background preloader

COMMENT ET QUAND... ... greffer les ARBRES FRUITIERS

COMMENT ET QUAND... ... greffer les ARBRES FRUITIERS
Related:  GREFFAGEjardinage 2

La bouture herbacée des actinidias Parmi les diverses méthodes de bouturages des actinidia, il y en a une qui donne un très bon taux de réussite : c’est le bouturage herbacé qui se fait fin mai, début juin. Une reprise quasiment assurée. Prendre une bouteille en plastique. La découper sur presque toute sa circonférence. On récupère une pousse herbacée (verte, pousse de l’année) d’actinidia, ici un kiwai : On ôte les feuilles, sauf celles du haut qu’on raccourcit pour limiter l’évaporation: L’utilisation d’hormone de bouturage est nécessaire. On pique une ou plusieurs boutures ainsi réalisées dans la bouteille, qu’on aura remplit d’un substrat (ici terreau universel) arrosé. On scelle hermétiquement la bouteille avec du ruban adhésif. On place au chaud mais à l’ombre. Un mois après, on enleve le bouchon de la bouteille : Deux mois après la réalisation de la bouture, on enlève le couvercle. Catégorie : Techniques de multiplication Auteur : patrice

Lasagna bed, ou pourquoi j'ai mis des lasagnes dans mon potager... - Le jardin d'une gourmande paresseuse Pour la création de mon premier potager, étant une grande paresseuse dans l'âme, je n'ai eu de cesse de sillonner le net en quête de " the idee". Celle qui allait me permettre de concilier mon indéfectible loyauté envers la loi du moindre effort avec une envie de plus en plus pressante de m'essayer à cultiver ne fut-ce qu'une infime partie des légumes destinés à attérir dans mon assiette. Bien que ne possédant que peu d'espoir de trouver cette formule magique qui, en trois coups de cuillère à pot, m'offrirait la perspective d'une récolte sans pour autant en payer le prix fort ( des heures et des heures à retourner laborieusement la terre, courbant l'échine pour arracher des brouettes entières de "mauvaises" herbes, entre autres sympathiques perspectives ... ), je suis finalement pourtant " tombée" sur une idée. Elle peut sembler à première vue un peu farfelue, mais ne pouvait que me séduire par sa rapidité et sa simplicité de mise en oeuvre. Procédé : 1) Le carton 2) Les déchets verts

Jardinage : La multiplication des végétaux Récolter ses propres graines - produire ses semences Des conseils pour récolter ses propres graines et semences potagères et autres :www.autarcies.com/index.php/3-lalimentation-le-jardin/récolter-ses- www.pays-thouarsais.com...recolte-graine-semences-potageres www.rustica.fr...recolter-et-conserver-graines-legumes-et-plantes... Découvrez l'ouvrage de Christian Boué et Caroline Koehly "Produire ses graines bio : Légumes, fleurs et aromatiques", sur le site : Noyaux et pépins à faire pousser L'achat de graines Optez pour des semences bio de qualité : Kokopelli, Biaugerme, Ferme Sainte Marthe, Semailles, Magellan... voir aussi le site Semences Paysannes pour la promotion et de défense de la biodiversité cultivée et des savoir-faire associés... Le site de réseau Semences Paysannes : www.semencespaysannes.org Les semis

Planter et cultiver des arbres fruitiers Choix des variétés de fruitiers Il faut savoir que tous les arbres fruitiers ont une abondance de variétés. Cela permet d'avoir des récoltes à des périodes différentes, des fruits de taille et de goût différents... De nombreuses variétés de pommiers, poiriers, cerisiers ou de pruniers sont disponibles. Les fruitiers s'utilisent de diverses façons dans le jardin : - Pour constituer un verger ; les arbres seront plus ou moins alignés. - Pour accompagner un chemin (en arbres d'alignement). - Pour les plantations en bacs, mais ils sont moins fructifères. Retrouvez les tableaux de variétés par climat dans notre guide d'achat choisir son arbre fruitier Si la place manque, pensez aux fruitiers formés qui se palissent le long d'un mur et offrent un rendement aussi bon que les arbres fruitiers de plein vent. Les arbres fruitiers aiment en général une exposition ensoleillée, voir mi-ombragée. Le sol doit être de bonne qualité et bien profond, l'idéal est une terre silico-argileuse.

La greffe en fente La greffe en fente fait partie de la famille des greffes à rameaux. C’est une méthode de greffage qui se pratique la plupart du temps à la sortie de l’hiver , lorsque le porte-greffe commence à sortir de sa dormance. Les greffons, quant à eux, sont conservés traditionnellement au frais afin qu’ils soient maintenus dormants. La greffe en fente est répandue dans le milieu amateur, car c’était généralement la méthode de greffage par laquelle on s’initiait, étant assez facile à mettre en œuvre. Elle est peu usitée en milieu professionnel, si ce n’est pour un greffage en tête (c’est à dire a environ 1,80 m. de hauteur) pour les arbres ornementaux. Comme son nom l’indique, la greffe en fente va nécessiter de fendre le porte-greffe ; c’est donc une greffe très mutilante, à l’origine de bourrelets de greffes souvent disgracieux, des vieux arbres à troncs creux. Mode opératoire. Le procédé est simple. Dans un premier temps, on décapite le porte-greffe à la hauteur de la zone à greffer. Photographies

Graines de Troc, une autre façon de s'échanger graines et savoir-faire Bonsaï.mania | Le marcottage. Ce mode de reproduction qui est trés proche du bouturage consiste à provoquer l'apparition de racines sur une tige qui sera ensuite séparée de la plante mère. Cette technique permet d'obtenir plus rapidement un arbre en conservant les caractères de l'arbre dont il est issu. Il existe deux types de marcottage :-Le marcottage simple : On utilise une branche qui doit être souple et assez grande pour pouvoir être enterrée au niveau du sol. Pratiquer une incision circulaire et retirer l'écorce. Après 2 à 3 mois, des racines apparaissent.On peut alors procéder à la séparation. Séparer les deux arbres lorsqu'il y aura suffisamment de racines. Pratiquer une incision circulaire et retirer l'écorce. Envelopper cette partie de sphaigne humide et entourer le tout d'une feuille de plastique hermétique. <a href=" Le saviez-vous ?

La greffe anglaise au galop La greffe anglaise au galop, connue marginalement sous les noms de greffe de rapport oblique, greffe à languette au galop , greffe à double fente anglaise, est une variante de la greffe anglaise compliquée, ayant la particularité d’avoir un greffon de diamètre inférieur au porte-greffe. La greffe anglaise au galop peut être réalisée avec un greffon (on dira alors une greffe anglaise au galop simple), ou deux greffons (greffe anglaise au galop double), dans chacun des cas, le ou les greffons sont alignés en bordure du porte-greffe, afin d’assurer une coïncidence des cambiums sur un côté. La pratique est la suivante. Dans un premier temps, nous réalisons une entame oblique tel représenté ci-dessous : Puis, entre cette entame et le centre du porte-greffe, une incision verticale : Le greffon subit la même découpe (une entame en biais puis une incision verticale), visant à épouser la découpe du porte-greffe. Post-traitement classique : ligature, masticage de toutes les parties à nu. Variante

Creuser une serre souterraine Consommer Durable Le 20/03/13 par Vincent.F Le potager est-il condamné à la torpeur en hiver si l’on veut fonctionner de manière écologique ? Pas si l’on prépare une serre souterraine, construction pouvant être rudimentaire mais efficace. Voici une initiation à ce procédé tout autant intéressant qu’amusant ! Trou rectangulaire de 1,80 à 2,50m de profondeur, recouvert de bâches en plastique par exemple. La serre souterraine de type "walipini", directement creusée à deux mètres sous terre. Stocker un maximum de chaleur en hiver A ces profondeurs, l’inertie thermique permet de conserver une température relativement constante, entre 10 et 15°, évitant de soumettre les plants à des écarts de températures trop importants. Le sol sera constitué d’une couche « primaire » de graviers, recouverte de la couche de terre servant à la plantation. L’imperméabilité de la serre Elle est primordiale. Cet emplacement est optimal, les murs déjà existants offrant une stabilité idéale à la serre Ventilation de la serre

Nature-Jardins.com Nous voici encore dans un chapitre que je qualifierai de facile, mais surtout très pratique à mettre en oeuvre pour les jardiniers amateurs comme les éclairés. Il s'agit de méthodes de multiplication de végétaux applicable sur tous sur les arbustes ou arbres, qu'ils soient fruitiers ou non. Cette technique s'emploie cependant aussi sur certaines plantes dont on a pas besoins de nombreux exemplaires. La différence entre la marcotte et la bouture, c'est que l'on effectue le sevrage par rapport à la plante mère (vulgairement appelé pied mère) dont elle aura hérité absolument toutes les caractéristiques que lorsqu'elle aura des racines. C'est donc une méthode très sure lorsqu'elle est mis en oeuvre correctement. Il existe différentes façons de procéder et nous allons les voir ci dessous avec leurs techniques particulières à chacune. Le Marcottage par couchage de la branche (fig.1) Ce procédé est préconisé avec les rameaux flexibles plus ou moins long pour faire des petites marcottes.

cours-gratuits.toutapprendre Cette méthode est très employée pour la restauration des vieux arbres, la multiplication des arbres feuillus ou pour greffer une branche femelle sur un pied mâle. C'est une greffe à utiliser pour les rameaux d'un diamètre supérieur à 5 cm. Avril-mai est la meilleure période pour la pratiquer. Préparation du porte-greffe : Deux à trois semaines avant le greffage, coupez net et le plus horizontalement possible la branche du sujet à greffer. Faites la coupe de préférence juste au-dessus d'un œil ou d'une jeune branche latérale qui servira de tire-sève. Lorsque l'écorce se décolle facilement du bois quand vous essayez de la soulever, c'est que la sève est suffisamment active et qu'il est temps de greffer. Rafraîchissez la plaie à la serpette pour obtenir une surface bien lisse. Une greffe en couronne comprend entre 3 et 8 greffons. Avec la pointe d'un greffoir, incisez l'écorce verticalement sur 5 cm à partir de la plaie en espaçant chaque incision de 4 cm. Préparation des greffons : La reprise :

Related: