background preloader

L'écologie de l'esprit selon Gregory Bateson

Related:  domaines de conscience de BatesonThéories

Niveaux logiques de la conscience : de l'action au sens | Kolibri coaching - Coaching du management et des dirigeants {*style:<b> Petit détour par la théorie avec un modèle que j’utilise beaucoup en coaching de dirigeant et de managers. Il me sert aussi de référentiel pour comprendre les situations en entreprise. Ce modèle popularisé par Robert Dilts, nous vient des travaux de l’anthropologue Gregory Bateson sur les différents niveaux d’apprentissage, de changement et de communication. Les niveaux logiques, késako ? Il s’agit d’un modèle de représentation de notre conscience, qui comprend 6 niveaux superposés. Pour l'individu Pour l'entreprise Question Ce à quoi il est relié et qui le dépasse : entreprise, groupe, communauté... Pour quoi? Son identité profonde, qui il est Mission, Vision, Stratégie, le Sens Qui? Ses valeurs et croyances sur lui-même et le monde Culture d'entreprise, Valeurs Pourquoi? Ce qu'il sait faire, ce qu'il a appris Savoirs-faire, Compétences Comment? Ce qu'il fait, ses actes, ses réactions Décisions, Actions, Process Quoi? Son entreprise, ses collègues, son manager Concurrence, Marché etc. Où? 1. 2.

Social Learning Theory (Bandura Summary: Bandura’s Social Learning Theory posits that people learn from one another, via observation, imitation, and modeling. The theory has often been called a bridge between behaviorist and cognitive learning theories because it encompasses attention, memory, and motivation. Originator: Albert Bandura Key Terms: Modeling, reciprocal determinism Social Learning Theory (Bandura) People learn through observing others’ behavior, attitudes, and outcomes of those behaviors. Necessary conditions for effective modeling: Attention — various factors increase or decrease the amount of attention paid. Bandura believed in “reciprocal determinism”, that is, the world and a person’s behavior cause each other, while behaviorism essentially states that one’s environment causes one’s behavior, Bandura, who was studying adolescent aggression, found this too simplistic, and so in addition he suggested that behavior causes environment as well. For more information, see:

Le terme « Méta » | MetaPNL Le terme Méta signifie « à propos de ». Il induit un regard de la chose sur elle-même. Ainsi un méta-langage est un langage qui a pour sujet le langage, une méta-communication est une communication à propos de la communication. Par exemple dans une conversation une personne A parle avec une personne B. Ils devisent à propos du temps qu’il fait. Les notions de niveau et de type logique ont été définies au début du vingtième siècle par Russel dans son ouvrage de référence « Principia Mathematica » et sont liées au concept de classe et de classification. Russel exclut explicitement qu’une classe soit membre d’elle-même. Le monde des mathématiques et de la logique nous invite à mener le raisonnement de Russel plus loin. La notion de classe définit ainsi un niveau logique supérieur par rapport à ses éléments. Le terme de niveau de communication peut prêter à confusion. Revenons maintenant au terme « méta ».

Ce qu’est la théorie critique – Robert Cox Extrait d’un entretien accordé en 2010 [l’intégral en anglais ici) Une excellente définition de la théorie critique et de son épistémologie (comparée ici à la théorie de la résolution de problème en économie politique internationale, le champ d’expertise de Robert Cox, mais certainement transférable aux différents champs investis par la théorie critique). La traduction est la mienne, les commentaires entre parenthèses aussi. La résolution de problème prend le monde tel qu’il est et se concentre sur la rectification de certaines dysfonctions, certains problèmes spécifiques. Ce que fait la théorie critique, c’est remettre en question, interroger ces conditions structurales - qui sont pour la théorie de la résolution de problème des présupposés tacites - afin de comprendre à qui elles servent et dans quelles intentions. Ce que je voulais dire, c’est qu’il n’existe pas de théorie qui existe pour elle-même; la théorie existe toujours pour quelqu’un et pour quelque but.

Une breve histoire des niveaux logiques par Robert Dilts | PNL Un article de Robert Dilts, Le coaching qui vise à améliorer la performance, le coaching avec un petit « c », ou encore le coaching performatif est orienté vers le développement de compétences comportementales spécifiques chez le client. Ces méthodes orientées vers la performance impliquent de faire ressortir et renforcer les capacités du client à travers l'observation, l'encouragement, et le feedback. La notion de niveaux logiques La notion de Niveaux Logiques se rapporte au fait que certains processus et phénomènes sont créés par les relations qu'ils ont avec d'autres processus et phénomènes. En tant qu'exemple simple, considérons le taux de changement ou la «vitesse» d'une voiture. De la même manière, la « profitabilité » d'une entreprise se situe à un niveau différent de celui de l'équipement utilisé par cette même entreprise et une idée se situe à un niveau différent de celui des neurones du cerveau qui la produisent. Les niveaux logiques d'apprentissage et de changement (Cf.

pédagogie critique et émancipation sociale Dates et autres choses pour la petite école zapatiste 19 mars 2013, par EZLN, SCI Moisés ARMÉE ZAPATISTE DE LIBÉRATION NATIONALE Mexique Mars 2013. Compañeras et compañeros, sœurs et frères, de la Sexta, Sur les visites, les caravanes et les projets Vous savez que nous sommes en train de préparer nos cours pour les petites écoles, c’est là-dessus que nous allons nous concentrer pour que ça marche bien et que nous ayons de bons et bonnes élèves. Et nous, de concert avec les autorités, nous pensons qu’il y a des choses que nous n’allons pas pouvoir voir en entier pour ne pas nous distraire, comme par exemple vous donner des interviews, échanger des expériences, ou recevoir des caravanes, ou des brigades de travail, ou discuter une idée de projet. Nous ne disons jamais non, sauf maintenant, NON, parce que nous voulons nous concentrer sur l’école. Et ainsi, nous allons nous trouver dans les Conseils de bon gouvernement des cinq Caracoles, nous ne pourrons pas nous occuper de vous. Sur l’école 1.

Niveaux logiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le modèle des Niveaux logiques est formalisé par le consultant et chercheur américain Robert Dilts[1] et que la Programmation Neuro-Linguistiqe a inclus à sa pratique. Ce modèle découle du concept de niveaux logiques issus des travaux de Gregory Bateson sur les niveaux d'apprentissage[2],[3]. Six niveaux logiques[modifier | modifier le code] Le modèle de Robert Dilts comporte six niveaux[4], qui sont tous formalisables au moyen de questions : Utilisation et objectif[modifier | modifier le code] Ce modèle permet de faire, dans un contexte donné, des distinctions entre des informations qui sont à des niveaux logiques différents. Techniques liées[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

Steve Hargadon 35. Arriver à changer Lumière de vacances...Photo Trekearth La pensée, le désir et la volonté sont les 3 leviers permettant de changer notre modèle vibrationnel / notre énergie. Beaucoup de philosophies et de courants spirituels mettent l'accent sur la pensée positive. Or, s'il est vrai que le fait de penser positif est un ressort très puissant de changement et de bien-être, il faut ajouter que la pensée positive n'est qu'un élément du changement. En effet, certaines personnes pensent toujours positif, mais ne génèrent pas la fréquence de volonté nécessaire à la réalisation des événements dans la 3ème dimension. La pensée crée quelque chose, elle est une potentialité ; c'est elle qui cimente le changement. Le désir transforme les pensées en une énergie subtile. Il faut avoir l'humeur (pensée - hémisphère droit du cerveau) et le mental (désir – hémisphère gauche) équilibrés pour la matérialisation (volonté – hémisphère frontal). Nous utilisons les hémisphères du cerveau pour organiser nos souhaits.

La « présentation de soi » dans les réseaux sociaux La « présentation de soi » dans les réseaux sociaux Les réseaux sociaux, nouveaux lieux de l’apprentissage de la vie en groupe, n’échappent pas aux règles sociales traditionnelles. Et les analyses de la « présentation de soi » d’Erving Goffman, propres aux différents aspects de la vie quotidienne, s’appliquent également aux plateformes numériques, qu’il s’agisse de Facebook, LinkedIn ou autres Twitter. Dans le premier tome de « La mise en scène de la vie quotidienne [1] », publié dans les années 1950 aux USA, le sociologue américain Erving Goffman (1922-1982) proposait une analyse des rapports qu’entretiennent les gens sur base d’observations de diverses situations courantes. Sa perspective était celle de la dramaturgie : chaque rapport entre une personne et un groupe peut se concevoir comme un moment de mise en scène qui répond à des conventions et des habitudes. L’acteur : c’est la personne en représentation. La scène, la région : c’est l’espace clos où se déroule la représentation.

les niveaux logiques Souvent, nous sommes conscient qu'il faudrait que l'on change un de nos comportements, dans notre pratique sportive, professionnelle ou dans notre vie privée. Et, parfois… parfois-souvent… nous revenons à "nos anciennes habitudes" … nos bonnes résolutions ne durent qu'un temps. Robert Dilts nous propose une approche issue de la PNL qui nous indique à quel niveau intervenir - quel type de changement est nécessaire - pour que ce nouveau comportement améliore définitivement notre performance ou notre qualité de vie - pour que nous libérions un maximum d'énergie constructive, plutôt que de lutter avec des "je dois", "je devrai", "j'aurai dû"Dans ce billet j'explore les niveaux logiques de R. Dilts : leurs définitions, des exemples d'application et une méthode pour vivre leur puissance.Les niveaux logiquesR. Dilts s'est basé sur des travaux de G. Récent Date Libellé Auteur Chargement en cours

Related: