background preloader

Expressions québécoises

Expressions québécoises
Note: En construisant cette page, mon objectif n'est pas d'opposer des "bons" mots à des "mauvais" mots. Je ne désire donc pas corriger les gens, loin de là! Je considère toutes les expressions québécoises populaires comme acceptables (à l'oral) et dignes de reconnaissance. Elles donnent au français d'ici toute sa saveur et sa particularité unique au monde. Chacune de ces expressions est un précieux héritage des ancêtres. Ainsi, quand un Québécois parle, il raconte par ses mots l'histoire de son peuple. Expressions diverses et très courantes: * Les trois repas ici sont: le déjeuner (matin), le dîner (midi) et le souper (soir). * Ajout de "-tu" après les questions: T'en veux-tu? * J'en ai en masse, j'en ai un char et puis une barge (beaucoup, en grande quantité) * Je suis tanné, c'est plate (j'en ai marre, c'est ennuyant / ennuyeux) * Je suis mal pris (en détresse, j'ai besoin d'aide) * Au Québec, on n'aime pas les gens qui s'énervent! Prononciation (phonétique) : Les noms (lexique): La météo: Related:  sansogmFrench Slang

L’histoire secrète de la sextape de Pamela Anderson et Tommy Lee De retour dans un court-métrage réalisé par le protégé de David Lynch, l’actrice a été traumatisée par le vol d’une vidéo intime en 1966, devenue depuis mondialement célèbre. Marrant l’état dans lequel on se trouve lorsqu’on a une arme pointée sur soi. Et quand c’est une rock star mégalomane qui tient le calibre ? On se sent encore moins bien. Surtout quand ladite rock star vient de passer trois mois en prison, soit tout le printemps 1995, et commence à délirer sous vos yeux. Surtout quand on n’a pas arrêté de dérouler des câbles, de défoncer des murs et de les repeindre encore et encore, parce que la rock star, qui voulait l’interrupteur à cet endroit-ci, le veut désormais à cet endroit-là. La villa de Pamela Anderson et Tommy Lee en constructionCrédits : DR Pam et Tommy Lee traita Gauthier comme un moins que rien ce jour-là, lui qui avait passé sa vie entière à être traité comme un moins que rien. Rand GauthierCrédits : Facebook Gauthier voulait sa vengeance. Le braquage Pam et Tommy

10 Phrases You Won't Learn in French Class by Emily C. Sims The French are really very gifted at the insult. The fun part is that even though you’re saying something horrifically dirty, it still sounds elegant. Your French teacher definitely never taught you any of these. Use these phrases with caution! 1. ça me fait chier! Literal translation: That makes me shit. 2. Literal translation: Go yourself do fuck, asshole. 3. Literal translation: I fuck myself some. 4. Literal translation: Fuck your mother. 5. Literal translation: Break yourself Practical use: It essentially means ‘fuck off.’ 6. Literal translation: This is some fucking around. 7. Literal translation: go fuck a fly Practical use: Use this when you really want someone to leave you alone. 8. Literal translation: Dirty whore Practical use: Say it if you want to start a girl fight. 9. je bande pour toi Literal translation: I’m hard for you. 10. lui carrer dans l’oignon Literal translation: shove an onion in his/her ass. What’s your favorite French slang or dirty phrase?

Lexique québécois-français et dictionnaire d'expressions du Québec Avoir une crotte sur le coeur: avoir un souci, une peine, une rancœur. « Elle ne lui a pas encore reparlé depuis leur rupture. Elle a encore une crotte sur le cœur.» Il n’y a pas de quoi se pitcher sur les murs: quelque chose qui n’a rien d’extraordinaire (pichter, to pitch, synonyme de lancer, jeter). Par exemple, à la sortie d’un restaurant encensé par la critique un client légèrement déçu pourrait dire : « C’était bien, mais rien pour se pitcher sur les murs.» Manger ses bas (ou sa chemise) : s’inquiéter, paniquer. Pelleter des nuages : rêver sans tenir compte des contraintes réelles. Se prendre pour le nombril du monde : personne égocentrique qui croit que le monde, et même l’univers, tourne autour de lui. « Il se prend pour le nombril du monde. »

Anarchiquement vôtre Dictionnaire québécois A : Utilisé comme pronom, la lettre A remplace les pronoms elle et elles (ex : a veut bien venir danser avec moi ce soir…). À c't'heure [ou asteur] : Terme utilisé depuis fort longtemps dans la langue française, dérivé du mot "asture" chez Montaigne, et qui désigne le moment présent : maintenant, actuellement. En France, on l'utilise surtout en région. À date : Expression signifiant : à ce jour, jusqu'ici, jusqu'à maintenant, jusqu'à présent. Abrier : Issu de l'ancien français, le verbe signifiait à l'origine : se mettre à l'abri. Accoter : Le verbe signifie : s'appuyer, s'accouder à ou contre quelque chose. Accoucher : Les Québécois utilisent le verbe accoucher dans le sens de mettre à terme quelque chose. Accoutumance : Ce nom féminin désigne le processus d'adaptation de l'organisme à un phénomène extérieur. Accroires : Ce nom masculin prendrait son origine dans le français du 17e siècle. Agrès : Ce nom masculin désignait à l'origine une pièce de gréement à bord d'un navire. Allô !

Petit cours d'auto-défense intellectuelle Animation à partir d’un dessin de Charb, tiré du livre “Petits cours d’autodéfense intellectuelle” de Normand Baillargeon, par Colas Mermet Après la diffusion du Jeu de la mort sur France 2 ce mercredi 17 mars, retour sur le "Petit cours d’auto-défense intellectuelle" de Normand Baillargeon, professeur en sciences de l’éducation à Québec "La première chose qu’il faut faire, c’est prendre soin de votre cerveau. La deuxième est de vous extraire de tout système d’endoctrinement. Il vient alors un moment ou ça devient un réflexe de lire la première page de votre journal en y recensant les mensonges et les distorsions, un réflexe de replacer tout cela dans un cadre rationnel. Noam Chomsky Programmation musicale Ghislain Poirier : Où je voulais aller Public enemy : Grand theft oil Ani Difranco : Evolve A lire "Petit cours d’autodéfense intellectuelle" de Normand Baillargeon, illustré par Charb (LUX - octobre 2006)

The 20 funniest French expressions (and how to use them) Photo: Ben Raynal 1. The French don’t “piss you off”…they “shit you off” (Faire chier quelqu’un). 2. The French don’t call you “idiotic”…they call you “as dumb as a broom” (Être con comme un balai). 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20.

La Parlure Québécoise Pour mieux comprendre les subtilités de la langue québécoise, nous avons classé ses particularités par thème : Les termes nautiques Au tout début de la colonisation de la Nouvelle-France, la mer, les fleuves et autres cours d'eau constituaient les voies principales de déplacement. L'importance de ce mode de transport s'est reflétée dans la langue. Les termes amérindiens Il était tout à fait naturel d'emprunter aux populations autochtones les mots décrivant l'environnement qui était le leur, comme caribou, achigan, mocassin, touladi, babiche, pécan, toboggan (algonquin), ouananiche (montagnais), anorak, parka (inuit) qui sont tous des poissons d'eau douce, et bien sûr les mots de la toponymie comme Ottawa, Québec, Yamaska, Manicouagan, Massawippi. Les dialectes régionaux Mots et prononciations importés des provinces françaises: garrocher pour lancer, achaler pour embeter, magané pour fatigué, épuisé, ou détérioré s'il s'agit d'un objet. Expressions courantes Prononciation Le -tu

Après tout... 1 Day, Magnitude 2.5+ Worldwide Latest Earthquakesv0.5.0, 2014-12-16 ListClicking the list icon in the top right corner will load the earthquake list.MapClicking the map icon in the top right corner will load the map.SettingsClicking the options icon in the top right corner lets you change which earthquakes are displayed, and many other map and list options.HelpClicking the help icon in the top right corner loads this page.Bookmark to save your settings. Links In Partnership With Please click the list, map or options icon from above. 3000 km 2000 mi Unavailable Earthquake Age HourDayWeekOlder

22 Embarrassingly Awkward English-French Translation and Pronunciation Mistakes | Talk in French Have you ever had an embarrassing translation faux pas that is so cringe-worthy it made you want to duck to the nearest restroom and hide there forever? Or probably pronounced a French word so inappropriately that it made everybody snicker? French words, with its subtle nuances and undertones, is quite easy to bungle. via GIPHY “Did I just say THAT?!” Don’t worry, you’re definitely not alone. So without much ado, let’s get on with the list. You probably mean you’re not feeling well and your temperature is hot. Nope. via GIPHY Imagine you’re sitting in a table with your French-speaking friends, and you’re giving a completely impassioned speech about organic food and the use of too much preservatives in food nowadays. Sorry to rain on your parade, but while preservative and preservatif may sound alike, it’s one of those back-stabbing “false friends” or cognates. via GIPHY This is another one of those two-faced false friends. Let that sink in for a while. via GIPHY via GIPHY You’re excited. Why?

Air fou

Introduction aux expressions et à la prononciation québecoises, qui peuvent être bien suprenantes pour des apprenants étrangers (et même les Français !) by alienorvivion May 7

Related: