background preloader

Gabriella Barouch Illustration

Gabriella Barouch Illustration
Related:  zigue

François Place I Auteur et illustrateur jeunesse Рикардо Cavolo · Главная Atlas des géographes d’Orbæ (François Place – Casterman/Gallimard) | Le blog de Li-An Les fans de Mouchel qui ne connaissent pas ces Atlas vont être aux anges… Voilà trois volumes qui compilent des légendes de ce beau monde d’Orbae. Un monde qui ressemble à bien des égards à la Terre du XVI° siècle mais avec des subtiles différences, des décalages infimes qui en font un univers dépaysant et familier à la fois. François Place a réalisé ici un travail merveilleux qui fait croire encore à l’esprit d’aventure et de découverte. J’ai cru que les albums étaient indisponibles mais je m’étais lourdement trompé. Le site de chez Casterman consacré à François Place ici. clic l’image

Blog « organicfields Hace ya varios meses tuvimos el enorme placer de comenzar varios proyectos con la editorial Naval, todo un lujo poder trabajar con ellos, nos trataron tan bien respetando el momento en el que estabamos, dándonos unos plazos que ya los quisiera para mi siempre! Fruto de esta colaboración saldrán a la venta dos libros, uno acaba de salir, Las maletas encantadas, de Joan Manuel Gisbert, y el otro seguramente para ... read post » Este cuento forma parte de un proyecto precioso, empieza con un cuento de Alfredo Gómez Cerdá en el que han colaborado 32 niños en un taller de literatura infantil para la Fundación Mapfre. read post » Editorial Narval. read post » Estoy terminando un librito de monos estos días, que creo que saldrá pronto! read post » Hace unos meses pude trabajar en un proyecto precioso que mi amigo David estaba preparando para regalarle a su mujer y a su querido Juan. read post » read post »

Ma galerie à Paris (super blog !) Harry Clarke's Haunting 1919 Illustrations for Edgar Allan Poe's Tales of Mystery and Imagination by Maria Popova Artful Edwardian-era erotica at the intersection of the whimsical and the macabre. Somewhere between Henry Holiday’s weird paintings for Lewis Carroll and Edward Gorey’s delightfully grim alphabet fall Harry Clarke‘s hauntingly beautiful and beautifully haunting 1919 illustrations for Edgar Allan Poe’s Tales of Mystery and Imagination — a collection of 29 of Poe’s tales of the magical and the macabre. So lavish was the artwork that a copy of the “deluxe” Clarke-illustrated edition went for 5 guineas in 1919, or about $300 in today’s money. The book, an epic volume of 480 pages, was eventually reprinted by Calla Editions in 2008, and is now available for the much more reasonable $27, or free with a trip to your local public library. Eerie and erotic, Clarke’s illustrations bring his Edwardian-era aesthetic and early Art Nouveau influences to the post-Victorian liberated fascination with sensuality. ᔥ 50 Watts ↬ FastCo Design Donating = Loving Share on Tumblr

Gustave Doré, pionnier de la bande dessinée - le site de Thierry Groensteen Chacun connaît Gustave Doré l’artiste romantique, l’illustrateur, le peintre Né à Strasbourg le 6 janvier 1832, mort le 23 janvier 1883 à Paris… mais Doré auteur de bandes dessinées ? En dehors du cercle assez fermé des spécialistes de ce qu’il est désormais convenu d’appeler le Neuvième Art, le fait demeure méconnu, occulté. Il ne s’est pourtant pas agi d’une incursion occasionnelle, d’un divertissement en marge de l’œuvre proprement dite. Outre leurs qualités intrinsèques [1]. et la place éminente qui reviendra plus tard à leur auteur parmi les illustrateurs de son temps, ce qui rend ces livres passionnants est le moment historique qui les a vu naître. D’une remarquable précocité artistique, Gustave Doré ne se contente pas de dessiner dans ses cahiers d’écolier et en marge de sa correspondance ; il compose, dès l’âge de huit ans, plusieurs histoires visuelles. Fig. 1 : « La revue des conscrits » (1842). Fig. 2 : Les Aventures de Mistenflûte et de Mirliflor (extrait)

ILLUSTRATION AGE | The source for what's happening in Illustration. Rencontre avec Claude Ponti, la star des enfants La tentation était grande d'entrer dans son atelier. Mais Claude Ponti ne laisse personne y pénétrer. "C'est intime, dit-il, et puis les journalistes me demandent de faire semblant de travailler pour la photo, et moi j'ai horreur de faire semblant de travailler." Alors il m'a donné rendez-vous à l'Ecole des Loisirs, sa maison d'édition depuis plus de 20 ans. Un escalier, des couloirs, des bureaux lumineux et studieux, des livres partout. Il salue les uns et les autres, il est un peu chez lui ici. Le début : à 7 ans, je voulais être peintre et je n’ai jamais changé d’avis L'Est de la France, Lunéville puis les Vosges." Claude Ponti enfant © Photographie personnelle Il se rêve peintre, sa famille le veut professeur de français. Dessin sur l'envahissement de l'informatique paru dans L'Express © Claude Ponti Etudes avortées de lettres et d'archéologie à Strasbourg. L'autre début : Adèle L'album d'Adèle © Claude Ponti / Gallimard Les mondes et les mots de Claude Ponti Le chien invisible Mô-Namour

Related: