background preloader

EPI : La désinformation par l'image

EPI : La désinformation par l'image
Karima Kadi, professeur documentaliste au collège Raoul Dufy au Havre, nous propose un EPI réalisé en classe de 3e. Sujet : comment fonctionne la désinformation ?Niveau : 3e (EPI réalisé avec 2 classes)Disciplines concernées : français, documentation, histoire-géographie, arts plastiques Productions ➢ construction d’une désinformation par l’image (photo retouchée, sortie de son contexte ou recadrée) accompagnée d’un bref article de journal➢ Réalisation d’un tuto (façon youtubeur) sur la sensibilisation à la désinformation Objectifs ✓ Comprendre de l’impact de la diffusion de l’information sur la société✓ Développer une connaissance critique de l’information✓ Décrypter l’image✓ Apprendre à se forger une opinion✓ Savoir déjouer les pièges d’une désinformation (fake, hoax,buzz, théories du complot) Compétences info-doc Voici les documents récapitulatifs de cette séquence.

http://documentation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article903

Related:  Identifier une photo truquée ou détournéeFake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirLa pollution informationnelleDésinformation / Fake newsOutils / Ressources

Enseigner Documentation lycée - Scénario pédagogique : regard critique sur les médias Les élèves ont des difficultés à prendre du recul par rapport aux informations auxquelles ils sont confrontées, notamment via internet. Les médias traditionnels ne leur semblent pas toujours dignes de confiance mais il est compliqué pour eux de verbaliser cette méfiance. De manière contradictoire, ils peuvent aussi facilement croire en des informations erronées, surtout lorsqu'elles s'accompagnent de sensationnalisme. L'aigle chapardeur d'enfants est un canular : les 5 meilleurs hoax - 20 décembre 2012 Les internautes avaient du mal à y croire, et ils avaient raison. La vidéo YouTube d'un aigle attaquant un enfant dans un parc de Montréal s’est avérée être un canular. Mercredi en fin de journée, l’origine de ce clip a été révélée. Il a été réalisé par quatre étudiants d'une école canadienne d'animation 3D, le Centre national d'animation et de design (NAD), dans le cadre du cours "Atelier de simulation de production".

Fact-checking : notre kit de survie en 5 gestes qui sauvent (partenariat avec le CFJ) A jours trois du premier tour de l’élection présidentielle, Méta-Media et France Télévisions lance une batterie d’initiatives pour lutter contre la désinformation. Il n’aura fallu que quelques mois au petit monde de l’info pour adopter une novlangue désormais incontournable : pas un jour ne passe sans que l’on ne parle de fake news, de post-vérité, de hoax, de bulles de filtre, ou même de debunking… Si cette taxinomie a l’inconvénient de composer avec des contours flous, elle n’en reste pas moins révélatrice des dangers auxquels s’exposent aujourd’hui nos démocraties en ligne. En pleine année électorale, la France et l’Allemagne sont sans surprise les nouvelles cibles des propagateurs de fake news. D’autant que chez nous, l’élection présidentielle sera suivie de près par les échéances législatives...

Compte rendu de l’atelier : Les bibliothécaires et la guerre du Faux (17 mai 2017) 11 personnes étaient présentes ce soir-là dans la salle de formation de la BU Droit Eco Gestion, des étudiants, une professionnelle de la communication, des bibliothécaires – dont les organisateurs de l’atelier Fanny Ozeray et moi-même- et un journaliste, Julien Joly, chroniqueur au Mensuel de Rennes. Le sketchnote de Fanny donne déjà une image très complète et en même temps très synthétique de ce qu’on a vu au cours de cette soirée. J’y ajoute mon propre compte rendu, forcément beaucoup plus linéaire (je ne sais pas sketchnoter) et les les liens utiles partagés à cette occasion. Chaque participant a été invité à expliquer ce qui l’avait fait venir, à quel titre il s’intéresse à la désinformation (sur le plan personnel ou professionnel) et à présenter s’il le souhaitait un outil ou une méthode qui lui sert à valider l’information, notamment celle qu’il consulte en ligne ou reçoit via les réseaux sociaux.

franceinfo junior. Peut-on tout dire et tout publier sur Internet ? Ce qui a été dit ou écrit sur les réseaux sociaux peut-il un jour se retourner contre nous et nous mener jusqu'à un procès ? C'est l'une des nombreuses questions soulevées par la récente affaire des tweets du journaliste et écrivain de 24 ans, Mehdi Meklat, dont les tenants sont résumés ici par notre rédaction. Ses tweets anciens et jugés injurieux, racistes ou homophobes ont été publiés sous le pseudo de Marcelin Deschamps, à partir de 2011. Dans un post Facebook, le jeune journaliste a présenté ses excuses et a expliqué que ce pseudo était devenu "un personnage de fiction maléfique", testant les limites de la "provocation" jusqu'à l'excès.

Verification Handbook: homepage Verification de l’identité: Utilisez ces outils de vérification en ligne pour trouver les coordonnées et les profils des utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux AnyWho: un annuaire des pages blanches gratuit avec une fonction inverse de consultation.AllAreaCodes: permet aux utilisateurs de chercher n’importe quel nom et adresse figurant sur un numéro de téléphone. Une revue scientifique prise au piège d’un canular sur le pénis Capture d’écran du début de l’étude-canular de Peter Boghossian et James Lindsay. © Lindsay et al./Cogent Social Sciences. L’ETUDE est intitulée « Le pénis conceptuel en tant que construction sociale » et, étant donné qu’il ne signifie pas grand chose, son seul titre aurait dû alerter les responsables de Cogent Social Sciences, la revue qui l’a publiée le 19 mai. Pourquoi ? Parce que cet article n’est qu’un grossier canular, ainsi que l’ont révélé non sans une certaine jubilation ses deux auteurs, les Américains Peter Boghossian et James Lindsay, dans le magazine Skeptic.

Antisèche : comment repérer une « fake news » ? - Le Parisien Ces fausses nouvelles, souvent liées à une opération de désinformation, envahissent les réseaux. Pour freiner leur diffusion, Facebook lance un outil de signalement. Les fake news (fausses informations) sont des mensonges ressemblant à de vraies infos, diffusées de manière délibérée par un individu ou une organisation. Ces contenus ont toujours existé, mais les réseaux sociaux accroissent leur visibilité, comme dans notre exemple. 1. Qui publie l’information ?

Comprendre la rumeur : mécanisme, pouvoir et nuisance - Docs Aix-Marseille A l’ère du numérique et des réseaux sociaux, rumeurs et fausses informations en tout genre se répandent. Et savoir faire preuve d'esprit critique est un enjeu pour dévelpper une citoyenneté numérique. Comme, toute autre compétence, celle-ci s'apprend. Cette séquence, réalisée dans le cadre d'un Mooc MédiaS s’inscrit dans cette optique de formation. NIVEAU : lycée / LP/ collège - 3ème, 2nde pro, 2nde, 1ère - classe entièreCadre pédagogique : EPI et EMC (3ème) / Éducation aux médias et à l’information /projet interdisciplinaire / programme de français 2nde pro (construction de l’information) /EMC (programme 1ère)Durée et nombre de séances : 4 séances d’une heureDiscipline(s) impliquée(s) : Documentation, Français, Art appliqué, SES, HGOrganisation : travail par binôme Les élèves réaliseront une vidéo, un Powtoon présentant à la fois une rumeur et une information vraie pour montrer que les compétences visées sont acquises.

Un site Web et des exercices pour démonter les théories du c... - Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net Un nouveau site, lancé cette semaine par l’ASBL Média Animation, doit permettre de déconstruire les thèses conspirationnistes. À l’aide de 14 capsules thématiques et de six capsules d’exercices, le portail theoriesducomplot.be, élaboré avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la CoCoF, entend «prendre du recul par rapport à ce genre singulier d’information sans prétendre le diaboliser». Parmi les capsules proposées figurent notamment un explicatif des différences entre rumeurs, théories du complot et désinformation ou encore un historique des thèses conspirationnistes. Une étude de cas sur la mission Apollo 11, qui envoya pour la première fois des êtres humains sur la lune, ainsi que six autres modules d’exercices et un livret pédagogique sont également disponibles. Ce n’est pas la première fois qu’émerge ce genre d’outil pour démêler le vrai du faux. France24 a notamment publié une vidéo sur «comment déjouer les pièges sur Internet?»

Attentat de Manchester : photos détournées, fausses infos et fausses personnes disparues Après l’attentat qui a fait au moins vingt-deux morts à Manchester, de nombreuses fausses infos ou fausses photos ont circulé dans la nuit sur les réseaux sociaux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Après l’explosion qui a fait au moins vingt-deux victimes et une cinquantaine de blessés à la fin du concert d’Ariana Grande à Manchester, lundi 22 mai, de fausses informations ont commencé à circuler, parfois relayées par des médias.

Info : comment démêler le vrai du faux (#spme2017) Parce qu’il est de plus en plus difficile aujourd’hui de distinguer de le vrai du faux, le JDE propose des clés pour déterminer l’origine d’une information, afin qu’ils soient en mesure de se poser les bonnes questions lorsqu’ils seront face à une information qui n’en est peut-être pas une. Internet, télévision, radio, journaux… La quantité d’informations que nous recevons chaque jour est en effet très importante. Des informations souvent sérieuses, fiables et vérifiées par des journalistes dont c’est le métier. Mais pas uniquement.

netpublic Maîtriser le Web, c’est un livret conseil librement téléchargeable (en PDF, 20 pages) mis à disposition des collégiens de La Loire lors de séances « promouvoir les bons usages d’Internet » au sein des établissements scolaires. L’édition 2016-2017 de ce guide a été confiée à l’association Fréquence Ecoles. Il est complémenté par une plaquette pour les parents : Vos enfants et Internet (en PDF, 4 pages).

Related:  EMI