background preloader

Theme 3 / chap 1/ COURS 3 Document video

http://www.youtube.com/watch?v=OMvo2PX4_l0

Related:  ccolin1RessourcesS'informer : un regard critique sur les sources et les modes de communicationLes ressources vidéos pour enseigner l'histoire-géographieRévolution française

Paris, le 31 juillet 14, Jaurès assassiné à la veille de la mobilisation Il y a très exactement un siècle, le 31 juillet 1914, le tribun socialiste et pacifiste, député du Tarn et journaliste Jean Jaurès était assassiné à Paris par un jeune nationaliste. Ce geste marquait symboliquement la défaite des partisans de la paix alors que l'ordre de mobilisation générale devait être affiché le lendemain, conduisant à l’effroyable Première Guerre Mondiale. Il est 21 heures 40, nous sommes le 31 juilet 1914. A quelques pas du siège du journal alors socialiste "L"Humanité" qu'il a créé et qu'il dirige, Jean Jaurès est attablé dans une salle du café du Croissant. Assis dos à la fenêtre ouverte qui donne sur la rue du Croissant, il est entouré de journalistes et de collaborateurs. L'équipe du journal s'apprête à passer une nuit de travail.

L'AFP en dates 01 septembre 2011 Vidéo HD L’AFP est la première agence de presse mondiale à proposer ses vidéos en haute définition(HD). Webdocumentaire sur les inégalités chez les jeunes- feat canopé Nous connaissons la devise française « Liberté, Égalité, Fraternité » depuis notre enfance puisque nous la voyons inscrite sur les édifices publics. Elle reste cependant davantage un idéal qu’une réalité. À travers le webdocumentaire « Liberté, Inégalités ?, Fraternité » destiné aux jeunes, nous souhaitons informer et donner à réfléchir sur les inégalités qui existent dans la société tout en ouvrant des perspectives d’avenir. Pensé à la fois comme un site internet et un documentaire, notre webdocumentaire propose aux jeunes et aux enseignants un outil original et interactif pour parler d’inégalités et de discriminations. En partant de témoignages d’autres jeunes, il vous invite à remettre en question les stéréotypes et à prendre conscience des mécanismes qui produisent les inégalités et les discriminations.

Le sacre de Napoléon José CABANIS, Le Sacre de Napoléon, Paris, Gallimard, coll. « Trente jours qui ont fait la France », 1970, réed. coll. « Folio Histoire », 1994. François FURET, La Révolution 1770-1880 : de Turgot à Jules Ferry, Paris, Hachette, 1998, réed. coll. « Pluriel », 1992. Antoine SCHNAPPER, Jacques-Louis David. 1748-1825, catalogue de l’exposition, Louvre, Versailles, musée national du château, Paris, RMN, 1989. Jean TULARD, Napoléon : le pouvoir, la nation, la légende, Paris, Livre de poche, 1997. Jean TULARD (dir.), L’Histoire de Napoléon par la peinture, Paris, Belfond, 1991. COLLECTIF, Procès-verbal de la cérémonie du sacre et du couronnement de Napoléon, Paris, Imprimerie nationale, 1993.

"Envoyé spécial" : comment la formulation des questions influence les sondages Quel est l'impact de la formulation des questions sur les résultats d'un sondage ? Pour le mesurer, l'équipe d'"Envoyé spécial" a commandé une enquête d'opinion sur les préoccupations des Français pour l'élection présidentielle de 2017 à l'entreprise belge Dedicated. Sur chaque thème, les questions sont formulées de deux façons différentes pour voir si cela oriente les réponses." "La séance est ouverte" : Les expéditions coloniales : le débat Ferry-Clemenceau de 1885 du 08 septembre 2014 Nous sommes en 1885. Pendant quelques années, les députés ont supporté la tutelle de Jules Ferry parce qu’il construisait le socle de la Troisième République, loi après loi. Mais ils considéraient qu’il était bien froid et trop autoritaire. Les parlementaires n’aiment jamais ceux qui prennent des airs supérieurs.

22 octobre 1835 : création de l’agence Havas, future AFP Maison où Charles Havas ouvrit son office de traduction Depuis l’avènement du roi Louis-Philippe (1830), la presse a acquis un peu de liberté et les tirages augmentent. En 1835, Charles-Louis Havas (1783-1858) recrute des collaborateurs et transforme son bureau de traduction en "Agence des Feuilles Politiques - Correspondance Générale". C’est le début officiel de la première agence de presse au monde, qui collecte, traduit et distribue des nouvelles de l’étranger, devenant une sorte de journal des journaux. Honoré de Balzac, journaliste à ses heures, dénonce le monopole de Charles Havas et critique violemment son agence : « Le public peut croire qu’il existe plusieurs journaux, mais il n’y a en définitif, qu’un seul journal. (…) un bureau dirigé par M.Havas. (…) M.Havas a vu beaucoup de gouvernements, il vénère le Fait, et professe peu d’admiration pour le Principe ; aussi a-t-il servi toutes les administrations avec une égale fidélité. »

RetroNews BnF N'hésitez pas à partager, liker et commenter cette vidéo ! La suite arrive très bientôt avec Nota Bene, Aude GG, Léa Bello, Axolot, Doc Géraud, Art comptant pour rien, On se laisse la nuit, Science de comptoir, et Florence Porcel. Abonnez-vous pour ne rien rater :

Portraits de l’empereur Napoléon Dès le couronnement, comme il l’avait fait avec ses portraits le représentant en Premier consul lors de la commande de 1803 pour la Belgique (à laquelle Ingres avait déjà participé pour la Ville de Liège), Napoléon voulut diffuser son image d’empereur. En 1805, il se tourna vers les artistes les plus en vue, mais les résultats furent inégaux, d’autant qu’il ne posait jamais et que les peintres devaient avoir recours aux gravures ou à d’autres tableaux qu’ils devaient de plus adapter au nouveau profil de l’Empereur, assez distinct de celui du Premier consul. En outre, chaque artiste avait son style et sa conception propres, et les ambiguïtés du nouveau régime furent très vite sensibles entre les différentes perceptions. Le tableau d’Ingres

1898 - Fachoda, le choc des impérialismes Les Anglais, comme des gens rencontrés au coin d’un bois, nous cherchèrent la première querelle venue. Au lieu d’exiger correctement et diplomatiquement ce qu’ils estimaient être leur droit : l’évacuation de Fachoda, ils menacèrent à la cantonade, afin que nul n’en ignorât et que l’Europe fût spectatrice de notre humiliation. Des conversations entamées sur ce ton se terminent invariablement par des coups. […] [Jules Ferry], ce colonisateur hardi et clairvoyant sut prévoir.

Related:  quatrième histoireThème 2 - S'informer : un regard critique sur les sources et modes de communicationLa III RépubliqueVidéos pour la chapitre 2la mise en oeuvre du projet républicainLa mise en oeuvre du projet républicainHist-Th3-Chap1:La mise en œuvre du projet républicain (1870-1914)H4 - Le XIXe siècle4ème