background preloader

Le Vieux Fossile

Le Vieux Fossile

http://www.paleomania.com/

Related:  HISTORYhistoire, sciences, archéoPaléontologie

Liste de créatures légendaires Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette liste regroupe les créatures légendaires, c'est-à-dire des créatures dont l’existence a été l’objet de croyances passées ou actuelles. Leur existence n’a pas été prouvée de manière scientifique. Certaines de ces créatures de légende ont été démontrées comme imaginaires. D’autres sont des créatures issues de diverses religions. Il ne s’agit cependant pas de divinités. L’exploration en réalité virtuelle – 3D Le Centre des Monuments Historiques de Paris propose un formidable site de découverte des joyaux du patrimoine : Monum. L’exploration en réalité virtuelle donne à voir sous toutes les coutures ces édifices renommés. Vous choisissez votre visite :

L’archéoptéryx retrouve ses plumes Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg Ce n’est pas un animal, c’est un mythe. Mais un mythe réel, vivant. Ou plutôt un mythe qui fut vivant, il y a 150 millions d’années. « L’archéoptéryx est à la paléontologie ce que Toutankhamon est à l’archéologie », explique Phil Manning, professeur à l’université de Manchester. Patrimoine, Histoire et Multimédia La ruée vers l’or, à la fin du XIXe siècle, en a fait rêver plus d’un. Grâce à La Patrie, le lecteur a pu se faire une petite idée du difficile voyage qui attendait toute personne prête à tenter sa chance. Voici deux témoignages publiés à l’époque. AU PAYS DE L’OR __ UN VOYAGEUR DE ST-OURS FAIT LE RÉCIT DE SON PÉRILLEUX VOYAGE _ DANS LES RAPIDES __Sur le Meckenzie, 130 milles en bas du grand lac des Esclaves, 9 juin 1898.Chers oncle et tante,Notre entreprise réussit si bien que nous en attribuons le succès à la Providence: nous sommes nous-mêmes étonnés de nos tours de force. Il a été dit à St-Ours que je n’avais pas la santé pour faire ce voyage, que je me rendrais certainement pas au pays de l’or, etc.

whc.unesco English Français Aidez maintenant ! 100 553 membres Paléontologie : enlacés pour l’éternité LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg Lorsque Vincent Fernandez a décidé de scruter les entrailles de ce gros caillou à la lumière du synchrotron de Grenoble, ce n’était évidemment pas par hasard. L’université Wits, de Johannesburg, en Afrique du Sud, avait mis à la disposition du jeune chercheur ce terrier fossilisé découvert en 1974, dans l’espoir d’y découvrir un squelette complet de Thrinaxodon, un reptile mammalien de la famille des thérapsides, ancêtre des mammifères, courant au permien. Le haut d’une tête et un globe oculaire apparaissaient clairement sur la gauche de la pierre. Et le découvreur qui avait cassé le spécimen avait pu voir, en coupe, toute une série d’os… Près de quarante ans plus tard, la qualité exceptionnelle du faisceau lumineux généré par l’accélérateur de l’European Synchrotron Radiation Facility (ESRF) allait permettre d’y voir clair. Une fable macabre

Site archéologique de Leptis Magna Archaeological Site of Leptis Magna Leptis Magna was enlarged and embellished by Septimius Severus, who was born there and later became emperor. It was one of the most beautiful cities of the Roman Empire, with its imposing public monuments, harbour, market-place, storehouses, shops and residential districts. Site archéologique de Leptis Magna Un mammifère à épines vieux de 127 millions d’années découvert en Espagne LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg Des épines de hérisson, des plaques dermiques de pangolin, les pattes fouisseuses et la colonne vertébrale du tatou… Si l’animal découvert en Espagne peut bien ressembler, au premier regard, à un jeune rat – 50 à 70 g, 25 cm –, c’est de tout autre chose qu’il s’agit. D’une nouvelle espèce, susceptible de revisiter l’histoire du poil et des épines chez les mammifères. Mais aussi d’une occasion unique de regarder, comme si vous y étiez, les poumons et l’oreille d’une bestiole vieille de 127 millions d’années. La trouvaille vaut à l’équipe internationale qui l’a réalisée les honneurs de la revue Nature. Du site de Las Hoyas, les paléontologues avaient déjà extrait quelques merveilles.

1847-09 Le Projet d’émigration du citoyen Cabet Article anonyme tiré de la Kommunistische Zeitschrift de Londres ( Revue Communiste, organe de la Ligue des Communistes) de septembre 1847. Traduit dans les Cahiers de l’ISMEA/ Etudes de marxologie N°14 (1970) Le citoyen Cabet, de Paris, lance un appel aux communistes français où il dit : Puisque nous sommes persécutés, calomniés et vilipendés ici par le gouvernement, les prêtres, la bourgeoisie, voire par les républicains révolutionnaires, puisqu’on cherche même à nous couper les vivres et à nous ruiner au physique et au moral, quittons la France, allons en Icarie ; et il espère que vingt à trente mille communistes seront prêts à le suivre et à fonder dans une autre partie du monde une colonie communiste. Cabet n’a pas encore déclaré où il veut émigrer ; mais c’est probablement dans les États libres de l’Amérique du Nord ou au Texas ou peut-être en Californie, que les Américains viennent de conquérir, qu’il a l’intention de fonder son Icarie. 1.

Découverte du Pelagornis Sandersi, le plus grand oiseau de l'histoire Publicité Message d'avertissement Kewego API error : appToken can not be delivered app/getToken Message d'erreur Découverte en France dune nouvelle tombe princière du Ve siècle avant notre ère Au centre d’un tumulus de 40 m de diamètre, le défunt et son char reposent au cœur d’une vaste chambre funéraire de 14 m², une des plus vastes recensée par les archéologues pour cette période de la fin du premier âge du Fer (le Hallstatt). Sous les niveaux d’effondrement du tumulus, la tombe contient des dépôts funéraires d’une richesse digne des plus hautes élites hallstattiennes. Disposés dans un angle, les objets les plus fastueux se composent de bassins, d’une ciste (seau) en bronze, d’une céramique fine au décor cannelé, d’un coutelas dans son fourreau.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Repérer pour quoi on apprend : Pour exprimer des informations sur des notions : leur définition, leur réseau de signification, des exemples, des notations, … Pour exprimer des informations sur les situations et évènements : faits, contexte, chronologie, causes et conséquences. Pour engager des actions : mettre en œuvre des procédures, des démarches, des méthodes … 2.

Ces dinosaures qui construisaient des nids... Anzu wyliei doit la première partie de son nom à un démon de la mythologie sumérienne, et la seconde au petit-fils d’un des membres du personnel du musée d’histoire naturelle Carnegie, à Pittsburgh, grand amateur de ces reptiles disparus. Ce cousin de l’oviraptor a été extrait en trois exemplaires de la roche à la fin des années 1990, dans la formation rocheuse de Hell Creek, à cheval sur le Dakota du Nord et le Dakota du Sud (États-Unis). Il vivait voilà 66 millions d’années près du lit des rivières, et devait adopter un régime omnivore, se nourrissant de plantes, de petits animaux et peut-être d’œufs. © Mark Klingler, Musée d’histoire naturelle Carnegie Ces dinosaures qui construisaient des nids... - 2 Photos L’identification des dinosaures ne date que du XIXe siècle, et est due au paléontologue anglais Richard Owen, précisément en 1842.

Related: