background preloader

Joan Halifax: Compassion and the true meaning of empathy

Joan Halifax: Compassion and the true meaning of empathy
Related:  Education féministe = éducation égalitaire

Eduquer oui mais pourquoi ? "On n'est pas là pour vous éduquer" est la phrase que j'entends le plus souvent (et que je tends à prononcer de plus en plus souvent également) face aux personnes qui ne sont pas féministes. Il faut tout d'abord que je vous explique comment se passe systématiquement une discussion avec un non féministe. - Non féministe : "moi je suis pour l'égalité homme/femme mais je ne suis pas féministe car les féministes veulent la supériorité des femmes". - Féministe : "ah ? Où as tu lu cela, tu as un nom, une citation" Long silence de 15 minutes car il n'a evidemment aucune source. - Non féministe : "Non mais de toutes façons c'est bon l'égalité est acquise". - Féministe : "Et tu fais abstraction des violences, de l'inégalité des salaires, des tâches ménagères etc etc ?" Il va alors demander des sources sur les tâches ménagères. C'est compliqué putain. Alors est-ce qu'il faut éduquer les sexistes ? Expliquer, non pas pour eux, mais pour nous.

Antoinette Tuff: Meet the Woman Who Prevented a Mass School Shooting Yesterday Fortunately, Tuesday's gunman incident at an elementary school near Atlanta ended with no injuries or deaths. This is mainly thanks to Antoinette Tuff, a school clerk who spent about an hour calmly persuading the gunman to put his rifle down and surrender. Tuff feared the worst when she encountered the gunman carrying an AK-47 assault rifle and other weapons in her school office. She told reporters, "I saw a young man ready to kill anybody that he could." Tuff told Atlanta's local news station that the 20-year-old gunman was able to pass the school's security because he followed a parent who had not shut the door. She told ABC's Diane Sawyer that much of her conversation focused not only on trying to understand the gunman, but also on trying to get the gunman to relate to her. READ: Antoinette Tuff 911 Call Reveals How She Prevented Gunman From Mass Killing Rachel George Rachel is a PhD candidate in International Relations at the London School of Economics.

Malala poursuit son combat pour l’alphabétisation des femmes et des enfants - Journée internationale de l'alphabétisation « L’éducation et l’alphabétisation des femmes et des filles demeurent un défi planétaire » déclarait l’an dernier Irina Bokova, la directrice générale de l’Unesco. Le défi est gigantesque et les données parlent d’elles-mêmes. Moins de 40% des pays assurent aux filles et garçons un accès égal à l’éducation. Sur les presque 800 millions d’adultes analphabètes dans le monde, deux tiers d’entre eux sont des femmes, vivant en Asie du Sud, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient. Au Soudan du Sud, 88% des femmes sont analphabètes, 50% le sont en Inde comme au Bangladesh… Une mère qui sait lire accroit les chances de survie de ses enfants 76 pays sur 180 n’ont pas atteint la parité entre les sexes dans le primaire et les disparités sont presque toujours au détriment des filles. Pourtant, en l’an 2000, la communauté internationale s’est engagée à améliorer le taux d’alphabétisme dans le monde de 50% d’ici 2015. Malala, « la jeune fille la plus courageuse du monde » Malala est Pakistanaise.

Dr Mukwege: L'homme qui répare les femmes La première fois qu'il a vu dans son cabinet une femme violée, c'était en 1999. Le Dr Mukwege travaillait dans une région montagneuse perdue de l'est de la République démocratique du Congo. Il y était le seul gynécologue. Il dormait très peu, travaillant presque jour et nuit. Et voilà que cette femme arrive, brisée. En 14 ans de pratique dans la région, le Dr Mukwege n'avait jamais rien vu de tel. Le mois suivant, à l'hôpital de Panzi, à Bukavu, dans le Sud-Kivu, le médecin a observé 45 cas semblables. Il y eut un cas. Près de 15 ans plus tard, le Dr Mukwege estime à 500 000 le nombre total de femmes et de filles violées en RDC. J'ai eu la chance de rencontrer le Dr Mukwege à l'occasion du premier Forum mondial des femmes francophones, à Paris, le 20 mars. Son travail admirable lui a déjà valu de nombreux prix internationaux, dont le Prix des droits de l'homme des Nations unies. Certains voudraient le faire taire, voyant sans doute en lui un témoin gênant. Il répare les femmes, oui.

Et si on enseignait l'égalité hommes-femmes dès la crèche ? Tout au long de leur scolarité, les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons. Mais au cours des études supérieures, les garçons reprennent l’avantage et sont les premiers à trouver un emploi, avec un salaire plus élevé. En cause, une orientation scolaire conditionnée par le genre, les stéréotypes et les attentes des parents : les femmes restent surreprésentées dans les filières littéraires (80%) et médico-sociales (95%), mais se font plus discrètes dans les grandes écoles. L’idée Pour lutter contre les idées reçues, depuis 1998, la Suède a mis en place une pédagogie dite « compensatoire », dans les écoles maternelles et les crèches. Les garçons s’y essayent à la danse et les filles sont poussées à prendre la parole ou des initiatives. « Nous ne transformons pas les enfants. Pour permettre aux enfants de dépasser les assignations de genre, pas de rééducation donc, mais une évolution des pratiques, le changement ne pouvant être que progressif et global. Léa Lejeune

Soif de Rencontres Geek Feminism Wiki The Lady Mechanics donne un métier aux prostituées Aider des anciennes prostituées à s'en sortir en s'occupant des voitures du pays, voilà l'idée d'une Nigériane. © Reuters - Akintunde Akinleye Son nom, c'est Sandra Agebor. Mais au Nigéria tout le monde l'appelle "The Lady Mechanics". Elle aurait pu continuer à mener sa petite vie prospère et profiter de sa notoriété naissante mais un évènement l'a fait changer d'avis. A "Benin City", sa ville d'origine, beaucoup de ses proches sont tombés dans les filets des réseaux mafieux de prostitution. 17 Essays by Female Writers That Everyone Should Read As the VIDA count shows, the ratio of male to female writers published in literary journals, magazines, and book reviews remains largely disproportionate in favor of male writers. In the conversation around this imbalance, some have suggested (among other silly arguments) that women should simply write about more important subjects. The folks over at Creative Nonfiction, the literary magazine that this year celebrates its 20th consecutive year of publication, scoff at this assessment of the situation. In fact, CNF’s current issue, “Female Form,” includes only essays by female writers. “Split at the Root,” Adrienne Rich Adrienne Rich was one of the major feminist writers of the 20th century, and throughout her many volumes of poetry and essays, she has voiced the struggles to establish identity — especially female identity.

Related: