background preloader

Puberté précoce : les perturbateurs endocriniens pourraient-ils être en cause ?

Puberté précoce : les perturbateurs endocriniens pourraient-ils être en cause ?

http://www.francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/puberte-precoce-les-perturbateurs-endocriniens-pourraient-ils-etre-en-cause_2214422.html#xtor=CS2-765-[twitter]-

Related:  PERTURBATEURS ENDOCRINIENSSANTE ET ENVIRONNEMENT

Les perturbateurs endocriniens, qu’est-ce que c’est ? Souvent cités comme une préoccupation sanitaire majeure en France, les perturbateurs endocriniens et les risques qu’ils présentent sont pourtant mal connus. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gary Dagorn et Laura Motet La Commission européenne a renoncé pour la troisième fois, mardi 28 février, à soumettre au Parlement son projet de régulation des perturbateurs endocriniens, faute de disposer d’une majorité pour soutenir son texte. Ces substances chimiques, omniprésentes dans l’environnement humain, représentent un enjeu sanitaire majeur pour les années à venir, mais restent mal connues du grand public.

Santé : « Nous dénonçons les agissements de puissants lobbys » Pour les signataires de cet appel, des intérêts financiers dictent encore à l’Etat sa politique en matière de santé. Ils souhaitent que les candidats à la présidentielle prennent prendre clairement position. La santé est un sujet politique. Il est grand temps qu’un président de la République s’oppose courageusement à sa financiarisation.

Accusée de complaisance avec l'industrie, Bruxelles doit revoir sa copie sur les perturbateurs endocriniens - Chimie C’est un désaveu pour Bruxelles. Avec trois ans de retard, la Commission européenne a soumis au vote des Etats membres, mercredi 21 décembre, sa proposition de réglementation des perturbateurs endocriniens. Mais aucune majorité n’a été trouvée, ce qui oblige Bruxelles à réécrire sa copie en vue d’un nouveau vote en début d’année 2017. "On se réjouit que le texte n’ait pas trouvé de majorité", a réagi auprès de L’Usine Nouvelle François Veillerette, porte-parole de l’association Générations futures.

Tabac, alcool, alimentation... Les engagements des candidats à la présidentielle passés au crible Sept spécialistes ont interrogé les candidats sur les problématiques de santé et de prévention. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Pascale Santi et Cécile Brajeul La santé, qui reste une préoccupation majeure des Français, n’occupe que peu de place dans le débat de la campagne présidentielle. Nouvel échec européen sur les perturbateurs endocriniens Faute de majorité, la Commission a repoussé le vote de sa proposition de réglementation Reculer pour mieux sauter. Ou pour mieux échouer ? Alors qu’elle avait avancé la date de son propre chef, la Commission européenne a finalement renoncé à soumettre au vote sa proposition de réglementation des perturbateurs endocriniens. Les représentants des Etats membres, réunis mercredi 21 décembre au sein du comité permanent de la chaîne alimentaire et de la sécurité animale, devaient se prononcer sur ce texte clé destiné à appliquer l’interdiction des pesticides identifiés comme perturbateurs endocriniens. Une disposition prévue dans le règlement européen sur les pesticides de 2009.

CHOLESTEROL LE GRAND BLUFF 5 Lutter contre la pollution pour éviter d'encrasser ses artères Comme nous l’avons vu dans lles textes précédents, si nous avons du cholestérol c’est pour de bonnes raisons. Il joue de nombreux rôles positifs cruciaux dans le fonctionnement de chacune de nos cellules et dans la santé de tous nos systèmes du muscle au cerveau, en passant par le cœur. Il ne se retrouve mêlé aux pathologies cardiovasculaires que modifié, par exemple par le tabac, la pollution, l’inflammation… ce qui l’empêche alors d’être épuré par les globules blancs des parois artérielles sous forme de dit « bon cholestérol » HDL.

Les perturbateurs endocriniens coûtent plus de 150 milliards d’euros par an à l’Europe Une série d’études chiffrent à 1,23 % du PIB européen le coût économique de l’exposition aux produits chimiques. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Obésité, diabète, troubles de la fertilité et neuro-comportementaux : la part de ces maladies et troubles chroniques attribuable aux perturbateurs endocriniens (PE) coûtent chaque année à l’Union européenne plus de 157 milliards d’euros, soit environ 1,23 % du produit intérieur brut (PIB) de l’Union. Frappante, cette estimation est le principal résultat d’une série d’études conduites par une vingtaine de chercheurs américains et européens, à paraître dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism et qui devaient être présentées à San Diego (Californie), jeudi 5 mars, au congrès annuel de l’Endocrine Society – la principale société savante dévolue à l’endocrinologie. Substances problématiques

Olivier Toma :  "Moi président, je fusionnerai les ministères de la Santé et de l’Environnement" Il y a un lien que l’on ne fait pas forcément entre la santé et l’Environnement explique Olivier Toma, le fondateur de l’agence "Primum Non Nocere" : "On considère trop souvent que le ministère de la Santé est celui du trou de la sécu, or ce n’est pas seulement cela. Le monde de la Santé c’est aussi la réduction des impacts environnementaux". Et Olivier Toma de prendre pour exemple la qualité de l’air intérieur : "On sait pertinemment, déclare-t-il, que la mauvaise qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments génère des couts de santé publiques à hauteur de plusieurs milliards par an. Si on ne fait pas un rapport immédiat entre la santé et l’environnement, on perd de l’argent et on perd en efficacité. Il faut impérativement fusionner ses compétences administratives pour ne faire qu’un seul mode de décisions sur ces sujets-là". Aujourd'hui le secteur de la santé a inventé un concept inverse au développement durable.

Perturbateurs endocriniens : 508 millions d'Européens sacrifiés aux lobbies La pression des lobbies a réussi à faire capoter une législation destinée à protéger la santé des citoyens européens des perturbateurs endocriniens très nocifs pour la santé. Ces substances sont impliquées, entre autres, dans l’augmentation de l’infertilité et les cancers d’origine hormonale, et coûtent entre 150 et 260 milliards d’euros par an en dépenses de santé. Deux rapports d’ONG lèvent le voile sur les dysfonctionnements des autorités sanitaires européennes. Chronologie d’une marche arrière désastreuse…

Les perturbateurs endocriniens mettent de nombreuses espèces en péri, dont l'espèce humaine : PETITION VITALE « Nous pulvérisons les ormes, et au printemps suivant nul merle n’y chante… parce que le poison a fait son chemin, pas à pas, de la feuille de l’orme au vers,puis du vers au merle » Rachel Carson Tableau de quelques perturbateurs endocriniens HYDROCARBURES AROMATIQUES POLYCYCLIQUES (PAH) (fumées de cigarette, vapeurs de diesel, barbecue) PHTALATES (plastiques souples, bouteilles huile, PVC…) BISPHENOL A (emballages alimentaires, barquettes margarines, revêtements conserves, tickets de caisse…) HALOGENOPHÉNOLS (désinfectants) PCB (rivières, poissons)

Logo nutritionnel : les lobbys de l'agro-alimentaire ont réussi à l'édulcorer ! "L’étiquetage nutritionnel des aliments est l’un des points du projet de loi santé présenté, mercredi 15 octobre, par la ministre de la Santé Marisol Touraine. Ce sera un code couleur, identique pour tous mais facultatif, a-t-elle indiqué. L’idée est de rénover le système actuel, qui fait état de la teneur en calories, lipides, protéines… jugé peu lisible par le consommateur. Les modalités pratiques de ce système seront élaborées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et fixées par décret, a précisé le ministère.

Défendons nous contre l'invasion des perturbateurs endocriniens qui menacent notre santé et celle de nos enfants Suite à la diffusion d'un excellent documentaire sur la guerre des lobbys pour maintenir le maximum de perturbateurs endocriniens sur le marché, Endoc(t)rinement, où l'on appprend qu'ils auraient du faire au plus tard en 2013 l'objet d'une réglementation, processus qui a été bloqué par les multinationales, je rappelle les effets sur la santé de ces polluants parmi les plus dangereux, car ils n'agissent pas seulement en fonction de leur quantité, mais, chez les foetus, même à très faible dose, en fonction de la phase critique d'exposition. Ils doivent être strictement interdits. Il y va de notre survie en tant qu'espèce. Documentaire : blog de l'auteure du documentaire (elle a aussi été à l'origine des documentaires Les Médicamenteurs, Les Alimenteurs www.stephanehorel.fr/doc/endoc/ Les perturbateurs endocriniens interfèrent avec les hormones dont ils peuvent

Peut on rendre sa peau moins vulnérable aux effets négatifs du soleil ? Pourquoi se protéger des excès de solail ? 5% du rayonnement solaire qui nous atteint est composé de rayons ultra-violets : des UVA (320–400 nm) et des UVB (280–320 nm). 5% d'entre eux sont les plus énergétiques, et donc les plus agressifs, les UVB, 95% d'entre eux sont des UVA, moins agressifs, mais donc en beaucoup plus grande quantité. Ce rayonnement est utile, par exemple pour produire de la vitamine D à partir de précurseurs ingérés quand on consomme des végétaux, mais leur énergie peut doper des électrons, et donner une forme d'oxygène agressive, l'oxygène singulet qui, en revenant à son état premier, dégage l'énergie emmagasinée et provoque des dégâts : sécheresse de la peau, inflammation, altération des membranes cellulaires, et, plus grave des altérations de l'ADN - des gènes - des cellules.

Comment Big Pharma falsifie les études pour engendrer des ventes ubuesques de médicaments aux dépends des protocoles nutritionnels validés Un article édifiant de Pierre Barthélémy, auteur du blog "Passeur de Sciences" Scandale autour d’un médicament vedette contre l’hypertension Big Pharma n'avait pas besoin de cela...

Related: