background preloader

Le battement d'ailes

Le battement d'ailes
Related:  Pierre Rabhi (et l'agro-écologie)

Programme Femmes Semencières. - Fotosintesia En Inde, en Amérique centrale et du sud et en Afrique notamment, pays en proie aux industries semencières, des femmes s’opposent à cette criminalité légale et s’organisent pour préserver les semences traditionnelles, les graines de vie transmises de génération en génération, les semences même qui permettent la subsistance des populations. Face au pouvoir gigantesque des compagnies agro-industrielles et des semenciers, il est nécessaire de mettre en place un réseau mondial lui aussi puissant. Voir une vidéo sur les gardiennes et les gardiens de semences en Equateur. Gardez vos semences - Permacyclists #10 from Permacyclists on Vimeo. Le 25 mai 2013, une manifestation Mondiale contre le colosse aux pied d’argile Monsanto a eu lieu dans plus de 400 villes !! Vandana Shiva avait lancé un vibrant appel aux êtres conscients pour qu’ils expriment leur refus de voir leur vie contrôlée par ces semenciers semeurs de mort :

Videos Title Écomestible, edible landscaping and urban permaculture Description How would you feel about replacing your lawn by a natural, low-maintenance system that would also give you a bounty of fruits, vegetables and herbs? Miracle Farms, a 5-acre commercial permaculture orchard in Southern Quebec Twenty years ago, Stefan Sobkowiak bought a commercial apple orchard with the intention of converting it to an organic orchard. Les Jardins de Marie-Bio, a small-scale, organic farm incubator In Saint-Basile-le-Grand, Quebec, Les Jardins de Marie-Bio rents half-hectare plots to people who want to get started in organic farming. Wild native plants, the abundance all around us Amber Westfall discusses how she came about discovering her life passion, wild edible and medicinal plants, and talks about the incredible abundance of useful plants that grow even in urban areas. Drummondville's front yard vegetable garden Troy, NY, a Transition Town Growing food with zero heating in Massachusetts winter

Newsletter Intelligence Verte - Fevrier 2012 Venez nous voir au salon Vivre Autrement Nous sommes au salon Vivre Autrement 2012 du 16 au 19 mars inclus , parc floral de Paris, porte de Vincennes. Notre stand se nomme "Formations Bio Sainte Marthe". Envoyez à JY Fromonot, Chateau de Bonnet, 36120 Ardentes, une enveloppe timbrée avec votre adresse dessus pour recevoir des invitations gratuites. Chers Philippe, Jean-Yves, Pascale, Nous sommes en plein "boum" Jean-Paul (mon mari) et moi-même car, devinez quoi : nous créons une Biocoop à Saintes. Je pense toujours beaucoup à vous, et reste enchantée d'avoir fait un bout de chemin avec vous à Sainte Marthe. J'ajoute que, à Sainte Marthe, j'ai noué de solides amitiés, qui perdurent dans le temps : nous nous sommes retrouvés sur des valeurs fortes communes, et je suis toujours en relation étroite avec plusieurs ancien(e)s stagiaires, qui sont devenus des amis... cela fait maintenant bientôt 7 ans, et cette "aventure" reste forte pour moi. Amitiés, Marie-Martine Vous aimez recevoir ?

Mise en œuvre du principe de participation du public défini à l’article 7 de la charte de l’Environnement Delphine BATHO, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a présenté un projet de loi relatif à la mise en œuvre du principe de participation du public défini à l’article 7 de la Charte de l’environnement. Cet article a consacré, comme principe à valeur constitutionnelle, le droit pour toute personne non seulement « d'accéder aux informations relatives à l'environnement » mais aussi « de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement ». Son entrée en vigueur s'est traduite par la création, dans le code de l'environnement, de procédures propres à certaines catégories de décisions, et de dispositions transversales, principalement celles de l'article L. 120-1 du code de l'environnement. Il modifie notamment l'article L. 120-1 du code de l'environnement, qui, lorsqu'il n'existe pas de procédure spéciale, organise la participation du public en matière de décisions réglementaires de l'Etat et de ses établissements publics.

éco-lieu JEANOT à Rion des Landes : Jardin Educatif d'Agroécologie Nourricier et Ouvert à Tous La Boutique des Colibris Inspirez votre entourage, Diffusez vos idées, Soutenez Colibris ! En faisant vos achats ici, vous participez à soutenir financièrement le mouvement. Vers la sobriété heureuse Un livre de Pierre Rabhi Pour en avoir fait une option de vie depuis de nombreuses années, Pierre Rabhi nous fait part dans ce livre des actions concrètes menées en faveur de la sobriété, valeur d’équilibre et de bien-être. Prix : 15,30€. Existe aussi en format poche. (R)évolutions, pour une politique en actes Un livre de Lionel Astruc Cet ouvrage propose une alternative aux programmes court-termistes traditionnels, et offre une vision concrète de ce à quoi notre société pourrait ressembler d’ici trente ans si nous prenons un véritable virage écologique et humain, ainsi que les moyens de la mettre en œuvre. Prix : 20€ Manger local, S’approvisionner et produire ensemble Un livre de Lionel Astruc et Cécile Cros Comment faire pour manger local ? Prix : 19 € DVD "Pierre Rabhi, au nom de la Terre" Prix : 19€ Prix : 18€ Prix : 12€

Caracoles de Suc, ferme collectve autogérée en Ardèche La poule est l'avenir de l'homme – Environnement – Actualité Ouvrier par son père, paysan par sa mère. L'ancien patron du Petit Faucheux a puisé aux deux sources. Deux sources qui redeviennent une dès qu'il s'agit d'aborder l'essentiel. Et l'essentiel, hier comme aujourd'hui, c'est d'abord de manger. repères Déjà en librairie, vendu 12 €, « J'élèverais bien des poules » est paru aux éditions Terre Vivante, dans la collection « Facile et bio ». > Facile. > Bio. > Structuré. > Illustré.

Comment bien cultiver sur les toits? Une école d'ingénieurs teste à Paris Comment bien cultiver sur les toits' Une école d'ingénieurs teste à Paris PARIS - Tomates, pommes, fraises: sur le toit de l'école AgroParisTech, des passionnés ont créé un immense potager qui sert de laboratoire pour trouver la meilleure façon de cultiver en ville. Nicolas Bel et Nicolas Marchal, de l'association Potager sur les toits, ont convaincu la direction de cette école d'ingénieurs d'investir un espace de 600 m2, en plein coeur de Paris, pour y mener des expérimentations. Le but, c'est vraiment de trouver des solutions innovantes pour cultiver de façon plus durable, explique Nicolas Bel, ingénieur féru d'horticulture. Dans des bacs carrés en bois, des salades vertes poussent sur différents types de sols: du marc de café, du compost, des déchets de bois... et du terreau que l'on peut trouver dans le commerce. Au comparatif des sols qui donnent les plus belles laitues, c'est le compost, où circulent les vers de terre et poussent des champignons, qui rafle la mise.

Oasis Bellecombe Les Amanins | Centre agroécologique

Related:  Réseau REPASAgroécologieandresaintierExemples lieux existantsecologieRencontres à un coin de rueAssociations