8% sur le mois de septembre, après une hausse de 0,6% en août. En septembre 2017, pour l'ensemble des catégories et dans la France entière, le nombre de chômeurs atteint le nombre de 6 635 500 personnes contre 6 705 000 personnes le mois précédent, soit une baisse mensuelle de 1%. Les chômeurs en France Sur le mois de septembre 2017, le taux de chômage est en recul de 5,3% par rapport au mois d'août chez les moins de 25 ans.

Related: