background preloader

Médias sociaux > Les médias sociaux : et si on en parlait moins ? … et surtout mieux

Médias sociaux > Les médias sociaux : et si on en parlait moins ? … et surtout mieux
Si je devais retenir deux choses de la semaine passée, ce serait d’abord : une semaine riche avec beaucoup de rencontres et de discussions avec des directions communication et web autour de l’intégration et prise en main des médias sociaux par les entreprises. J’ai également été impressionné par la présentation de la stratégie médias sociaux de British Telecom par Bian Salins (@b1an). Fred aura sûrement l’occasion de revenir dans les prochains jours sur ce cas. Peu d’exemples d’entreprises en France vont aussi loin, non faute de compréhension mais de vraie prise en main du sujet par les entreprises et directions.la réalité d’un décalage entre les discours et la réalité opérationnelle et stratégique sur le sujet des médias sociaux. On voit de plus en plus d’experts apparaître se revendiquant être les nouveaux “moutons à 5 pattes” capables de répondre à tous les besoins des entreprises. Parler des médias sociaux est à la portée de tous Par contre : Conclusion

http://www.mediassociaux.fr/2010/10/25/social_media_strategist_medias_sociaux/

Related:  Pages web

JOB 2.0 - Cet article a été publié il y a 3 ans 3 mois 12 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Les réseaux ne sont pas un monde à part comme on voudrait le croire parfois. Le récent jugement du Conseil des Prud’hommes de Boulogne-Billancourt déclarant fondé le licenciement de trois salariés qui avaient dénigré leur employeur sur leur mur Facebook est là pour nous le rappeler. Certes une liberté fondamentale existe : la liberté d’expression. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen nous indique en effet que “la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme”. "Expert en Social M?dia", le VRP du net - mry - choses vues by Emery Dolig? En discutant avec une e-marketeuse comme j'ai l'habitude de le faire avec nombre d'entre nous, j'ai constaté que le "social média" était un état et non un métier... Comme l'écrit Wikipédia avec justesse : "L'expression «médias sociaux» recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l'interaction sociale, et la création de contenu. Andreas Kaplan et Michael Haenlein définissent les médias sociaux comme "un groupe d’applications en ligne qui se fondent sur l’idéologie et la Technique du Web 2.0 et permettent la création et l’échange du contenu généré par les utilisateurs". Les médias sociaux utilisent l'intelligence collective dans un esprit de collaboration en ligne. Par le biais de ces moyens de communication sociale, des individus ou des groupes d'individus qui collaborent créent ensemble du contenu Web, organisent le contenu, l’indexent, le modifient ou font des commentaires, le combinent avec des créations personnelles.

Médias sociaux > 5 mythes sur les médias sociaux Ah les médias sociaux ! Nous en parlons ici depuis bientôt 3 ans. Nous avons parfois l’impression de lutter contre des moulins à vent quand on voit certaines aberrations vendues et relayées ou quand de pseudo-experts vendent leur grande expertise… issue de la lecture de quelques blogs (Et toi, tu es un Social Media Expert ?). Certaines fausses idées sur les médias sociaux ont été véhiculées et d’autres sont apparues. Je ne parlerai pas ici de la gratuité apparente des outils, qui je pense, sont désormais acceptées et comprises par les entreprises qui ont compris que pouvoir avoir un impact et une démarche, il fallait avoir des ressources à mettre en face.

Community management : manipulation des masses ? J’aime pas Internet, il est hypocrite. Twitter me sert ces temps-ci d’entonnoirs et de filtres à informations. En effet, grâce aux super twittos que je suis, j’arrive à me tenir un peu au courant des diverses méthodes et stratégie du domaine de la rédaction Web et du community management. Non, ce ne sont pas des insultes. La gestion des talents, moteur des RH 2.0 ? Attirer les nouveaux talents, identifier ceux de l'entreprise, développer les compétences : alors que les DRH semblent occuper une place de plus en plus stratégique au sein des organisations, la gestion des talents s'affirme toujours plus comme un enjeu central. Un terrain que le besoin d'innover pour gagner en efficacité rend propice au développement de démarches 2.0 Le recrutement via les réseaux sociaux représente sans doute l'aspect le plus médiatique de cette tendance.

Crainte des E des Médias sociaux Même si les choses bougent et que les actions sur les médias sociaux commencent à se multiplier, si on compare les actions menées en France vs aux pays anglosaxons, la plupart des entreprises sont dans l’expérimentation et que la stratégie médias sociaux d’une entreprise reste souvent concentrée dans les mains de quelques personnes qui ont préempté en interne la problématique. Pourquoi le déploiement de vraies démarches reste encore souvent bloqué au sein des entreprises ? Je n’aborderai pas ici la question du rôle joué aujourd’hui par le marché des prestataires qui, à mon sens, n’aide pas à la compréhension (création d’un brouillard flou avec une quantité d’acteurs et une vision portée sur l’animation et les outils médiatiques). 1/ Les entreprises souhaitent garder le contrôle Les médias sociaux ne sont pas que des outils où la marque n’a pas le contrôle même s’ils sont bien souvent perçus comme cela.

Réseaux sociaux, jeux vidéo, chasses au trésor > Quand la consommation devient ludique Vecteur de publicité et de fidélisation notamment sur les réseaux sociaux, le jeu numérique devient un média qui capte de plus en plus l’attention du consommateur. Selon un sondage IFOP réalisé pour le compte de L’Atelier BNP Paribas, 59% des 18-24 ans ont déjà participé à un jeu vidéo parrainé par une grande marque sur Internet. C’est un fait, le placement de produits, l’introduction d’espaces publicitaires dans les jeux vidéo de facture classique passe de moins en moins inaperçue. 28% des personnes interrogées déclarent y être sensibles ou à tout le moins attentives. Et quand la publicité se transpose dans l’univers du jeu numérique sur le Net, l’impact n’en est que plus important. 43% du public affirme ainsi avoir déjà vu une publicité dans un jeu sur Internet, une proportion qui monte à 67% chez les plus jeunes adultes (âgés de 18 à 24 ans). Un nouveau média

Feedback 2.0, sp?cialiste du Social CRM, devient Dimelo Avec l’essor des moyens de communication à disposition de tout un chacun (web communautaire, web collaboratif, mobile), les marques s’exposent régulièrement à des pertes de contrôle de leur image. Sur les 200 millions de messages publiés chaque année en France, 20 millions véhiculent des opinions sur des produits ou des personnes. Face à ces nouveaux challenges, les entreprises mettent en place des dispositifs pour mieux contrôler leur image, avec l’aide des acteurs du marché du social CRM, spécialistes de la gestion et l’organisation des conversations en ligne.

Le Community Manager est un Esclave Cet article a été publié il y a 3 ans 4 mois 12 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Derrière ce titre un brin racoleur, je souhaite expliquer la différence qu’il peut y avoir entre un community manageren agence et chez l’annonceur. Je ne souhaite pas pour autant vous dire qu’il est mieux d’intégrer ce poste ou de l’externaliser car cela dépend en premier lieu du besoin de l’entreprise. Google Plus : Pages et Profils : les URL personnalisées débarquent Google permet désormais aux membres de Google Plus de personnaliser l'URL de leur profil ou de leurs pages Google Plus. Cet outil facilite l'identification des profils et entreprises présents sur le réseau social et dans les résultats de recherche de Google. Longtemps attendues, les "vanity Url" font enfin leur arrivée sur Google Plus. Cette fonctionnalité qui permet de personnaliser l'URL de son profil ou de sa page (à l'image de ce que propose Facebook, Twitter, LinkedIn, ou encore Instagram) est une alternative aux URL assignées sur le réseau social de Google. Avec ce changement, le nom d'un profil ou d'une page pourra donc apparaître dans l'URL qui deviendra signifiante : (google.com/+nomdelentreprise) URL personnalisées sur Google Plus : comment en bénéficier ?

Les 4 r?gles de base du Community Management Fidéliser les internautes, recruter de nouveaux prospects, augmenter l’engagement avec la marque… Le web 2.0 est le nouvel eldorado marketing. Mais avant de se précipiter sur les outils, il y a quelques étapes préalables… 1- Définir une stratégie La tentation est grande de se ruer sur les fonctions sociales de WordPress, Drupal ou Joomla. C’est assez simple à mettre en place et bien meilleur marché qu’autrefois.

Tien mes identifiant : ID : aichounemyriam ou saidkhaldi si sa marche pas MDP : slurpa by mojajaja Nov 23

Related: