background preloader

Comment monter un projet d'écolieu

Comment monter un projet d'écolieu
Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Qu'est ce qu'un écolieu ?... Les définitions sont nombreuses, et parfois contradictoires... De l’habitat groupé à l’éco quartier, en passant par la coopérative d’habitants, le cohabitat, la communauté intentionnelle, l’écovillage ou l’éco hameau, ces termes renvoient à une diversité d’initiatives portées par des individus, des groupes ou des collectivités qui ont en commun de repenser le rapport à l’habitat, à l’urbanisme. Suite à une vague initiée dans les années 70, dans le Nord de l'Europe, au Québec et dans biens d'autres pays, on assiste aujourd'hui à un regain d'intérêt partout dans le monde. Cette page à pour but de présenter succinctement les fondements communs de ces approches différentes, et de renvoyer le lecteur vers les différentes structures compétentes. Enjeux Ces initiatives ont en commun : D’autres sources de motivation existent : Résultats, impacts Voici des exemples d’activités économiques que peut générer un écolieu : Agir Related:  Habitat

Tiny House - Micro Maison Smaller house larger life Small houses design - Diaporama de multiples micro maisons 2 plans de micro-maisons sur roues Jay Shafer et sa maison sur roues de 10m2, il y vit à l'année ! Vidéo Jay's Tiny House Tour Résidence de Jay Shafer World's Smallest House This Tiny House Small Living Journal Tiny Solar House – Simple Do-It-Yourself Tiny House Plans Lightweight Tiny House Concept Constructing a simpler life Tiny House Project Social change through simple living - How to Change the World by Rethinking Your Perspective company Micro-société alternative Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Une micro-société alternative est un lieu où les gens partagent leurs intérêts. Introduction Cette section rassemble des informations sur les différents types de micro-sociétés actuellement existantes dans le monde. Ce qui définit une micro-société et détermine son appartenance à l'un ou l'autre de ces types dépend essentiellement des paramètres suivants: sa structure organisationnelle, son mode de financement, son mode de gestion, son mode d'intégration (ou non) de nouveaux membres, son ouverture et la nature de ses échanges avec la société extérieure, la définition ou non d'objectifs communs et le mode et les règles de vie adoptés. Les différents types de micro-sociétés sont: Le voisinage organisé. Cohabitat Le COHABITAT est une solution d'avenir. Voir aussi Liens internes Liens externes Réseaux et revues Ecolieux Ecovillages ou écolieux temporaires Campement autonome du Québec Projets Bibliographie

Mobilier de bureau à partir de déchets : quand l'écologie se mêle au design Si l'exploitation artistique des déchets est bien connue, leur utilisation en design l'est beaucoup moins. Entreprise d'insertion, Extramuros récupère des matériaux mis au rebut pour en faire du mobilier et des objets vendus à des entreprises. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! Réemployer les rebus Mais ils peuvent aussi parfois provenir de l'entreprise cliente. Pour l'instant la démarche reste confinée aux collectivités et aux grandes entreprises publiques ou à celles dont l'activité est liée au développement durable. À terme, Extramuros voudrait s'affranchir du mécénat et des subventions qui constituent actuellement 20% de son budget. La Villa Déchets, ou comment construire en recyclant (article paru le 01/12/2010) Avec 350 kg par habitant produits chaque année, les déchets constituent une manne pour les recycleurs, surtout quand ces derniers veulent en faire une maison.

Accueil Apprenez à nettoyer sans polluer votre intérieur - Pour un mode de garde au naturel - bbvert Comment ? Avec des gestes simples qui commencent à la maison ! Choisir des produits estampillés "écolabel", biodégradables à près de 100 % avec un emballage recyclable et rechargeable ; Bannir les aérosols et les parfums chimiques (bougies et désodorisants d'intérieurs qui diffusent des substances chimiques) et AERER ! Eviter les anti-bactériens qui n'éliminent qu'une partie des bactéries et favorisent le développement de bactéries résistantes ; Revoir vos classiques : savon de Marseille, vinaigre blanc, savon noir… pour un "ménage propre". Les indispensables du ménage vert ! Nous n'inventons rien ! L’eau salée : fait briller et détache (verres, vaisselle, linge) Le vinaigre blanc : idéal en toutes situations, c’est LE produit indispensable (détache, détartre, nettoie, désodorise, dégraisse, désinfecte…) Le jus de citron : détartre, détache et désinfecte Le savon de Marseille : textile (avant lavage sur tissu) Le savon noir : dégraissant et détachant (four, plaques, sols)

Monter un habitat groupé Spéculation foncière, paupérisation urbaine, crise des liens sociaux, pollution, sont autant de raisons qui ont amené des femmes et des hommes à monter un habitat groupé. Le principe ? Se mettre à plusieurs pour concevoir et financer son logement en y intégrant des valeurs telles que la solidarité, le respect de l'environnement, le partage ou encore la mixité sociale. Qu'est-ce que l'habitat groupé ? L'habitat est aujourd'hui un enjeu de taille : il est responsable de près de 40% des émissions à effet de serre, il ne permet pas une mixité sociale, le cloisonnement entre des zones d'habitations et des zones d'activités nous empêche d'avoir une vie de quartier et entraîne l'inflation des transports (nous parcourons en moyenne 38 km quotidiennement). Enfin, construit en béton de Marseille à Lille, l'habitat devrait pourtant valoriser les matériaux locaux tels que le bois, la pierre ou la terre crue. Quel impact sur le territoire ? En créant un habitat partagé vous : Habitat Groupé Oîkos Parasol

Climatisation - Climatiser sans clim : c'est possible ! Les beaux jours reviennent. Les vendeurs de systèmes de climatisation refont surface avec des promotions alléchantes et des systèmes toujours plus sophistiqués. Or, la ‘clim’ porte atteinte à l’environnement… et à votre porte-monnaie ! Il existe d’autres systèmes, parfois très simples, qui permettent de rendre la maison vivable, même au plus fort de l’été. En ces temps où l’environnement et les économies d’énergie sont devenus un enjeu, de nombreuses voix s’élèvent contre les climatiseurs. Gestes simples et petits équipements D’abord, vous pouvez multiplier de petits gestes pratiques qui abaisseront la température intérieure : fermer les volets dans la journée, aérer la nuit, éteindre les appareils électriques ou coller des films solaires sur les vitres… Pensez également à mettre des plantes à l’intérieur de la maison, comme à l’extérieur (glycine, lierre, vigne vierge). De petits équipements peuvent également se révéler utiles. Puits canadien : la solution ?

Cohabitatsolidaire - le site habitat groupé et solidaire dans l'ouest H2O Infinity, la micro-station d'épuration Réagissez : Partagez : Le manque d’eau devient un problème récurrent ces dernières années et le problème n’est pas près de s’arranger avec le réchauffement climatique. L’eau de pluie ou le retraitement de eaux usées peuvent constituer des alternatives appréciables, d’autant que cela permet de préserver les nappes phréatiques quand elles sont asséchées par les besoins agricoles. H2O Infinity, une solution pour épurer l’eau proche de chez vous © DR, H2O Infinity H2O Infinity permet de trouver une solution à ce problème récurrent et ce, sans additif chimique. Cette solution se matérialise par de mini-stations d’épuration à enterrer à quelques mètres des habitations ou de divers locaux. Ainsi, l’eau utilisée se voit épurée , permettant de ménager les nappes phréatiques. Une station d’épuration classique, dans le Calvados L’épuration en trois phases Ce système d’épuration se réalise en trois phases : Une décantation primaire : cette phase permet de séparer les matières solides. Rédigé par Kathy

La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. 4 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Résultat : La famille consomme moins que l’électricité produite par les trois panneaux solaires. Dans la cuisine ? Ils ont un four et des plaques de cuisson à gaz.

Le Village Vertical - Accueil Nature en Construction

Related: