background preloader

EPI : La désinformation par l'image

EPI : La désinformation par l'image
Karima Kadi, professeur documentaliste au collège Raoul Dufy au Havre, nous propose un EPI réalisé en classe de 3e. Sujet : comment fonctionne la désinformation ?Niveau : 3e (EPI réalisé avec 2 classes)Disciplines concernées : français, documentation, histoire-géographie, arts plastiques Productions ➢ construction d’une désinformation par l’image (photo retouchée, sortie de son contexte ou recadrée) accompagnée d’un bref article de journal➢ Réalisation d’un tuto (façon youtubeur) sur la sensibilisation à la désinformation Objectifs ✓ Comprendre de l’impact de la diffusion de l’information sur la société✓ Développer une connaissance critique de l’information✓ Décrypter l’image✓ Apprendre à se forger une opinion✓ Savoir déjouer les pièges d’une désinformation (fake, hoax,buzz, théories du complot) Compétences info-doc Voici les documents récapitulatifs de cette séquence.

http://documentation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article903

Related:  Outils / RessourcesFake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirLa pollution informationnelleEMI 2Idées de projets pédagogiques pouvant impliquer le prof-doc

L'appli franceinfo junior L’application "L'atelier franceinfo junior" permet aux enseignants et à leurs élèves, de comprendre la fabrique de l’info, grâce à l’expertise de l’antenne « franceinfo ». Elle permet aussi de fabriquer en classe des journaux radiophoniques de 7 minutes. Cette appli est composée de 4 volets. → Une présentation : découvrez Radio France, franceinfo et franceinfo junior en vidéo → Une rubrique Comprendre : écouter un journal type, écouter des séquences qui le composent (habillage, titres, lancement, reportage, interview, brèves, chronique) ; recouper son information, point essentiel du métier de journaliste ; apprendre à reconnaitre une infox (fake news) → Une rubrique À vous de jouer : les élèves enregistrent leur propre journal et le montent eux-mêmes !

(FAKE) Comme le veut la tradition, le taureau qui a tué le torero espagnol a été pendu en place publique. Comme le veut la tradition, le taureau qui a provoqué la mort du torero espagnol Ivan Fandino à Aire-sur-l’adour ce samedi 17 juin a été pendu en place publique dans la commune de Irun au nord de l’Espagne. Plusieurs centaines de personnes ont assisté à la pendaison de l’animal dont l’agonie a duré plusieurs heures. L’association demande que les amis des animaux partagent au maximum l’information (passée sous silence après la mort du torero) pour éveiller les consciences sur cette barbarie ! L’information est bien réelle malheureusement même si ce n’est pas dans nos habitudes, nous nous devions de partager cette horreur. L’affaire rappelle celle de 2015 en Espagne:

Fact-checking : notre kit de survie en 5 gestes qui sauvent (partenariat avec le CFJ) A jours trois du premier tour de l’élection présidentielle, Méta-Media et France Télévisions lance une batterie d’initiatives pour lutter contre la désinformation. Il n’aura fallu que quelques mois au petit monde de l’info pour adopter une novlangue désormais incontournable : pas un jour ne passe sans que l’on ne parle de fake news, de post-vérité, de hoax, de bulles de filtre, ou même de debunking… Si cette taxinomie a l’inconvénient de composer avec des contours flous, elle n’en reste pas moins révélatrice des dangers auxquels s’exposent aujourd’hui nos démocraties en ligne. En pleine année électorale, la France et l’Allemagne sont sans surprise les nouvelles cibles des propagateurs de fake news. D’autant que chez nous, l’élection présidentielle sera suivie de près par les échéances législatives...

22 sites canulars pour travailler l'esprit critique Sélection de sites canulars permettant un travail avec les élèves dans le cadre de l’EMI. La vie du Dauphin Du vrai et du faux ! A toi de décrypter l’information... Voir : La poudre verte Poulaillers et plantes aromatiques au collège Comment faire vivre un projet éco-école au collège ? Comment responsabiliser des élèves éco-délégués dans un établissement ? Claire Bousquel, enseignante de SVT au collège du Montalet de Lacaune (81) investit ses collégiens tout azimut dans un vaste projet autour de la biodiversité.

Espace familles - CLEMI L’explosion de nos pratiques numériques a redéfini les défis de la parentalité et bouleversé les dynamiques familiales. Quels réflexes adopter face à la désinformation ? Comment conseiller vos enfants sur les réseaux sociaux et les protéger des images violentes ? Quelles sont les règles à respecter et à inventer dans ce monde d’ultraconnexion dans lequel ils grandissent ? Pour apporter des réponses, le CLEMI, Centre dédié à l’éducation aux médias et à l’information, étend sa mission au-delà des murs de l’école pour écouter, comprendre et accompagner les parents et sensibiliser l'ensemble de la communauté éducative. Ces ressources ont pour vocation de fournir des éclairages utiles et des conseils pratiques.

Antisèche : comment repérer une « fake news » ? - Le Parisien Ces fausses nouvelles, souvent liées à une opération de désinformation, envahissent les réseaux. Pour freiner leur diffusion, Facebook lance un outil de signalement. Les fake news (fausses informations) sont des mensonges ressemblant à de vraies infos, diffusées de manière délibérée par un individu ou une organisation. Ces contenus ont toujours existé, mais les réseaux sociaux accroissent leur visibilité, comme dans notre exemple. 1. Qui publie l’information ?

Fake news : guide des questions à se poser face à une information Qui est l'auteur de l'information ? L'auteur est souvent identifié au début ou à la fin d'un article, par son nom ou par ses initiales. Parfois, il n'est pas mentionné ou il écrit sous un pseudonyme ou pour un organisme. Il est important de déterminer la légitimité de l'auteur: est-il un expert ou non sur le sujet ? Certains sites proposent même d'accéder, via un lien hypertexte, à sa biographie et à l'ensemble de ses publications.

Lucie Jallais : Des écolycéens mobilisés pour leur cadre de vie Comment impliquer des lycéens dans un projet intégré autour du développement durable ? Comment une enseignante de SVT peut-elle impulser une dynamique d’équipe et transformer la réalité d’un établissement ? Lucie Jallais, enseignante de SVT au lycée Pierre Bourdan à Guéret (23) sollicite ses lycéens pour un atelier écocitoyen. Des plantes vertes dépolluantes dans les salles aux économies d’échelle au self en passant par la mise en place d’un verger, les pratiques et le cadre de vie changent au lycée Pierre Bourdan. Nos actions : Les Complots Rigolos - Génération numérique Présentation des journées « Les Complots Rigolos » Avant notre venue : nous vous soumettons plusieurs théories complotistes d’ordre scientifique (par exemple, la Terre est-elle plate ?…), extra-terrestre, farfelues, people, racistes ou politiques.

Article à mettre en relation avec celui de NordPresse qui utilise sa photo pour une fake: Atrocité commise par les CHINOIS sur UN ANIMAL/5 HORREUR ! moment atroce d' un taureau suspendu à un arbre jusqu'à ce qu'il meurt pour le festival chinois "chance" village Baojiang, région de Guangxi Zhuang Info : comment démêler le vrai du faux (#spme2017) Parce qu’il est de plus en plus difficile aujourd’hui de distinguer de le vrai du faux, le JDE propose des clés pour déterminer l’origine d’une information, afin qu’ils soient en mesure de se poser les bonnes questions lorsqu’ils seront face à une information qui n’en est peut-être pas une. Internet, télévision, radio, journaux… La quantité d’informations que nous recevons chaque jour est en effet très importante. Des informations souvent sérieuses, fiables et vérifiées par des journalistes dont c’est le métier. Mais pas uniquement.

Exemple de cours d'éducation média en 3e - CLEMI Comment être sûr qu’une information est exacte ? Dans cette séquence de travail proposée par Sandra Pindard, professeure-documentaliste au collège Nonnon, à Cayenne en Guyane, pendant la Semaine de la presse 2017, des élèves de 3e apprennent à vérifier la pertinence d’une information. L’enseignante s’appuie sur les usages des élèves, notamment leur fréquentation des réseaux sociaux, à partir d’une carte mentale. La démarche fait ensuite alterner des temps de visionnage de vidéos et des échanges avec les élèves. Interview de Sandra Pindard, professeure-documentaliste au collège Nonnon

Related: