background preloader

Objectif cinéma

Objectif cinéma

Sites sur le cinéma • ACID - Association du cinéma indépendant pour sa diffusion • ACOR — Association des cinémas de l'ouest pour la recherche • ACRIF — Association des cinémas de recherche en Ile de France • ADDOC- Association des cinéastes documentaristes • ADRC - Agence pour le développement régional du cinéma • AFC - Association française des directeurs de la photo cinématographique • AFCA - Association française du cinéma d'animation • AFCAE - Association française des cinémas d'Art et d'Essai • Africadoc Network • AFRHC - Association française de recherche sur l'histoire du cinéma qui édite la revue 1895 • Agence du court métrage C'est une association régie par la loi de 1901 qui développe, avec le soutien du CNC, une mission de service public en faveur du film court, de ses auteurs, de ses producteurs, des salles de cinéma et du public. • Ardèche image • ARP - Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs • Art et Essais - Association française du cinéma d’art d’essai (afcae) • Ciné 32 • Imaginem

5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. On peut déjà y trouver près de 5000 long-métrages, regardables en streaming, mais également disponibles en téléchargement (très souvent de haute qualité). Films noirs, films d’horreur, cinéma Bis, screwball comedy, le choix est vaste. Voici ma petite liste maison de 13 films : Freaks : La Monstrueuse Parade (Titre original : Freaks) est un film culte américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1932. Metropolis : film expressionniste de science-fiction allemand produit pendant la courte période de la République de Weimar. The 39 Steps : A 1935 film directed by Alfred Hitchcock. The Phantom of the Opera : A 1925 film adaptation of the novel by Gaston Leroux, this silent film version stars the infamous Lon Chaney as the Phantom.

Cadrage Repenser le temps à travers Le Miroir d'Andreï Tarkovski « Un instant est l'éternité, L'éternité est maintenant ; Voir à travers cet instant, C'est voir à travers celui qui voit »(1) Puissances du Cinéma On pourrait dire du film Le Miroir (1975) d'André Tarkovski ce que Klee disait de la peinture contemporaine : « Le merveilleux et le schématisme propres à l'Imaginaire s'y trouvent donnés d'avance et, dans le même temps, s'y expriment avec une grande précision »(2). Dans Le Miroir, le cinéma semble avoir produit une de ses œuvres les plus abouties. Nous pensons en effet que l'interprétation philosophique d'un film diffère de son interprétation critique. Souvenirs Le Miroir est le quatrième long métrage de Tarkovski (après L'Enfance d'Ivan –1962, Andreï Roublev –1966– et Solaris –1972). Tarkovski est né en 1932 et mort en 1986. ‘‘the film is like a river ; the editing must be infinitely spontaneous, like nature itself ”. (12) Phases de la Mémoire Le symbolique lL'archive et le rêve

20 documentaires musicaux à voir absolument C’est bientôt les vacances, celles des longs après midis hivernaux parfois difficiles à occuper: l’occasion parfaite pour se caler dans un fauteuil, et voir ou revoir quelques-uns des nombreux documentaires musicaux, souvent indispensables pour mieux comprendre le parcours et la destinée d’un artiste, ou simplement pour mesurer à quel point il mérite parfois que lui soit dédié tout un chapitre de l’histoire de la musique. Mowno est donc parti en quête de quelques-uns de ces trésors disponibles sur internet. Bien sûr, il en manque et non des moindres. En effet, cette liste serait beaucoup moins crédible et utile si on ne vous incitait pas aussi à vous pencher – d’une manière ou d’une autre – sur les excellents ‘Some Kind Of Monster’ de Metallica, ‘The Story Of Anvil’ de Anvil, et ‘Shut Up & Play The Hits’ de LCD Soundsystem. S’il en manque encore, et ce sera certainement le cas, n’hésitez pas à y aller d’un commentaire participatif! DIG!

Le CiNéMa Club | A curated and free online cinema Du dimanche 22 janvier au samedi 28 janvier, Le CiNéMa Club vous présente Un film de Benoît Forgeard Avec Thibault Sauvaige, Anne Steffens Réalisateur : Benoît Forgeard - Scénario : Benoît Forgeard - Produit par : Emmanuel Chaumet - Image : Hervé Lode - Montage : Benoît Forgeard - Musique : Dimitri Haulet France - 2011 - 14 min RESPECT , Benoît Forgeard , 2011 Nous continuons notre mois de janvier autour des nouveaux cinéastes français. « En passant par le rayon petit-déjeuner de la supérette, j'étais soudain frappé par l'agressivité des images. Benoît Forgeard Comment expliquer le cinéma de Benoît Forgeard à quelqu’un qui ne connaît pas le cinéma de Benoît Forgeard ? Pour commencer cette explication, on peut vous préciser que Benoît Forgeard a étudié aux Beaux-Arts de Rouen avant d’aller au Studio national des arts contemporains du Fresnoy.

Os dez filmes franceses mais bonitos de todos os tempos. C’est parti? | Entretenimento | Glamurama A revista francesa “Les Inrocks” elegeu os 100 filmes franceses mais belos de todos os tempos. A classificação foi feita a partir de 18 rankings individuais de especialistas que escrevem atualmente ou que já escreveram sobre cinema na revista. Aqui, Glamurama mostra o crème de la crème dessa seleção: os 10 melhores de todos os tempos. 1. “La Maman et la Putain”, de Jean Eustache (1973) com Jean-Pierre Léaud, Françoise Lebrun e Bernadette Lafont Este filme é considerado a obra-prima de Jean Eustache. 2. Baseado no romance italiano “Il disprezzo”, que mistura o casamento dos personagens Camille, atriz, e Paul, roteirista, com a realidade do cinema em si. Le Mepris – Jean-Luc Godard (1963) por ESTETTE 3. Em grande parte, “A regra do jogo” é uma adaptação de uma comédia de costumes popular no século XIX chamada “Les caprices de Marienne” e, por isso, é um verdadeiro retrato da alta sociedade francesa dos anos 30. 4. 5. Louise vive com Remi, seu namorado, no subúrbio de Paris. 6. 7. 8. 9. 10.

Colaco Age d’or du film noir français Coup de coeur pour le film policier “Razzia sur la chnouf” (1955) de Henri Decoin, récemment rediffusé à la télévision : Jean Gabin et Lino Ventura dans un même film, ça en jette tout de même ! Scénario (tiré de l’histoire vraie de la “French Connection” qui fabriquait l’héroïne dans de petits labos clandestins de la banlieue parisienne, pour la revendre aux Etats-Unis et en Angleterre via le port du Havre), dialogues du roman d’Auguste Le Breton dont est tiré le scénario du film (”Henri le Nantais”, “Marcel le cycliste”… on dirait du Audiard même si ce dernier ne figure pas au générique, contrairement aux films de Lautner cités plus loin !) Le meilleur du cinéma français, c’est sans doute (selon moi) celui des années 50 et 60 (voire 70), en tous cas dans le genre policier-espionnage, qu’en pensez-vous ? Allez, je vous laisse, j’ai des paupiettes qui m’attendent, moi…

Related: