background preloader

Les Salons et la Préciosité au XVIIème siècle

Les Salons et la Préciosité au XVIIème siècle
Related:  Littérature française et francophoneLittérature française et francophoneMme de Sévigné

Le Pays du Tendre : une cartographie de l'Amour précieux - Derrière les cartes La Préciosité est une mouvement littéraire et intellectuel porté par une partie de la noblesse du XVII° siècle, qui, pour s’opposer aux manières qualifiées de rustres, valorisait un mode de vie pudique et raffiné à l’extrême dans les manières et le langage. Ce mouvement a fortement contribué au renouvellement du vocabulaire français, tandis qu’il est surtout connu pour avoir été tourné en dérision par Molière, avec sa célèbre pièce « Les précieuses ridicules ».. C’est dans le cadre de ce courrant de pensée que fut éditée la carte du pays du Tendre, qui est la représentation cartographique de la conception de la relation amoureuse selon Clélie(1).. Carte du pays du Tendre . Plus précisément, cette carte indique les trois sentiments qui mènent, chacun, de la rencontre à la tendresse (l’affection pour quelqu’un), mais si cela se passe mal, à l’indifférence ou à l’hostilité..

La Bibliothèque Tintamarre Bienvenue à la Bibliothèque Tintamarre ! Lancée par des étudiants de français de Centenary College en Louisiane, la Bibliothèque Tintamarre met des œuvres littéraires franco-louisianaises à la portée du grand public. Nouveau ! Nouveau ! Nouveau ! La Bibliothèque Tintamarre vise à valoriser la culture francophone en Louisiane, tant cadienne que créole et amérindienne. Bonne lecture... et lâche pas la patate ! La Bibliothèque Tintamarre est parrainée par : About this page and its sponsors Conditions of use A note about the texts Textes en français Allard, Louis. Textes en créole louisianais Beaumont, Joe. « Toucoutou », chanson créole Retour à l’accueil Littérature francophone virtuelle ClicNet: Littérature francophone virtuelle Consultez le site de Thomas Spear Les liens ne sont plus actualisés depuis 5 ans, consultez WebLettres, Fabula etc... Les liens de ClicNet donnent accès à des documents protégés par des droits d'auteur. Pour mieux connaître vos droits et ceux des auteurs sur Internet, consultez ce document.

Les grands romans de Mme de Sévigné 1 Données entre parenthèses, les références aux lettres de Mme de Sévigné mentionnent la date de la l (...) 1Mme de Sévigné passe la majeure partie de l’année 1671 loin de Paris. Elle a beau demander à sa fille, dans sa lettre du 23 août : « ne craignez pas pour moi l’ennui que me peut donner la solitude » (I, 3281), elle paraît bien souvent désœuvrée. Elle a ainsi le temps de lire, et même de relire, des romans interminables, comme la Cléopâtre de La Calprenède (douze volumes, quinze mille pages). Voici une lettre d’une telle longueur que je vous pardonne de ne la point achever ; je le comprendrai plus aisément que de demeurer au septième tome de Cassandre et de Cléopâtre […]. (28 juin 1671 : I, 284) 2 « La beauté des sentiments, la violence des passions, la grandeur des événements, et le succès mira (...) 2Pourquoi donc ne pas achever les lettres de sa mère serait-il plus pardonnable que de s’interrompre au milieu d’un roman de La Calprenède ? Le vrai et le faux 1. Questions de structure

La Préciosité en France au XVIIème siècle Ces pages ont été conçues à partir d'une recherche effectuée en septembre 1998 en Bibliothèque Municipale de Belfort. J'en profite pour en saluer l'ancienne conservatrice, Mme Agathe Bischoff-Moralès. Marie-Hélène Wronecki Clé des procédés littéraires Tout ce qui peut se faire dans le domaine des lettres: effet de style, "fleur de rhétorique", forme poétique, type d'argument, artifice romanesque, jeu de mot... se trouve ici; y compris le geste et le dessin accompagnant du texte. Sur les 100 000 façons de communiquer, combien y en eut-il d'identifiées, de nommées, de Cicéron à Joyce, des védas au post-modernisme? En voici quelque 8 000, françaises pour la plupart. Elles ont été classées, comparées, dotées d'exemples. Même inconnues, elles vous sont accessibles: par les exemples, par l'index des termes de leurs définitions, par leurs circonstances d'utilisation, par leurs catégories de classement. En moins de trois choix, vous répondez à une question et elles sont à vous! Pour connaître les figures, analyser des textes, élaborer des façons d'écrire, allez à Mode d'emploi. Vous pouvez aussi faire une visite guidée Visiteurs: Accès à la Clé:

La Bibliothèque Tintamarre Bienvenue à la Bibliothèque Tintamarre ! Lancée par des étudiants de français de Centenary College en Louisiane, la Bibliothèque Tintamarre met des œuvres littéraires franco-louisianaises à la portée du grand public. Nouveau ! En 2005 le College a pris l’initiative de créer un formulaire d’inscription en français. Si vous préférez vous inscrire à Centenary dans la première langue officielle de la Louisiane, cliquez ici ! Nouveau ! Nouveau ! La Bibliothèque Tintamarre vise à valoriser la culture francophone en Louisiane, tant cadienne que créole et amérindienne. Bonne lecture... et lâche pas la patate ! La Bibliothèque Tintamarre est parrainée par : About this page and its sponsors Conditions of use A note about the texts Textes en français Allard, Louis. Textes en créole louisianais Beaumont, Joe. « Toucoutou », chanson créole Retour à l’accueil

Mme de Sévigné et la rhétorique du naturel 1Au xviie siècle ont triomphé les règles, les arts poétiques, les prescriptions rhétoriques, et il semble que rien ne devait leur échapper. Ainsi la critique est encline à dépasser dialectiquement l’opposition apparente entre le naturel et l’art : le naturel ne serait qu’une forme supérieure de l’art, et ceux qui s’en réclament, comme Madame de Sévigné, apparaissent comme des experts dans le maniement du langage. Chez l’épistolière, l’esthétique du badinage et de la négligence, fondée sur le mépris du pédantisme et l’aspiration à une magnanimité propre à un éthos aristocratique, obéirait à une rhétorique subtile. Or il est sans doute possible d’aller plus loin que cette lecture. Mme de Sévigné ne se contente pas de naturaliser les conventions du genre épistolaire, elle les ridiculise en montrant leur inanité. Elle élabore une contre-rhétorique, qui met en évidence les insuffisances du langage et l’impossibilité de dire ce que l’on ressent avec force. 1 M. 3 Nous nous accordons avec C.

Related: