background preloader

Web 2.0 traduction

Web 2.0 traduction
Related:  Eduquer au web 2.0

Mouvance numérique J'ai eu le plaisir de préfacer la nouvelle version du Guide pratique publié par Archimag, Outils et efficacité d'un système de veille paru en novembre dernier que vous pouvez commander ici . La veille dans un environnement numérique mouvant Par Christophe Deschamps (www.outilsfroids.net) Consultant & formateur en veille et gestion de l’information Les pratiques de veille dans les organisations se sont profondément modifiées en une décennie. En remontant dans le temps on se souviendra que les plateformes de veille intégrées ont commencé à voir le jour entre 1997 et 2000, avec des outils comme Périclès de Datops, Information Miner d’Arisem ou encore Aperto Libro d’Inforama. Les moteurs des changements actuels En septembre 2005 émerge le concept de « web 2.0 » qui désigne notamment les nouvelles pratiques visant à mieux rechercher et classer l’information issue du web. Plus de sources, plus de données, plus d’informations Plus de moyens de surveiller le web Plus de tout, est-ce trop ? [8] Cf.

L'apprentissage 2.0 inclut l'apprenant dans la définition des objectifs Les modules d'e-learning collaboratifs doivent intégrer les apprenants à la préparation des sujets. Se sentir partie prenante dès la conception améliore l'investissement pendant la formation. Pour mettre en place une solution d'e-learning collaborative, il ne suffit pas d'intégrer aux méthodes traditionnelles des outils du Web 2.0, affirme une équipe de l'institut des sciences et des technologies de Rajkot, au Gujarat. Cela implique une refonte des enseignements habituels, intégrant dès l'origine des modules interactifs. Ces derniers proposant à l'apprenant de s'impliquer dans la conception même des sujets qui seront abordés, et des objectifs.

Cloud Computing Computers used to work alone, inside a home or business. But thanks to the Internet, we can now use the power of computers at a completely different location - what we call "in the cloud". To start, meet Lucy from Lucy's Lilies, a new florist. She's a florist, not a mechanic - delivery is a distraction. Then she learned about a new kind of delivery company that has an unlimited fleet of drivers and vans that she can use on an as-needed basis - and she only pay for what she uses. A few years later, her business savvy paid off. Then she learned about cloud computing, which works a lot like her deliveries. They have all the computing power she needs and it's all secure, backed up at another location and accessible through the Web - what people call "in the cloud." This means she can depend on a cloud company's computers to help her business run and focus her energy on fantastic flowers. But that's not all. But what she really loves is only paying for what she uses.

DropBox DropBox est un site internet qui nous permet d'avoir accès à des documents, des images ou d'autres types de fichiers peut importe l'endroit où l'on se trouve. Il suffit de se créer un compte, avec une adresse courriel valide et de télécharger le programme pour pouvoir l'utiliser. DropBox prend la forme d'un dossier sur votre bureau et vous permet d'y ajouter des fichiers de toutes les natures. Ces fichiers seront ainsi automatiquement mis sur votre serveur sur le site de DropBox. DropBox est gratuit, permet le partage de documents et facilite la gestion des travaux en donnant la possibilité d'avoir accès à ces fichiers partout et en tout temps. - Creative commons - Merci à Samuel Martin Cours de Le Crosnier du CEMU Bibliographie : les indispensables Outre les articles ou références qui seront mentionnés sur la page de chaque cours, quelquesouvrages constituent les « indispensables » pour entrer de plein pied dans cette approche de laculture numérique. Leur nombre est volontairement limité, et il s'agit d'ouvrage courts etaccessibles. Vu, lu, su : Les architectes de l'information face à l'oligopole du Web , Jean-Michel Salaün,Ed. La Découverte, 2012 (151 p., 16 €) Dans le labyrinthe : Évaluer l'information sur internet, Alexandre Serres,C&F éditions, 2012 (224 p., 22 €) La Neutralité de l'internet : Un enjeu de communication, Valérie Schafer, Hervé Le Crosnier,Francesca Musiani, CNRS editions, coll. L'édition électronique, Marin Dacos, Pierre Mounier,Ed. Lien de référence du le menu vers « culture numérique » Licence Creative Commons, by,sa

Apprentissage 2.0 : un entretien sur la formation hybride D. Randy Garrison professeur et directeur du Centre d’Enseignement et d’Apprentissage et Norman D. Vaughan enseignant et coordonnateur du programme de soutien à l’apprentissage à l’Université de Calgary ont consacré un livre en anglais à la notion de l’apprentissage hybride (blended learning) et à ses applications dans l’enseignement supérieur. Le livre est intitulé « Blended Learning in Higher Education: Framework, Principles, and Guidelines » (Wiley, 2008). Etant donné le recours croissant à la formation hybride par les établissement d’enseignement supérier, Andy Guess de Inside Higher Ed, l’annuaire en ligne de nouvelles, d’opinions et d’emploi pour l’éducation supérieur, a organisé une interview avec les auteurs. Vu les contraintes financières de l’enseignement supérieur, l’utilisation de modèles innovants qui incluent les technologies est le seul moyen d’offrir des possibilités d’apprentissage plus engagées. Lire l’interview intégral en anglais intitulé "Learning 2.0"

À propos du Web 2.0 ApplicationsWeb2Détaillées Cartes conceptuelles Web 2.0 Tableau synthèse Web 2.0 Contribuez à notre tableau synthèse des applications web 2.0 (Hiv2010) Textes Web 2.0 Petites descriptions d'applications Web 2.0 Audacity BoxNet Bonet est une application web 2.0 où sa principale fonction est l’organisation de fichiers sur le web. Comiqs Comiqs Comiqs est une application qui vous permet de créer différentes bandes dessinées et de les partager avec vos amis ainsi qu'avec d'autres personnes qui sont inscrites sur le site. DeliCious DeliCious est un site de "Bookmarking" social qui permet d'accéder à ses liens favoris peut importe sur quel ordinateur l'utilisateur travaille. Didapages "Voilà un outil qui devrait intéresser les professeurs ou formateurs dans tous les domaines. Digg Digg est un site Internet communautaire qui se veut être un outil collaboratif (social bookmarking). Diigo DiiGo est une abréviation pour "Digest of Internet Information, Groups and Other stuff." DimDim DimDim par TeamPasserelle EtherPad Facebook Flickr Jing

Internet : World Science Festival Bring in the Geeks: The Need to Understand the Internet In October 2011, congress introduced the Stop Online Privacy Act—meant to allow law enforcement to crack down on online counterfeiting and copyright infringement. But opponents... The Internet of Things For one dollar, you can connect anything to the internet. There and Back Again: A Packet’s Tale. Should We (And Can We) Regulate What We Do Not Understand?

Qui a peur de la génération numérique? Il y a un passage révélateur quand on arrive à peu près au quart de Now You See It, le manifeste passionné de Cathy N. Davidson sur la façon dont les outils numériques transforment notre manière d'apprendre et de travailler. Davidson est – en fait, c'est difficile de vous dire ce qu'elle est. Son titre officiel est professeur d'études interdisciplinaires au sein de l'Institut des Humanités John Hope Franklin, de l'Université de Duke. Elle est aussi la cofondatrice du Collaboratoire avancé pour les Humanités, les Arts, la Science et la Technologie, qui se définit comme «un réseau d'innovateurs dédié aux nouvelles formes d'apprentissage à l'ère numérique». Davidson était en train de vaquer à ses occupations habituelles au travail, un matin, quand les enfants de ses collègues, trois gosses de 9 ans qui n'avaient pas école à cause de la neige, ont commencé à jouer à un jeu vidéo dans un bureau proche du sien. publicité «Qu'avez-vous appris aujourd'hui?» C'est tout simplement faux.

Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 - 79-novembre-2012.pdf Buzz sur les médias sociaux : l’exemple de six marques de boissons alcoolisées Les marques de boissons alcoolisées sont connues pour leurs campagnes de pub et de marketing à grand impact, mais les médiaux sociaux représentent un vrai défi. En effet, avant de pouvoir accéder à des informations, les personnes doivent certifier qu’elles ont plus de 18 ans, ce qui ne contribue pas à mettre rapidement en relation les fans avec la marque. La réglementation n’a cependant pas empêché les marques de boissons alcoolisées d’utiliser les médias sociaux de façon dynamique afin de créer des communautés et d’impliquer des fans, de partager des informations, de se faire connaître jusqu’à arriver au top. Raconter l’histoire de sa marqueJack Daniels Sur les médias sociaux, Jack Daniels adopte une stratégie bien particulière : à une approche produit et à une approche client, la marque préfère le storytelling. Afin de plonger les fans dans l’histoire et dans les valeurs de l’entreprise, Jack Daniels partage des images fortes qui suscitent la nostalgie. Ricard

Les 18-24 ans, «génération numérique» de mutants Joignabilité permanente, immédiateté des échanges et choix constants des modes de communication sont les caractéristiques du digital native. - Photothèque La Presse Les 18-24 ans, première génération ayant totalement vécu dans l'ère numérique, sont les acteurs d'un changement profond qui les voit réinventer leur rapport aux autres, au travail, à la consommation, selon une étude menée pendant trois mois auprès d'une centaine d'entre eux. Le digital native (Jeune issu de la première génération numérique) - expression apparue en 2001 aux États-Unis - a grandi dans un environnement de jeux vidéo, d'ordinateurs, de téléphones mobiles et de virtualité induisant un rapport au temps et à l'espace «qui casse toutes les règles des générations précédentes», résume l'institut BVA qui a mené cette étude. Il zappe en permanence et «conforte cette habitude dans la vraie vie» en évitant au maximum l'affrontement au profit d'un contournement des problèmes érigé en système, note BVA.

attachment:changements_5_education_2012.pdf de Ten2900Aut12

Related: