background preloader

Le mondes des abeilles : une ruche chez soi

Le mondes des abeilles : une ruche chez soi
Dossiers Jardinature Le monde des abeilles Une ruche chez soi par Léa L’apiculture est un univers passionnant. La découverte de l’apiculture et son apprentissage, apporte une connaissance supplémentaire de la nature, car il faut suivre sa ruche tout au long des saisons et observer. Les abeilles sont indispensables à la pollinisation de tous les arbres fruitiers, de tous les végétaux que se soit pour la production de légumes, de fruits ou tout simplement pour la reproduction de leurs espèces. Les abeilles sont en danger. Les abeilles sont très sensibles à l’environnement. Nous allons d’abord nous occuper de placer une ruche dans le jardin. Ensuite nous aurons le temps de découvrir comment fonctionne une ruche, les différentes abeilles qui l’habitent, leur rythme de vie, leur travail, le miel, entretenir sa ruche, surveiller ses abeilles, récolter ou non le miel etc... Avoir une ruche chez soi n’est pas très compliqué. Tout d’abord, il faut s’informer de la législation. L’essaim Ouf ! La raison :

http://www.jardinature.net/abeilles_part1.htm

Related:  ruhe connecteeApiculture

ApiWiki l'encyclopédie collaborative apicole Et oui ça existe et vous pouvez y partager vos connaissances ! ApiWiki est une encyclopédie collaborative sur l'apiculture et l'abeille (apis mellifera) qui regroupe à la fois des généralités mais aussi des points plus techniques , maladie, division de colonie, remplacement de cadre... Une base de données à mettre entre toutes les mains ( et qui ne demande qu'a être développée). Les débutants y trouveront particulièrement leur compte. 18 - Climatisation de la ruche Dimanche 29 août 2010 7 29 /08 /Août /2010 10:30 Pour que le couvain puisse arriver à terme et donner naissance à une jeune abeille : Il faut qu’il soit maintenu à une température de l’ordre de 35°c. On a vu à l’article 1 comment les abeilles font en hiver pour maintenir cette température malgré le froid. Mais en été, quand le soleil tape fort sur les ruches, les abeilles doivent aussi agir pour que la température ne s’élève pas excessivement à l’intérieur.

Open Source Beehouse Monitoring Le chaînon open-source entre les chercheurs et les apiculteurs L'OpenBeeLab est un programme de l'association CplusMoins basée à Bordeaux. Il a pour objectif d'amorcer une symbiose entre chercheurs et apiculteurs en fournissant des systèmes sous licences libres exclusivement pour faciliter le travail des apiculteurs et dans le même mouvement alimenter une base de données publique hébergée par les scientifiques eux-même.

Notions d'apiculture et banques de plans de ruches Le coin de l'apiculteur débutant Cette page est plus particulièrement destinée à l'apiculteur débutant. Il trouvera ci-dessous un résumé un peu désorganisé (mais pas tant que cela) des cours d'apiculture que j'ai pu suivre au Rucher du Périgord pendant la saison apicole de 2006. On y trouvera quelques notions sur la biologie de l'abeille ainsi que quelques indications sur les conditions d'intervention dans un rucher. On y trouvera également, en fin de page, une banque de plans de ruche et nucléi de fécondation. Posséder un rucher implique de respecter certaines règles :

Comment construire une ruche: 21 étapes 2 parties:Sachez reconnaître les parties de la rucheMontez la ruche Les gens qui ont un jardin et qui comprennent l'importance des abeilles pour l'environnement peuvent vouloir en avoir chez eux. Les ruches actuelles sont conçues pour favoriser le bien-être de l'essaim et également de manière à faciliter la collecte du miel dans la ruche par l'apiculteur, en dérangeant le moins possible les abeilles. Une ruche prévue pour récolter le miel est composée d'un support de ruche, un plancher, un corps de ruche (ou couveuse), de plus petites boîtes appelées hausses à miel et d’un couvercle. Le corps de ruche inférieur est séparé des parties supérieures par une pièce de bois plein appelée paillasson. Pour débuter en apiculture, apprenez à faire une ruche !

Faire des essaims artificiels au printemps - Les Ruchers du Perthois Faire des essaims artificiels au printemps en prévention de l'essaimage naturel est une des méthodes des plus sûr et des plus rapide. De plus, vu la mortalité que l'on subît tous les ans, elle permet de remonter son cheptel rapidement et à moindre frais même si on a une baisse des rendements en miel, il faut mettre en balance la forte diminution de perte d'essaim naturel et surtout l'énorme perte de temps à courir après... Et je ne parle pas des risques que l'on prend quand on est sur une échelle la plus part du temps en équilibre plus que précaire. Le but : Faire un essaim artificiel et ainsi empêcher la ruche prélevé d'avoir la fièvre d'essaimage Le principe : Sur une ruche en pleine production et si possible juste avant qu'elle ne décide d'essaimer, je lui retire du couvain prêt à naître avec un maximum de nourrices, ce qui libère de la place pour la ponte de la reine. Les cadres prélevées sont mis dans une beenuk et transportées sur le rucher de fécondation.

Produire des essaims Au printemps, lorsque vos colonies sont en pleine expansion, puis jusqu’en juillet, la fin de la période de fécondation des reines, vous pouvez produire des essaims. Il est conseillé de produire ces essaims, puisque naturellement, la colonie va essaimer au minimum une fois par an. C’est son moyen de reproduction. Autrement dit : soit vous produisez vos essaims et renouvelez votre cheptel, soit l’essaim partira de toutes façons, et il sera perdu pour vous. Autre bonne raison, une colonie avec une reine trop âgée sera plus susceptible d’être improductive, ou de développer des maladies. Il est donc nécessaire de renouveler les reines, la formation d’essaims est un moyen simple de le faire.

Division d'une ruche - apiculture 63 - Le pourcentage de réussite de division d'une ruche est de 70% quelle que soit la methode -Il faut attendre 13 à 16 jours pour que la jeune reine naisse + 10 jours pour qu'elle atteigne sa maturité sexuelle et il lui restera 10 jours pour se faire féconder, il faut donc attendre au moins 36 jours avant que la nouvelle reine se mette à pondre. Plus elle ce fait féconder tôt, mieux c'est! - Il faut faire la division d'une ruche en période de miellés, on peut commencer autour du 15 avril, un bon repère naturel est la floraison des lilas, les pissenlits en montagne ou le colza en plaine et tant qu'il y a des bourdon pour féconder la reine, il est recommandé de ne pas dépasser début août pour assurer une bonne population d'abeilles pour l'hivernage.

[ Wikidébrouillard ] Animer une premiere séquence Arduino avec des enfants De Wikidebrouillard. Présentation de l'expérience Cette page "tuto" / piste pédagogique est un retour d'une expérience réalisée lors de Futur en seine 2013. Nous avons pu tester, affiner la démarche auprès de 6 groupes de 6 à 7 enfants agés de 8 à 10 ans pendant 45 minutes.

Related: