background preloader

Qui contrôle Internet ?

Qui contrôle Internet ?
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup Après la publication de notre article consacré au projet Commotion, qui permet de créer des réseaux informatiques non censurés et faciles à déployer dans des pays dictatoriaux, de nombreux lecteurs nous ont interpellés pour savoir qui contrôle aujourd'hui Internet. En raison de sa nature décentralisée, Internet n'est pas "contrôlé" par un unique organisme, Etat, ou entreprise. Contrairement à une idée répandue, le réseau n'est pas non plus une "jungle" totalement libre : à tous les échelons, de nombreux organismes exercent ou peuvent exercer un contrôle ou une censure sur les informations qui y circulent. Les stuctures les plus fondamentales d'Internet sont sous le contrôle de l'Icann, l'Internet corporation for assigned names and numbers. Cet organisme a un statut particulier, puisqu'il s'agit d'une société à but non lucratif, soumise au droit californien.

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/09/01/qui-controle-internet_1566544_651865.html

« Nous vivons une ère de post-mondialisation » Elias Mouhoub Mouhoud enseigne l’économie internationale à l’université Paris-Dauphine. L’économie locale s’impose comme l’un des thèmes de la campagne présidentielle. Selon notre enquête, les Français interrogés plébiscitent le made in France. L’économie locale a-t- elle une seconde chance aujourd’hui ? Le recrutement sur l'Internet djihadiste: pourquoi? Comment?  Six personnes soupçonnées de s'être rendues récemment en Syrie ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de l'opération anti-djihadiste menée à Strasbourg le 13 mai 2014. Se pose ou se repose la question de leur endoctrinement. Comme l'a montrée la démographe Michèle Tribalat dans un article du Figaro (21 septembre 2001), "Sortir des amalgames", les divers sites Internet francophones ou arabophones fréquentés par de jeunes Français (musulmans) offrent un matériau intéressant pour comprendre la problématique. En premier lieu, de nombreux écrits sur les sites islamiques développent des discours anti-occidentaux qui trouvent d'abord leur justification, sous une forme ou sous une autre, dans les textes sacrés. On s'étend longuement sur la corruption de la parole divine (le Coran) par les juifs et les chrétiens, qui prêchent par anthropomorphisme, associationnisme et idolâtrie.

La Chine et le monde : "des murailles d'or et d'argent..." Les premiers marchands étrangers qui ont parcouru la Chine sont des musulmans, vers l'an 800. Et ce sont des géographes et des auteurs arabes, qui, les premiers, sensibilisèrent les esprits aux "merveilles" de la Chine. Elle fut d'abord connue comme un lieu féerique, plein de créatures mystérieuses, gorgé des richesses les plus magnifiques. Toute une littérature de voyages, d'origine arabe, s'est développée entre le XIème et le XIVème siècle, dont les oeuvres les plus célèbres demeurent "Informations sur l'Inde et la Chine", datant de la fin du IXème siècle, ou "Voyages et Périples" d'Ibn Battuta (1304-1377), qui entame en 1325, un long voyage qui le conduira de la Palestine jusqu'en Chine, en passant par la Perse, Médine, le Yémen, avec un détour par la Russie méridionale. Il débarque à Zaytun (aujourd'hui Quanzhou), qui était alors le plus grand port du monde, le point de départ de la route de la soie maritime et un grand centre de fabrication de tissus damassés et de satin.

Lutter contre le cyber-djihadisme – France Renaissance Contexte Selon un rapport d’Europol, la France est le pays d’Europe comptant le plus grand nombre de djihadistes. Ces fous d’Allah attirent des volontaires de plus en plus jeunes qui veulent partir faire la guerre sainte en Syrie. Sociétés : Quotas de CO2 :la Chine fait pression sur Airbus Pékin bloquerait un contrat de 2,7 milliards d'euros avec Airbus, pour s'opposer au projet européen d'inclure le transport aérien dans le système d'échange de quotas de CO2. D'autres commandes pourraient être gelées. A la veille de la fermeture des portes du Salon du Bourget, une ombre pourrait venir ternir l'immense succès rencontré par le constructeur européen Airbus à l'occasion de la grand-messe aéronautique biannuelle. Alors que le groupe a annoncé en quatre jours un nouveau record historique de commandes, avec 72,2 milliards de dollars de contrats engrangés, l'annonce par la Chine d'un possible blocage d'un contrat de 3,8 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) portant sur 10 A380 apparaît comme un grain de sable venant gripper la mécanique bien huilée. C'est en tout cas ce que croît savoir le Financial Times ce samedi. Ce désaccord ne permettra donc pas de porter à 12 les commandes d'A380 engrangées au Bourget.

Ginseng et mondialisation des échanges aux XVIIIe et XIXe siècles (2): de la ruée vers le ginseng au secret de sa culture L'Empress of China quittant New York pour Canton le 22 février 1784 Voici le deuxième volet d’un article consacré à l’émergence et au développement du marché du ginseng entre l’Amérique et la Chine. La première partie mettait à jour le rôle joué par les jésuites français dans la découverte du ginseng par les Occidentaux, ainsi que les différents facteurs économiques et culturels qui ont contribué à la naissance et à la destruction du marché canadien du ginseng au XVIIIe siècle. Cette seconde partie s’intéresse à la reprise de ce marché par les Etats-Unis.

Naypyidaw ou la dictature par l’urbanisme Sur le conseil d'astrologues, la junte birmane déplace la capitale à Naypyidaw, une ville démesurée et construite sur mesure, au centre du pays. Avec bunkers, militaires, ministères et terrains de golf. Absurde? Découvrez son histoire en infographie. Le 6 novembre 2005 à 6h37 du matin [en], la junte décide de déplacer la capitale Rangoon à Naypyidaw sur le conseil d’astrologues. Quelques jours plus tard, le 11 novembre 2005, 11 ministères, 11 bataillons et 1100 camions militaires se dirigent vers la nouvelle capitale, au milieu de la jungle à 300 km au nord.

Les irréductibles du McDonald's Retrouvez tous nos articles de la rubrique L'explication ici Récemment sorti en Bolivie, le documentaire ¿Por qué quebró McDonald's en Bolivia? (Pourquoi McDonald's a fermé, ndlr) tente d’expliquer l’échec de McDonald’s dans ce pays après la fermeture des derniers restaurants en 2002 (une fermeture vieille d’une décennie et non récente comme on a pu le penser). Y a-t-il des pays qui, comme la Bolivie, sont irréductibles au petit hamburger? publicité

Related: