background preloader

Comment construire une « société apprenante » : les réponses de François Taddei

Comment construire une « société apprenante » : les réponses de François Taddei
En quelques années François Taddei a fait du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) la référence française en termes d’innovation dans l’éducation. Il vient de remettre un rapport à ce sujet et explique ce qu’est une « société apprenante ». François Taddei Olivier Rollot : Vous avez remis il y a quelques semaines le rapport Apprendre demain au ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. François Taddei : Le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI) travaille sur la transmission du savoir, sur la construction d’une « société apprenante » de la maternelle au lycée. Autre sujet crucial : l’apprentissage des enfants de milieu défavorisés hors périodes scolaires. De la même façon les passages entre les différents niveaux éducatifs, du primaire au collège, du lycée à l’enseignement supérieur, sont un obstacle pour beaucoup de ces enfants. O. F. O. F. Notre smartphone est un matériel scientifique de haut niveau. O. O. F. O. F. O. F. O. F. O. Related:  CLINE 2pedagogie et disciplines

Au centre des Mooc, les capsules vidéo : un renouveau de la télévision éducative ? 1 Selon Boebel, cité par Hansch, Hillers, McConnachie, Newman, Schildbauer, et Schmidt, 2015, p. 4. 2 Selon Carvalho, cité par Peltier, 2016. 1Une importante littérature souligne la place privilégiée de la vidéo et de séquences pédagogiques filmées dans le cadre des nouveaux dispositifs de formation et d’apprentissage médiatisés : Khan Academy, xMooc, cMooc, Spoc, YouTube, classes inversées, etc. Les capsules vidéo s’imposent en effet aujourd’hui comme la ressource pédagogique dominante et le média central de ces « nouveaux » dispositifs de formation. 2Cette description sommaire rappelle les pratiques d’apprentissage désignées par les termes de « video lecture », de « video learning » ou encore d’apprentissage assisté par la vidéo, video-assisted learning (Giannakos, 2015) dont la base était une cassette vidéo VHF ou un CD-Rom éducatif. 3 Merci à C. 5 Du côté des sciences de l’information et de la communication et de la théorie des médias, on peut c (...) 36 Mœglin, P.

Blog pédagogique d'une prof-doc - J'ai créé ce blog pour diffuser mes documents et réflexions personnelles sur ce que peut être un enseignement de la culture de l'information au collège. J'utilise particulièrement la méthode du "document de collecte" et l Ce qui nous unit, François Dubet, Sciences humaines - Seuil | Editions Seuil Les discriminations reposent sur une double injustice. D’une part, elles portent atteinte au principe d’égalité des individus. D’autre part, elles dénient la valeur des identités. Chez ceux qu’elles frappent, ces exclusions provoquent un désir d’égalité, un effort pour être « comme les autres », ou, au contraire, une revendication d’existence, une manifestation publique de dignité. Demande d’égalité et d’invisibilité, d’une part ; besoin de reconnaissance et d’identité, de l’autre. Mais comment ... Les discriminations reposent sur une double injustice. François Dubet est professeur émérite à l’université de Bordeaux et directeur d’études à l’EHESS. Lire la suite

Une école sans cours, ni professeurs… à la finlandaise ! | De la créativité à l'innovation Peut-on imaginer une formation universitaire qui se déroule sans cours, ni même professeurs ? Peut-on imaginerqu’un tel un parcours « académique » vous prépare à la vie professionnelle comme une école de business et management en priorisant, qui plus est, la création d’entreprise ? Peut-on faire 3 d’études après le bac sans jamais suivre un cours magistral, ni même engranger de la connaissance par les méthodes habituelles des universités et des grandes écoles, celles qui consistent, même si elles ne se limitent pas à ça, à écouter ses professeurs, les experts en la matière, prendre des notes, les apprendre pour être ensuite interrogés lors des examens ? Cela est-il possible ? La réponse est oui ! Situons la scène. Quelques citations d’étudiants pour illustrer cela :« Je vois le Bachelor de la façon suivante : quand nous avons un projet, on fait, on fait, on fait,… et à un moment si on n’a pas de compétences pour avancer on va bloquer.

Comment parler d’Internet aux adolescents ? Parler aux adolescents d’Internet en tant qu’espace social pose forcément question aux professeurs documentalistes que nous sommes. Nous ne sommes pas toujours formés au développement de compétences sociales et si nous pouvons nous sentir capables de travailler sur la compréhension des outils, il est toujours plus délicat d’aborder la question des usages, notamment des usages intimes et non scolaires… et éventuellement des comportements à risques. La question peut se poser : est-ce notre rôle d’enseignant ? Est-ce dans nos missions ? Dans les faits c’est quasiment toujours en cas de problème (ou en prévention de problèmes) signalés par des élèves ou des parents qu’il nous est demandé d’intervenir. C’est souvent cet angle « dangers » qui est privilégié et non l’angle « compréhension », celui qui nous parle en tant qu’enseignants. Imaginons à présent changer de métaphore. Et pour les comportements de groupe, c’est sur le Web, comme partout : il faut apprendre à vivre ensemble.

Vivre les disciplines scolaires, vécu disciplinaire et décrochage à « Vivre, c’est prendre le risque de souffrir » écrit Arnaud Desjardins dans l’Audace de vivre. A la lecture de Vivre les disciplines scolaires, avec comme sous-titre Vécu disciplinaire et décrochage à l’école, il semble bien qu’il en aille ainsi : le vécu des disciplines scolaires conduirait certains élèves à de la souffrance et pour certains à un rejet de l’école dont le décrochage constitue l’aspect le plus saillant. L’ouvrage, fruit de la collaboration d’une équipe de huit personnes autour d’Yves Reuter se présente en trois parties d’égale importance. Dans la deuxième partie, Vivre les disciplines : variations selon les moments du cursus et les filières, sont passées en revue : le poids de l’évaluation au primaire (Elisabeth Verfaillie-Menouar), les représentations des élèves en fin de collège (Jingjing Yu), les émotions dans le secondaire (Oriana Ordonez-Pichetti) et le vécu disciplinaire en lycée professionnel (Xavier Sido). Michel Develay

Marcel LEBRUN : nous vivons une nouvelle Renaissance Auteur de plusieurs ouvrages sur les rapports entre technologies et pédagogies, il vient de publier avec Julie LECOQ un des ouvrages les plus exhaustifs disponibles aujourd'hui sur la pédagogie de la classe inversée dont chacun s'étonne de l'engouement remarquable qu'elle suscite parmi les enseignants qui innovent dans les pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Les auteurs proposent une réflexion sur le statut du savoir et la modification de la relation entre enseignant et apprenant que la société numérique accélère. Dans cet entretien réalisé à la suite de la conférence qu'il donne dans le cadre de la CLISE2016 au séminaire académique organisé à l'atelier Canopé du Val de Marne, il affirme avec optimisme : « Je crois que nous vivons une nouvelle Renaissance » Un nouvel espace-temps de l'enseigner-apprendre ! Les démarches expérimentales, modèles d'apprentissage ? Mais à quoi sert le professeur dans la classe renversée ?

Les Communs d’abord ! : un média dédié aux communs Lancé en janvier 2017, Les Communs d’abord ! est un média web indépendant dont le but est de donner une visibilité aux multiples initiatives, publications et débats liés au mouvement des communs. Focus sur ce blog collaboratif, s’adressant à tous ceux qui désirent approfondir leur connaissance du sujet. Nous vous en parlions à l’occasion de la conférence d’Hervé Le Crosnier dans le cadre du cycle « Pour un numérique critique et humain » : le sociologue estime que le rôle central des communs a été accéléré et réaffirmé par l’apparition d’Internet et l’ère du numérique. La petite histoire du blog Le rôle central des communs, son caractère paradoxalement assez méconnu et l’absence de média spécifiquement dédié à cette question, ont convaincu un collectif de lancer cette initiative. Une visibilité compliquée Néanmoins, le caractère extrêmement multiforme de cette réalité brouille sa visibilité. De nombreuses initiatives autour des communs De la sélection de contenus à la rédaction

Intelligences multiples - La Classe Atelier I.M. : Intelligences Multiples La théorie d'Howard Gardner Howard Gardner : Psychologue cognitiviste américain né en 1943. Il mène depuis les années 60-70 des recherches sur l'intelligence : comment la qualifier. Donc non pas une, mais de multiples intelligences : - intelligence verbale et linguistique - intelligence logico-mathématique - intelligence spatiale - intelligence corporelle et kinesthésique - intelligence musicale - intelligence interpersonnelle - intelligence intrapersonnelle Une huitième a ensuite été ajoutée : l'intelligence naturaliste. Une neuvième serait à l'étude : existentielle/spirituelle ma version avec des silhouettes : En cliquant sur l'image ci-après, le détail des champs recouverts apparait. Quoi retenir ? Chacun est intelligent car possède ces intelligences, mais chacun est différent car développe différemment ses intelligences. Une capsule vidéo toute simple et très bien faite pour illustrer : Côté école Intérêts

La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque, par Alain Beitone et Margaux Osenda | Revue Skhole.fr Julien Vignikin - Croix I (2010) - toile marouflée sur bois, 100x100 Introduction Nous avons un point d’accord au moins avec les thuriféraires de la pédagogie inversée : cette « innovation pédagogique » rencontre un succès fulgurant. Mais deux questions ne sont pratiquement jamais posées : 1/ Qu’est-ce qui est enseigné aux élèves ? 2/ Cette méthode d’enseignement est-elle efficace ? On ne peut qu’être frappé par le fait qu’il existe très peu de travaux tentant de répondre à ces questions (Bissonnette et Gauthier, 2012). Dans ce texte nous avons deux objectifs. I. I.1. La pédagogie inversée repose sur une opération de storytelling. La seconde histoire concerne Jon Bergmann et Aaron Sams. L’histoire qui a le plus de succès concerne Salman Kahn. On est bien en présence d’un storytelling, les mêmes histoires sont racontées, presque à l’identique, dans les différentes publications qui visent à promouvoir la classe inversée. I.2. I.3. On a pourtant quelques raisons de s’inquiéter. II. II.1.

Jeu Médiasphères Description du jeu Médiasphères est un jeu de plateau, dont l’objectif est de proposer aux élèves un moment de réflexion collective autour de l’éducation aux médias. Les échanges générés par les questions du jeu permettront de donner la parole aux élèves, sur des situations qu’ils ont pu vivre. En écoutant les réponses des équipes, le maître de jeu (professeur, éducateur, assistant d’éducation,...) s’appuiera, pour mener les débats, sur les éléments proposés dans le livret d’accompagnement, complètera les réponses des élèves, clarifiera le vocabulaire et les différentes notions évoquées, rappellera la loi. Les élèves sont assis autour du tapis posé au sol ou sur une grande table. Le plateau de jeu représente un réseau reliant des sphères de 3 couleurs, qui représentent 3 thèmes d’éducation aux médias : A. La recherche des réponses aux questions se fera en équipe, au minimum deux élèves par équipe, au minimum 3 équipes. En savoir plus

Vers une école inclusive | Besoins éducatifs particuliers et éducation inclusive : actualités, réflexions et recherche theconversation Le développement des outils numériques et l’accès facilité à la connaissance modifient en profondeur le métier d’enseignant du supérieur. De nombreuses réflexions sur les pratiques pédagogiques sont actuellement menées dans les formations d’ingénieurs. Pour autant, ces nouvelles pédagogies s’appuient sur des plates-formes qui intègrent les versions numériques des polycopiés et des documents de cours, sans changer réellement les pratiques. Et les enseignants, dans leur grande majorité, manquent de repères et de formations pour élaborer des scénarios d’apprentissage utilisant ces nouveaux outils. L’expérience menée depuis quelques années à l’EPF, école d’ingénieur, tend à montrer qu’une pédagogie basée sur un apprentissage mixte (blended learning) peut comporter de sérieux atouts, si tant est qu’elle ait été le fruit d’une démarche rigoureuse. Une formation en présentiel et à distance Elle permet de renforcer l’autonomie. Une réflexion pour élaborer des scénarios pédagogiques Que conclure ?

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture <div>Source : Page web du Socle commun </div><div>education.gouv.fr</div>www.education.gouv.frRetrouvez ce texte r&eacute;glementaire sur la page du Bulletin officiel <div>Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer</div><div><br></div><div>Le domaine des langages pour penser et communiquer recouvre quatre types de langage, qui sont à la fois des objets de savoir et des outils : la langue française ; les langues vivantes étrangères ou régionales ; les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; les langages des arts et du corps. Ce domaine permet l'accès à d'autres savoirs et à une culture rendant possible l'exercice de l'esprit critique ; il implique la maîtrise de codes, de règles, de systèmes de signes et de représentations. Il met en jeu des connaissances et des compétences qui sont sollicitées comme outils de pensée, de communication, d'expression et de travail et qui sont utilisées dans tous les champs du savoir et dans la plupart des activités.</div>

Related: