background preloader

Le peuple invisible - partie 1 /10

Le peuple invisible - partie 1 /10

Communautés du Monde : La Voie de la Sagesse Recherche Recherche avancée Accueil · Recherche L'expression Tous les mots Au moins un des mots Lancer cette recherche dans les archives de CBC Affichez Recherche : autochtone 182 résultats disponibles . 1 . 2 . 3 . 4 > » Période : 1975-1990 « Eeyou Istchee » : terres des Cris Dossier 9 clips télé 4 clips radio Droits et libertés 27 septembre 1990 « Le Québec torture ses autochtones » Télévision 1 min 42 s 26 juin 1982 « Ils canotaient sur la cime des arbres » Radio 28 min 49 s Élections 13 mai 1997 1997 : Débat interrompu 20 min 44 s 8 octobre 1989 À la recherche de l'autonomie locale 11 min 35 s Affaires 16 janvier 1999 À qui profite le développement économique? 14 min 17 s Cinéma 14 juillet 2000 Alanis Obomsawin, cinéaste 17 min 13 s Provincial et territorial 28 mars 1999 Anglais vs inuktitut à l'école 7 min 01 s 11 septembre 1990 Août 1990, Erasmus hausse le ton 1 min 28 s Désordres civils 20 août 1990 Appuis aux Mohawks 35 s 1er juin 1988 Attention au radicalisme des Autochtones 5 min 05 s 9 juin 1991 2 min 37 s 11 juillet 2005 12 min 31 s

Le Bâton de Parole - Le Bâton de Parole Revendications autochtones Les revendications des Autochtones ont trois buts principaux : acquérir plus d'autonomie politique, obtenir des territoires plus grands et préserver leur identité et leur culture. On distingue les revendications globales des revendications particulières. Les droits accordés aux Autochtones leur ont permis d'atteindre la pleine reconnaissance de leurs droits civils ainsi que la reconnaissance du statut de premiers habitants du pays. Dans les traités gouvernementaux, le terme autochtone désigne les Amérindiens, les Inuits et les Métis. Les revendications globales Ces revendications rassemblent toutes celles qui concernent le territoire (titres fonciers, droits de chasse, de pêche et de piégeage, indemnisations et autonomie politique). Les revendications particulières Ces revendications regroupent celles qui sont liées aux obligations des traités historiques et passés. Histoire des revendications autochtones Carte du territoire indien après la Proclamation royale Source

Amérindiens Peinture de groupes ethniques en Amérique au début du XXe siècle. Les Amérindiens, Indiens d'Amérique, Indiens, Autochtones ou encore membres des Premières Nations, aborigènes, natifs américains ou Autochtones américains, comme revendiqué par certains d'entre eux, sont les premiers et seuls habitants de l'Amérique avant la colonisation européenne. Ils occupent alors la totalité du continent, Amérique du Nord, Amérique centrale, Amérique du Sud, ainsi que les Caraïbes. La colonisation européenne a été un événement central et dramatique pour les différents peuples amérindiens. Depuis les années 1960, les Amérindiens revendiquent leur identité (politique, culturelle, linguistique…), et interviennent de plus en plus souvent pour défendre l'environnement des petits territoires qui leur ont été laissés au terme de la conquête. Terminologie[modifier | modifier le code] L'ethnonyme « Amérindien » dérive d'« Indien d'Amérique ». En Guyane, on parle d'« Amérindiens » répartis en six ethnies.

Scandale des femmes autochtones Kanak Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Kanak Femmes kanakes vêtues de robes mission en pleine discussion. Kanak ou canaque est le nom utilisé pour désigner les populations autochtones de Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique Sud. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme de « kanak » vient de l'hawaïen kanaka signifiant « homme », « être humain » ou « homme libre »[réf. à confirmer][1]. Le chef historique de la revendication nationaliste et indépendantiste Jean-Marie Tjibaou, à travers sa pièce Kanaké écrite pour le festival Mélanésia 2000 en 1975, a joué sur l'homonymie de ce terme avec le nom du héros d'un mythe régional de l'aire paicî, « Tein Kanaké », afin, selon Mounira Chatti, maître de conférences en littérature comparée à l'université de la Nouvelle-Calédonie, « de réaliser le glissement de Kanaké, code onomastique donné au héros dans les différentes versions du récit originel, vers un nouveau Kanaké, héros national qui parle au nom de la nation kanak.

Progression des apprentissages au secondaire Imprimer la section Connaissances liées à l’étude d’un territoire autochtone Un territoire autochtone est occupé par des citoyens issus d’une Première nation qui revendiquent l’autonomie de ce territoire. Les populations autochtones des teritoires nordiques ayant établi une convention avec le gouvernement du Québec ou du Canada sont à l’étude. Ces conventions donnent aux populations autochtones une juridiction dans presque tous les domaines et leur permettent de développer leur territoire en harmonie avec leur mode de vie. L’étude d’un des trois territoires autochtones proposés dans le programme est obligatoire. Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. Haut de page

Nénètses Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le peuple nénètse. Pour la langue nénètse, voir Nénètse. Nénètses Enfant nénètse Carte de répartition Une ethnie nomade, au territoire immense[modifier | modifier le code] Dans la littérature ethnographique russe du XIXe siècle, les Nénètses étaient également appelés Самоядь, c’est-à-dire « samod », « samoyad », ou « samodijskie », ce qui a été traduit en anglais par « Samodi » et en français par « Samoyède ». Les Nénètses peuplent le nord-ouest de la Sibérie entre la péninsule de Kanin sur la mer Blanche, le delta du Ienisseï, au centre des territoires Samoyèdes et le cours inférieur de l'Oussa, au nord des monts Oural et de Vorkouta. La toundra Le peuple des fils de Noum : origines, croyances et organisation[modifier | modifier le code] Les Nénètses, surnommés les Princes de la Toundra car ils règnent sur les steppes et forêts sibériennes, seraient originaires des Monts Saïan de la Sibérie occidentale.

Pour ne pas perdre le Nord par Sarah McNair-Landry Malgré de grandioses paysages qui semblent encore vierges, le Nunavut n'échappe pas aux maux du reste de la planète. Sous cette couche de neige immaculée, des montagnes de déchets de toute sorte s'entassent. À Iqualuit, on compte deux dépotoirs remplis au-delà de leur capacité et la municipalité n'a aucun plan pour remédier au problème. Certains citoyens inquiets ont décidé d'agir. À travers ces personnages, on découvre la gravité de la situation et les difficultés propres à ce territoire isolé. Mais surtout, on entend l'appel à l'action de ces citoyens qui ne veulent pas perdre leur Nord. Les évaluations professionnelles et les guides pédagogiques sont réservés aux abonnés CAMPUS. Des fonctionnalités conçues spécialement pour les profs! Déjà abonné? Ajouter ce code à votre site Largeur de la vidéo : par 315Réinitialiser

les peuples amérindiens

Related: