background preloader

Interrogeons le concept de design thinking : quels intérêts pour les CDI ? Entretien avec Nicolas Beudon

Interrogeons le concept de design thinking : quels intérêts pour les CDI ? Entretien avec Nicolas Beudon
Nous continuons d’explorer, à travers des entretiens dans le monde des institutions culturelles, des expérimentations qui peuvent nous interpeller voire nous interroger en tant que professeur(e)s documentalistes. Les Biblioremix, CDI-remix sont souvent mis en parallèle de l’approche du design thinking. Nous avons voulu en savoir plus en interrogeant Nicolas Beudon. Il dirige la bibliothèque de Bayeux. Avec ses collègues, il imagine la nouvelle médiathèque intercommunale qui ouvrira fin 2018/début 2019. Il est l’auteur du blog Le Recueil Factice : consacré aux thématiques liées à son champ professionnel : les pratiques culturelles émergentes, l’impact du numérique, la médiation, la société de la connaissance, l’innovation… D’après la définition donnée dans le kit du design thinking en bibliothéque dont vous avez coordonné la traduction, "Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque » . Tout à fait !

http://www.docpourdocs.fr/spip.php?article614

Related:  Pédagogie info-documentaireCo-design, design thinkingpratiques participatives - biblioremixDesign thinkingCDIremix

Un CDI « apprenant » ? Nous sommes nombreux à réfléchir à l’espace pédagogique du CDI, à chercher à en modifier l’aménagement et plus largement à renouveler notre vision du lieu. Cette réflexion est au croisement de plusieurs mouvements : Il s’opère actuellement un renouvellement de la réflexion sur les lieux de culture avec les tiers lieux notamment en bibliothèque, les lieux de fabrication collective comme les fablabs, l’essor des mouvements DIY (do it yourself) et le développement d’une culture plus horizontale et plus participative y compris dans les musées. Dès l’origine la pédagogie pratiquée par les professeurs documentalistes dans les CDI a été influencée par les pédagogies actives et coopératives (notamment en raison du travail sur documents) Dès l’origine aussi, une grande place a été donnée dans les CDI à l’autonomie des élèves et à leur autodétermination avec les projets et les clubs en tous genres. Les CDI, l’autodétermination des apprentissages et le développement du plaisir d’apprendre

Le design thinking dans l'éducation Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches. Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation). Sources

Le post-it contre attaque, ou comment le Design Thinking peut changer votre vie. Cela fait quelques semaines que je brûûûûûûûûûûûle de vous écrire au sujet du Design Thinking, mouvement qui fait beaucoup parler de lui ces derniers temps et qui a tout pour faire swinguer les bibliothèques comme jamais. Certains billets précédents abordaient déjà ces questions, sans pour autant donner une vraie définition, c’est donc ce que je vais essayer de faire aujourd’hui. Certaines mauvaises langues définissent le Design Thinking comme la méthode idéale pour faire fondre les budgets via l’achat en quantité de post-it en tout genre…

[leçon] Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer. C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final.

Présentation Design Thinking Profdoc par jfiliol.pro sur Genially Innovation, design thinking et professeur documentaliste,Juliette Filiolprofesseure documentaliste,@JFiliol,1- Innover : c'est quoi ?,Sommaire,6- Design thinking et profdoc,9- Appliquer le Design Thinking à d'autres contextes,8- Design thinking et TraAMDoc,5- Design thinking en bibliothèques,7- Espaces, politique documentaire...,4- Et concrètement ?,3- Design Thinking et innovation,2- Innover, pourquoi ?,L'innovation pédagogique en 10 points,Le blog de Marcel Lebrun,- Conférence inversée de Marcel Lebrun à Écritech8,INNOVATION,D’après le CNIRé (Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative), une pratique innovante est une action pédagogique caractérisée par l’attention soutenue portée aux élèves, au développement de leur bien-être et à la qualité des apprentissages. (...)Innover, ce n’est pas forcément inventer quelque chose qui n’existe nulle part ailleurs.

Comment accompagner l’apprentissage des élèves? Le premier Edubref sur les programmes scolaires est paru en mars 2018, ouvrant ainsi la voie de cette nouvelle série réalisée par le service Veille & Analyses de l’IFE-ENS de Lyon. L’objectif : proposer en 4 pages une lecture très condensée des apports des recherches sur des questions éducatives, alors que nos Dossiers de veille dépassent souvent la trentaine de pages. C’est sur la question des dispositifs d’accompagnement des élèves que se penche ce deuxième Edubref : soutien, remédiation, aide personnalisée, accompagnement d’élèves en difficulté, devoirs faits… Il s’intéresse en particulier aux différents types de dispositifs qui existent depuis les années 1970 pour mieux faire réussir les élèves et leurs liens avec l’apprentissage qui se déroule en classe. Les problématiques soulevées à l’occasion de la mise en place de ces dispositifs sont également abordées et mises en perspective. Télécharger Edubref : Comment accompagner l’apprentissage des élèves ?

Le design thinking appliqué à l’éducation pourrait révolutionner l’école de demain Lorsqu’on parle d’éducation et d’organisation des écoles, le sujet soulève rapidement un tas de questions et de revendications. Les avis divergent du côté des 3 partis concernés, les professeurs, les parents et les élèves. Ce manque de positionnement retarde l’objectif principal de l’éducation qui est de préparer les jeunes à s’introduire dans la société actuelle. Or, nous sommes forcés de constater que les méthodes utilisées pour apprendre aux étudiants sont encore très traditionnelles.

Les échelles de la participation by raphaelle bats Bibliographie Sherry Arstein, «A Ladder of Citizen Participation», dans JAIP, vol. 35, no 4, juillet 1969, p. 216-224 Roger Hart, Monter l’échelle de la participation, les enfants d’abord, UNICEF, avril-Juin 1992. Le design thinking Point de vue de Véronique Gardair, professeure-documentaliste et référente culture au lycée Jacques-Ruffié à Limoux dans l’Aude, formatrice dans l’académie de Montpellier. Octobre 2020 – 11 minutes ©Robert Daly/Age Fotostock Le design thinking est une méthode de résolution de problèmes transférable dans l’enseignement et au service des apprentissages.

Imaginer le CDI idéal : expérience de CDI-remix en collège Une idée qui nous vient des bibliothèques et autres fablabs. Ce travail s’appuie sur des expérimentations faites ces dernières années en bibliothèques : les biblio-remix. Il s’agit d’organiser des journées de réflexion sur les bibliothèques de demain, leurs formes, leurs aménagements, les activités qu’elles proposeront. Du pad au wiki : les outils d’écriture collaborative – Prof & Doc L’écriture collaborative est une forme d’écriture collective, collaborative ou associative par plusieurs auteurs différents. Cette approche participative permet aux contributeurs d’explorer, de discuter et d’obtenir des capacités d’écriture. Elle peut s’effectuer selon trois stratégies :Dans l’écriture parallèle, des sous-groupes de travail sont mis en place, chacun ayant un objectif déterminé ; une personne guide l’écriture ou plusieurs personnes compilent les idées du groupe pour ensuite entreprendre l’écriture.Dans la coordination séquentielle, chaque personne ajoute leurs tâches exécutées et les transmet aux autres auteurs pour publier librement .Dans la stratégie réciproque, les auteurs travaillent simultanément ; tous les membres travaillent et écrivent, ajustent, corrigent et commentent ce que font les autres membres, en même temps et en temps réel.Des chercheurs ont fait des tests grammaticaux entre des groupes d’écriture collaborative et des écrivains solitaires. Le pad Le wiki

LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Projet Biblio Remix Par Corinne Laval Du Biblio Remix au CDI Remix Une question professionnelle de départ : Comment pourrait-on redéfinir l’espace et les usages du CDI afin que celui-ci soit réellement un lieu d’apprentissage pour tous favorisant la coopération et la créativité ? Des espaces de créativité en autonomie sont mis à la disposition des élèves dans le CDI. On peut certainement aller plus loin en optimisant, détournant, inventant de nouvelles fonctions et usages du lieu.

Related: