background preloader

20 outils de Bookmarks et Social Bookmarks pour une veille efficace

20 outils de Bookmarks et Social Bookmarks pour une veille efficace
Related:  P7- RÉALISER UNE VEILLE INFORMATIONNELLEOutils de social bookmarking

Le kit de survie du veilleur dans la jungle des Internets Chaque jour, des millions d’internautes tweetent, likent, commentent, partagent, générant un flux continu considérable de conversations ! Trier et donner du sens à cette masse d’informations est un défi quotidien et, pour ce faire, nous avons nos bottes secrètes. Vous voulez vous aussi devenir un( e) pro de la veille ? Les veilleurs du SIG vous proposent une boîte à outils 100 % gratuite, accessible aux débutants comme aux initiés ! Et vous, quels outils utilisez-vous ? Donnez-nous vos astuces sur Twitter avec le hashtag #SigLab ! Twazzup est un moteur de recherche qui permet le suivi en temps réel des flux thématiques Twitter. TweetDeck est l’un des principaux tableaux de bord Twitter sur le marché. Trends24.in permet de suivre heure par heure les tendances Twitter à travers le monde. Socialshare vous permet de suivre les articles les plus partagés sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Vous cherchez un Google Trends pour réseaux sociaux ?

Les principaux sites de social bookmarking, marques-pages sociaux et partage de favoris | Prof particulier Les sites de gestion de marques-pages sociaux (social bookmarking) me semblent moins populaires chez les blogueurs que les réseaux sociaux (Facebook,…) ou les digg-like (Scoopeo, Wikio,…). Pourtant, ils me semblent être de bons outils pour aider au référencement et à la popularité d’un blog. Le principe général de ces sites est de gérer les favoris (bookmarks); à la différence des gestions proposées par les navigateurs (FireFox, IE,…), les favoris sont stockés sur un site ad hoc, ce qui permet en théorie en cas de plantage de les récupérer sans problème (ce qui suppose que le site de gestion des favoris ne ferme pas sans prévenir…), les favoris sont gérés par mots-clés (tags) et, surtout, ils sont partageables avec d’autres utilisateurs. Cette possibilité de partage permet donc de rendre visible (au hasard…) les billets d’un blog, et ainsi au blogueur d’espérer avoir des visiteurs et quelques backlinks. Quelles différences avec les digg-like ? Absence de votes, donc meilleure visibilité (?)

Social Bookmarking It's just too much. Did you know that there are over 15 billion web pages? To make sense of it all, we need to pluck out the best pages and save them for later. We have choices. There's a new way that doesn't use a browser. We'll focus on three things: How to get started with bookmarking, how bookmarks are organized by tags, and why this kind of bookmarking is social. First, go to delicious.com to sign up for a free account. Consider this example, you are a teacher who often uses the web to find math lessons for 8th graders. Here's what happens when you tag a site: a new window opens and asks for more information. When you save a page like this, two things happen. Let's fast forward two months to make our second point: Why tags are so important. To find all your sites about algebra, you click the algebra tag, and voila, one hundred becomes three. Think about your fellow teachers. Think about it this way. Remember there are three steps to get started.

Social-Bookmarking 14 outils en ligne pour une veille professionnelle sur les réseaux sociaux Pour qui s’intéresse aux modes de communication numérique innovants, le blog SIGLab (Service d’information du Gouvernement) est une mine d’informations sur la communication publique et institutionnelle, plus particulièrement sur les modes stratégiques afin d’envisager une veille spécifique et les réseaux sociaux pour un projet. Ainsi, dans la rubrique Ressources, on s’intéressera à deux dossiers récents qui permettent d’identifier des outils en ligne performants pour mener à bien une communication numérique pensée et mise en oeuvre avec qualité : Le kit du veilleur dans la jungle des Internets Boîte à outils 100 % gratuite pour faire de la veille informationnelle et sur les conversations (réseaux sociaux, blogs, sites d’actualités…), accessible aux débutants comme aux initiés! 8 outils en ligne sont passés au crible et présentés. Filtres, hashtags et selfies : 6 outils pour réussir sa veille sur Instagram Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : France

Hadopi : une veille documentaire basée sur Netvibes, Scoop.it et MailChimp - Recherche éveillée Après Sylvie Pelletier, chargée de veille documentaire au sein de la Direction de la Documentation et des Archives de la Région Languedoc-Roussillon, nous recevons aujourd’hui pour notre rubrique « Témoignage » Gwénaëlle Le Moal, documentaliste – responsable gestion de la connaissance au sein de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, que l’on connaît mieux sous le nom de Hadopi. Recherche-eveillee : Bonjour Gwénaëlle, merci d’avoir accepté de présenter à nos lecteurs les méthodes et les outils que vous utilisez dans le cadre de votre veille. Pouvez-vous tout d’abord nous en dire plus sur l’Hadopi et expliquer quelles y sont vos missions ? Gwénaëlle Le Moal : L’Hadopi est une autorité publique indépendante dont les missions ont été définies par la loi Création et Internet du 12 juin 2009 (dite loi « Hadopi »). Celles-ci sont de : Hadopi : Netvibes comme socle du processus de veille

Retour d'expérience sur mon système de veille et réflexions sur le web des API - Béatrice Foenix-Riou m’a demandé de faire le point sur mon système de veille, que j’avais proposé il y a un an. L’article est en ligne en intégralité et a été publié dans Netsources. Cependant, entre le moment où j’ai répondu à ses questions et le moment où j’écris ce billet, mon système a déjà évolué! C’est donc une version augmentée différente de celle qui a été publiée que je vous propose sur la base de l’article publié dans Netsources. Grand merci à Béatrice pour la démarche et pour la discussion stimulante que nous avons eu. Dans un article intitulé “Pocket et IFTTT : une alternative efficace à Google Reader”, publié il y a tout juste un an sur son blog, Silvère Mercier présentait la solution qu’il avait choisie pour remplacer l’agrégateur de flux Google Reader, dont la fermeture était programmée pour juillet 2013. Silvère Mercier : de nombreux outils ont été présentés comme des alternatives à Google Reader. Netsources : Vous avez donc choisi de coupler IFTTT et Pocket.

Qu’est-ce que le bookmarking social ? Afin d'expliquer le phénomène du bookmarking social, CommonCraft diffuse une video présentant le service Del.icio.us. La conception de ce didactitiel est trés originale ! Présenter l'utilisation des NTIC gràce à des "bouts de papier" permet de se concentrer sur l'essentiel tout en mettant de coté la technique. Une idée à retenir. Publication Date: 2007-09-23 Tag: NTIC services web2.0 video On 2007-09-23, Jérôme: Quel outil utilises-tu pour faire du social bookmarking ? Concernant le didactitiel, sa conception est en effet assez original. On 2007-09-23, Olivier: A l'heure actuelle, je ne partage pas mes favories. Pour stocker mes favories et pouvoir y accéder depuis n'importe quel poste, j'utilise Netvibes. On 2007-09-24, Jérôme: Faudrai que je creuse un jour pour trouver l'outil idéal ;) Je ne connaissais pas le widget netvibes pour insérer une page web. On 2007-09-25, Olivier: Sur Netvibes, j'utilise le widget Webnote. On 2007-10-21, GuiM.fr: Comment ca marche le social bookmarking...

Pearltrees ou l’émergence de la « curation » française | IBM - Internet Business Model Veille informationnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. D’après la norme XP X 50-53 de l’AFNOR, la veille informationnelle est une « activité continue en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions ». Une autre définition est donnée par Serge Cacaly, dans le Dictionnaire de l’information. La veille informationnelle est alors définie comme un « processus continu et dynamique faisant l’objet d’une mise à disposition personnalisée et périodique de données ou d’informations, traitées selon une finalité propre au destinataire, faisant appel à une expertise en rapport avec le sujet ou la nature de l’information collectée ». On peut résumer la "veille" par le fait de se tenir au courant des informations pertinentes en rapport avec un thème précis. Stratégies et acteurs de la veille[modifier | modifier le code] Les outils de la veille et la collecte[modifier | modifier le code]

La bibliothèque de la Sorbonne sur del.icio.us! Depuis quand la sorbonne a-t-elle un compte Delicious? Mai 2006.Est-ce un projet partagé dans l’établissement? Non, pas pour le moment. Je fais ça à mes moments perdus (perdus parce que je fais ça ?). J’ai toujours plus ou moins fait ça, depuis dix ans, publiquement déjà à Paris 8 pour le service de référence quand j’y étais, mais avec des pages statiques. Qui a produit la liste conséquente des tags, et qui sont les personnes qui taguent les ressources? Moi. Avec quel outil enregistrez vous vos bookmark? L’extension Firefox standard, l’ancienne, celle qui ne cherche pas spécialement à fusionner les signets en ligne et les signets locaux, inadaptée pour le service que nous proposons Quelle est selon vous la valeur ajoutée par rapport à une liste de signets? Sans trop de commentaire et en essayant de présenter la liste par ordre de priorité : – l’appropriabilité (?) b/ par abonnement aux fils RSS (sur chaque tag, sur le compte, etc.). Quel est le retour de vos publics? Perplexité.

Related:  OUTILS DE LA VEILLEveille documentaireodelinesire