background preloader

Liste d'ordres religieux catholiques

Liste d'ordres religieux catholiques
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette liste reprend les instituts de vie consacrée (ordres, congrégations religieuses, sociétés de vie apostolique) reconnus par l'Église catholique. Depuis le Concile Vatican II, plus aucune distinction n'est faite, canoniquement parlant, entre un 'Ordre', une 'Congrégation' ou autre 'Institut' religieux. Cette liste est arrangée, autant que faire se peut, suivant le nom par lequel les religieux(ses) sont populairement connu(e)s, et non pas par le nom officiel de l'institut religieux. Ainsi, par ex.: 'Franciscains', plutôt que 'Ordre des Frères Mineurs'. A[modifier | modifier le code] B[modifier | modifier le code] C[modifier | modifier le code] D[modifier | modifier le code] E[modifier | modifier le code] F[modifier | modifier le code] H[modifier | modifier le code] I[modifier | modifier le code] J[modifier | modifier le code] Jésuites L[modifier | modifier le code] M[modifier | modifier le code] N[modifier | modifier le code] Notre Dame des Missions

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27ordres_religieux_catholiques

Related:  Congrégations et ordres religieuxTempliers, Cathares & CoCatholicismeAbbayes et ordres

Ordre de l'Immaculée Conception 1511- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Ordre de l'Immaculée Conception est un ordre religieux catholique fondée pour la noble portugaise sainte Béatrice da Silva. Ses membres religieuses cloîtrées sont appelés moniales Conceptionnistes et sont intégralement contemplatives. Histoire[modifier | modifier le code] Vers 1454, Béatrice laisse la vie mondaine et se retire, sans faire de vœux, dans le monastère des dominicaines de Tolède. MEMODOC, Les Chevaliers hospitaliers du Temple de Jérusalem, ou ordre des Templiers Les templiers prirent ce nom à cause de leur établissement qui se fit proche du Temple de Jérusalem l'an 1118 du temps du roi Baudouin. Leur emploi était de défendre les pèlerins et de rendre les chemins sûrs contre les courses des infidèles. Quelques-uns veulent que les premiers fondements de l'ordre des Templiers furent jetés l'an 1096 par Hugues de Payens et par Godefroy de Saint-Omer du pays d'Artois, qui reçurent du pape Honoré III et d'Etienne patriarche de Jérusalem, leur règle et leur habit, qui étaient de couleur blanche avec une croix rouge, pour signifier l'innocence et le martyre, comme dit Aubert le Mire, leur titre était de Notre-Dame. Ils avaient trois ordres parmi eux, les grands-croix, les simples chevaliers et les servants qui portaient une demie croix. Cet ordre fleurit plus de 200 ans ; il avait deux millions de revenu et l'on y comptait 40.000 commanderies. Le pape Clément V le supprima au concile de Vienne l'an 1312.

La Semaine religieuse et autres revues diocesaines Sur cette page vous pouvez télécharger l'intégralité de la collection de la Semaine religieuse de Quimper et Léon mais aussi des ordos, du Bulletin diocésain d'histoire et d'archéologie. Ces oeuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France. Avec le développement de la presse dans la deuxième moitié du XIXe siècle apparaissent les Semaines religieuses, organes de presse officiels des Eglises diocésaines, la Semaine religieuse de Paris voyant le jour dès 1853. En Bretagne, Rennes est le premier diocèse à se doter de cet outil, dès 1864. Le diocèse de Quimper et Léon est le dernier de la série avec la création en 1886 de sa Semaine religieuse. Il est vrai que le terrain de la presse hebdomadaire était occupé par la revue Feiz ha Breiz, périodique catholique en langue bretonne.

Ordre monastique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un ordre monastique est un ordre religieux régulier dont les clercs, retirés du siècle, ont prononcé des vœux religieux et en respectant une règle monastique de vie commune. Diversité des ordres[modifier | modifier le code] La diversité des règles, leur souplesse d'interprétation et les buts religieux ou apostoliques poursuivis, a créé au cours de l'histoire la grande diversité des ordres monastiques : On mettra à part les ordres mendiants créés à l'image des « plus petits d'entre nous » par François d'Assise en 1209 et qui se développent au XIIIe siècle, dont les membres ne sont pas des moines.

Ordre de Saint-Benoît 529- Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Saint Benoît L’ordre de Saint-Benoît [OSB], plus connu sous le nom d’ordre des Bénédictins, est une fédération de monastères ayant, au cours de leur histoire, adopté la règle de saint Benoît. Templiers en Angleterre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire des Templiers en Angleterre commence lorsque Hugues de Payns, le fondateur et premier maître de l'Ordre, visita le pays en 1128 pour y chercher de l'argent et des hommes pour les croisades. Les débuts[modifier | modifier le code] index Manuscrit autobiographique de Vladimir Ghika (1901 ou 1902) Né le jour de Noël 1873, de parents que je ne puis assez bénir Dieu de m’avoir donnés - dont on n’a jamais pu dire et penser autour de moi que du bien. Vie toute intérieure: à part les deuils et les maladies, aucun événement extérieur marquant; au-dedans de l’âme toutes les tempêtes, toutes les métamorphoses, toutes les inquiétudes, toutes les luttes. Né à Constantinople, où mon père était agent diplomatique de son pays - En 1878, départ pour la France après un stage de quelques mois en Roumanie - Je reste en France sans discontinuer de 1878 à 1895 (automne). Enfance précoce (mémoire éveillée dès un an et demi: j’apprends à lire seul et sais déchiffrer un livre tant bien que mal avant d’arriver en France, c'est-à-dire entre 4 et 5 ans).

Compagnie de Jésus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Compagnie de Jésus (Societas Jesu, SJ ou s.j.) est un ordre religieux catholique strictement masculin dont les membres sont des clercs réguliers appelés « jésuites ». La Compagnie est fondée par Ignace de Loyola en 1537 et approuvée en 1540 par le pape Paul III. Au début du XXIe siècle, elle constitue numériquement, avec un peu plus de 19 000 membres en 2013, l'ordre religieux masculin pleinement intégré le plus important au sein de l'Église catholique, où elle n'est devancée que par l'ensemble divisé des branches franciscaines[1]. Son actuel supérieur général est Adolfo Nicolás.

Related: