background preloader

ECOLE VETERINAIRE D'ALFORT - Thèse en ligne pour l'année 2008 Pathologie de la reproduction chez les ovins et caprins.

Related:  Ovins et caprins en France

ECOLE VETERINAIRE D'ALFORT - Thèse en ligne pour l'année 2008 Bientraitance des bovins à l'abattoir : des considérations éthiques aux réalités pratiques. 225 résultatsPage :< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 > INRA Prod. Anim., 2012, 25 (3), 245-258 Recherche en pathologie caprine : applications et perspectives CULTIVONS BIOLOGIQUE CANADA - ETE 2012 - Au sommaire: La gestion des parasites internes du mouton par Janet Wallace L’objectif de la production de mouton biologique est de gérer, et non d’éliminer les parasites internes. Un animal en santé peut tolérer un nombre peu élevé de parasites. Pour éviter l’accumulation des parasites dans les pâturages et chez les animaux, les agriculteurs biologiques mettent l’accent sur la rotation des pâturages, la nutrition et la sélection des races/individus. Pour gérer les parasites internes, les chercheurs de la GSB, menés par le Dr Andrew Peregrine, en apprennent davantage sur le cycle de vie des parasites dans les bergeries canadiennes. Au pâturage Les œufs des parasites sont excrétés par le mouton infecté. La température optimale pour les vers de la diarrhée noirâtre et les strongles bruns de l’estomac est 16–30°C, alors que le hémonchus préfère les conditions humides et chaudes (25– 37°C). Lors de gels ou de conditions très sèches, les larves peuvent devenir dormantes. Dans l’intestin Éviter l’infection Réduire l’exposition aux parasites Références

SENAT - JANVIER 2008 - Rapport d'information: Revenons à nos moutons : un impératif pour nos territoires et notre pays au nom de la commission des Affaires économiques (1) sur l'avenir de la filière ovine, Par MM. Gérard BAILLY et François FORTASSIN, Sénateurs. (1) Cette commission est composée de : M. Mesdames, Messieurs, L'élevage de viande ovine, qui possède d'indéniables atouts en termes économiques, sociaux et environnementaux, permet depuis des temps immémoriaux l'entretien d'espaces souvent fragiles qui, à défaut, tomberaient rapidement en friche. Il s'inscrit aujourd'hui dans une filière marquée par des paradoxes. Tout d'abord, la production nationale est en recul, et ne permet pas, loin de là, de faire face à nos besoins, nous obligeant à importer 54 % de notre consommation, alors que notre pays dispose des territoires et des compétences qui lui permettraient de très largement pourvoir à sa demande intérieure, et même d'exporter un surplus significatif. Il est aujourd'hui urgent d'agir si notre pays souhaite conserver sa filière ovine et préserver les territoires qu'elle valorise. 1. c) A l'avenir

CDC EID – DEC 2012 – Au sommaire: Sheep-to-Human Transmission of Orf Virus during Eid al-Adha Religious Practices, France Antoine Nougairede1 ( , Christelle Fossati1, Nicolas Salez, Stephan Cohen-Bacrie, Laetitia Ninove, Fabrice Michel, Samer Aboukais, Mathias Buttner, Christine Zandotti, Xavier de Lamballerie, and Remi N. Charrel Author affiliations: Author affiliations: Aix-Marseille University, Marseille, France (A. Nougairede, N. Salez, L. Suggested citation for this article Abstract Five persons in France were infected with Orf virus after skin wounds were exposed to infected sheep tissues during Eid al-Adha, the Muslim Feast of Sacrifice. Orf virus (genus Parapoxvirus, family Poxviridae) is endemic to most countries. Case-patient 1, a 51-year-old woman, was examined on November 28, 2011, by a surgeon (CF) for an 8-mm lesion without local complications on her left thumb. Case-patient 5, a 42-year-old woman, sought medical care on December 14 for a painful 2-cm papulonodular lesion on her right wrist (Figure 1, panel C). Acknowledgments Moss B.

INSTITUT DE L ELEVAGE 16/10/13 Analyse des bilans technico-économiques des producteurs d'ovins viande en Rhône-Alpes Dans ce document de 8 pages, vous trouverez une synthèse des résultats d'un échantillon d'élevages ovins viande de Rhône Alpes suivis en appui technique pour la campagne 2012. Cette analyse donne un aperçu de la variabilité des systèmes d'élevages ovin viande et des performances technico économiques qu’ils obtiennent. Après une courte présentation du dispositif de la BDR Ovine viande de Rhône Alpes qui renseigne sur l’origine des données analysées, ce document décrit le groupe de 170 élevages ovins viande qui ont en résumé les caractéristiques suivantes : un échantillon d’élevages bien réparti sur l’ensemble de la région des troupes ovines de dimension variable avec une production d’agneaux diversifiée et une mosaique de races utilisées les ventes en circuit long qui sont majoritaires une forte variabilité de la productivité numérique par brebis et une diversité dans la conduite des systèmes fourragers Jean-François Bataille (Institut de l'Elevage), Estelle Ginon (Rhône-Alp'Elevage)

MAAF – 2013 – AGRESTE PAYS DE LA LOIRE - Typologie des exploitations ovines en Pays de la Loire - Chiffres clés - mai 2013. JO SENAT 22/08/13 Réponse à question N°06971 Difficultés des producteurs de lait de chèvre Question écrite n° 06971 de M. Alain Fauconnier (Aveyron - SOC) publiée dans le JO Sénat du 20/06/2013 - page 1842 M. Alain Fauconnier attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sur une hausse indispensable du prix du lait de chèvre, alors que la collecte s'effondre et qu'après des années de lutte contre les surplus, la France est dans une situation de quasi-pénurie. Réponse du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

JO SENAT 11/04/13 Réponse à question N°04701 Crise de la filière caprine Question écrite n° 04701 de M. Marcel Rainaud (Aude - SOC) publiée dans le JO Sénat du 14/02/2013 - page 477 M. La grave crise que connaît la filière caprine a mis un grand nombre d'éleveurs dans une situation extrêmement délicate, contraignant certains d'entre eux à mettre fin à leur activité. Parce qu'ils s'inquiètent pour leur emploi mais aussi pour la qualité et l'image du fromage de chèvre d'appellation, les éleveurs souhaitent aujourd'hui qu'une aide leur soit apportée et que de nouveaux mécanismes se développent. Le rôle des laiteries est également essentiel : les éleveurs les encouragent à favoriser financièrement les productions autonomes. En définitive, les éleveurs appellent l'État mais aussi les collectivités locales à les soutenir et à coordonner un plan de sauvetage de la filière caprine. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer de quelle façon il entend répondre aux revendications des éleveurs caprins.

Related: