background preloader

Compte rendu de l’atelier : Les bibliothécaires et la guerre du Faux (17 mai 2017)

Compte rendu de l’atelier : Les bibliothécaires et la guerre du Faux (17 mai 2017)
11 personnes étaient présentes ce soir-là dans la salle de formation de la BU Droit Eco Gestion, des étudiants, une professionnelle de la communication, des bibliothécaires – dont les organisateurs de l’atelier Fanny Ozeray et moi-même- et un journaliste, Julien Joly, chroniqueur au Mensuel de Rennes. Le sketchnote de Fanny donne déjà une image très complète et en même temps très synthétique de ce qu’on a vu au cours de cette soirée. J’y ajoute mon propre compte rendu, forcément beaucoup plus linéaire (je ne sais pas sketchnoter) et les les liens utiles partagés à cette occasion. Chaque participant a été invité à expliquer ce qui l’avait fait venir, à quel titre il s’intéresse à la désinformation (sur le plan personnel ou professionnel) et à présenter s’il le souhaitait un outil ou une méthode qui lui sert à valider l’information, notamment celle qu’il consulte en ligne ou reçoit via les réseaux sociaux. Comment repérer et combattre les sites qui diffusent de fausse informations

https://docarennes.wordpress.com/2017/05/18/compte-rendu-de-latelier-les-bibliothecaires-et-la-guerre-du-faux-17-mai-2017/

Related:  midocDésinformation / Fake newsID numérique / Traces

Les enfants apprendront l'importance de l'inclusion en ligne pendant la Semaine éducation médias OTTAWA, le 25 mai 2017 /CNW/ - HabiloMédias, le centre canadien d'éducation aux médias et de littératie numérique, et la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) ont annoncé aujourd'hui les dates et le thème de la Semaine éducation médias de cette année. Elle aura lieu du 6 au 10 novembre et portera sur la diversité et l'inclusion en ligne pour les enfants et les jeunes. Axé sur le thème « L'inclusion dans un monde branché : Une place et une voix pour tous et toutes », la Semaine éducation médias sera une occasion de voir en quoi la diversité des voix, des points de vue et des talents contribue à enrichir nos espaces médiatiques et numériques, et d'inviter les jeunes à créer des milieux numériques accueillants et à favoriser des échanges respectueux en ligne.

EPI : La désinformation par l'image Karima Kadi, professeur documentaliste au collège Raoul Dufy au Havre, nous propose un EPI réalisé en classe de 3e. Sujet : comment fonctionne la désinformation ?Niveau : 3e (EPI réalisé avec 2 classes)Disciplines concernées : français, documentation, histoire-géographie, arts plastiques Productions Des données personnelles très convoitées Le business des données personnelles sur Internet est en plein boom, mais les GAFA trustent 95 % du marché. Est-il encore possible de réguler le secteur pour protéger la vie privée des citoyens ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Valérie Segond Tous surveillés. Les traces que l’on laisse derrière soi sur le Net – préférences idéologiques, culinaires ou sportives, achats, peines de cœur, soucis de santé… – sont devenues une industrie extrêmement lucrative. Selon le cabinet IDC, le marché des données des citoyens de l’Europe des Vingt-Huit s’élevait à 60 milliards d’euros en 2016, et devrait atteindre 80 milliards en 2020.

« Recommandé pour vous » : les algorithmes, ennemis de la découvrabilité ? Par Alexandra Yeh, France Télévisions, Direction de la Prospective Quel est le point commun entre le comté de Berkeley en Caroline du Sud, Hamina en Finlande et Jurong West à Singapour ? Ce sont quelques-uns des nombreux sites qui accueillent les célèbres « data centers » de Google. Un épais mystère entoure ces serveurs dont la firme n’a jamais voulu révéler le nombre exact. Un chiffre est connu en revanche : 130 trillions, ou, si vous préférez, 130 milliards de milliards - c’est le nombre de pages hébergées sur le World Wide Web et répertoriées par ces serveurs. Une somme qui donne le vertige… Pourtant, l’immense majorité de ces contenus est destinée à rester ignorée, perdue dans les méandres de la toile.

Comprendre la rumeur : mécanisme, pouvoir et nuisance - Docs Aix-Marseille A l’ère du numérique et des réseaux sociaux, rumeurs et fausses informations en tout genre se répandent. Et savoir faire preuve d'esprit critique est un enjeu pour dévelpper une citoyenneté numérique. Comme, toute autre compétence, celle-ci s'apprend.

Cookies & traceurs : que dit la loi ? Dans la première étape, l'internaute qui se rend sur le site d'un éditeur (page d'accueil ou page secondaire du site) doit être informé, par l'apparition d'un bandeau : des finalités précises des cookies utilisés ; de la possibilité de s'opposer à ces cookies et de changer les paramètres en cliquant sur un lien présent dans le bandeau ; du fait que la poursuite de sa navigation vaut accord au dépôt de cookies sur son terminal. Par exemple, en cas d'utilisation de traceurs à des fins publicitaires et de mesure d'audience, la mention peut être la suivante :

Dossier pédagogique Les nouveaux médias - Centre Pompidou - Arts plastiques - Éduscol Ce dossier propose une introduction à l’histoire de l’usage de ces nouvelles technologies dans le domaine artistique à travers un choix d’œuvres de la collection Nouveaux médias, notamment des œuvres vidéo et des installations multimédia qui en constituent la majeure partie, ainsi que quelques exemples de cédéroms et de sites internet d’artiste. En complément, Christine Van Assche, responsable des Nouveaux médias au Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, parle de l’actualité de cette collection, de sa diffusion tant au Centre Pompidou qu’à l‘étranger, tout en évoquant son histoire. La notion de nouveaux médias qualifie des œuvres faisant appel à des technologies de l’information dans leur processus de réalisation ou comme supports de création (vidéo, informatique, etc.). « Transmettre des données » étant le propre de toute œuvre d’art, c’est logiquement que ces nouvelles technologies ont pu devenir un territoire à investir pour les artistes.

Google piste vos achats hors ligne avec les cartes bleues - Politique Google a développé un système et noué des partenariats afin de savoir si la publicité en ligne provoque un achat en magasin. Pour cela, l'entreprise américaine exploite certaines données de cartes bancaires. Un dispositif qui soulève des interrogations. Ce n’est un mystère pour personne, Google vit quasi-exclusivement de la publicité. Le reste de la structure du chiffre d’affaires (à peine 12 %) de sa maison-mère, Alphabet, provient des revenus liés à Google Play, à Android, à certains smartphones ainsi qu’à quelques paris qui essaient de transformer des investissements en projets rentables, qu’il s’agisse de Calico, Verily, Nest ou encore Waymo.

L’ère du tout vidéo sur les réseaux sociaux La vidéo a pris d’assaut les réseaux sociaux, changeant du même coup la façon de créer du contenu. Quelle incidence ce virage social a-t-il eue sur la vidéo et comment en tirer profit ? Qu’elle soit diffusée en direct ou en différé, d’une durée d’une heure ou d’une minute, avec ou sans volet audio, la vidéo est en train d’inonder tous les canaux Internet à commencer par les réseaux sociaux. Croissance annuelle mondiale du contenu vidéo sur les réseaux sociaux de 2015 à 2016, Shareablee/Statista

Related: