background preloader

Gérer une classe à plusieurs niveaux - Plan de travail - autonomie - différenciation

Gérer une classe à plusieurs niveaux - Plan de travail - autonomie - différenciation

http://www.youtube.com/watch?v=DoTSyRvjoAU

Related:  CAFFA

Travail de groupes, tutorat… : conférence CNESCO Le Cnesco a organisé, mercredi 17 janvier, sa deuxième conférence virtuelle interactive sur le thème de la différenciation pédagogique : Travail de groupes, tutorat… : comment faire travailler les élèves entre eux ? Cette conférence était animée par Nathalie Mons, présidente du Cnesco et professeure de sociologie à l’université de Cergy-Pontoise. Elle a fait intervenir : Céline Buchs, maître d’enseignement et de recherche à l’université de Genève et Yann Volpé, enseignant au primaire et chargé d’enseignement à l’université de Genève. La conférence se déroulait à l’Éspé de Paris – Molitor : la première heure était consacrée à l’état actualisé de la recherche, la seconde heure aux questions des acteurs de terrain. Cette conférence est réalisée en partenariat avec l’Ifé/ENS de Lyon et l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

Gérer une classe à double niveau Conseils et pistes pour gérer une classe à double niveau. Ne pas hésiter au départ à consacrer du temps à l’acquisition de savoir faire méthodologiques. Comment rendre les élèves responsables et autonomes ? Leur clarifier les objectifs et les buts à atteindre ; leur donner les critères de réussite - Mettre à disposition des outils pour devenir responsable (affichage, cahier-outils, sous-main) Conception de formation : cinq directions qui ne vont pas de soi Lire ensemble le réel Lire le réel, c’est d’abord choisir les traces de ce réel que l’on peut utiliser en formation. Elles sont soit issues des classes des formés, soit de classes d’enseignants inconnus. On peut citer : Enseigner dans une classe multiple Quand je planifie mes journées de classe dans un cours double, j’ai souvent l’impression de jouer au tétris. Mon cahier-journal se transforme en un véritable casse-tête ! En quête d’efficacité, j’ai menée une grande réflexion sur ma pratique de classe. Au programme, prise de conscience de mes maladresses, des choses à faire et à ne pas faire. Le tout rédigé sous la forme d’un mini-dossier pour garder tout ça à porter de main et le relire régulièrement. Je le partage ici.

Comment composer avec la résistance au changement? Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une activité organisée par l’Association des conseillères et des conseillers pédagogiques du Québec (ACCPQ), Benoit Petit, conseiller pédagogique à la Commission scolaire de St-Hyacinthe, a animé un atelier interactif nommé « Composer avec l’affectif ». Au cours de cet atelier, le conseiller pédagogique a abordé le thème de la résistance au changement dans le milieu de l’éducation. Le défi de l’actualisation des pratiques enseignantes Dans le monde de l’éducation, l’actualisation des connaissances, des pratiques et des raisonnements, constitue un défi de taille. Dans le cadre de leur pratique professionnelle, les conseillers pédagogiques, tout comme les acteurs du milieu de l’éducation ayant à cœur le renouvèlement des pratiques, rencontrent plusieurs résistances au changement.

Les dossiers de la veille - La formation des formateurs d'enseignants Didactiques professionnelles • Fernagu-Oudet Solveig (2004). « Ingénierie de professionnalisation et didactique professionnelle ». Recherche et Formation, n° 46, p. 117-135. « Approche théorique de la notion d'ingénierie de professionnalisation, vue comme « le processus qui permet d'acquérir de l'expérience », c'est-à-dire une capacité à tirer des enseignements de la pratique et des éléments qui la nourrissent.

Conférence par Sylvain Connac : "Les enjeux de la coopération : aide, (...) - OCCE du Lot - AD46 1 - QUELQUES CONCEPTUALISATIONS Coopération : Situations d’échanges où des individus ont la possibilité de s’entraider par et dans la rencontre éducative. La coopération regroupe les situations d’aide, d’entraide et de tutorat. Aide : Un enfant reconnu comme expert vient apporter ses connaissances à un enfant qui en a manifesté le besoin S. Connac : Construire la fraternité en classe Il arrive d’entendre des enseignants, des parents, des animateurs se plaindre que la jeunesse ne respecte plus les règles. Ce n’est pas nouveau : « Les élèves n'ont cure de leurs professeurs, pas plus que de tous ceux qui s'occupent d'eux ; et, pour tout dire, les jeunes imitent les anciens et s'opposent violemment à eux en paroles et en actes. » (Platon, La République, 563 a). Mais construire une classe sereine et fraternelle est possible, quels que soient les élèves accueillis. Mais cela ne va pas de soi. Présenter les règles, les expliquer et aller jusqu’à faire signer, ne suffit malheureusement pas. De même qu’attendre que les élèves s’entraident naturellement.

Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Un objectif pédagogique doit être exprimé avec précision et clarté, mais ce n’est pas suffisant : Pour être complet, un objectif pédagogique devrait comporter (« devrait », car dans la pratique, les objectifs pédagogiques comportent rarement tous ces éléments) : Un comportement observable (c’est-à-dire vérifiable de manière formelle) : le comportement est indiqué par le verbe dont l’apprenant est le sujet, par exemple :« être capable de remplacer un disque dur SATA défectueux par un disque en bon état ayant les même caractéristiques techniques »Des conditions d’exécution, précisant comment est effectuée l’action, par exemple :« en utilisant la documentation constructeur n° XY-385″Des critères de performances, qui précisent les limites d’acceptation de l’action effectuée, par exemple :« en moins de 30 minutes, et avec un taux d’erreur de moins de 5% » Quelques exemples d’objectifs pédagogiques précis et complets :

932.n°932 - Sylvain Connac : « La pédagogie différenciée se heurte aux carences de la formation des enseignants » Auteur d‘Enseigner sans exclure (ESF), Sylvain Connac est enseignant-chercheur en sciences de l’éducation à l’université Paul-Valéry de Montpellier La pédagogie différenciée est parfois dévalorisée dans son principe même et résumée à « moins d’exigences pour les plus faibles ». Qu’en dites-vous ? Cela dépend de l’angle sous lequel on la considère.

Related: