background preloader

Qu'est-ce que l'équation de Kaya ?

Qu'est-ce que l'équation de Kaya ?
L'équation de Kaya dernière version : février 2014 site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com Emissions de gaz à effet de serre, économie, intensité énergétique, population... Il y aurait un lien entre ces diverses grandeurs, que chacun - physiciens, économistes ou politiques, ingénieurs, démographes - aime à utiliser dans son coin ? Cette équation part du principe, très simple - et dont des générations de collégiens se souviennent sûrement ! Notre égalité de départ est on ne peut plus évidente. Jusque là, tout le monde devrait suivre ! Quel intérêt ? En effet, la division des émissions par l'énergie (GES/TEP) porte le nom de "contenu en CO2 de l'énergie" : c'est la quantité de CO2 qu'il faut émettre pour disposer d'une quantité d'énergie donnée. Nous pouvons alors répéter l'exercice consistant à multiplier et diviser par le même nombre. Nous avons maintenant écrit : Traduit en Français, nous avons maintenant écrit : Que faire de tout cela ?

Les expressions françaises décortiquées - A tire-larigot Vous serez informé chaque jour ou chaque semaine (selon votre choix) des nouvelles parutions et vous pourrez participer au forum lié à chaque expression Et pour tout savoir sur expressio (quoi, pourquoi, qui, comment, combien...),utilisez le lien Foire Aux Questions dans le menu à gauche. Expression du jeudi 20 octobre 2005Les informations de base de ce site sont issues des sources listées dans la page 'Bibliographie' « A tire-larigot » En grande quantité, énormément ou même excessivement. Cette expression semble apparaître au début du XVIe siècle et n'était associée à l'époque qu'au verbe 'boire'. Ici, tirer veut dire "faire sortir un liquide de son contenant" (donc du vin de sa bouteille ou de son fût, par exemple).A tire voulait dire "sans arrêt, d'un seul coup".Reste à comprendre le pourquoi du larigot.Mais là, l'origine reste controversée. [ Pas de compléments pour cette expression ] Textes issus du site expressio.fr - Duplication et diffusion strictement interdites sans autorisation

Cause commune: l'information entre bien commun et propriété - Philippe Aigrain Guédelon, a fortress castle in Puisaye : the official site of the medieval worksite. Andre d'Orlean page personnelle publications Publications [Les textes récents (2006-2011)] [Ouvrages de recherche] [Directions d'ouvrages] [Articles de recherche dans des revues avec comité de lecture et contributions à des ouvrages de recherche] [Articles dans des revues sans comité de lecture et contribution à des ouvrages de synthèse] [Thèse] [Rapports] [Télécharger la bibliographie jusqu'à 2010 (pdf)] Les textes récents (2006-2011) Entretiens et tribunes à propos du livre L'empire de la valeur : "L'économie doit changer de cadre conceptuel", entretien avec Christophe Fourel, NonFiction.fr, 23 février 2012, [NonFiction, 23 février 2012] "Refonder la science économique", entretien avec Amélie Jammet, Regards, 23 février 2012 [Regards, 23 février 2012], "Le marché gouverne", entretien avec Frédéric Joignot, Le Monde, 21 janvier 2012 [Tribune du 21 janvier 2012] [Lien Le Monde du 21 janvier 2012] "Il faut définanciariser l'économie", Le Monde, 6 décembre 2011 [Le Monde, décembre 2011] L'empire de la valeur. Ouvrages de recherche haut de page]

Musée de Laduz Éco-fiscalité et transport durable : entre prime et taxe ? Grâce aux moyens de transport qui sont à notre disposition qu'il s'agisse de la voiture, du train ou de l'avion et à la disparition des contrôles aux frontières nationales, la mobilité est devenue naturelle pour chacun, nous permettant ainsi de nous déplacer librement, quelle que soit la durée de notre voyage. Mais la mobilité a un prix. D'abord, une demande croissante de transport, laquelle a engendré des problèmes qui constituent précisément une menace pour la mobilité et qui n'est pas compatible avec le principe de durabilité. Ensuite, le coût énergétique et la pollution qui en découlent pèsent sur le développement des infrastructures et des réseaux de transport. Support Livre broché Nb de pages 276 p. Référence SLU091233-54 Date de publication du format 01 mars 2011 Nombre de pages de contenu principal 276 Format 16 x 24 x 1,5 cm Poids 445 gr

le blog a lupus…un regard hagard sur l'écocomics et ses finances…. La mondialisation, stade suprême du capitalisme ?, En hommage à Charles-Albert Michalet Où la mondialisation conduit-elle l'économie? Pour tenter de répondre à cette question, les auteurs prolongent ici les intuitions de l'économiste Charles-Albert Michalet en analysant les espaces de la mondialisation : la finance globale, les bourses de valeurs, le commerce mondial – cet « impérialisme à l’envers » –, les pressions protectionnistes européennes ainsi que la globalisation de la propriété intellectuelle. Il s’agit de comprendre également comment les principaux acteurs de la mondialisation, les États et les Firmes, dépassent et entretiennent la crise. En effet, la concurrence que se font les États pour attirer les investisseurs étrangers nourrit cette crise malgré les politiques nationales d’innovation. De leur côté, les Firmes qui inscrivent désormais leurs stratégies dans une recomposition mondiale de l’industrie et des services, accentuent les flux de délocalisation et de relocalisation des activités. Support Livre broché Nb de pages 408 p. Référence 115173-78 Poids 610 gr

La Fabuloserie Lire en ligne Les grands auteurs en stratégie - 1. L’ÉMERGENCE D’UNE THÉORIE Christian Cadiou et Jérémy Morvan « [Ce rapport] contribuera à encourager un dialogue constructif avec toutes les parties prenantes, clients, collaborateurs, actionnaires, fournisseurs et autres, ainsi qu’avec les pouvoirs publics, les riverains des aéroports où nous opérons, les organisations de protection de l’environnement, et tous ceux qui [le] liront127». Cet extrait de rapport annuel illustre la diffusion importante du concept de parties prenantes (PP). R. L’origine de la TPP est à situer dans un contexte de recherche sur les relations complexes d’acteurs qui interagissent à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise. C’est dans les critiques adressées à la théorie économique qui fait de l’entrepreneur puis de l’actionnaire (« stockholder ») (Bearle et Means, 1932) le centre de l’analyse qu’il faut trouver l’émergence du concept de PP.

Alerte LEAP/E2020 - Juillet-Décembre 2008 : Le monde plonge au coeur de la phase d'impact de la crise systémique globale A l'occasion de ce numéro 26 - Spécial Eté 2008 - du Global Europe Anticipation Bulletin, l'équipe de LEAP/E2020 a décidé de lancer une alerte sur la période Juillet-Décembre 2008. En effet, notre équipe est désormais convaincue que cette période sera caractérisée par un plongeon de l'ensemble de la planète au coeur de la phase d'impact de la crise systémique globale. Les six mois qui viennent vont donc constituer le vrai noyau de la crise en cours. Les turbulences des douze derniers mois n'en ont été qu’une faible prémisse. Indice d'Anticipation du consommateur américain (1978-05/2008) – Source : Briefing.com / Conference Board C'est en effet au cours du semestre à venir que toutes les composantes de la crise (financière, monétaire, économique, stratégique, sociale, politique...) vont converger avec un maximum d'intensité (1). Système financier mondial : La rupture à cause de l'impossible mise sous tutelle de Washington Qui possède la dette américaine ?

Related: