background preloader

Une photo n’est pas une preuve

Une photo n’est pas une preuve

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/video/2017/05/02/une-photo-n-est-pas-une-preuve_5121170_4355770.html

Related:  Chercher, évaluer l'informationPédagogie : IRD, EMI, serious games, identité numérique,...Evaluation de l'informationDésinformation

Le camp Macron déconstruit point par point la rumeur sur le compte offshore En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Replay Emissions bien ensoleillé 3 mai 2017 : Journée mondiale de la liberté de la presse : des ressources pour animer cette journée. Depuis 1993, à l’initiative de l’UNESCO, le 3 mai célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse. Une presse libre et indépendante est une des garanties du bon fonctionnement de la démocratie mais les atteintes à la liberté de la presse dans le monde sont malheureusement nombreuses et permanentes. Marianne Acquaviva coordonnatrice du CLEMI Paris et le CLEMI Dijon vous proposent quelques pistes et séances clés en main . Sur le site Jalons de l’INA, 3 parcours impeccables (la liberté de la presse et ses limites, la liberté de la presse en France, les atteintes à la liberté de la presse dans le monde) sont une bonne base de départ.Sur le site de la BNF, vous trouverez un dossier pédagogique, avec déroulé de séance, autour de la Liberté de la presse, par D. N’hésitez pas à partager, vous aussi, vos activités et séances !

Info ou intox : Comment déjouer les pièges sur Internet ? 2 vidéos explicatives La chaîne France 24 a mis en ligne au Printemps 2016 deux programmes courts pour sensibiliser les citoyens à reconnaître une fausse information et à déceler une manipulation (voir les 2 vidéos dans cet article). Mener sa propre enquête! Voilà la méthode proposée par France 24 qui, à travers ces deux programmes courts en vidéo baptisés Info-intox, fait une distinction claire entre information et propagande à travers des exemples très précis et des conseils pour apprendre à qualifier, à vérifier et à valider une info sur Internet. Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ?

Le détournement de l'information par l'image Séance 1 (2h) : - La demi-classe est divisée en 2 groupes. Chaque groupe doit analyser une image diffusée et partagée sur les réseaux sociaux. - Dans un premier temps, l’image brute est donnée à chaque groupe (aucun contexte de publication…) : les élèves doivent la décrire et reporter leurs observations dans un tableau disponible en ligne, via l’ENT (avec critères qui reprennent les notions de 1er plan, 2nd plan…) Les jeunes à l'ère des fausses nouvelles Selon Julie Smith, nombre de personnes s’intéressent aujourd’hui davantage à la confirmation de leurs croyances qu’à la recherche exhaustive des faits et orientent leur consommation de nouvelles conséquemment. Ces biais les rendent plus susceptibles de relayer sur un coup de tête un reportage qui les touche sans prendre le temps de vérifier son authenticité, relève la chercheuse, qui en appelle au sens des responsabilités des utilisateurs de l’internet. « Plusieurs personnes ne semblent pas se préoccuper de leur crédibilité en ligne », dit-elle. La situation est d’autant plus problématique que les liens de proximité du consommateur d’information avec la personne relayant un reportage donné pèsent lourdement dans sa décision de le consulter et de le transmettre à son tour sur les réseaux sociaux. Plusieurs organisations ont publié des guides pratiques pour tenter de déceler les fausses nouvelles. Voici quelques suggestions :

Comment débusquer un mensonge en ligne, des profils de rencontres au Brexit Il y a trois choses absolument certaines dans la vie : la mort, les impôts et le mensonge. L’occurrence de ce dernier a été clairement confirmée par le récent référendum du Brexit. Les nombreuses promesses de la campagne du « Leave » ressemblaient davantage à des bobards qu’à de solides vérités. Mais il ne manque pas d’endroits où se livrer au mensonge en ligne : pub sur Internet, demandes de visa, articles universitaires, blogs politiques, réclamations d’assurance et profils de rencontre. Alors, comment s’y prendre pour débusquer ces tromperies en ligne ?

netpublic - Le Temps vidéos, fausses infos Le quotidien Suisse Le Temps a lancé en décembre 2016 une série de vidéos thématiques gratuites consultables en ligne sur la vérification des sources et les photos mensongères sur le Web. 2 vidéos sont déjà disponibles avec analyse, conseils et outils par Catherine Frammery, journaliste qui expose clairement une méthodologie pour exercer son esprit critique sur Internet et dans les productions médiatiques (photos, vidéos, textes…). Des vidéos pour comprendre, apprendre et agir! 3 conseils pour débusquer les photos mensongères sur Internet Vidéo de 3 mn 40 s.

Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! « Tous Fact-Checkeurs » pour muscler l’esprit critique Suite de notre opération « Tous Fact-Checkers », en partenariat avec Rue 89 Mooc et Le Monde, pour aider chaque citoyen à séparer le bon grain de l’ivraie en matière d’info. Chaînes en diffusion continue, alertes push, newsfeeds en tout genre : nous vivons aujourd’hui dans un monde d’abondance de connaissances où l’information est devenue la denrée la plus consommée. Mais pas nécessairement la mieux consommée. A l’ère de la profusion informationnelle, de l'infobésité, il devient impératif de donner à chacun les outils pour vérifier comment telle ou telle info a été fabriquée, et si elle s’inscrit du côté du fait ou de la simple opinion.

Cartographier les sources d'information Présentation en 1 minute : Cartographier les sources d’information, c’est demander aux élèves de présenter les sites trouvés lors d’une recherche d’information sous la forme d’une carte présentant une typologie des sites. Il s’agit d’utiliser la méthode de la carte mentale pour amener les élèves à se poser cette question, après la collecte d’information : « Qui parle sur ce sujet ? ». Débusquer les photos mensongères et les fausses infos sur internet : Conseils pratiques et méthodologiques Le quotidien Suisse Le Temps a lancé en décembre 2016 une série de vidéos thématiques gratuites consultables en ligne sur la vérification des sources et les photos mensongères sur le Web. 2 vidéos sont déjà disponibles avec analyse, conseils et outils par Catherine Frammery, journaliste qui expose clairement une méthodologie pour exercer son esprit critique sur Internet et dans les productions médiatiques (photos, vidéos, textes…). Des vidéos pour comprendre, apprendre et agir! 3 conseils pour débusquer les photos mensongères sur Internet

Contre les fausses informations, Google retouche son moteur de recherche Le géant du Web a annoncé quelques modifications dans le classement des sites et donne la possibilité aux internautes de signaler certains contenus inappropriés. Google a annoncé mardi 25 avril avoir apporté des modifications à son moteur de recherche, notamment dans le but de limiter la visibilité des fausses informations : « Nous avons ajusté nos indicateurs pour faciliter la remontée de pages fiables et dévaloriser les contenus de faible qualité. » L’entreprise ne donne pas de précision sur la façon dont son algorithme a été amélioré – son fonctionnement est un des secrets les mieux gardés de l’entreprise. Cet ajustement devrait avoir un impact sur l’ordre des résultats proposés sur le moteur de recherche, mais aussi sur les condensés d’information qu’il propose parfois directement aux internautes sous forme d’encadré. Les phrases qui y sont affichées sont directement extraites de sites tiers. Un site négationniste valorisé

Complots et fake news : les réponses flippantes du Google Assistant français - Tech Google Assistant pose un gros problème à la recherche d'information fiable sur le web : il n'apporte qu'une réponse. Et bien souvent, la réponse du service est loin d'être convaincante. Avec Google Assistant et le Google Home, les anglophones ont vu apparaître les prémisses d’un nouveau problème lié à la consultation d’information sur le web : la recherche qui ne donne qu’une réponse. En effet, Google Assistant et ses déclinaisons vocales et visuelles se basent sur les résultats de recherche Google, ce qui signifie qu’à une question posée par l’utilisateur, le service va donner la meilleure réponse.

Related: