background preloader

Qu’est-ce que la jeunesse ?

La jeunesse est une réalité sociale : elle n’existe pas en soi, de façon stable et intemporelle. Elle est produite par la société dans des contextes historiques, sociologiques, économiques ou juridiques déterminés. Elle s’inscrit dans une stratification par âge de la société qui fixe les calendriers et les modalités de passage d’un âge à un autre et qui organise les statuts et les rôles sociaux selon l’âge. Positions occupées dans des espaces sociaux (étudiant à l’université, salarié d’une entreprise...), les statuts confèrent à leurs détenteurs un certain nombre de rôles, c’est-à-dire, des attitudes et des comportements ajustés à ces statuts et attendus comme tels par les membres de la société. Dès lors, la jeunesse peut être définie comme la phase de préparation à l’exercice des rôles professionnels, familiaux, mais aussi citoyens, conformes à l’âge adulte. Dans cette perspective, la jeunesse apparaît comme une catégorie d’âge qui s’intercale entre l’adolescence et l’âge adulte.

Jeunes, équipements numériques et modes de connexion Mis en ligne le mardi 20 décembre 2016. Le Crédoc vient de publier son Baromètre numérique 2016, sur "La diffusion et l’usage des technologies de l’information dans la société française" qui rend compte d’une enquête [1] réalisée en juin 2016. Dans un premier article, nous avons fait état de quelques enseignements significatifs en matière d’équipement et d’usages pour l’ensemble de l’échantillon interrogé [2]. Ce deuxième article aborde les spécificités concernant les 12-17 ans et les 18-24 ans en matière d’équipement et de modes de connexion. L’enquête montre le rôle déterminant de l’âge mais il existe néanmoins d’autres caractéristiques sociodémographiques qui interviennent. En matière d’équipement et de modes de connexion, l’âge est plus particulièrement un facteur déterminant dans les domaines suivants : le taux d’équipement en smartphones : 85% des 12-17 ans, 95% des 18-25 ans (65% pour l’ensemble de la population) Différents modes de connexion à internet en fonction de l’âge @gmarquie

Comment la jeunesse en difficulté utilise le numérique Temps de lecture: 7 min Existe-t-il un usage particulier du numérique par la jeunesse en difficulté? Une étude conduite auprès d’adolescents scolarisés ou hébergés par Apprentis d’Auteuil –des jeunes en difficulté scolaire, en grande partie issus de familles et de milieux fragilisés– apporte un éclairage[1]. Les réseaux sociaux, en particulier, sont ressentis par eux comme une opportunité de désenclavement de leur monde social. Divertissement et partage Que font ces jeunes sur Internet? Au-delà, sans trop de surprise, les jeunes d’Apprentis d’Auteuil pratiquent davantage Internet dans le cadre des loisirs que dans celui du travail scolaire. L’usage d’Internet à des fins utilitaires ne leur est pourtant pas étranger, loin de là, car les enseignants emploient des outils numériques dans les cours. Leurs propos témoignent d’une perception fine de la conformité des usages des nouvelles technologies selon les mondes sociaux. Les réseaux sociaux, opportunité d’exister davantage

Jeunes L'âge de la jeunesse comprend les personnes qui ont quitté l'adolescence, sans être encore entrés dans l'âge adulte. On emploie parfois l'expression "jeunes adultes". Cet âge est marqué par différentes étapes (quitter l'école, disposer un logement autonome, fonder un couple puis une famille, etc.) qui jalonnent un parcours progressif vers l'autonomie, la maturité. Il n'existe pas de définition officielle de l'âge de la jeunesse. Le concept de jeunesse (comme celui de personnes âgées) est une construction qui regroupe des individus très différents.

Jeunesse : objet politique, objet biographique 1Les modes de catégorisation sociale constituent des objets d’analyse sociologiquement pertinents dans la mesure où, d’une part, ils constituent des instruments de classement des individus et de leurs comportements, et, d’autre part, ils sont au fondement des modes de traitement politique de ces individus. 2Discours de sens commun et discours scientifique catégorisent différemment l’objet jeunesse, quand ce dernier n’essaie pas, par effet de mode, d’emprunter les schèmes classificatoires des représentations indigènes. 3La définition commune de la jeunesse en tant que population ou groupe socioculturel d’appartenance illustre une tendance à l’institutionnalisation croissante des âges de la vie, et contribue à masquer la diversité des rapports sociaux dans lesquels sont pris les jeunes. 4La définition sociologique de la jeunesse a principalement consisté à étudier les transformations sociales dont cette « catégorie » est l’objet. 1.1. 12L. 1.2. 1.2.1. 1.2.2. 2.1. 2.1.1. 2.1.2. 2.2. 2.2.1.

13 reasons why, miroir de la jeunesse américaine ? | Il était une fois les Américains Il y a des chances que vous ayez entendu parler de cette nouvelle série Netflix, sinon pour son carton auprès des ados, au moins pour la controverse qui l’entoure. Tiré d’un best-seller, la série présente donc les treize raisons qui auraient poussé Hannah Baker, 17 ans, à se suicider. La polémique tient principalement au fait que le suicide y serait romancé, voire glorifié, poussant professionnels de santé & psychologues à multiplier les appels à la prudence, y compris les écoles. Tous craignent en effet que des adolescents vulnérables soient à leur tour séduits par le geste d’Hannah, considérant comme elle que c’est l’unique solution à leur mal-être. Cas d’école Si aux États-Unis on ne plaisante pas avec l’égalité des sexes, je reste frappée de la façon paradoxale dont on y rencontre très tôt ce type de problèmes. La loi du plus fort Objet du délit Et pour les filles ? Une vérité qui dérange Mais peut-on s’en étonner ? Évidemment, il y a des exceptions.

Culture numérique et jeunesse inculte ! Une « Place de la toile » enregistrée depuis les "États généraux de la République", organisé par Libération à Grenoble, dans le beau bâtiment de la MC2, des Etats généraux consacrés à la jeunesse ("Jeunes, débattez-vous !") et aux questions qui se posent à la jeunesse dans des domaines aussi variés que le travail, l'’égalité homme-femme, ou le rapport à l’'Europe. Nous est échue la question de la culture, et de la culture numérique en particulier (avec une sorte de premier volet ici : "Comment développer et transmettre une culture numérique?"). Marc Le Glatin Professeur associé à l’Institut d’études européennes de l’Université de Paris 8-Saint-Denis (co-responsable du Master 2 Politiques et gestion de la culture en Europe) et Directeur du Théâtre de Chelles. Olivier Tesquet Journaliste à Télérama, rubrique Médias. Émission enregistrée en public le vendredi 1er février

La génération boomerang : devenir adulte autrement 1 Pour la France, ses données sont extraites de l’enquête de Catherine Villeneuve-Gokalp (2000). 1Quoique le retour des jeunes chez leurs parents prenne en France une importance grandissante, le phénomène reste encore de nos jours mal connu et mal ciblé quantitativement. Dans les années 2005, Barbara Mitchell avait effectué un recensement à partir des études existantes dans différents pays et à partir de sources variées. Elle avait montré qu’aux États-Unis, le retour des jeunes se produisait dans des proportions importantes, 40 % des jeunes revenant au domicile parental contre 25 % en France 1, 20 % en Allemagne ou en Suède. Il n’est pas possible actuellement d’obtenir ni pour la France, ni au niveau européen un cadrage d’une certaine rigueur. Cependant, le rapport 2014 de la Fondation Abbé Pierre sur le mal logement signale que 695 648 jeunes de plus de 18 ans sont revenus vivre chez leurs parents après avoir occupé un logement indépendant pendant au moins trois mois. Le départ

JEUNESSE - De l’adolescence aux rôles de la vie adulte L’étude psychologique de l’adolescence s’est développée à une époque relativement récente et, aujourd’hui encore, certains psychologues se demandent s’il est vraiment justifié de parler d’une psychologie spécialisée de cet âge de la vie. Pourtant, celui-ci se distingue par des transformations particulièrement importantes dans l’organisation biologique et la position sociale de l’individu, ainsi que par les problèmes d’adaptation spécialement aigus qu’elle pose à l’adolescent et à son entourage. Si ces problèmes paraissent graves à l’époque actuelle, plusieurs raisons peuvent être avancées, qui ne sont d’ailleurs pas exhaustives. 1. Sans avoir à rappeler les transformations physiques de la puberté, il importe d’abord de voir dans quelle mesure elles affectent la personnalité de l’adolescent. 2. Les mécanismes de défense La théorie psychanalytique permet de comprendre cette évolution à partir de certains mécanismes profonds. Les significations de la sexualité 3.

La politique en faveur de la jeunesse - Compte rendu du Conseil des ministres du 25 janvier 2017 Le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports a présenté une communication relative à la politique en faveur de la jeunesse. Depuis 2012, le Président de la République a fait de la jeunesse la priorité de son action. Cet engagement fort et tangible s’est traduit par une augmentation substantielle des moyens consacrés par l’Etat aux politiques en faveur de la jeunesse, passant de 75,15 milliards d’euros en 2011 à 90,97 milliards en 2017. Grâce à une méthode de travail fondée sur la concertation, le partenariat et l’ancrage territorial, le Gouvernement a permis des avancées très concrètes dans la vie de tous les jeunes, qui se sont déployées dans tous les secteurs.

La France compte trop de jeunes à la dérive Dans son rapport 2015, l'Unicef France s'alarme de plusieurs manquements de notre pays à la Convention internationale des droits de l'enfant. Il constate que, malgré les efforts consacrés pour offrir au plus grand nombre d'enfants un cadre de vie bienveillant, la France échoue, en partie, à atteindre des objectifs primordiaux qui lui sont assignés à l'égard de l'enfance et de la jeunesse. Il constate surtout que ce sont les plus fragilisés - par la pauvreté, l'exclusion sociale, les discriminations, mais aussi par cette période si particulière qu'est l'adolescence - qui en payent le plus lourd tribut. Les chiffres sont implacables : la France compte trois millions d'enfants pauvres, soit un enfant sur cinq. Plus de 30 000 se retrouvent sans domicile, 9 000 vivent dans des bidonvilles, plus de 10 000 sont mineurs isolés étrangers et 140 000 élèves décrochent du système scolaire chaque année. Entre 2008 et 2012, 440 000 enfants supplémentaires ont été plongés dans la pauvreté.

Pourquoi la "Génération Y" d'aujourd'hui ce n'est pas simplement "les jeunes" d'hier La tyrannie du jeunisme C'est comme ça: du petit écran à l'entreprise ou face aux amis, il faut paraître jeune. Au point que le lifting est l'opération esthétique qui se développe le plus. Mais doit-on rester lisse à tout prix? Des femmes s'insurgent contre ce nouveau diktat Dans les dîners mondains, Catherine n'entendait parler que de ça. De celles qui l'avaient fait, de celles qui le feraient. Et encore. Les femmes et, dans une moindre mesure, les hommes n'auront bientôt plus le choix: pour continuer à plaire, il faudra rester lisse. L'actrice Sandrine Kiberlain le confiait récemment au magazine Elle: «Je sais que, à partir de maintenant, ça va commencer à se voir, mais je n'ai pas peur. Jamais le devoir de paraître jeune, à tout âge, n'a été si clairement affiché. «Quel âge? En clair, si l'on vit mieux et plus longtemps, autant que cela se voie. «Les femmes ne cherchent à ressembler ni à une star ni à des filles de 20 ans, explique le chirurgien Jean-Marie Faivre, de l'hôpital de Montreuil.

Avez-vous remarqué ?: Caractéristiques des jeunes adultes Plusieurs caractéristiques sont communes aux jeunes adultes auprès desquels vous êtes susceptibles d'intervenir : la prise d'autonomie, l'importance des pairs, le développement cognitif et l'acquisition de compétences, la formation de l'identité et le développement des perspectives d'avenir. En apprenant à s’émanciper émotionnellement de ses parents et des autres adultes dont il dépend, le jeune adulte en devenir veut passer d’un rapport de dépendance à des relations plus égalitaires. Pour conquérir une certaine indépendance économique et pour mettre un pied dans le monde des adultes, il voudra, par exemple, avoir un travail à temps partiel, qu’il aura parfois de la difficulté à concilier avec la poursuite de ses objectifs scolaires. Le jeune cégépien est ambivalent et oscille entre un besoin de dépendance et d’autonomie ; il éprouve un désir simultané et contradictoire d’éloignement et d’approbation de l’adulte. Il se questionne sur ses valeurs et le sens qu’il donnera à sa vie.

Related: