background preloader

Installation

Installation
Related:  maraichage biocréation d'une entreprise agricole

Quinze « plantes compagnes » pour les arbres fruitiers Bonnes pour la pollinisation, bonnes pour leur racines, dissuasives pour leur parasites ou encore faire-valoir ornemental, toutes les plantes présentées dans ces pages sont bienvenues au jardin fruitier. Un grand nombre d'auxiliaires (coccinelle, chrysope, syrphe, acarien prédateur ...) se nourrit du nectar et du pollen de certaines fleurs lorsque les populations de ravageurs sont moins importantes. Quinze « plantes compagne » pour les arbres fruitiers L'espèce et la variété de l'arbre fruitier que vous allez planter doivent être sérieusement étudiées. Autour du prunierLe prunier est rustique, croule souvent sous le poids des fruits et n’exige pas de taille fruitière annuelle. • Le bleuet : Le bleuet est une plante massicote, comme la camomille, le coquelicot, la nielle des blés et toutes celles qui ont l’habitude de pousser dans les cultures agricoles. Autour du pêcherUn arbre suffit pour s’assurer une fructification. par la promesse de récolte abondante de nectar et de pollen.

Je m'installe paysan - 1 million de paysans ! ACCRE - aide aux créateurs chômeurs Conditions Vous êtes : Si vous décidez de créer ou reprendre une société, vous devez en exercer le contrôle effectif, c'est-à-dire : soit détenir plus de 50 % du capital (seul ou en famille avec au moins 35 % à titre personnel) ; soit être dirigeant de la société et détenir au moins 1/3 du capital (seul ou en famille avec au moins 25 % à titre personnel) sous réserve qu'un autre associé ne détienne pas directement ou indirectement plus de la moitié du capital. Les démarches Le demandeur doit déposer un formulaire spécifique de demande d'ACCRE rempli auprès du CFE compétent au plus tard dans les 45 jours suivant le dépôt de la déclaration de création ou de reprise de l'entreprise, en fournissant le justificatif de son éligibilité à l'ACCRE. Le CFE informe les organismes sociaux de l'enregistrement de la demande et transmet dans les 24 heures le dossier complet à l'Urssaf compétent.

Obtenir son agrément « Entreprise sociale et solidaire » à Paris La structure qui souhaite être agréée doit au préalable télécharger le formulaire ci-dessous. Une fois rempli, le formulaire est envoyé, accompagné des pièces demandées (déclaration sur l’honneur, copie de la dernière déclaration annuelle des données sociales, etc.), à : Unité territoriale de Paris de la DIRECCTE Service de l’insertion par l’activité économique - Instruction des agréments E.S.S. 35, rue de la gare 75144 Aubervilliers Dès réception du dossier, le service instructeur enverra un accusé de réception au candidat et disposera dès lors d’un délai de 2 mois pour se prononcer sur le dossier. Si le dossier est complet et répond aux critères de l’économie sociale et solidaire, le dossier sera déclaré éligible. Lorsque ces 2 ans seront échus et si la structure désire conserver cet agrément, elle présentera une nouvelle demande avec les mêmes pièces. Si le dossier est incomplet, l’administration demandera à la structure de fournir les pièces ou les renseignements manquants.

Je m'installe paysan - La cotisation de solidarité page actualisée au 4 février 2010 Un statut incomplet pour débuter en agriculture Le « statut » de cotisant solidaire, couramment utilisé par les porteurs de projet accompagnés par les ADEAR pour des installations progressives, mérite quelques éclaircissements sur les questions statutaires. C’est pourquoi nous allons vous présenter les trois dimensions statutaires du cotisant de solidarité : social, juridique et fiscal. Auparavant revenons rapidement sur la définition d’une activité agricole :Est considérée comme activité agricole toute activité correspondant à la maîtrise et à l'exploitation d'un cycle biologique de caractère végétal ou animal et constituant une ou plusieurs étapes nécessaires au déroulement de ce cycle. Où en est on des statuts juridiques, sociaux et fiscaux ? Statut social L’accès à ce ‘statut limité’ est conditionné à la surface mise en production ; de manière légale, il faut exploiter une surface comprise entre 1/8ème et ½ Surface Minimum d’Installation (SMI).

Inter-AFOCG : : Installation et transmission Alors que le nombre d’exploitations agricoles diminue (en 2007, on comptait seulement 507 000 exploitations contre 1 017 000 en 1988 – source Insee), la question de la transmission et de l’installation est une des préoccupations majeures des AFOCG. - Les Journées Gestion de l'InterAfocg ont eu lieu les 7 et 8 novembre 2013 sur le thème de la transmission et de l'installation (compte-rendu) - L'InterAfocg participe au Comité National de l'Installation et de la Transmission piloté par le ministère de l'Agriculture et l'Association des Régions de France. Plus d'information sur le site suivant : agriculture.gouv.fr/Assises-de-l-installation Ressources: - Les fiches outils présentées dans le guide précédent. - Participation de l'InterAFOCG au séminaire "L’exploitation familiale : risque ou source de dynamisme ?"

Les aides publiques Le kale, une histoire de chou débarque en France Réagissez : Partagez : La nouvelle peut paraître surprenante et pourtant, les Américains raffolent d’un légume nommé le kale. Ce dernier, vanté pour ses multiples mérites, arrive doucement sur le marché français. Zoom sur un légume très en vogue et qui va nous prendre le chou. Actuellement, les Américains vivent une véritable passion avec un légume pour le moins étrange. Le kale, une passion qui rend fous les Américains ! A tel point, que sa consommation a augmenté de près de 30% depuis 2007. Le produit est donc devenu un légume grand public. La kale : un chou miracle ? Le kale est un légume bon marché, cultivable partout à loisir et très riche nutritivement. Le plus gros atout du kale ? Il est très pauvre en calories et constitue un excellent dépuratif. D’après le docteur Ramsey, professeur assistant à l’université de Columbia à New-York, ce « super-légume » est capable de réduire les risques de dépression, d’angoisse et même d’Alzheimer. Etats-Unis : du kale à toutes les sauces

Peut-on vivre de la permaculture ? Pro­logue (facultatif) Un soir de la fin jan­vier, dans le cadre des jeu­dis en ques­tions –un cycle de conférences-débats men­suels et mi­li­tants dans le voi­si­nage de Mar­cillac– le café de Pruines re­ce­vait la vi­site de Lin­néa Lind­stroem pour par­ler de per­ma­cul­ture. On a compté entre 70 et 80 par­ti­ci­pants, ce qui était pour le moins in­at­tendu pour un thème si spé­cia­lisé et pour une contrée si re­cu­lée. Dans le dé­bat qui a suivi la pré­sen­ta­tion, une ques­tion m’a par­ti­cu­liè­re­ment in­ter­pellé, à la­quelle ni l’intervenante ni nous autres pauvres as­pi­rants per­ma­cul­teurs n’avons pu ap­por­ter de ré­ponse en­tiè­re­ment sa­tis­fai­sante. Peut-on vivre de la permaculture ? La pre­mière ré­ponse, sug­gé­rée par la per­sonne qui a lancé la ques­tion, c’est que la per­ma­cul­ture c’est du flan, un joli mi­roir aux alouettes pour néo­ru­raux rê­veurs, ex­ploité par quelques gou­rous vé­naux. 1 — Le mar­ché est truqué 2 — Pay­san, c’est un vrai métier

Un outil innovant d accompagnement l installation En Loire-Atlantique, la Coopérative d’installation en agriculture paysanne a développé trois formes d’accompagnement à l’installation des projets hors cadre classique. Créée en 2012 par la structure d’appui et conseil Cap 44, la Coopérative d’installation en agriculture paysanne (CIAP) est née du besoin d’accompagnement de certains porteurs de projet. « Des outils d’accompagnement à l’installation existent déjà pour la reprise d’exploitation, constate Claire Lavaur, de la CIAP. Mais il y avait un manque pour certaines situations, notamment pour des installations hors cadre familial avec recherche de foncier, pour des reconversions professionnelles ou pour la réorientation d’exploitations existantes. » En 2012, avec l’appui du Conseil régional Pays de la Loire, du Conseil général de Loire-Atlantique et de Nantes Métropole, la CIAP est donc créée d’abord sous forme associative puis de Société coopérative d’intérêt collectif(1). Elle propose trois formes d’accompagnement.

Related: