background preloader

IDAE, Instituto para la Diversificacion y Ahorro de la Energía

IDAE, Instituto para la Diversificacion y Ahorro de la Energía

http://www.idae.es/

Related:  Marine renewable energy

Ambiental y Cual A mediados del pasado mes de abril se hacía público el que se denomina “An Ecomodernist Manifiesto” que está despertando cierto interés en el mundo ambientalista norteamericano pero que, sin duda, está llamado a trascender, por la calidad de sus promotores, a otros países. En realidad buena parte de quienes firman el “Manifiesto” pertenecen a un “think tank” que tiene su sede muy cerca de aquí, en Oakland (en la “East Bay” de la Bahía de San Francisco). Se trata del “Breakthrough Institute” al que ya nos referimos anteriormente. Destacan los nombres de Ted NORDHAUS y Michael SHELLENBERGER, ambos fundadores del citado Instituto y co-autores del provocativo escrito “From the Death of Environmentalism”, así como designados en 2008, por la revista Time Magazine, “Heros of the Environment”. El documento del “Manifiesto” –que se encuentra disponible en lengua inglesa en la página web consta de una Introducción o Preámbulo y siete puntos programáticos.

Chauffe-eau thermodynamiques au banc d'essai - Innovation produits Présentés comme une alternative aux chauffe-eau solaires individuels, les chauffe-eau thermodynamiques sont en théorie plus performants. Une étude du Costic a montré pourtant qu’ils affichent, à l’usage, des performances quasiment identiques. La recherche de la performance énergétique pour la production d’eau chaude sanitaire (ECS) – poste qui sera dans le logement, avec la mise en place de la nouvelle réglementation thermique, davantage consommateur que le poste chauffage – entraîne la mise en place de solutions plus efficientes. Les chauffe-eau thermodynamiques sont présentés comme tels. Présentés comme une alternative au classique cumulus, ces équipements, s’ils sont correctement dimensionnés et mis en œuvre, sont en capacité d’apporter, d’après les fabricants, jusqu’à 70% des besoins en eau chaude sanitaire.

Electric Power Research Institute View in Web Browser /_layouts/VisioWebAccess/VisioWebAccess.aspx?listguid={ListId}&itemid={ItemId}&DefaultItemOpen=1 0x0 Caloryfrio 23/09/2011 > BE Etats-Unis 260 > Le Demand Response prend son envol Energie & EnvironnementLa Demand Response prend son envol Le coût de production de l'électricité n'est pas constant car le courant est un bien qui se stocke difficilement (pour le moment) et la production électrique doit égaler en permanence la consommation. Lors des pics de consommation - période d'intense utilisation d'électricité par une population - il est alors nécessaire de faire appel à des centrales qui ne servent que quelques heures par an pour permettre l'égalité consommation-production à chaque instant. On constate que les pointes de consommation en Californie arrivent pendant l'été, d'après Jim Detmers, ex-directeur opérationnel du gestionnaire de réseaux Californien CAISO. Ainsi 10 GW restent inexploités pendant 96% du temps [1]. Pour palier à ce problème, deux solutions principales sont envisagées: le stockage, dont nous avons discuté dans ces lignes à plusieurs reprises [2], et le pilotage de charge, en anglais "Demand Response".

04/08 > BE Etats-Unis 243 > La tarification dynamique de l'électricité serait-elle mieux acceptée en Californie si elle reflétait un choix du consommateur ? Le tarif dynamique envisagé comprend une distinction HP/HC avec, pour certains jours de l'année un prix "heures pleines extraordinaire" (HPE) plus élevé que le tarif HP de base. C'est en quelque sorte l'équivalent des jours "rouges" d'EDF. Pour une meilleure acceptation, il est proposé de fixer au départ le différentiel de prix HC/HP à seulement un tiers du différentiel final à atteindre, puis d'augmenter graduellement pour atteindre l'objectif en trois ans. Le risque de cette solution est de surprendre ou d'ennuyer les clients qui observeront une volatilité croissante de leur facture. => L'importance de la facturation Pour le professeur Borenstein, le système de facturation devrait être grandement amélioré.

L’informatique pèse 16% de la consommation énergétique des bureaux L’informatique représenterait un cinquième de la consommation énergétique globale des bureaux franciliens. C’est l’un des enseignements du bilan 2009 de l’Arene-IDF - organisme associé au Conseil Régional d’Ile-de-France - sur les consommations d’énergie dans les bureaux. Réalisée par le réseau Rose (Réseau Observatoire et Statistiques de l’Energie), cette étude porte spécifiquement sur des secteurs où l’informatique est prépondérante dans les métiers exercés.

"120 mesures d'économie d'énergie soumises à consultation" > Energies Le Gouvernement a lancé vendredi une consultation publique afin de recueillir les avis et les idées des Français en matière d'efficacité énergétique. Du 10 au 30 novembre, grand public, entreprises, élus, associations… sont invités à apporter leur contribution pour réfléchir ensemble aux évolutions possibles de notre modèle énergétique. Aujourd'hui, chaque ménage consacre en moyenne 2.900 euros par an pour ses dépenses énergétiques et 3,8 millions de foyers sont en situation de précarité énergétique. Dans le même temps, le budget énergie des collectivités a augmenté d'environ 22 % entre 2005 et 2010, pour atteindre 2,2 milliards d'euros. Pour Nathalie Kosciusko-morizet, Ministre de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, il est plus que jamais nécessaire d'accélérer la transition vers une société plus sobre en énergie. Afin d'y parvenir, elle a lancé le 31 mai dernier une table ronde nationale pour l'efficacité énergétique.

27 degrés, température idéale pour les data center Par Frédéric Bordage - 10/01/2012 L’augmentation de la température de fonctionnement des serveurs réduit la consommation électrique globale d’un data center. On améliore ainsi mécaniquement le PUE (Power Usage Effectiveness). La plupart des experts recommandent aujourd’hui de faire fonctionner les serveurs à une température de 27 degré Cescius (soit 80 degrés Fahrenheit). La norme ETSI EN 300-019-1-3 propose aux fabricants de garantir leurs équipements pour une température de fonctionnement comprise entre 5°C et 40°C et l’association américaine des professionnels du conditionnement d’air (ASHRAE) recommande une température comprise entre 18°C et 27°C.

Interclima+elec 2012 : du sans fil pour les bâtiments "verts" > Energies A l'occasion du salon Interclima+elec, qui se déroulera du 7 au 10 février 2012 à Paris, Porte de Versailles, des entreprises partenaires de l'Alliance EnOcean** vont présenter chacun leur offre de produits sans fil. Ainsi, 24 sociétés exposeront des solutions "innovantes" utilisant les technologies d'EnOcean et permettant de piloter chauffage, climatisation et ventilation de manière autonome, sans fil et sans pile. Voici quelques-unes des nouveautés qui seront exposées sur le stand communautaire : NanoSense Une vanne thermostatique révolutionnaire pour réguler les radiateurs eau chaude

Related: