background preloader

Jean-Jacques Wittezaele - L'écologie de l'esprit selon Gerory Bateson.pdf

Related:  thèmes ad hoc (pour déblayer dans Stiegler)

Énaction Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion d'énaction est une façon de concevoir l'esprit qui met l'accent sur la manière dont les organismes et esprits humains s'organisent eux-mêmes en interaction avec l'environnement. L'énaction selon Francisco Varela[modifier | modifier le code] Dans The Tree of Knowledge: The Biological Roots of Human Understanding, Francisco Varela et Humberto Maturana utilisent ce terme face « au problème de comprendre comment notre existence -- la pratique de notre vie -- est couplée à un monde environnant qui apparaît empli de régularités qui à chaque instant sont le résultat de notre histoire biologique et sociale.... trouver une voie moyenne : pour comprendre la régularité du monde vécu dont nous faisons l'expérience à chaque instant, mais sans autre point de référence que nous-mêmes qui donnerait une certitude à nos descriptions et affirmations. — Francisco Varela et Humberto Maturana, Tree of Knowledge, p. 241 (traduction personnelle)

revisiter Bateson 2 « Il y a une écologie des mauvaises idées, comme il y a une écologie des mauvaises herbes. » Gregory Bateson « Vers une écologie de l’esprit »Gregory Bateson (1904-1980) De ce « contexte » épistémologique, les travaux de G. Bateson ne cesseront d’approfondir les questions relatives au « soi » dans la relation complémentaire de celui-ci avec le système plus vaste qui l’inclut. Ainsi : « l’observateur appartient au champ même de l’observation et que, d’autre part, l’objet de l’observation n’est jamais une chose, mais toujours un rapport ou une série indéfinie de rapports. » En conséquence, un système de communication n’est donc plus le fait d’une individualité physique constituée, mais d’un vaste réseau de voies empruntées par des messages. Dès lors, à l’opposition classique entre immanence et transcendance, « l’épistémologie cybernétique » de Bateson propose de substituer une approche nouvelle par où l’esprit individuel est immanent. Système et cybernétique Niveaux et types logiques

Penelaud P18.pdf industrie de l'imaginaire (Striegel) 28 janvier 2002 L'imagination transcendantale en mille points Bernard Stiegler Un film, Mulholland Drive, raconte comment un rêve devient cauchemar et ce qu'est HOLLYWOOD. C'est un élément de notre contexte. Horkheimer et Adorno voyaient dans le cinéma hollywoodien associé à la radio et aux magazines le risque d'une véritable catastrophe pour l'esprit, produit d'un dispositif d'aliénation où "les autos, les bombes et les films assurent la cohésion du système ", barbarie esthétique "subordonnant de la même façon tous les secteurs de la production intellectuelle, à cette fin unique : marquer les sens des hommes de leur sortie de l'usine, le soir, jusqu'à leur arrivée à l'horloge de pointage, le lendemain matin". Comment ces philosophes, qui imaginaient encore difficilement la télévision tout juste naissante, auraient-ils décrit la vie du travailleur - ou du chômeur - qui, aujourd'hui, en France, passe désormais près de quatre heures par jour devant cet écran ? Horkheimer et Adorno. 1. 2.

Designing Interactions Bill Verplank is interviewed in Chapter 2 – My PC. His illustrated descriptions clarify the pioneering interaction design work of Bill Atkinson and Larry Tesler. Combine these interviews with the ideas of David Liddle, Terry Winograd and Gillian Crampton Smith for an overview of the subject. Bill Verplank has an amazing ability to draw at the same time as he talks. Bill says that the interaction designer needs to answer three questions, about how people act, how they feel, and how they understand. Bill draws as he talks for his interview in 2001.

1/ CONSCIENCE varela La théorie de l'enaction de Varela. Introduction 1. Les racines biologiques de la connaissance : l'autopoièse. 2. 3. Introduction. Ce cours présente les grandes lignes de la théorie de la connaissance proposée par Francisco Varela et parachève ainsi la critique du fonctionnalisme fondé sur le modèle computationnel de la connaissance (voir le cours correspondant). Francisco Varela, décédé en 2003, est un chercheur d'origine Chilienne en neurobiologie et sciences cognitives, intéressé à la phénoménologie et pratiquant la méditation bouddhique. 1. Francisco Varela élabore avec le neurobiologiste Humberto Maturana, dans les années 1970, le concept d'« autopoièse » visant à caractériser l'organisme vivant et son évolution à partir de son autonomie organisationnelle. 2. L'enaction peut se définir comme « l'étude de la manière dont le sujet percevant parvient à guider ses actions dans sa situation locale ». 3. Références bibliographiques du cours (traductions françaises):

4/ INDUSTRIE 5/ BIG-DATA 3/ GESTUELLE 6/ IMAGINATION

Related: