background preloader

L’informatique en nuage [Cloud Computing]

L’informatique en nuage [Cloud Computing]
Le terme Cloud computing est une rumeur apparue récemment dans la littérature informatique. La plupart des fournisseurs ont immédiatement introduit ce terme à tort et à travers dans leurs offres ce qui n’en simplifie pas la compréhension. Le but de cet article est de faire le point sur cette technologie et de proposer une expérimentation facile à réaliser en quelques minutes. Cet article a été publié sous la référence H6 020 : Cloud Computing, Informatique en nuage dans la rubrique Architecture des systèmes des Techniques de l'ingénieur. Cet article présente l’architecture de référence proposée par le NIST (National Standard Institute) du gouvernement américain, habituellement utilisée par la plupart des acteurs du domaine. voir ici une présentation en anglais La définition opérationnelle retenue par le NIST est la suivante Les chapitres suivants sont consacrés à l’émergence de standards et à une tentative d’évaluer les avantages économiques des technologies du Cloud computing. Perspectives

Définition | Cloud computing - Informatique en nuage | Futura Tech Le cloud computing ou informatique en nuage est une infrastructure dans laquelle la puissance de calcul et le stockage sont gérés par des serveurs distants auxquels les usagers se connectent via une liaison Internet sécurisée. L'ordinateur de bureau ou portable, le téléphone mobile, la tablette tactile et autres objets connectés deviennent des points d'accès pour exécuter des applications ou consulter des données qui sont hébergées sur les serveurs. Le cloud se caractérise également par sa souplesse qui permet aux fournisseurs d'adapter automatiquement la capacité de stockage et la puissance de calcul aux besoins des utilisateurs. On distingue plusieurs types de services cloud : Cela vous intéressera aussi

Le Cloud Computing : définition, avantage et inconvénients Le Cloud computing est un concept de déportation sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur le poste utilisateur. L’idée est de déporter le traitement sur un serveur externalisé. Plus besoin d’installer le logiciel en local sur chaque poste, les fonctionnalités utiles pour l’entreprise se retrouvent toutes en ligne ou sur un serveur interne. Avantages : mises à jour et évolutivité : pas besoin de mettre à jour l’ensemble des postes pour ajouter de nouvelles fonctionnalités, il suffit de mettre à jour l’application réseau et tous les utilisateurs bénéficient des nouveautés et des corrections. Inconvénients : sécurité : la plateforme cloud, si elle est externe (non installée sur le réseau interne ou avec une ouverture extérieure) doit être suffisamment sécurisée pour éviter le risque d’intrusion, de vol des données par piratage. Les différents modèles de cloud : IaaS L’Infrastructure as a service (IaaS) est le premier modèle de cloud, où : PaaS SaaS

Azure : plateforme et services de cloud computing Tenez-vous prêt pour l’avenir Microsoft innove constamment pour soutenir votre développement aujourd’hui et votre vision des produits pour demain. En savoir plus Générez des applications selon vos conditions Avec une philosophie résolument tournée vers l’open source et la prise en charge de tous les langages et infrastructures, générez vos applications comme vous le souhaitez et déployez-les où vous voulez. En savoir plus Exploitez le cloud hybride en toute transparence Sur site, dans le cloud et à la périphérie, nous vous rencontrerons où que vous soyez. En savoir plus Faites confiance à votre cloud Bénéficiez d’une sécurité de bout en bout assurée par une équipe d’experts, et d’une conformité proactive à laquelle les entreprises, les gouvernements et les start-ups font confiance. En savoir plus

Cours complet : Cloud computing et Saas Internet est apparu dans les années 1960, mais il a fallu attendre les années 1990 pour qu'il ait un impact sur le monde de l'entreprise. Le World Wide Web est né en 1991 et, en 1993, le navigateur Mosaic a été lancé. Il permettait aux utilisateurs de consulter des pages web qui comprenaient des textes et des images. C'était le début des premiers sites web d'entreprise et, bien entendu, la plupart de ceux-ci appartenaient à des sociétés dans la technologie et les ordinateurs. Lorsque la vitesse et la fiabilité des connexions s'est améliorée, un nouveau type d'entreprise est apparue : les fournisseurs d'applications en ligne (Application Service Provider, ASP). Les ASP utilisaient des applications métiers et les exécutaient pour leurs clients. Mais il a fallu attendre les années 1990 pour que le cloud computing fasse son apparition. Depuis, le cloud n'a cessé de croître : en 2013, les dépenses mondiales en services cloud étaient estimées à 47 milliards de dollars.

Cloud computing : le marché français décolle enfin - ZDNet Le marché du Cloud computing n'est plus tout négligeable en France : il pèse près de 5 milliards d'euros (4.875 millions précisément), estime le cabinet d'études Markess dans une étude rendue publique lors de la Cloud Week à Paris en juillet dernier (enquête auprès de 130 prestataires). C'est une progression de +19,5% par rapport à 2014. Pour 60%, il s'agit de solutions ou services SaaS (Software as a Service) et pour 40% de services. Evolution du marché du Cloud Computing, France (Source : Markess) De cette enquête, il ressort 5 tendances-clés : Le marché des solutions de Cloud computing et des services associés maintient sa dynamique de croissance. La prédominance du SaaS se confirme Pour le cabinet d'étude PAC, 2015 serait l’année du Cloud Computing en France. Toujours selon PAC, les entreprises qui hésitent encore à passer au Cloud Computing émettent des doutes à 48 % sur des questions relatives à la sécurité. La France dans la "moyenne basse" Grand diversité des acteurs Et aujourd'hui ?

Le cloud computing expliqué aux nuls Le phénomène du "cloud computing" prend de plus en plus d'ampleur dans les entreprises et le grand public commence à le connaître sous la forme de services de stockage à distance, ou encore de musique en streaming. Le cloud est sur toutes les lèvres. Bernard Ourghanlian est directeur technique et sécurité de Microsoft France. Pour L'Express, il explique ce qu'est le cloud, et à quoi ça sert. Comment définissez-vous le cloud computing ? Le grand public utilise depuis longtemps le cloud computing sans le savoir. Peut-on dire que le cloud computing est une révolution pour l'informatique ? C'est une révolution économique, mais pas technologique. Quel est l'intérêt du cloud computing ? Il est surtout économique. Que nous permet de faire le cloud, que l'on ne pouvait pas faire avant ? Par exemple, préserver le contexte quand on change de terminal. Où se trouvent ces ressources informatiques, qui ne sont plus en local ? Les grands acteurs du cloud sont en effet peu nombreux. Pas vraiment.

Cloud Computing - Définition, avantages et exemples d'utilisation De plus en plus utilisé par les entreprises de toutes les industries, le Cloud Computing est la nouvelle forme de stockage de données du 21ème siècle. Cependant, il se décline en de nombreuses variantes, et il n’est pas toujours facile de choisir l’offre qui convient le mieux à son activité. Pour mieux comprendre le phénomène Cloud Computing, voici une définition complète de ce terme. Le Cloud Computing est un terme général employé pour désigner la livraison de ressources et de services à la demande par internet. De manière générale, on parle de Cloud Computing lorsqu’il est possible d’accéder à des données ou à des programmes depuis internet, ou tout du moins lorsque ces données sont synchronisées avec d’autres informations sur internet. L’image du Cloud est utilisée de façon métaphorique pour désigner internet. Selon U.S. Avantages et inconvénients Cette technologie offre plusieurs avantages et bénéfices pour les utilisateurs professionnels et les utilisateurs finaux. Cloud Privé IaaS

Related: