background preloader

Vous avez dit fake news ?

Vous avez dit fake news ?
C'est la nouvelle expression à la mode : « fake news » ! Popularisée par Donald Trump, on l'utilise un peu à tort et à travers pour signifier fausses informations, rumeurs, complots ou mensonges purs et simples ! A l'heure de la guerre de l'information sur les réseaux sociaux, prenons 3 minutes pour faire le point. A la base, l’expression Fake news s'applique à des sites parodiques, types Le Gorafi, ou The Onion aux Etats-Unis. Très vite, les Fake News vont désigner ces fausses informations diffusées par des sites qui se donnent l'apparence d'un vrai journal, avec ses codes, sa présentation. L'objectif est double : faire du clic quand ce sont des sites purement commerciaux... et pour les sites militants, comme Breibart aux Etats-Unis, un des sites de l'alt-right, la fachosphère américaine, l'objectif est la propagande et la manipulation en partageant… des fausses informations : comme la « nouvelle » que le pape avait apporté son soutien à Donald Trump ! Mais ce n'est pas fini !

http://education.francetv.fr/matiere/actualite/premiere/video/vous-avez-dit-fake-news

Related:  midocFake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirFake newsFiabilité des sourcesDésinformation/Fiabilité

Semaine Mondiale de l’Education aux Médias et à l’Information 2017 – Mise en ligne du site web et ouverture des inscriptions La sixième célébration annuelle de la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information (EMI) se tiendra du 25 octobre au 1 novembre 2017, sur le thème « L’éducation aux médias et à l’Information en temps critiques: Réinventer les méthodes d’apprentissage et les environnements de l’information ». L’événement marquant de la Semaine mondiale EMI 2017 est la Septième Conférence de l’Education aux Médias et à l’Information et du Dialogue Interculturel (MILID). La conférence sera accueillie par l’Université des Indes Occidentales et se déroulera du 24 au 27 Novembre 2017 à Kingston, en Jamaïque. La Semaine EMI 2017 a lieu dans un contexte de changements rapides dans la politique, l'économie, le développement et la vie sociale. D'une part, certains n'ont pas encore pleinement saisi la valeur croissante des médias et de l’informations sous toutes leurs formes. Un des évènements clés de la Semaine Mondiale EMI 2017 est le Forum des Jeunes, qui se déroulera le 24 octobre 2017.

Bientôt, chaque "like" sur Facebook vous coûtera 10 centimes Ça a marché, vous avez cliqué ! Autant vous prévenir tout de suite, le titre de cet article est 100% faux. Pourtant, ça ne l'empêcherait sans doute pas d'être abondamment partagé sur les réseaux sociaux. Après l'élection de Donald Trump, une polémique a éclaté sur l'influence des informations fantaisistes circulant en ligne. "Je pense qu'il est à la Maison Blanche à cause de moi", s'est ainsi flagellé Paul Horner, 38 ans, créateur de faux sites d'information.

Facebook, un mois dans la machine à infos Facebook bouleverse la hiérarchie de l’information. Cette formule, devenue une tarte à la crème du débat médiatique, a le caractère de l’évidence. Par le jeu des algorithmes de recommandation et des partages entre amis, le réseau social le plus puissant au monde transforme la façon dont les citoyens accèdent à l’info. Mais dans quelle mesure les sources journalistiques traditionnelles, reconnues pour leur savoir-faire, sont-elles défiées sur Facebook par de nouveaux médias, plus ou moins rigoureux, plus ou moins partisans ? Peut-on quantifier ce nouveau rapport de forces ? Depuis plus de deux mois, en partenariat avec la start-up française Linkfluence, spécialiste de l’analyse du «web social» (réseaux sociaux, sites d’actu traditionnels, blogs, forums, etc.), nous avons placé sous observation une cinquantaine de pages Facebook, avec l’ambition de mesurer leur audience sur la plateforme.

Débusquer les photos mensongères et les fausses infos sur internet : Conseils pratiques et méthodologiques Le quotidien Suisse Le Temps a lancé en décembre 2016 une série de vidéos thématiques gratuites consultables en ligne sur la vérification des sources et les photos mensongères sur le Web. 2 vidéos sont déjà disponibles avec analyse, conseils et outils par Catherine Frammery, journaliste qui expose clairement une méthodologie pour exercer son esprit critique sur Internet et dans les productions médiatiques (photos, vidéos, textes…). Des vidéos pour comprendre, apprendre et agir! 3 conseils pour débusquer les photos mensongères sur Internet Vidéo de 3 mn 40 s.

Explorez 2 500 images HD via l'application Albums de la BnF Les amateurs d'images seront ravis. La BnF lance une nouvelle application dédiée à ses collections iconographiques : "Albums de la BnF" permet d'accéder à plus de 2 500 images en haute définition. Au menu : des photographies, des estampes japonaises, des images d'architecture, de la cartographie... Organisée en albums, la collection est enrichie de commentaires sous forme de textes ou de vidéos. La rubrique "A la Une" présente les nouveaux albums publiés ou ceux qui se réfèrent à l'actualité. Des fonctions de zoom, de partage sur les réseaux sociaux ainsi qu'un moteur de recherche facilitent le parcours des collections.

La fausse histoire des « 9 000 bébés échangés par une infirmière » dans des maternités françaises Un canular inventé par un site parodique a été repris par de nombreux sites peu fiables, abusant des milliers d’internautes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs C’est une histoire inventée de toutes pièces par un site « attrape-clics », qui s’est ensuite répandue un peu partout, abusant des milliers d’internautes. Plus d’une dizaine de sites peu fiables ont relayé récemment des articles, souvent des copiés-collés des uns des autres, affirmant qu’une infirmière aurait « échangé plus de 9 000 bébés dans plusieurs maternités françaises ».

Qui sommes-nous ? Le Bilboquet Magazine est l’anti-star system, il est une galaxie de trous noirs qui absorbent votre temps et ne vous le rendront jamais. Qui sont ces trous noirs ? Les chefs Les chefs. Combien sont-ils ? Internet. Comment démasquer les fausses photos Attentats, catastrophes naturelles… Après des événements extraordinaires, il suffit de quelques minutes pour que les premières images apparaissent sur la Toile. Mais elles ne sont pas toutes authentiques. En Allemagne, au soir du 22 juillet, à la suite de la tuerie perpétrée par un forcené dans un centre commercial à Munich, des photos chocs ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux. On y voyait l’escalator du centre avec des taches de sang sur le sol montraient en vérité un centre commercial sud-africain en 2014. Le lendemain, Spiegel Online publiait un petit guide pour identifier les fausses images sur le web :

Related: